mercredi 28 février 2007

Moscou : analyse des Tn journalières depuis 1948

L'hiver météorologique (DJF) vient de s'achever : voici le bilan des températures minimales (Tn) journalières à Moscou pour l'hiver 2006-2007 et depuis 1948.



Au cours de l’hiver 2006-2007, on a comptabilisé seulement 5 jours avec une Tn < -20°C (tous en février), la Tn la plus basse de l'hiver ayant été enregistrée le 22/02/2007 avec -23,0°C !

À noter :
Moscou a enregistré une Tx exceptionnelle de +9,2°C le 15/12/2006, soit un record pour un mois décembre (précédent record en décembre depuis 1948 : +8,1°C le 05/12/1953), mais surtout un nouveau record de chaleur en hiver (DJF) (précédent record de Tx en hiver : +8,3°C en février 1989).
Moscou a également enregistré une Tx de +8,0°C le 10/01/2007 et surtout de +8,6°C le 11/01/2007 : il s’agit de la 2e Tx la plus élevée en hiver et d'un nouveau record de chaleur pour un mois de janvier depuis au moins 1949 ; le précédent record a donc été battu à 2 reprises (précédents records en janvier : +5,6°C le 04/01/1992 ; +5,2°C le 09/01/2005, +5,1°C le 08/01/2005, +4,6°C les 11/01/1991 et 18/01/1993, +4,5°C le 11/01/2005, +4,4°C le 03/01/1992, +4,2°C le 01/01/1973).



Analyse des Tn journalières à Moscou (WMO 27612) depuis le 01/01/1948
Étude actualisée au 28/02/2007 (inclus)

- 43 jours avec une Tn < à -30°C (6 jours en décembre, 24 jours en janvier et 13 jours en février), dont 6 jours avec une Tn < à -35°C (2 jours en décembre, 3 jours en janvier et 1 jour en février).
La Tn abs. observée depuis 1948 est de -38,1°C le 31/01/1956, devant les -38,0°C du 31/12/1978 et -37,2°C du 30/12/1978. Le record absolu serait de -42°C le 17/01/1940.

- 156 jours avec une Tn comprise entre -30°C et -25°C, dont 30 en décembre, 77 en janvier, 44 en février et 5 en mars (les 2 plus tardifs : les 23/03/1952 avec -27,1°C et 24/03/1952 avec -25,6°C).

- 513 jours avec une Tn comprise entre -24,9°C et -20,0°C, dont 14 en novembre (le plus précoce : le 12/11/1951 avec -21,1°C), 89 en décembre, 214 en janvier, 160 en février et 36 en mars (le plus tardif : le 25/03/1952 avec -21,9°C).

Au total, on comptabilise 712 jours avec une Tn inférieure ou égale à -20,0°C, dont 14 en novembre, 125 en décembre, 315 en janvier, 217 en février et 41 en mars.
On comptabilise 490 jours avec une Tn strictement inférieure à -21,5°C, dont 152 jours en février.

Enfin, les décennies 1950-1959 et 1960-1969 représentent près de 54% du nombre total de jours dont la Tn est inférieure ou égale à -20,0°C, la décennie 1960-1969 arrivant en tête (près de 29% du total). C'est également au cours de l'hiver 1955/1956 (DJF) que l'on enregistre le plus grand nombre de jours (soit 13) avec une Tn inférieure à -30°C, devant l'hiver 1949/1950 (7 jours, principalement en janvier).

En résumé et à titre de comparaison :
Hiver 1955-1956 : 42 jours avec une Tn < -20°C (12 en décembre, 10 en janvier, 20 en février), 13 jours avec une Tn < -30°C
Hiver 1949-1950 : 25 jours avec une Tn < -20°C (3 en décembre, 19 en janvier, 3 en février), 7 jours avec une Tn < -30°C
Hiver 1978-1979 : 21 jours avec une Tn < -20°C (10 en décembre, 7 en janvier, 4 en février), 3 jours avec une Tn < -30°C
Au cours de l’hiver 2005-2006 : 20 jours avec une Tn < -20°C (8 en janvier, 12 en février), 2 jours avec une Tn < -30°C
Au cours de l’hiver 2006-2007 : seulement 5 jours avec une Tn < -20°C (tous en février) 

Premier hiver sans neige de l'Histoire à Tokyo (Japon)

L’hiver 2006-2007 a été l’hiver le plus doux dans de nombreuses régions du Japon.

C’est la première fois qu’il n’a pas neigé à Tokyo au cours de l’hiver depuis le début des observations en 1876.
Avec une Tm de +8,6°C, Tokyo a enregistré l'hiver le plus doux depuis le début des observations en 1876 (précédents records : +8,0°C au cours des hivers 1988-1989 et 2003-2004) ; le mois de février 2007 a d'ailleurs été le plus doux depuis 1876 avec une Tm de +8,6°C (précédent record : +8,5°C en février 2004).
Tokyo a enregistré son 10e hiver le plus pluvieux avec un cumul de 299,5 mm (record : 342,5 mm au cours de l'hiver 1968-1969), le mois de décembre ayant été le plus pluvieux depuis 1876 (200,5 mm) : des chiffres trompeurs puisque le cumul pluviométrique de cet hiver est principalement du à la journée du 26/12/2006 au cours de laquelle il est tombé 175 mm (soit 58,4 % du cumul total !).
En réalité, Tokyo a connu le plus souvent des conditions anticycloniques : avec une moyenne de 1018,4 hPa, l'hiver 2006-2007 se place au 5e rang des hivers les plus anticycloniques depuis 1877, à égalité avec l'hiver 1929-1930 (le record étant détenu par l'hiver 1989-1990 avec une moyenne de 1019,6 hPa) ; on remarque d'ailleurs une tendance à la hausse de la pression en surface en hiver depuis le début des années 1980.

Pour info, les premiers flocons sur Tokyo sont tombés finalement le 17 mars 2007.
Jusqu'à ce jour, les chutes de neige les plus tardives avaient été enregistrées le 10 février 1960.