mardi 19 février 2019

Chaleur au Chili : acte III

Plusieurs vagues de chaleur d’intensité remarquable ont touché le Chili depuis le début de l’été austral 2019. Un nouvel épisode chaud mais de courte durée est intervenu les 14 et 15 février dans le centre-sud du pays. Les températures ont dépassé une nouvelle fois les 40°C localement (de la région de Valparaíso au nord à celle de l’Araucanie plus au sud), avant de chuter le 16 février (parfois de plus de 20°C en moins de 24h).

La température est montée jusqu’à 42,4°C le 15 février à Traiguén (station du réseau secondaire, Región de la Araucanía) : il s’agit d’un nouveau record mensuel national de chaleur (précédent record : 41,6°C le 3 février 2019 à Renaico et 41,6°C le 9 février 1944 à Los Ángeles) et un record absolu de chaleur pour la région de l’Araucanie (précédent record enregistré seulement quelques jours plus tôt : 41,6°C le 3 février 2019 à Renaico) !


Au sein du réseau principal et national des stations météorologiques, la température est montée jusqu’à 41,1°C le 15 février à l’aéroport de Temuco (Araucanie), qui améliore aussi à cette occasion son record absolu de chaleur récemment enregistré (40,7°C le 3 février 2019 ; le précédent record depuis 1913 était de 38,6°C le 9 février 2005, sachant que le supposé record de 42,0°C du 11 février 1953 n’est clairement pas fiable).

Des températures anormalement élevées ont également été relevées dans le centre de la Patagonie argentine, notamment dans la province de Chubut : 35,6°C le 15 février à Esquel (record absolu à la station depuis 1950 ; précédent record : 35,0°C le 10 février 2011), ou encore 41,0°C le 16 février à Trelew (record mensuel à la station ; précédent record : 40,4°C le 12 février 1995). La chaleur devrait persister dans le centre de la Patagonie jusqu’au 18 février, avant de se décaler vers le nord jusqu’au 21.


Pour rappel : les Tmax les plus élevées enregistrées au Chili depuis le début des mesures sont consignées dans l’inventaire mondial : www.geoclimat.org/p/records-nationaux-de-temperatures.html

 

mercredi 6 février 2019

Vague de chaleur historique en Patagonie

Après une première vague de chaleur qui a touché le centre du Chili du 24 au 27 janvier 2019, au cours de laquelle 3 provinces et plusieurs stations du pays ont enregistré un record absolu, une seconde vague de chaleur (amplifiée par effet de foehn) s’est abattue sur le sud du Chili à partir du 2 février et s’est étendue rapidement les jours suivants à l’ensemble de la Patagonie (chilienne et argentine).

Des records de chaleur tous mois confondus ont été battus dans de nombreuses stations (parfois de plusieurs degrés), y compris à l’échelle de 5 nouvelles régions situées dans le sud du Chili. La température est montée jusqu’à 41,6°C le 3 février à Renaico (Región de la Araucanía), égalant le record mensuel national de chaleur (41,6°C le 9/02/1944 à Los Ángeles). [NB. – Bulnes (Región del Bio-Bío) a relevé jusqu’à 44,6°C le 2 et 43,6°C le 3, mais la station est vraisemblablement surexposée.]

Par ailleurs, des températures exceptionnelles ont été observées dans l’extrême sud du pays : il n’avait jamais fait aussi chaud à des latitudes aussi élevées dans l’hémisphère sud (et aussi près du continent antarctique) depuis le début des mesures !
> Toutes les données à retenir sont indiquées plus bas.


En Patagonie argentine, les températures ont atteint des valeurs extrêmes, notamment dans la province de Santa Cruz : on a relevé jusqu’à 38,2°C le 4 février à Perito Moreno, qui pulvérise de 3,2°C son précédent record absolu (35,0°C le 21/01/2013) ! On a relevé 38,0°C le même jour à Gobernador Gregores (tout près de son record absolu [38,5°C]) et 37,0°C à Puerto Santa Cruz qui enregistre un nouveau record de chaleur tous mois confondus.
Avec une Tmax de 35,8°C le 5 février, l’aéroport de Río Gallegos (51°37’S) a enregistré également sa plus haute température depuis le début des mesures (précédent record : 35,0°C le 30/01/1975). Plus au sud, dans la province de Terre de Feu, la température a atteint 30,8°C le 4 à l’aéroport de Río Grande par 53°48' de latitude S (précédent record : 28,6°C le 06/02/1962) : il s’agit la plus haute température jamais enregistrée dans la province argentine de Terre de Feu ; c’est également la première fois que la température atteint et dépasse 30°C à une latitude aussi élevée dans l’hémisphère sud !
Enfin, avec une Tmax de 28,7°C le 5, l’aéroport de Punta Arenas (53°00’S) a enregistré un record de chaleur tous mois confondus depuis le début des mesures en 1964 (précédent record : 26,8°C les 8/02/2004 et 1/01/1978). Dans les 3 autres stations (plus récentes) de la ville, la température n’a pas dépassé 28,4/28,5°C, si bien que le record officiel pour Punta Arenas (enregistré dans une station plus ancienne) est toujours de 29,0°C et remonte à janvier 1945 [la température aurait même atteint 29,9°C en 1900 et 30,0°C en 1901, mais ces données ne sont pas fiables].

La chaleur s’est décalée vers l’est le 5 février jusqu’à atteindre de façon plus modérée l'archipel des Malouines : la&nbps;température est montée jusqu’à 21,7°C le 5 à Sea Lion Island, où la température n’avait jamais dépassé les 20°C. L’aéroport de Mount Pleasant a relevé le même jour une Tmax de 26,8°C, à 0,1°C du record mensuel de chaleur pour la station et l’archipel des Malouines (26,9°C le 2/02/2018).

_________________________

Tmax les plus élevées et records absolus* enregistrés du 2 au 5 février 2019 au Chili (du nord au sud) :

– Región del Bio-Bío :
  • 44,6°C le 2 à Bulnes (43,6°C le 3) [données non fiables] ;
  • 41,3°C le 2 à Chillán-Quinchamalí ;
  • 41,3°C le 3 à Los Ángeles (40,9°C le 2) ;
  • 40,8°C le 2 à Negrete (40,7°C le 3) ;
  • 40,5°C le 2 à Los Colihues ;
  • 40,1°C le 3 à Las Viñas ;
  • 40,0°C le 2 à Chillán.

– Región de la Araucanía :
  • 41,6°C* le 3 à Renaico (40,5°C le 2) = record pour la région ;
  • 40,7°C* les 2 et 3 à Traiguén ;
  • 40,7°C* le 3 à Temuco / Maquehue Airport (40,0°C le 2) [les 42,0°C relevés le 11/02/1953 sont suspects ; le précédent record absolu depuis 1913 serait plutôt de 38,6°C le 9/02/2005].

– Región de Los Ríos :
  • 39,8°C* le 3 à Mariquina = record de la région pulvérisé de près de 3°C !
  • 38,6°C* le 3 à Mafil ;
  • 38,5°C* le 3 à Valdivia / Pichoy Airport (35,8°C le 2) [précédent record depuis 1922 pulvérisé : 35,8°C le 9/02/2005 !] ;
  • 38,2°C* le 3 à La Unión Norte ;
  • 38,0°C* le 4 à Rio Bueno.

– Región de Los Lagos :
  • 37,9°C* le 4 à Río Negro (37,4°C le 3) = record pour la région ;
  • 37,3°C* le 4 à Osorno [station agrométéo] (36,2°C le 3) ;
  • 36,8°C* le 4 à Osorno Airport (36,5°C le 3) [précédent record depuis 1948 : 36,1°C le 27/01/1975] ;
  • 35,1°C* le 4 à Puerto Montt / El Tepual Airport (35,0°C le 3) [précédent record depuis 1911 : 34,7°C en janvier 1975] ;
  • 31,6°C* le 3 à Nueva Chaitén.

– Región de Aysén del General Carlos Ibáñez del Campo :
  • 37,4°C* le 3 à La Junta = record pour la région ;
  • 36,1°C* le 4 à Lord Cochrane Airport [précédent record depuis 1971 : 35,0°C le 20/01/2013] ;
  • 36,1°C* le 4 à Valle Simpson ;
  • 35,7°C* le 4 à Coyhaique (34,3°C le 3) [précédent record absolu : 35,6°C le 27/01/1975] ;
  • 35,3°C* le 3 à Puerto Aysén Airport ;
  • 35,3°C* le 4 à Balmaceda (33,9°C le 3) [précédent record : 33,4°C le 17/02/2002].

– Región de Magallanes y de la Antártica Chilena :
  • 33,7°C* le 4 à La Estancia 5 de Enero = record pour la région (réseau secondaire) [précédent record (douteux) pulvérisé de près de 4°C : 30,0°C en 1901 à Punta Arenas ; record post-1945 : 29,0°C en janvier 1945 à Punta Arenas] !
  • 32,6°C* le 4 à Cerro Castillo (51°20’S) ;
  • 32,2°C* le 4 à Porvenir / Fuentes Martínez Airport (53°25’S, station située dans le détroit de Magellan)
    = record pour la région (réseau officiel de la Direction météorologique du Chili) ; c’est aussi la première fois que les 32°C sont atteints à une latitude aussi élevée dans l’hémisphère sud !
  • 32,2°C* le 4 à Villa Telhuelche (52°43’S) ;
  • 30,0°C* le 4 à Puerto Natales (51°66’S) (29,2°C le 3) ;
  • 30,0°C* le 4 à Kampenaike (52°61’S) ;
  • 29,7°C* le 4 à Pampa Guanaco Airport (54°05’S, Terre de Feu) = record absolu à cette latitude dans l’hémisphère sud ;
  • 25,3°C le 4 à Puerto Williams (54°93’S, Terre de Feu), tout près du record absolu (26,0°C le 22/12/1984).