lundi 23 novembre 2020

Rejoignez-nous sur Facebook et Twitter

Géoclimat a investi le réseau Facebook depuis le 26 janvier 2015 !
Rejoignez-nous et abonnez-vous pour recevoir nos publications, découvrir jour après jour une sélection d’infos sur l’actualité météo dans le monde et bien d’autres choses.


Géoclimat est présent également sur le réseau Twitter depuis le 20 novembre 2020 !
Suivez-nous pour découvrir une sélection d’infos sur l’actualité météo dans le monde.


Précipitations exceptionnelles en Israël

Après un mois d’octobre 2020 extrêmement sec dans tout le pays (comparable aux mois d’octobre 1948, 1964 et 1992), de grandes quantités de pluie sont tombées dans le nord d’Israël du 19 au 21 novembre 2020 (principalement le matin du 20 et dans la nuit du 20 au 21 jusqu’au matin), en particulier dans les plaines côtières du nord et du centre (secteur du mont Carmel), jusqu’à plus de 200 mm localement au sud de Haïfa sur le flanc ouest du mont Carmel. Il est tombé en 3 jours l’équivalent de 2 fois la moyenne pluviométrique pour un mois de novembre, voire plus de 3 fois la moyenne mensuelle dans certains secteurs du mont Carmel.
Du 19 au 21 novembre, on a relevé notamment 230 mm à Nahsholim, 203 mm à Kerem Maharal (soit près du tiers du cumul pluviométrique moyen sur un an [625 mm]), 176 mm à Ein Carmel, 160 mm à Daliat el Karmel (dont 74 mm en 3h), 151 mm à Ma’aya Tzvi, 125 mm à Zikhron Yaakov, 119 mm au port de Haïfa et 109 mm à Beit Dagan.

Au pied du mont Carmel, la station de Nir Etzion a enregistré 140 mm au cours de la seule journée du 20 novembre, soit un record absolu en 1 jour depuis le début des mesures à la station il y a plus de 60 ans.
Le 20 novembre 2020 figure désormais parmi les journées les plus pluvieuses dans l’histoire d’Israël : plusieurs stations ont relevé plus de 180 mm en 1 jour, comme Meir Shfeya (près de Zikhron Yaakov), Kerem Maharal où il est tombé 185 mm (dont près de 100 mm en 3h et 80 mm en 2h), et jusqu’à 217 mm sur une période glissante de 24h à Nahsholim ! Pour trouver un cumul ≥ 200 mm en 1 jour en Israël, il faut remonter au 31 décembre 1998 avec 215 mm mesurés à Kerem Maharal. Pour info, le record national de précipitations en 24h est de 272 mm le 9 décembre 1921 à Haïfa / Technion (Institut de technologie d’Israël).

Des intensités parfois exceptionnelles (période de retour d’une centaine d’années) ont été observées dans certaines stations, comme à Tel-Aviv (plage) le 21 novembre vers 3h du matin avec 21 mm en 10 minutes, 29 mm en 20 minutes et 33 mm en 30 minutes, et plus particulièrement à Beit Dagan le même jour vers 6h30 du matin avec 26 mm en 10 minutes, 39 mm en 20 minutes et 47 mm en 30 minutes ! De telles intensités (sur 20 et 30 minutes) constituent des records à Beit Dagan depuis le début des mesures en 1962 et peut-être même à l’échelle du pays.

Plus à l’intérieur des terres (montagnes de Judée) et dans le sud du pays (désert du Néguev), il n’y a pratiquement pas plu, à l’exception du nord de la région d’Arabah et du sud de la mer Morte où la station de Sodome a relevé 16 mm, dont 12 mm en 10 minutes, alors que la moyenne annuelle n’est que de 41 mm !

Pour finir, les premières chutes de neige se sont produites le 20 novembre sur le mont Hermon où plusieurs centimètres ont été mesurés à Mitzpe Shelagim, un poste d’observation situé à 2220 m d’altitude.


dimanche 1 novembre 2020

Un mois d’octobre 2020 historiquement pluvieux dans le centre du Vietnam

De fortes précipitations de mousson se sont abattues sur le centre du Vietnam au cours du mois d’octobre 2020 (des provinces de Hà Tĩnh au nord à Quảng Ngãi au sud), amplifiées par le passage de la zone de convergence intertropicale (ITCZ en anglais, ou équateur météorologique) — qui entame en cette période de l’année sa lente migration vers le sud —, mais aussi par le passage successif de la tempête tropicale Linfa, d’une dépression tropicale particulièrement active puis du typhon Molave qui ont donné lieu à 3 épisodes pluviométriques très intenses du 7 au 13 octobre, du 16 au 22, puis du 28 au 31.
Après plusieurs mois consécutifs marqués par un fort déficit pluviométrique, ces précipitations torrentielles et persistantes ont engendré des crues majeures (voire historiques pour certaines d’entre elles) des principaux fleuves et rivières du centre du Vietnam, qui ont entraîné des inondations de grande ampleur et fait plus d’une centaine de victimes, en particulier dans les provinces de Quảng Trị, Thừa Thiên Huế, Quảng Bình, Quảng Ngãi et Quảng Nam. Les crues les plus importantes ont concerné surtout les rivières Kiến Giang (province de Quảng Bình), Thạch Hãn et Hiếu (Quảng Trị), Bồ et Tả Trạch (Thừa Thiên Huế), Thu Bồn (Quảng Nam) et Trà Khúc (Quảng Ngãi). Dans la province de Quảng Trị par exemple, le niveau du fleuve Thạch Hãn a dépassé sa crue historique de novembre 1999. D’une manière plus générale, les inondations qui ont touché le centre du Vietnam sont comparables à celles de novembre 2017 et décembre 2018, mais elles surpassent selon les provinces les inondations mémorables de 1999, 1983, 1953, 1924 et 1886.

> Quelques images des inondations filmées à Huế (le 12 octobre) et dans la province de Quảng Bình (le 21 octobre).

Cumuls de pluie au Vietnam du 1er au 20 octobre 2020
Les cumuls de pluie dans le centre du Vietnam ont atteint des valeurs exceptionnelles à l’échelle du mois, de l’ordre de 1500 à 2500 mm, voire plus de 3000 mm localement, soit de 2 à plus de 5 fois la normale mensuelle ! Dans la province de Thừa Thiên Huế, il est tombé jusqu’à 3436 mm à A Lưới (soit 3,5 fois la normale mensuelle) dont 2999 mm au cours des 20 premiers jours, 3253 mm à Nam Đông (soit 3 fois la normale mensuelle) dont 2510 mm durant les 20 premiers jours ! Quant à Huế (l’ancienne capitale impériale du Vietnam), le cumul mensuel s’élève à 2604 mm (le précédent record remontant à octobre 1969 avec 1469 mm) [dont 2396 mm sur les 20 premiers jours], soit près de 3 fois la normale mensuelle et 93 % de la normale annuelle !
Dans la province de Quảng Trị, il est tombé jusqu’à 2813 mm à Khe Sanh (soit plus de 5 fois la normale mensuelle) dont 2459 mm durant les 20 premiers jours du mois (soit plus de 7 fois la normale pour les 2 premières décades du mois) !

De forts cumuls de pluie en 24 heures ont également été relevés localement :

  • 842,0 mm à Hướng Linh le 16-17/10/2020 (19h-19h locales), dont 667,8 mm en 12h ;
  • 799,6 mm à Bạch Mã le 9-10/10/2020 (13h-13h locales) ;
  • 756 mm à Ba Đồn le 19/10/2020 (= record en 24h à la station) ;
  • 716,2 mm à Nam Đông le 9-10/10/2020 (13h-13h locales) ;
  • 644 mm à Mỹ Chánh le 8-9/10/2020 (19-19h locales) ;
  • 627,2 mm à A Lưới le 9-10/10/2020 (13h-13h locales) et 594 mm le 19/10/2020 ;
  • 620 mm à Huế le 8-9/10/2020 (19h-19h locales) ;
  • 600 mm à Kim Long le 8-9/10/2020 (19-19h locales) ;
  • 582 mm à Khe Sanh le 19/10/2020 [502 mm en 18h le 16-17/10/2020 (19h-13h locales)] ;
  • 541 mm à Minh Hóa le 16-17/10/2020 (19h-19h locales) ;
  • 500,6 mm à A Vao le 11-12/10/2020 (19h-19h locales) ;
  • 495,4 mm à Tà Rụt le 11-12/10/2020 (19h-19h locales), dont 458,6 mm en 18h

Il est également tombé 621 mm en 18h à Hướng Sơn et 595 mm à Vĩnh Ô le 17-18 octobre (7h-1h locales), 586,8 mm en 12h à Cẩm Xuyên le 18 octobre (7h-19h locales), 584,4 mm en 12h à Đô Lương le 29-30 octobre (13h-1h locales) [dont 367,4 mm en 6h], 537 mm en 12h à Hồ chứa nước Kim Sơn le 19 octobre (7h-19h locales) [dont 403 mm en 6h], 523,8 mm en 12h à Thanh Thủy le 29-30 octobre (13h-1h locales) et 519,6 mm en 13h à Hưng Nguyên le 30 octobre (0h-13h locales).
On retiendra enfin qu’il est tombé du 6 au 14 octobre jusqu’à 2289 mm à A Lưới, 1907 mm à Huế, 1855 mm à Nam Đông et 1533 mm à Khe Sanh, mais aussi en 4 jours du 15 au 19 octobre (19h-19h locales) jusqu’à 1868 mm à Kỳ Thượng !

Ces fortes pluies interviennent alors qu’un nouvel épisode La Niña a débuté il y a quelques mois et devrait atteindre son paroxysme au cours de l’hiver prochain, avec comme première conséquence une augmentation des pluies sur le Pacifique occidental et le Sud-Est asiatique.
En ce début de mois de novembre 2020, le centre du Vietnam reste d’ailleurs dans la ligne de mire du typhon Goni (baptisé Rolly par les services météorologiques philippins) — le plus puissant cyclone tropical dans le monde en 2020 — qui a frappé les Philippines dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre avec des rafales de vent supérieures à 300 km/h lors de son passage sur la province insulaire de Catanduanes (soit le plus puissant typhon à frapper l’archipel philippin depuis le super typhon Haiyan en novembre 2013). Une nouvelle menace à surveiller…