dimanche 31 décembre 2017

Records nationaux de température (mensuels et absolus) en 2017

Bilan au 31 décembre 2017
(avec la collaboration de Maximiliano Herrera)


Selon la NOAA, l’année 2017 est la 3e année la plus chaude depuis le début des relevés en 1880, avec une anomalie de +0,84°C par rapport à la moyenne 1901-2000, derrière 2016 (+0,94°C) et 2015 (+0,90°C).
Par rapport à l’année 2016, près de 2 fois moins de records de chaleur (battus ou égalés) ont été enregistrés en 2017 à l’échelle d’un territoire national (territoires indépendants et autonomes compris) ou d’un territoire d’outre-mer : 72 records mensuels de chaleur (contre 157 en 2016), dont 14 records absolus (24 en 2016), contre seulement 5 records mensuels de froid (dont 2 absolus).

Par ailleurs, on remarque une baisse régulière du nombre de records mensuels de chaleur sur les 24 derniers mois, conjointement à la baisse de la température moyenne observée à l’échelle mondiale.


NB
Plusieurs records de chaleur à l’échelle mondiale, hémisphérique et continentale ont également été enregistrés (records battus ou égalés) en 2017 :
  • 1 record mondial absolu de chaleur nocturne en juin ;
  • 2 records mensuels de chaleur nocturne à l’échelle mondiale en mars et août ;
  • 1 record mensuel de chaleur à l’échelle mondiale égalé en mai ;
  • 1 record mensuel de chaleur pour l’hémisphère nord en novembre ;
  • 2 records mensuels de chaleur pour le continent asiatique en avril et décembre.
À noter :
  • 1 record mensuel de froid pour l’hémisphère nord en juillet. 

La liste détaillée des records, mois par mois



Janvier
1 – SINGAPOUR : 35,7°C le 8 janvier à Seletar
2 – COMORES : 35,2°C le 9 janvier à Hahaya International Airport
3 – MEXIQUE : 41,0°C le 21 janvier à Huejutla et à Río Frío
4 – OUGANDA : 39,6°C le 25 janvier à Wadelai (date à confirmer)
5 – SINT EUSTATIUS (Territoire néerlandais d’outre-mer) : 16,7°C le 21 janvier à F. D. Roosevelt Airport
6 – CHILI : 45,0°C le 26 janvier à Cauquenes (station agrométéorologique)
                  43,0°C le 26 janvier à Chillán-Quinchamalí (station automatique du réseau officiel)

7 – AFRIQUE DU SUD : 0,1°C le 29 janvier à Buffelsfontein Farm (1783 m) (à confirmer)

NB
8 – CRÈTE (Grèce) : -16,7°C le 9 janvier à Tzermiado (820 m)
9 – 28,8°C le 26 janvier dans l’archipel Juan Fernández (île de Robinson Crusoé, Chili)
10 – 43,4°C le 27 janvier à Puerto Madryn (Argentine) = record dans l’hémisphère sud à cette latitude (42° 77' S)


Février
11 – ÉMIRATS ARABES UNIS : -5,4°C le 3 février au Jabal Al Jais (1740 m)
12 – QATAR : 1,5°C le 5 février à Abu Samrah
13 – ISLANDE : 19,1°C le 12 février à Eyjabakkar

NB
14 – ÎLE TROMELIN (îles Éparses de l’océan Indien, Terres australes et antarctiques françaises) : 34,9°C le 8 février
        à Serge-Frolow

15 – AUSTRALIE-MÉRIDIONALE (Australie) : 48,2°C le 9 février à Tarcoola (record mensuel de l’État d’Australie-
        Méridionale égalé)

16 – NOUVELLE-GALLES DU SUD (Australie) : Tnx de 34,2°C le 11 février à White Cliffs
17 – OKLAHOMA (États-Unis) : 37,2°C le 11 février à Mangum (record mensuel de l’État d’Oklahoma égalé) 
18 – QUEENSLAND (Australie) : 47,2°C le 12 février à Thargomindah Airport
19 – WISCONSIN (États-Unis) : 22,2°C le 22 février à Boscobel 
20 – ÎLES COCOS (Territoire extérieur australien) : 32,9°C le 23 février à Cocos Islands Airport
21 – TEXAS (États-Unis) : 39,4°C le 23 février à Falcon Lake [COOP] (record mensuel le plus fiable du Texas et des
        États-Unis égalé ; à 0,4°C du record officiel [d
atant de 1902 et peu fiable])
22 – VERMONT (États-Unis) : 22,2°C le 24 février à Bennington et le 25 février à Burlington
23 – NOUVELLE-ÉCOSSE (Canada) : 20,0°C le 25 février à Greenwood
24 – QUÉBEC (Canada) : 20,4°C le 25 février à Huntingdon-2 (station du réseau MDDELCC) /
                                          18,2°C le 25 février à Lennoxville (station du réseau officiel Environnement Canada)



Mars
25 – KENYA : 40,7°C le 8 mars à Wajir (record mensuel national égalé)
26 – INDONÉSIE : 38,8°C le 9 mars à Curug / Budiarto 
27 – ESPAGNE (hors Canaries) : 34,8°C le 10 mars à l’aéroport d’Alicante-Elche
        = la première fois que la température dépasse 34°C en Europe durant la première moitié du mois de mars 

28 – ÎLES COOK : 34,8°C le 11 mars à Penrhyn
29 – CHILI : 40,3°C le 12 mars à San Felipe
30 – GHANA : 43,8°C le 26 mars à Navrongo 
31 – GUINÉE : 45,0°C le 29 mars à Koundara (record national absolu égalé – à confirmer)

NB
32 – TERRITOIRES DU NORD-OUEST (Canada) : -54,7°C le 4 mars à Mould Bay
33 – 42,8°C le 19 mars à Walvis Bay Airport (Namibie)
        = record mensuel pour toute la côte namibienne, à 0,1°C du record absolu

34 – Tnx de 35,4°C le 31 mars à Yelimane (Mali)
       
= RECORD MONDIAL DE CHALEUR NOCTURNE POUR UN MOIS DE MARS


Avril
35 – GHANA : 43,5°C le 1er avril à Navrongo
36 – WALLIS ET FUTUNA (France) : 33,9°C les 1 et 2 avril à Maopoopo (Futuna) (record mensuel égalé)
37 – HONDURAS : 42,1°C le 6 avril à Choluteca
38 – OUGANDA : 38,6°C le 13 avril à Wadelei (record et date à confirmer)
39 – CAP-VERT : 36,5°C le 15 avril à Praia
40 – PAKISTAN : 50,0°C le 19 avril à Larkana = RECORD MENSUEL POUR LE CONTINENT ASIATIQUE
41 – SAMOA : 36,0°C le 23 avril à Apia
42 – ÉMIRATS ARABES UNIS : 45,8°C le 28 avril à Mezaira


Mai
43 – NOUVELLE-CALÉDONIE (France) : 34,8°C le 10 mai à Canala
44 – GRÈCE : 40,6°C le 13 mai à Argos / Pyrgela (record mensuel national égalé et record national pour la première
        quinzaine du mois de mai)

45 – NORVÈGE : 32,2°C le 27 mai au barrage du lac de Tinnsjø [au nord de Notodden] (valeur à confirmer)
                             31,8°C le 27 mai à Nedre Eggedal

46 – PAKISTAN : 53,5°C le 28 mai à Turbat (record national absolu égalé)
        = RECORD MONDIAL MENSUEL ÉGALÉ

47 – IRAN : 52,8°C le 29 mai à Konarak Airport
                    50,5°C le 26 mai, 51,7°C le 28 mai et 52,6°C le 29 mai à Rāsk

48 – OMAN : 50,8°C le 30 mai à Qurayyat et le 31 mai à Joba (record national absolu égalé)
49 – AUTRICHE : 35,0°C le 30 mai à Horn

NB
50 – 48,0°C le 31 mai à Al Wajh (Arabie Saoudite)
        = record absolu égalé pour la côte nord-occidentale de l’Arabie Saoudite



Juin
51 – ÉMIRATS ARABES UNIS : 51,5°C le 16 juin à Mezaira
52 – PORTUGAL : 44,9°C le 17 juin à Alcácer do Sal
53 – MEXIQUE : 51,0°C le 21 juin à Mexicali
54 – OMAN : 50,4°C le 26 juin à Joba
55 – VANUATU : 33,6°C le 26 juin à Sola Vanua Lava (record à confirmer)
56 – IRAK : 52,0°C le 28 juin à Amarah (record mensuel national égalé)
57 – IRAN : 53,7°C le 29 juin à Ahwaz = RECORD MENSUEL POUR LE CONTINENT ASIATIQUE
58 – ALBANIE : 41,5°C le 29 juin à Peqin
59 – TURQUIE : 47,8°C le 29 juin à Kaş / Çavdir Orman Sahasi

NB
60 – 42,5°C le 4 juin à Hà Đông (Vietnam) = record absolu pour Hanoï et son agglomération
        (probablement un record mensuel national depuis l’époque post-coloniale, mais cela reste à confirmer)
61 – ÉTAT DE JALISCO (Mexique) : 45,0°C les 10 et 13 juin à Bolaños
62 – Tnx de 44,2°C dans la nuit du 16 au 17 juin à Khasab Airport (Oman)
        = RECORD MONDIAL DE CHALEUR NOCTURNE

63 – Tnx de 24,9°C dans la nuit du 22 au 23 juin à Müllheim (Allemagne)
        = record national de douceur nocturne pour un mois de juin

64 – Tnx de 39,9°C dans la nuit du 24 au 25 juin à Fujairah Port (Émirats arabes unis)
        = record national de chaleur nocturne



Juillet
65 – CHYPRE : 45,3°C le 2 juillet à Geçitkale
66 – GROENLAND : -34,3°C le 4 juillet à GEO-Summit (3200 m) / -33,0°C le 4 juillet à Summit
        = RECORD MENSUEL POUR L’HÉMISPHÈRE NORD
67 – CHINE : 50,5°C le 11 juillet à Erbaoxiang
68 – COMORES : 32,5°C le 17 juillet à Hahaya International Airport (record mensuel national égalé)
69 – INDONÉSIE : 37,2°C le 24 juillet à Banda Aceh / Blang Bintang Airport
70 – ÉMIRATS ARABES UNIS : 51,8°C le 30 juillet à Mezaira (51,3°C le 2 juillet à Sweihan)
71 – ARABIE SAOUDITE : 51,0°C le 30 juillet à La Mecque (record mensuel national égalé) 
        [51°C le 3 juillet à Abqaïq et Al Neriah AWS]
72 – NIGER : 47,0°C le 31 juillet à Bilma (record mensuel national égalé)

NB
73 – CRÈTE (Grèce) : 45,9°C le 1er juillet à Míres [Moires] (à confirmer)
74 – Tnx de 37,1°C le 10 juillet à Turpan (Chine) = plus haute température minimale enregistrée en Chine
75 – 47,3°C le 13 juillet à Montoro (Espagne) = record absolu pour le réseau national AEMET /
        47,1°C le 13 juillet à El Carpio (station agrométéorologique)
76 – 40,9°C le 21 juillet à Shanghai (Chine) = record absolu depuis le début des mesures à Shanghai en 1872


Août
77 – ÉTATS-UNIS : 52,8°C le 1er août à Furnace Creek (vallée de la Mort) (record mensuel national égalé)
78 – VATICAN : 40,7°C le 2 août à Rome Macao AWS (record national absolu égalé)
79 – SAINT-MARIN : 40,3°C le 4 août à Le Coste di Serravalle et le 9 août à Ca Mercato di Serravalle
80 – ÉMIRATS ARABES UNIS : 51,3°C le 8 août à Mezaira
81 – HONG KONG (Chine) : 39,0°C le 22 août à Wetland Park
82 – MACAO (Chine) : 39,0°C le 22 août à Ká-Hó sur l’île de Coloane (record national absolu égalé)
83 – TRINITÉ-ET-TOBAGO : 35,8°C le 23 août à Piarco International Airport (record mensuel national égalé)
84 – NOUVELLE-CALÉDONIE (France) : 33,1°C le 26 août à Canala
85 – GUYANE FRANÇAISE : 37,5°C le 31 août à Saint-Laurent-du-Maroni

NB
86 – Tnx de 30,5°C dans la nuit du 31 juillet au 1er août à Marignana (France, Corse)
        = record de chaleur nocturne en France métropolitaine

87 – CAMPANIE (Italie) : 46,4°C le 2 août à Benevento
88 – Tnx de 41,0°C le 3 août à Mehran (Iran)
        = RECORD MONDIAL DE CHALEUR NOCTURNE POUR UN MOIS D’AOÛT

89 – LATIUM (Italie) : 45,8°C le 4 août à Alatri Basciano = record absolu pour l’Italie centrale
90 – MARCHES (Italie) : 45,6°C le 4 août à Barbara
91 – OMBRIE (Italie) : 44,5°C le 4 août à Orvieto
92 – ÉMILIE-ROMAGNE (Italie) : 43,0°C le 4 août Forlì Airport
93 – CORSE (France) : 42,7°C le 4 août à Figari


Septembre
94 – SYRIE : 46,0°C les 4, 15 et 17 septembre à Hassakah
95 – ARABIE SAOUDITE : 49,8°C le 13 septembre à La Mecque

NB
96 – ÉTAT DU PARÁ (Brésil) : 41,5°C le 19 septembre à Conceição do Araguaia
97 – VICTORIA (Australie) : 37,7°C le 23 septembre à Mildura Airport
98 – TERRITOIRE DE LA CAPITALE AUSTRALIENNE (Australie) : 30,2°C le 23 septembre à Canberra Airport
99 – QUEENSLAND (Australie) : 42,8°C le 27 septembre à Birdsville Airport
100 – NOUVELLE-GALLES DU SUD (Australie) : 41,4°C le 27 septembre à Wanaaring Post Office


Octobre
101 – HONG KONG (Chine) : 35,6°C le 3 octobre à Sheung Shui
102 – ESPAGNE (hors Canaries) : 37,1°C le 2 octobre à El Granado (record mensuel national égalé)
103 – PORTUGAL : 38,5°C le 6 octobre à Alvega = record mensuel pour la péninsule Ibérique
104 – BRÉSIL : 43,9°C le 16 octobre à Nova Xavantina (valeur à confirmer)
105 – COMORES : 35,0°C le 18 octobre à Hahaya International Airport
106 – SINGAPOUR : 36,9°C le 20 octobre à Seletar

NB
107 – ÎLE DE FUERTEVENTURA (Canaries, Espagne) : 43,2°C le 13 octobre à Pájara
          (à 0,1°C du record mensuel pour l’archipel des Canaries)

108 – 45,7°C le 24 octobre à Hermosillo (Mexique, État de Sonora)
          = Tx la plus élevée dans l’hémisphère nord pour une fin octobre (record à confirmer)

109 – 42,2°C le 24 octobre à San Luis Obispo et à Miramar/MCAS (États-Unis, Californie)
          = égale la Tx la plus élevée enregistrée aussi tard dans l’année aux États-Unis


NB – MEXIQUE : 47,0°C le 7 octobre à El Sufragio (État de Sinaloa) = valeur "officielle" erronée !


Novembre
110 – SÉNÉGAL : 44,8°C le 1er novembre à Linguère
          = RECORD MENSUEL POUR L’HÉMISPHÈRE NORD (valeur à confirmer)

111 – OUZBÉKISTAN : 33,5°C le 1er novembre à Karchi et à Termez
112 – TADJIKISTAN : 33,5°C le 1er novembre à Dangara
113 – KIRGHIZISTAN : 30,7°C le 1er novembre à Djalalabad
114 – CAP-VERT : 35,2°C le 2 novembre à Praia
115 – MEXIQUE : 43,5°C les 13 et 14 novembre à Huites (station hydrométéorologique)
116 – COMORES : 36,0°C le 15 novembre à Hahaya International Airport
117 – CHINE : 36,4°C le 17 novembre à Yuanjiang

NB
118 – RÉPUBLIQUE DE L’ALTAÏ (Russie) : 24,0°C le 3 novembre à Kyzyl-Ozek
         = record mensuel pour la Sibérie occidentale et centrale (à confirmer)


NB – MEXIQUE : 44,2°C le 30 novembre à Puerto Ángel (État de Oaxaca) = valeur "officielle" erronée !


Décembre
119 – ARABIE SAOUDITE : 39,4°C les 4 et 5 décembre à La Mecque
          = RECORD MENSUEL POUR LE CONTINENT ASIATIQUE

120 – GHANA : 39,9°C le 5 décembre à Navrongo
121 – KOWEÏT : 31,5°C le 24 décembre à Nuwaisib et le 25 décembre à Sulaibiya


Nombre de records par mois

RECORD MENSUEL
DE CHALEUR
RECORD ABSOLU DE CHALEUR RECORD MENSUEL DE FROID RECORD ABSOLU
DE FROID
 JANVIER 5 1 2
 FÉVRIER 1 2 2
 MARS 7 2

 AVRIL 8

 MAI 7 2

 JUIN 9 2

 JUILLET 7 2 1
 AOÛT 9 4

 SEPTEMBRE 2

 OCTOBRE 6

 NOVEMBRE 8 1

 DÉCEMBRE 3

TOTAL 72 14 5 2


Nombre de records par pays et territoires d’outre-mer

RECORD MENSUEL DE CHALEUR RECORD ABSOLU DE CHALEUR RECORD MENSUEL DE FROID RECORD ABSOLU DE FROID
 EUROPE
 ALBANIE 1

 AUTRICHE 1

 ESPAGNE 2

 GRÈCE 1

 ISLANDE 1

 NORVÈGE 1

 PORTUGAL 2

 SAINT-MARIN 1 1

 VATICAN 1 1

TOTAL 11 2






 ASIE



 ARABIE SAOUDITE 3

 CHINE 2 1

 CHYPRE 1

 ÉMIRATS ARABES UNIS 4 2 1
1
 HONG KONG (Chine) 2 1

 INDONÉSIE 2

 IRAK 1

 IRAN 2 1

 KIRGHIZISTAN 1

 KOWEÏT 1
 MACAO (Chine) 1 1

 OMAN 2 1

 OUZBÉKISTAN 1

 PAKISTAN 2 1

 QATAR 1
1
 SINGAPOUR 2

 SYRIE 1

 TADJIKISTAN 1

 TURQUIE 1

TOTAL 30 8 2 2





 GROENLAND 1





 AMÉRIQUE DU NORD &
 AMÉRIQUE CENTRALE




 ÉTATS-UNIS 1

 HONDURAS 1

 MEXIQUE 3

 TRINITÉ-ET-TOBAGO 1

 ST-EUSTATIUS
 (Pays-Bas)
1

TOTAL 6 1






 AMÉRIQUE DU SUD



 BRÉSIL 1

 CHILI 2 1

 GUYANE FRANÇAISE 1

TOTAL 4 1






 AFRIQUE



 AFRIQUE DU SUD

1
 CAP-VERT 2

 COMORES 4 1  
 GHANA 3 1

 GUINÉE 1 1

 KENYA 1

 NIGER 1

 OUGANDA 2

 SÉNÉGAL 1

TOTAL 15 3 1





 OCÉANIE



 ÎLES COOK 1

 NOUVELLE-CALÉDONIE
 (France)
2

 SAMOA 1

 VANUATU 1

 WALLIS-ET-FUTUNA
 (France)
1

TOTAL 6






 ANTARCTIQUE






TOTAL MONDIAL 72 14 5 2



samedi 9 décembre 2017

Record mondial de longévité d’un arc-en-ciel

Le 30 novembre 2017 à Taipei (capitale de l’île de Taïwan), un arc-en-ciel a illuminé le ciel durant près de 9 heures, établissant vraisemblablement un nouveau record mondial de longévité.

Selon deux professeurs du département des sciences atmosphériques de la Chinese Culture University, l’arc-en-ciel est apparu à 6h57 et a disparu à 15h55 (heure locale) : il s’est donc maintenu dans le ciel durant 8 heures et 58 minutes.
Grâce notamment à la mobilisation des étudiants de l’université, près de 10 000 photos du phénomène ont été prises et collectées par le département scientifique. Ces clichés ont permis de réaliser un time-lapse couvrant la durée d’observation du phénomène et attestant sa longévité.

Selon le Guinness Book, le précédent record de longévité d’un arc-en-ciel, avant l’officialisation attendue de celui de Taïwan, est détenu par un phénomène optique (ou photométéore) analogue observé le 14 mars 1994 à Sheffield dans le Yorkshire en Angleterre durant 6 heures consécutives (9h AM-3h PM).


mardi 31 octobre 2017

Un mois d’octobre 2017 extrêmement pluvieux au Japon


Les précipitations ont été très excédentaires sur la majeure partie de l’archipel nippon au cours du mois d’octobre 2017, et plus particulièrement sur sa façade est, dans le centre et le sud de l’île de Honshū (régions de Kinki, de Tōkai et de Chūgoku), ainsi que dans les îles de Shikokū et Kyūshū. Dans ces régions il est tombé 3 à 4 fois plus de pluie que la normale mensuelle (voire davantage localement), notamment en raison du passage du typhon Lan (du 21 au 23 octobre) et de la tempête tropicale Saola (en fin de mois).

Les plus forts cumuls et les plus forts excédents ont été enregistrés dans la région du Kansai (appelée officiellement région de Kinki et qui comprend aussi l’extrême sud de la région de Tōkai), ainsi que dans la région de Chūgoku. Il est tombé jusqu’à 1458,5 mm à Owase (préfecture de Mie, Tōkai), qui enregistre à cette occasion son mois d’octobre le plus pluvieux depuis le début des mesures en 1938 (précédent record : 1229,7 mm en octobre 1961) et le 4e mois le plus pluvieux, tous mois confondus (normale mensuelle sur la période 1981-2010 : 395,7 mm). Notons qu’il est tombé 795,5 mm en 48h à Owase du 21 au 23 octobre lors du passage du typhon Lan [jusqu’à 888,5 mm dans le même temps à Shingu (préfecture de Wakayama)], dont 586,5 mm en 24h le 22-23 octobre (0h10-0h10) [record absolu en 24h pour un mois d’octobre à la station].

D’autres stations (disposant de longues séries de mesure) ont également enregistré un record de pluviométrie pour un mois d’octobre ; citons quelques exemples :
  • 955,5 mm à Shionomisaki (préfecture de Wakayama) = mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1913 (précédent record : 730,6 mm en octobre 1939), tout près du record absolu en 1 mois (1049,0 mm en août 2014) ;
  • 574,5 mm à Wakayama (préfecture éponyme) = mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1879 (précédents records : 373,3 mm en octobre 1945 et 370,7 mm en octobre 1883) ;
  • 450,5 mm à Hikone (préfecture de Shiga) = mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1893 (précédent record : 326,6 mm en octobre 1945) ;
  • 430,0 mm à Osaka (préfecture d’Osaka) = mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1883 (précédent record : 356,0 mm en octobre 2004) ;
  • 387,5 mm à Hiroshima (préfecture de Hiroshima) = mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1879 (précédents records : 314,7 mm en octobre 1945 et 308,1 mm en octobre 1893) ;
  • 370,0 mm à Kure (préfecture de Hiroshima) = mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1894 (précédent record : 259,0 mm en octobre 1998)…
Notons enfin que Tokyo (région de Kantō) a enregistré son 4e mois d’octobre le plus pluvieux depuis 1875 avec un cumul de 531,5 mm (record : 780,0 mm en octobre 2004).

samedi 30 septembre 2017

Un mois de septembre 2017 extrêmement pluvieux en Croatie

Le mois de septembre 2017 a été copieusement arrosé en Croatie. La pluviométrie a été excédentaire dans toutes les stations de mesure du pays : l’excédent par rapport à la moyenne mensuelle (1961-1990) varie de 110 % sur l’île de Lastovo (60,3 mm) à 470 % à Zadar-Puntamika (459,6 mm).

© Service météorologique et hydrologique de Croatie (DHMZ)

Plusieurs stations ont enregistré le mois de septembre le plus pluvieux depuis le début des mesures.
Ci-dessous les cumuls mensuels relevés pour les principales d’entre elles :
  • 524,5 mm à Zavižan (précédent record depuis 1954 : 415,9 mm en sept. 1998) : il s’agit aussi vraisemblablement d’un record national pour un mois d’octobre, battant les 511,9 mm relevés à Parg en septembre 1998 ;
  • 459,6 mm à Zadar-Puntamika (précédent record depuis 1961 : 374,5 mm en sept. 1986) : il s’agit également d’un record absolu tous mois confondus (précédent record depuis 1961 : 375,9 mm en octobre 1966) ;
  • 369,2 mm à Ogulin (précédent record depuis 1949 : 344,4 mm en sept. 2014) ;
  • 356,9 mm à Pazin (précédent record depuis 1961 : 329,7 mm en sept. 1965) ;
  • 239,6 mm à Zagreb Maksimir (précédent record depuis 1949 : 202,2 mm en sept. 1998).

Certaines stations ont également enregistré un record de précipitations en 1 jour pour un mois de septembre ;
voici quelques exemples :
  • 142,0 mm le 10/09/2017 à Pazin (précédent record depuis 1961 : 95,0 mm le 23/09/1979) ;
  • 123,9 mm le 03/09/2017 à Gospić (précédent record depuis 1872 : 112,1 mm le 30/09/1875) ;
  • 83,3 mm le 12/09/2017 à Karlovac (précédent record depuis 1949 : 62,2 mm le 13/09/2014).


L’événement le plus marquant s’est produit les 10 et 11 septembre : un véritable déluge de pluie s’est abattu sur la région de Zadar.

L’arrivée d’un air plus froid sur la façade ouest de l’Europe à partir du 8 septembre s’est traduit plus à l’est par une puissante remontée d’air chaud et humide (très instable), associée à la dépression "Quasimodo". De violentes précipitations orageuses se sont abattues tout d’abord sur la région de Livourne en Toscane (Italie) dans la nuit du 9 au 10 septembre : près de 200 mm en 6h, dont 80 mm en 30 minutes. Il est tombé en 24h jusqu’à 266,6 mm à Valle Benedetta (le 9-10 septembre [20h-20h]). 7 personnes ont péri dans les inondations.

Le système dépressionnaire s’est décalé ensuite vers l’est et a gagné la mer Adriatique le jour suivant. L’advection d’air chaud et humide s’est organisée autour d’un minimum dépressionnaire (goutte froide d’altitude) centré au-dessus de la mer Tyrrhénienne : de violentes précipitations, associées à de puissants mouvements convectifs, se sont abattues sur la côte dalmate et plus particulièrement sur la région de Zadar.

Il est tombé officiellement 279,6 mm à l’aéroport de Zadar-Zemunik du 11 au 12 septembre (8h-8h) et 74,2 mm la veille sur la même période, mais le cumul a atteint 341 mm en 24h du 10 au 11 septembre (14h-14h), dont 265 mm en 6h ! Il s’agit d’un record absolu à la station depuis le début des mesures en 1981 [normale mensuelle de 89 mm], soit plus que le mois de septembre le plus pluvieux (228,5 mm en 1984) ! Le cumul maxi sur une période glissante de 24h n’est pas encore connu officiellement : il pourrait atteindre 350 à 370 mm, soit tout proche ou au-dessus du record national en 24h (352,2 mm le 11/09/1986 à Zadar-Puntamika).

Légèrement plus à l’ouest de l’aéroport, il est tombé officiellement 213,4 mm à Zadar-Puntamika du 11 au 12 septembre (8h-8h) et 91,9 mm la veille sur la même période, le cumul en 24h ayant atteint 285 mm du 10 au 11 septembre (20h-20h), dont 188 mm en 6h [normale mensuelle de 106 mm].