samedi 26 septembre 2020

Rejoignez-nous sur Facebook

Géoclimat a investi le réseau Facebook depuis le 26 janvier 2015 !
Rejoignez-nous et abonnez-vous pour recevoir nos publications, découvrir jour après jour une sélection d’infos sur l’actualité météo dans le monde et bien d’autres choses.


Douceur exceptionnelle et persistante dans le nord de la Sibérie

Les températures moyennes sont anormalement élevées depuis le début de l’année en Russie et atteignent même un record sur les 8 premiers mois de l’année depuis 1891. Les plus fortes anomalies thermiques sont observées dans le nord de la Sibérie, en particulier dans la péninsule de Taïmyr, qui constitue la partie la plus septentrionale du continent asiatique, entre la mer de Kara à l’ouest et la mer de Laptev à l’est.
Après un mois d’août 2020 historiquement chaud dans cette région, les températures restent très anormalement élevées en ce mois de septembre. Au cap Tcheliouskine (le point le plus septentrional de la péninsule de Taïmyr et du continent eurasiatique, à 1370 km du pôle Nord), la température moyenne depuis le début du mois atteint 5,6°C, soit 7,8°C au-dessus de la normale et 2,4°C au-dessus du précédent record pour les 26 premiers jours du mois (3,2°C du 1er au 26 septembre 2016, pour une Tm mensuelle de 2,6°C en septembre 2016) ! Par ailleurs, la température n’est toujours pas descendue en dessous de 0°C depuis le 5 juillet dernier (la dernière gelée remontant au 4 juillet avec -0,2°C), soit depuis 83 jours (au 26 septembre inclus) : il s’agit de la plus longue série jamais enregistrée au cap Tcheliouskine depuis le début des mesures en 1932 !


Dans le nord de la mer de Kara, la station météo installée sur l’île Vize a battu à 12 reprises son précédent record mensuel de chaleur (avant 2020) entre le 1er et le 26 septembre 2020 : à 8 reprises consécutives du 2 au 9 septembre, à 2 autres reprises les 12 et 13 septembre, puis à 2 autres reprises les 22 et 23 septembre ! La température est montée jusqu’à 6,6°C le 12 septembre, surpassant de plus de 1°C le précédent record mensuel depuis le début des mesures en 1945 (5,4°C le 5 septembre 2015).
Plus surprenant encore, la station a d’ores et déjà enregistré 23 records quotidiens de chaleur en septembre 2020 (entre le 1er et le 26 septembre), après en avoir déjà enregistré 21 au mois d’août 2020, dont une série exceptionnelle de 28 records consécutifs du 14 août au 10 septembre !

Source des données : www.pogodaiklimat.ru
 

La station voisine de l’île Golomyannyy (79°55'N) a également battu à 14 reprises son précédent record mensuel de chaleur (avant 2020) entre le 1er et le 26 septembre 2020, du 4 au 10 septembre, puis du 12 au 17, puis encore le 23 septembre ! La température est montée à 7,1°C le 12 septembre et jusqu’à 7,2°C le 13 septembre, pulvérisant ainsi son précédent record mensuel depuis le début des mesures en 1930 (5,8°C le 12 septembre 2016) et après avoir déjà établi un nouveau record mensuel de chaleur en août 2020 (11,5°C le 2 août, contre 10,0°C le 9 août 1978) !
Par ailleurs, la station a d’ores et déjà enregistré 25 records quotidiens de chaleur en septembre 2020 (entre le 1er et le 26 septembre), dont 17 records consécutifs du 1er au 17 septembre et 8 autres du 19 au 26 septembre.

Source des données : www.pogodaiklimat.ru


lundi 7 septembre 2020

Records nationaux de température (mensuels et absolus) en 2020

Bilan provisoire au 27 septembre 2020 des records enregistrés à l’échelle d’un territoire national (territoires indépendants et autonomes compris) ou d’un territoire d’outre-mer (ou non contigu), et autres faits marquants

Record absolu de chaleur   /   Record mensuel de chaleur   /   Record absolu de froid   /   Record mensuel de froid


Janvier
1 – NORVÈGE : 19,0°C le 2 janvier à Sunndalsøra [18,6°C à Åndalsnes]
2 – SÃO TOMÉ-ET-PRINCIPE : 33,0°C les 2 et 29 janvier à São Tomé Intern. Airport (record mensuel national égalé)
3 – CUBA : 35,7°C le 3 janvier à Veguitas (record mensuel national égalé)
4 – CORÉE DU SUD : 23,6°C le 7 janvier à Jeju (île éponyme) [19,6°C à Jangheung (partie continentale)]
5 – ANGOLA : 38,8°C le 13 janvier à Mbanza-Kongo (valeur à confirmer)
6 – RÉPUBLIQUE DU CONGO : 37,3°C le 15 janvier à Impfondo
7 – DOMINIQUE : 32,4°C le 17 janvier à Roseau / Canefield Airport
8 – ÎLE TROMELIN (Terres australes et antarctiques françaises) : 34,5°C le 20 janvier à Serge-Frolow
      [NB. – Le record supposé de 34,6°C le 08/01/1963 à Serge-Frolow est douteux et donc écarté.]

9 – INDONÉSIE : 37,4°C le 21 janvier à Palu Airport (Sulawesi)
10 – MEXIQUE : 42,0°C le 21 janvier à Vicente Guerrero = record mensuel de chaleur pour l’Amérique du Nord
11 – TERRITOIRE BRITANNIQUE DE L’OCÉAN INDIEN : 36,1°C le 22 janvier à Diego Garcia
12 – SINGAPOUR : 35,4°C le 26 janvier à Newton
13 – GUINÉE-BISSAU : 41,0°C le 27 janvier à Bafatá
14 – GAMBIE : 40,5°C le 31 janvier à Bassa Santa Su (record mensuel national fiable)
        [NB. – Le record supposé de 41,0°C le 19/01/2016 à Sibanor est douteux et donc écarté.]


NB
15 – 48,9°C le 4 janvier à Penrith Lakes AWS (Australie) = record absolu pour la région métropolitaine de Sydney
16 – 36,0°C le 9 janvier à Najran (Arabie Saoudite) = record mensuel dans l’hémisphère nord au-dessus de 1000 m
17 – MASSACHUSETTS (États-Unis) : 23,9°C le 12 janvier à Norwood Airport [23,3°C à Boston Airport]
18 – RHODE ISLAND (États-Unis) : 21,1°C le 12 janvier à Providence Airport et North Kingstown Airport
19 – Région de Tarapacá (Chili) : 37,7°C le 17 janvier à Pica (record absolu égalé)
20 – Tmin de 27,4°C le 18 janvier à Hacienda Taboga (Costa Rica) = plus haute Tmin au Costa Rica en janvier
21 – ÉCUEILS DES CARGADOS CARAJOS (Maurice) : 35,6°C le 19 janvier à Saint Brandon-St Raphael Island
22 – Comté du Trøndelag (Norvège) : 14,0°C le 20 janvier à Rissa
23 – Tmin de 29,1°C le 17 janvier à Bonriki Airport (Kiribati) = plus haute Tmin dans l’hémisphère nord en janvier
24 – ÎLE SURPRISE (Nouvelle-Calédonie, France) : 36,1°C le 27 janvier sur l’île Surprise (station peu fiable)
25 – PAPOUASIE OCCIDENTALE [IRIAN JAYA] (Indonésie) : 36,9°C le 30 janvier à Kaimana / Utarom


Février
26 – ESPAGNE (hors Canaries et enclaves africaines) : 29,6°C le 4 février à Valence Airport
        [NB. – Le prétendu record officiel de 30,0°C le 07/02/1960 à Malaga Airport est erroné et donc écarté.]

27 – ÎLES VIERGES AMÉRICAINES : 31,1°C les 4, 6, 8 et 11 février à St Croix Airport
        (record mensuel [fiable*] du territoire égalé)

        [* Toutes les données entre 1972 et 1999 sont surestimées de plusieurs °C, donc totalement erronées.]

28 – ANTARCTIQUE : 18,4°C le 6 février à la base Esperanza (station argentine)
29 – AZERBAÏDJAN : 27,4°C le 7 février à Lankaran
30 – RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : 37,0°C le 14 février à Santiago Rodriguez (record à confirmer)
31 – BAHAMAS : 33,0°C le 19 février à Nassau International Airport
32 – COLOMBIE : 42,6°C le 19 février à Jerusalén (record mensuel national [fiable] égalé)
                              = record absolu [fiable] pour le département de Cundinamarca
                              [42,2°C le 17 février à Capitanejo = record absolu pour le département de Santander]
33 – MALDIVES : 33,6°C le 22 février à Hanimaadhoo
34 – MADÈRE (Portugal) : 29,4°C le 24 février à Ponto do Sol [29,1°C le 4 à Porto Moniz, 28,6°C le 24 à Funchal]
35 – SUISSE : 24,6°C le 24 février à Biasca
36 – GAMBIE : 42,5°C le 26 février à Basse Santa Su
37 – SEYCHELLES : 34,7°C le 28 février à Seychelles International Airport / Mahe
38 – RUSSIE : 28,2°C* le 28 février à Kassoumkent [25,0°C à Shatoy] (* valeur à confirmer)
39 – COSTA RICA : 39,4°C le 29 février à Trinidad Vieja [39,2°C le 15 et 39,3°C le 18] (valeurs à confirmer)
        [NB. – 40,4°C le 6 février à Cerro Huacalito : valeur douteuse et donc écartée.]


NB
40 – Tmin de 34,7°C le 1er février à Condobolin Airport (Australie) = plus haute Tmin pour un mois de janvier
        dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud

41 – ÎLES CHATHAM (Nouvelle-Zélande) : 26,8°C le 3 février à Chatham Islands Airport [Tuuta Airport]
42 – Tmin de 18,0°C le 3 février à Calvi (Corse, France) = plus haute Tmin en Corse pour un mois de février
43 – Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (France) : 27,0°C le 4 février à Seillans (record à confirmer)
44 – ÎLE TARO (îles Salomon) : 34,9°C le 4 février à Taro Island Airport
45 – CORSE (France) : 27,8°C le 11 février à Alistro = record mensuel et saisonnier de chaleur pour la Corse
46 – Région de Coquimbo (Chili) : 38,3°C le 18 février à Paihuano (1204 m)
47 – Département du Gard (France) : 25,9°C le 23 février à Montclus et le 24 février à Le Vigan
48 – Tmin de 32,0°C le 23 février à Yelimane (Mali) = plus haute Tmin dans l’hémisphère nord en février


Mars
49 – CAP-VERT : 35,8°C le 12 mars à Praia
50 – PARAGUAY : 43,1°C le 13 mars à RC1 Coronel Valois Rivarola
51 – ÎLES MARIANNES DU NORD (États-Unis) : 32,2°C les 19, 27, 29 et 30 mars à Saipan International Airport
52 – SEYCHELLES : 33,7°C le 25 mars à Seychelles International Airport / Mahe (record mensuel national égalé)
53 – MOZAMBIQUE : 43,2°C le 26 mars à Massangena
54 – ÉTATS-UNIS : 42,2°C le 26 mars à Zapata et le 27 à Falcon Reservoir (Texas) (record mensuel national égalé)
55 – THAÏLANDE : 42,9°C les 30 et 31 mars à Thoen

NB
56 – 42,4°C le 13 mars à Tak (Thaïlande) = plus haute Tmax en Thaïlande pour la 1re quinzaine de mars
57 – ÉTAT DE MORELOS (Mexique) : 44,0°C le 20 mars à Xicatlacotla (record absolu égalé pour l’État de Morelos)
58 – -75,3°C le 21 mars à Vostok (Antarctique) = record mensuel de froid à la station

NB – ARGENTINE : 45,0°C le 9 mars à Rivadavia = valeur "officielle" surestimée, la station étant surexposée de
         2 à 3°C. Cette valeur est donc écartée
.

NB – MYANMAR : 44,5°C le 29 mars à Chauk = valeur vraisemblablement surestimée et donc écartée.


Avril
59 – PARAGUAY : 40,8°C le 1er avril à RC1 Coronel Valois Rivarola
60 – SINT EUSTATIUS (Territoire néerlandais d’outre-mer) : 19,2°C le 4 avril à F. D. Roosevelt Airport
61 – COSTA RICA : 39,8°C le 5 avril à El Corral / Palo Verde
        [NB. – Plusieurs valeurs douteuses écartées : 41,9°C le 11 avril, 40,5°C le 10, 40,3°C le 17 et 40,1°C le 6
        à
Artola-Sardinal (ASADA) / 41,8°C le 24 avril, 41,2°C le 5, 40,6°C le 23 et 40,1°C le 20 à Cerro Huacalito.]
62 – NIGER : 47,2°C le 6 avril à Birni-N’Konni
63 – GHANA : 44,0°C le 6 avril à Navrongo
64 – GUINÉE-BISSAU : 43,2°C* le 6 avril à Bafatá [* Tmax provisoire à 15h UTC] (record mensuel national égalé)
       
[NB. – Le record national a peut-être été battu ce jour-là.]
65 – GUADELOUPE (France) : 35,2°C le 6 avril à Vieux-Habitants Gendarmerie (record à confirmer)
66 – SAINT-BARTHÉLEMY (France) : 33,6°C le 6 avril à Gustavia
67 – HONDURAS : 42°C* le 8 avril à Choluteca [* Tmax provisoire à 3h PM] (record mensuel national égalé)
68 – GUERNESEY (Royaume-Uni) : 24,5°C le 11 avril à Guernsey Airport
69 – RÉPUBLIQUE DOMINICAINE : 38,3°C le 11 avril à Loma Cabrera (record à confirmer)
        [Les 39,0°C du 26/04/1981 à Elías Piña et 38,5°C du 23/04/1981 à La Descubierta sont surestimés et sont
        donc écartés.
]

70 – CUBA : 39,7°C le 12 avril à Veguitas [39,4°C le 25 avril et 39,3°C le 11 avril à Veguitas]
        [39,3°C le 12 avril à Indio Hatuey, 39,2°C le 11 avril à Jucarito, 39,2°C le 10 avril à Palo Seco]

71 – HAÏTI : 37,0°C le 12 avril à Port-au-Prince Airport (record mensuel national égalé)
72 – MAYOTTE (France) : 36,4°C le 14 avril à Trévani
73 – ÎLES MARIANNES DU NORD (États-Unis) : 33,3°C les 19, 21, 25, 26, 27, 29 et 30 avril à Saipan Int. Airport
74 – SABA (Pays-Bas) : 31,7°C le 22 avril à Juancho Yrausquin Airport (record mensuel du territoire égalé)
75 – RÉPUBLIQUE DU CONGO : 38,7°C le 25 avril à Ouesso
76 – ÎLES VIERGES AMÉRICAINES : 32,8°C le 26 avril à Charlotte Amalie Airport et à St Croix Airport
        (record mensuel [fiable*] du territoire égalé)

        [* Toutes les données entre 1972 et 1999 sont surestimées de plusieurs °C, donc totalement erronées.]

77 – KIRGHIZISTAN : 35,1°C le 27 avril à Tokmak (816 m)
78 – CHINE : 43,5°C le 29 avril à Aydingkol AWS
79 – MONGOLIE : 36°C* le 30 avril à Ekhiyn-Gol (district de Shinejinst) [* valeur arrondie / réseau secondaire]
                               33,8°C le 30 avril à Hadatyn [33,6°C à Bayantoorai et à Ulygaiin Dugang] [réseau principal]


NB
80 – HONGRIE : -11,9°C le 1er avril à Zabar [-11,7°C à Nyírlugos] = record mensuel national de froid depuis 1930
81 – ÉTAT DE MORELOS (Mexique) : 45,0°C le 1er avril à Ticumán
82 – Tmin de 31,1°C le 2 avril à Argyle Aerodrome (Australie-Occidentale)
        = plus haute Tmin en Australie et dans tout l’hémisphère sud pour un mois d’avril

83 – 33,6°C le 7 avril à l’aéroport international de Gan (Maldives) = record absolu pour l’extrême sud des Maldives
84 – Tmin de 28,6°C le 7 avril à Palo Verde et au Refugio Nacional de Vida Silvestre Cipancí (Costa Rica)
        = plus haute Tmin au Costa Rica

85 – ÉTAT DU YUCATÁN (Mexique) : 45,0°C les 10 et 13 avril à Motul (record absolu de l’État du Yucatán égalé)
86 – 49,5°C le 12 avril à Ciudad Mante (Mexique) = record pour la 1re quinzaine d’avril dans l’hémisphère nord
        (valeur en cours de vérification)

87 – ATOLL DE MINICOY (territoire indien, mais géologiquement et culturellement maldivien) :
        35,6°C le 17 avril sur l’atoll de Minicoy = record absolu pour toute la région maldivienne

88 – ÉTAT DE NAYARIT (Mexique) : 46,0°C le 18 avril à Jesús María (record à confirmer)
89 – ÉTAT DE OAXACA (Mexique) : 47,0°C les 20 et 23 avril à Río Manso Lalana, le 23 avril à San Felipe
90 – 32,1°C le 23 avril à Iskitim (Russie) = Tmax > 32°C la plus précoce en Russie asiatique
91 – Tmin de 30,2°C le 23 avril à Telfer (Australie-Occidentale)
        = plus haute Tmin en Australie pour la 3e décade et la 2e quinzaine du mois d’avril

92 – 42,8°C le 23 avril à Mardie (Australie-Occidentale) = record de chaleur en Australie et dans l’hémisphère sud
        pour la 3e décade du mois d’avril

93 – 32,1°C le 25 avril à Suhobuzimskoye (56°30'N, Russie) = plus haute Tmax en avril en Russie et dans tout
        l’hémisphère nord au-dessus de 55°N

94 – 31,0°C le 25 avril à Bogouchany [Bogucany] (58°23'N, Russie) = plus haute Tmax en avril en Russie et dans
        tout l’hémisphère nord au-dessus de 58°N

95 – 42,0°C le 26 avril à Mandora (Australie-Occidentale) = Tmax de 42°C la plus tardive en Australie
96 – ÎLES COCOS (Myanmar) : 37,2°C le 26 avril à Great Coco Island Airport


Mai 2020
97 – NIGER : 47,5°C le 2 mai à Tillabéry (record mensuel national égalé)
98 – SABA (Pays-Bas) : 31,9°C les 7 et 13 mai à Juancho Yrausquin Airport (record mensuel du territoire égalé)
99 – GRÈCE : 41,8°C le 16 mai à Plora (Crète) [41,1°C le 17 mai à Míres et 40,9°C à Gortyne (Crète)]
                        [40,7°C le 15 mai à Katho Tithorea et à Sparte]

100 – TURQUIE : 44,5°C le 17 mai à Tire [43,9°C le 16 mai]
101 – CHYPRE : 44,4°C le 19 mai à Astromeritis (près de Morphou) [43,7°C le 19 mai à Athalassa]
                            [43,5°C* le 19 mai à Morphou (* Tmax provisoire à 13h UTC), 43,1°C à Tymbu / Nicosie]

102 – ÎLES SALOMON : 35,0°C les 19 et 20 mai à Honiara International Airport (record mensuel national égalé)
103 – HAÏTI : 37,0°C le 24 mai à Port-au-Prince Airport (record mensuel national égalé)
104 – CHILI : 37,8°C le 25 mai à San Felipe (672 m)
105 – OUZBÉKISTAN : 44,7°C le 27 mai à Buzaubaj [44,3°C le 26 mai]
106 – KAZAKHSTAN : 43,1°C le 27 mai à Cirik-Rabat

NB – GUYANA : 35,4°C le 1er mai à Lethem (valeur relevée à 18h UTC ; Tmax censurée)
         -> le record mensuel national (35,8°C) a vraisemblablement été battu ce jour-là.

NB – ISLANDE : -22,2°C le 9 mai à Dyngjujökull (1689 m) (valeur non validée officiellement)
         [NB : station récente dont le capteur est placé plus bas au-dessus du sol que la hauteur standard.]


NB
107 – PROVINCE DE HENAN (Chine) : 41,0°C le 3 mai à Xingyang [40,8°C à Zhengzhou et à Mengzhou]
108 – 35,4°C le 4 mai à Cambo-les-Bains (France) = record national de chaleur [fiable] pour la 1re décade de mai
109 – ÉTAT DE NAYARIT (Mexique) : 46,0°C les 4, 5, 6, 7, 21 et 22 mai à Jesús María (record égalé, à confirmer)
110 – PROVINCE INSULAIRE DE HAINAN (Chine) : 41,1°C le 7 mai à Danzhou (record absolu égalé)
111 – Tmin/24h de 30,1°C [Tmin nocturne de 30,7°C] le 17 mai à Emponas (Grèce)
          = plus haute Tmin/24h et plus haute Tmin nocturne en Europe au printemps

112 – 36,6°C le 27 mai à Montréal / Trudeau International Airport (Québec, Canada)
          = égale le record absolu pour l’agglomération de Montréal [réseau principal de stations référencées par l’OMM]
          (36,6°C le 02/07/2018 à Montréal Mc Tavish)
          [NB. – Le record absolu est détenu par l’Adaport Victoria de Montréal avec une valeur horaire maxi de 36,7°C
          le 01/08/1975. Est exclu ici le record controversé de 37,6°C du 01/08/1975 à Montréal / Trudeau Int. Airport.
]

113 – Tmin de 35,2°C* le 29 mai à Furnace Creek (vallée de la Mort, États-Unis) [34,9°C* le 28] (* valeurs exactes ;
          valeur arrondie officielle de 95°F = 35,0°C les deux jours)

          = plus haute Tmin au mois de mai pour l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud réunies


NB – MYANMAR : 47,5°C le 8 mai à Chauk = valeur vraisemblablement surestimée et donc écartée


Juin 2020
114 – KAZAKHSTAN : 47,1°C le 2 juin à Cirik-Rabat (valeur suspecte, à confirmer)
115 – MALDIVES : 34,9°C le 3 juin à Male International Airport [34,5°C le 2 juin]
116 – GHANA : 39,0°C le 5 juin à Navrongo (record mensuel national égalé)
117 – ÎLES VIERGES AMÉRICAINES : 34,4°C les 5, 22 et 23 juin à Charlotte Amalie International Airport
          et les 20 et 26 juin à St Croix Airport (record mensuel [fiable*] du territoire égalé)
          [* Toutes les données entre 1972 et 1999 sont surestimées de plusieurs °C, donc totalement erronées.]

118 – KENYA : 38,4°C le 6 juin à Mandera
119 – THAÏLANDE : 42,0°C le 13 juin à Uttaradit
120 – SABA (Pays-Bas) : 32,6°C le 13 juin à Juancho Yrausquin Airport

NB
121 – ÉTAT DE SINALOA (Mexique) : 50,0°C les 4 et 12 juin à Huites (record absolu égalé) [surchauffe possible]
122 – ÉTAT DE JALISCO (Mexique) : 45,0°C le 5 juin à Bolaños (record absolu de l’État égalé)
123 – ÉTAT DE NAYARIT (Mexique) : 46,5°C le 19 juin à Jesús María (record à confirmer)
124 – 38,0°C le 20 juin à Verkhoïansk (67°33'N, Russie) = plus haute Tmax au nord du cercle polaire arctique
125 – Tmin de 24,9°C le 24 juin à Formosa Airport (Argentine) = plus haute Tmin/24h en Argentine au mois de juin
126 – COMTÉ DE TRØNDELAG (Norvège) : 34,3°C le 27 juin à Værnes / Trondheim Airport
127 – 21,4°C le 27 juin à Eureka (80°N, Canada, Nunavut) = Tmax la plus élevée par 80° de latitude N
          [NB. – 21,0°C le 14/07/2019 à Alert (82°30' N, Canada, Nunavut) = Tmax la plus élevée au-delà de 80°N]



JUILLET 2020
128 – MOZAMBIQUE : 36,5°C le 11 juillet à Massangena
129 – ÎLES VIERGES AMÉRICAINES : 34,4°C le 11 juillet à Charlotte Amalie International Airport
          (record mensuel [fiable*] du territoire égalé)
          [* Toutes les données entre 1972 et 1999 sont surestimées de plusieurs °C, donc totalement erronées.]

130 – TAÏWAN : 40,5°C le 16 juillet à Taimalee Research Center 2 (record national pour le réseau officiel)
          [NB. – 41,2°C le 01/07/2004 à Taichung Agr. Research and Extension Station = record national non officiel.]

131 – ÎLES MARIANNES DU NORD (États-Unis) : 33,9°C les 16 et 17 juillet à Saipan International Airport
          (record mensuel du territoire égalé)

132 – LAOS : 39,0°C le 25 juillet à Luang Prabang
133 – MYANMAR : 43,0°C le 25 juillet 2020 à Monywa
134 – IRAN : 53,5°C le 27 juillet à Mehran
135 – LIBAN : 45,4°C le 27 juillet à Houche-Al-Oumara (920 m)
136 – ARABIE SAOUDITE : 51,1°C le 30 juillet à Rafha

NB
137 – COMTÉ DE INNLANDET (Norvège) : -7,2°C le 4 juillet à Sognefjellhytta (1413 m)
138 – ÎLE KING (Australie, Tasmanie) : -1,2°C le 17 juillet à King Island Airport
139 – ÎLES COCOS (Myanmar) : 34,0°C le 24 juillet à Great Coco Island Airport
140 – 21,9°C le 25 juillet à Eureka (80°N, Canada, Nunavut) = Tmax la plus élevée par 80° de latitude N
          [NB. – 21,0°C le 14/07/2019 à Alert (82°30' N, Canada, Nunavut) = Tmax la plus élevée au-delà de 80°N]

141 – SPITZBERG (Norvège, Svalbard) : 21,7°C le 25 juillet à Svalbard Lufthavn [Longyearbyen Airport]


AOÛT 2020
142 – MELILLA (enclave espagnole sur la côte nord du Maghreb) : 39,9°C le 1er août à Melilla Airport
143 – ÎLES SALOMON : 34,8°C le 6 août à Honiara International Airport
144 – TERRITOIRE DES ÎLES COCOS (Territoire extérieur de l’Australie) : 30,6°C le 14 août à Cocos Island Airport
145 – MEXIQUE : 50,2°C le 14 août à Mexicali
146 – ÉTATS-UNIS : 54,4°C le 16 août à Furnace Creek (vallée de la Mort) = RECORD MONDIAL DE CHALEUR
          [valeur probablement égalée le 17 août à Badwater (vallée de la Mort) : Tmax provisoire de 53,9°C à 3h PM]

147 – JAPON : 41,1°C le 17 août à Hamamatsu (record national égalé)
148 – ÎLES VIERGES AMÉRICAINES : 35,0°C les 17 et 18 août à St Croix Airport
          (record mensuel [fiable*] du territoire égalé)

          [* Toutes les données entre 1972 et 1999 sont surestimées de plusieurs °C, donc totalement erronées.]

149 – AUSTRALIE : 41,2°C le 23 août à West Roebuck [40,7°C le 22 août à Yampi Sound] (Australie-Occidentale)
          = record national de chaleur en hiver (juin-juillet-août)

150 – PARAGUAY : 41,0°C le 28 août à Filadefia (record mensuel national égalé)

NB
151 – DÉPARTEMENT DE LA LOZÈRE (France) : 42,1°C le 1er août à Saint-Étienne-Vallée-Française
152 – NEVADA (États-Unis) : 49,4°C le 1er août à Laughlin (record mensuel de l’État du Nevada égalé)
153 – TASMANIE (Australie) : -14,2°C le 7 août à Liawenee
154 – -1,5°C le 16 août à South Col AWS (7945 m, Mt Everest, Népal) = RECORD MONDIAL À CETTE ALTITUDE
155 – Tmin de 40,0°C le 17 août à Furnace Creek et à Stovepipe Wells 1SW (États-Unis, vallée de la Mort)
          = plus haute Tmin pour un mois d’août aux États-Unis et dans le monde
          [NB. – Les 41,1°C du 01/08/1920 à Greenland Ranch (USA, vallée de la Mort) sont douteux et donc écartés.]

156 – 31,0°C le 28 août à Port-Louis (Maurice) = record mensuel de chaleur pour l’île principale de Maurice

NB – MYANMAR : 41,6°C le 30 août à Chauk = station vraisemblablement surexposée et donc écartée.


SEPTEMBRE 2020
157 – TAÏWAN : 39,4°C les 2 et 3 septembre à Donghe
158 – LAOS : 37,0°C le 2 septembre à Luang Prabang (record mensuel national égalé)
159 – JAPON : 40,4°C le 3 septembre à Sanjo [40,0°C à Nakajo]
160 – TURQUIE : 47,1°C le 3 septembre à Kozan [46,9°C à Kadirli]
161 – LIBAN : 44,3°C le 3 septembre à Houche-Al-Oumara (920 m)
162 – ISRAËL : 48,9°C le 4 septembre à Eilat
          [48,2°C le 5 septembre à Ro’i, 47,9°C le 4 septembre à Galgalatz, 47,7°C à Yotvéta et à Tirat-Zvi]

163 – CHYPRE : 46,2°C le 4 septembre à Athalassa (Visitor Centre of the National Forest Park)
          = record absolu pour la partie grecque de l’île
          [46,0°C le 4 septembre à Athiénou, 45,8°C à Gecitkale, 45,7°C à Tymbu/Nicosie et 45,3°C à Athalassa
          (Radiosonde Station)]
164 – JORDANIE : 48,5°C le 5 septembre à Aqaba Airport [48,2°C le 4 septembre]
165 – MEXIQUE : 50,1°C le 6 septembre à Mexicali Observatorio
          [
49,9°C le 5 septembre à Mexicali Observatorio et 49,6°C à Mexicali]
166 – DOMINIQUE : 35,7°C le 15 septembre à Canefield Airport
167 – BELGIQUE : 35,4°C le 15 septembre à Charleroi / Gosselies
168 – PAYS-BAS : 35,1°C le 15 septembre à Gilze-Rijen [34,4°C à Woensdrecht et 34,3°C à Maastricht]
169 –
LUXEMBOURG : 35,7°C le 16 septembre à Beetebuerg (à confirmer) [35,2°C le 15 septembre à Steinsel]
          [34,7°C le 15 septembre à Ëlwen et à Bettendorf]
170 – PORTO RICO (Territoire non incorporé des États-Unis) : 37,8°C le 17 septembre à Central Aguirre
171 – MAYOTTE (France) : 33,8°C le 22 septembre à Mtsamboro (record mensuel égalé)
172 –
SAINT-BARTHÉLEMY (France) : 35,3°C le 24 septembre à Gustavia
173 – BOTSWANA : 42,0°C le 25 septembre à Tubu (967 m) [41,9°C le 21, 40,7°C le 22 et 40,4°C le 20]
174 – PARAGUAY : 45,5°C le 26 septembre à Pozo Hondo
175 –
ARGENTINE : 44,6°C le 26 septembre à Ingeniero Juárez (station hydrométéorologique)
         
[NB. – 45,5°C les 25 et 26 septembre à Rivadavia = valeur "officielle" surestimée, la station étant surexposée
          de 2 à 3°C. Cette valeur est donc écartée
.]
176 – IRLANDE DU NORD : -3,7°C le 27 septembre à Katesbridge

NB
177 – Tmin de 29,8°C le 3 septembre à Koshino = plus haute Tmin/24h au Japon pour un mois de septembre
178 – 51,7°C le 5 septembre à Furnace Creek (États-Unis) = Tmax > 51°C la plus tardive dans le monde
          [valeur non officielle de 51,7°C le 6 septembre à Badwater (États-Unis, vallée de la Mort)]
179 – 49,4°C le 6 septembre à Chino Airport et à Woodland Hills / Pierce College (États-Unis, Californie)
          = record absolu pour le Grand Los Angeles (y compris pour les comtés de Los Angeles, Ventura,
          Santa Barbara, San Luis Obispo, San Bernardino et Riverside réunis)

180 –
NEVADA (États-Unis) : 47,8°C le 6 septembre à Laughlin
181 –
COLORADO (États-Unis) : 42,2°C le 6 septembre à La Junta Municipal Airport

182 – ÎLE D’HOKKAIDO (Japon) : 34,4°C le 8 septembre à Ashoro
183 – ÉTAT DU PARÁ (Brésil) : 41,7°C les 10 et 11 septembre à Conceição do Araguaia
184 – 30,8°C le 14 septembre à Jersey Airport (Jersey, Royaume-Uni) = Tmax ≥ 30°C la plus tardive à Jersey
185 – -21,9°C le 26 septembre à la Capanna Regina Margherita (4560 m, Italie) [valeur horaire relevée à 7h]
          = plus basse température en Italie pour un mois de septembre [mais cette station d’altitude est récente]

 

Températures maximales supérieures ou égales à 50°C dans le monde en 2020

Bilan au 25 septembre 2020

  • 54,4°C le 16/08/2020 à Furnace Creek (États-Unis, Californie)
    = RECORD MONDIAL
    [valeur probablement égalée le 17/08/2020 à Badwater (États-Unis, Californie) : Tmax provisoire de 53,9°C à 3h PM]
  • 53,5°C le 27/07/2020 à Mehran (Iran) = RECORD MENSUEL NATIONAL
  • 53,3°C le 12/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 53,2°C]
  • 53,1°C le 30/07/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 53,1°C le 20/07/2020 à Shush (Iran)
  • 53,0°C le 30/07/2020 à Amarah (Irak)
  • 52,9°C le 30/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 52,8°C le 17/08/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 52,6°C]
  • 52,8°C le 30/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 52,8°C le 28/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 52,6°C le 30/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 52,6°C le 28/07/2020 à Mehran (Iran)
  • 52,5°C le 30/07/2020 à Abadan (Iran)
  • 52,5°C le 30/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 52,4°C le 31/07/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 52,4°C le 30/07/2020 à Jahra (Koweït)
  • 52,4°C le 30/07/2020 à Sabriyah (Koweït)
  • 52,4°C le 30/07/2020 à Nasiriyah (Irak)
  • 52,4°C* le 27/07/2020 à Badrah (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 52,2°C le 18/08/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 52,3°C]
  • 52,2°C le 17/08/2020 à Stovepipe Wells 1SW (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 52,1°C]
  • 52,2°C le 15/08/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 52,4°C]
  • 52,2°C le 31/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 52,2°C le 31/07/2020 à Jahra (Koweït)
  • 52,2°C le 30/07/2020 à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 52,1°C le 30/07/2020 à Abdaly (Koweït)
  • 52,1°C le 30/07/2020 à Koweit International Airport (Koweït)
  • 52,0°C le 31/07/2020 à Koweit International Airport (Koweït)
  • 52,0°C le 30/07/2020 à Omidiyeh (Iran)
  • 52,0°C le 30/07/2020 à Semawa (Irak)
  • 52,0°C le 29/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 52,0°C le 28/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 52,0°C le 27/07/2020 à Amarah (Irak)
  • 51,8°C le 31/07/2020 à Abdaly (Koweït)
  • 51,8°C le 31/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 51,8°C le 28/07/2020 à Bagdad International Airport (Irak)
  • 51,8°C le 27/07/2020 à Nasiriyah (Irak)
  • 51,8°C le 19/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 51,7°C le 05/09/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
  • 51,7°C le 19/08/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,4°C]
  • 51,7°C le 16/08/2020 à Stovepipe Wells 1SW (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,5°C]
  • 51,7°C le 31/07/2020 à Abadan (Iran)
  • 51,7°C le 31/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,8°C]
  • 51,7°C le 30/07/2020 à Mehran (Iran)
  • 51,6°C le 30/07/2020 à Aghajari (Iran)
  • 51,6°C le 30/07/2020 à Rafaei (Irak)
  • 51,6°C* le 28/07/2020 à Badrah (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 51,6°C le 27/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 51,6°C le 27/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 51,6°C le 20/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 51,5°C le 31/07/2020 à Sabriyah (Koweït)
  • 51,5°C le 30/07/2020 à Ahwaz (Iran, id. 40811)
  • 51,5°C le 27/07/2020 à Kut (Irak)
  • 51,5°C le 24/07/2020 à Ainaltamer (Irak)
  • 51,4°C le 27/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 51,4°C le 24/07/2020 à Kerbela (Irak)
  • 51,4°C le 20/07/2020 à Safi-Abad Dezful (Iran)
  • 51,4°C le 19/07/2020 à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 51,4°C le 19/07/2020 à Shush (Iran)
  • 51,3°C le 21/07/2020 à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 51,2°C le 01/08/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 51,2°C le 30/07/2020 à Abraque Mazraa (Koweït)
  • 51,2°C le 30/07/2020 à Ahwaz Agromet. Stn (Iran, id. 99535)
  • 51,2°C le 30/07/2020 à Rabyah [Experimental Farm] (Koweït)
  • 51,2°C le 27/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 51,2°C le 27/07/2020 à Abadan (Iran)
  • 51,2°C le 25/07/2020 à Semawa (Irak)
  • 51,2°C le 20/07/2020 à Omidiyeh (Iran)
  • 51,2°C le 20/07/2020 à Ramhormoz (Iran)
  • 51,1°C le 05/09/2020 à Mecca (États-Unis, Californie)
  • 51,1°C le 21/08/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,2°C]
  • 51,1°C le 18/08/2020 à Stovepipe Wells 1SW (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,2°C]
  • 51,1°C le 14/08/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,9°C]
  • 51,1°C le 02/08/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 51,1°C le 31/07/2020 à Al-Wafra (Koweït)
  • 51,1°C le 31/07/2020 à Shush (Iran)
  • 51,1°C le 30/07/2020 à Rafha (Arabie Saoudite) = RECORD MENSUEL NATIONAL
  • 51,1°C le 27/07/2020 à Sabriyah (Koweït)
  • 51,1°C le 19/07/2020 à Abadan (Iran)
  • 51,1°C le 13/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,3°C]
  • 51,1°C le 12/07/2020 à Stovepipe Wells 1 SW (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 51,1°C le 11/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 51,3°C]
  • 51,1°C le 11/07/2020 à Sweihan (Émirats arabes unis)
  • 51,1°C le 08/07/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 51,0°C le 01/08/2020 à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 51,0°C le 31/07/2020 à Al Wathbah (Émirats arabes unis)
  • 51,0°C le 31/07/2020 à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 51,0°C le 31/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 51,0°C le 30/07/2020 à Kerbela (Irak)
  • 51,0°C le 30/07/2020 à Ramhormoz (Iran)
  • 51,0°C le 29/07/2020 à Bagdad International Airport (Irak)
  • 51,0°C le 29/07/2020 à Kerbela (Irak)
  • 51,0°C le 28/07/2020 à Nasiriyah (Irak)
  • 51,0°C le 27/07/2020 à Diwaniya (Irak)
  • 51,0°C* le 27/07/2020 à Kut-Al-Hai (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 51,0°C le 27/07/2020 à Rafaei (Irak)
  • 51,0°C le 24/07/2020 à Diwaniya (Irak)
  • 51,0°C le 21/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 51,0°C le 20/07/2020 à Ahwaz (Iran, id. 40811)
  • 51,0°C le 20/07/2020 à Ahwaz Agromet. Stn (Iran, id. 99535)
  • 51,0°C le 20/07/2020 à Bandar e-Mahshahr (Iran)
  • 51,0°C le 05/07/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 51,0°C le 16/06/2020 à Jacobabad (Pakistan)
  • 50,9°C le 01/08/2020 à Abdaly (Koweït)
  • 50,9°C le 01/08/2020 à Sweihan (Émirats arabes unis)
  • 50,9°C le 31/07/2020 à Abraque Mazraa (Koweït)
  • 50,9°C le 30/07/2020 à Shush (Iran)
  • 50,9°C le 27/07/2020 à Azizyah (Irak)
  • 50,9°C le 27/07/2020 à Shush (Iran)
  • 50,9°C le 20/07/2020 à Abadan (Iran)
  • 50,9°C le 11/07/2020 à Omidiyeh (Iran)
  • 50,9°C le 06/06/2020 à Minab (Iran)
  • 50,8°C le 01/08/2020 à Abadan (Iran)
  • 50,8°C le 31/07/2020 à Ahwaz (Iran, id. 40811)
  • 50,8°C le 31/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 50,8°C le 31/07/2020 à Diwaniya (Irak)
  • 50,8°C le 31/07/2020 à Sweihan (Émirats arabes unis)
  • 50,8°C* le 30/07/2020 à Badrah (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 50,8°C le 30/07/2020 à Diwaniya (Irak)
  • 50,8°C le 30/07/2020 à Hendijan (Iran)
  • 50,8°C le 30/07/2020 à Koweit City (Koweït)
  • 50,8°C le 29/07/2020 à Semawa (Irak)
  • 50,8°C le 28/07/2020 à Kut (Irak)
  • 50,8°C le 24/07/2020 à Al-Najaf / Al-Ashraf International Airport (Irak)
  • 50,8°C le 24/07/2020 à Semawa (Irak)
  • 50,8°C le 20/07/2020 à Koweit International Airport (Koweït)
  • 50,8°C le 19/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,8°C le 11/07/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 50,8°C le 11/07/2020 à Saih Al Salem (Émirats arabes unis)
  • 50,7°C le 03/08/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 50,7°C le 01/08/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,7°C le 31/07/2020 à Shushtar (Iran)
  • 50,7°C le 30/07/2020 à Safi-Abad Dezful (Iran)
  • 50,7°C le 28/07/2020 à Sumar (Iran)
  • 50,7°C le 21/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,7°C le 20/07/2020 à Aghajari (Iran)
  • 50,7°C le 20/07/2020 à Shushtar (Iran)
  • 50,7°C le 20/07/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 50,7°C le 19/07/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 50,7°C le 11/07/2020 à Shush (Iran)
  • 50,7°C le 10/07/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 50,6°C le 06/09/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,7°C]
  • 50,6°C le 19/08/2020 à Stovepipe Wells 1SW (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,7°C]
  • 50,6°C le 15/08/2020 à Havasu (États-Unis, Arizona)
  • 50,6°C le 15/08/2020 à Needles (États-Unis, Californie)
  • 50,6°C le 15/08/2020 à Stovepipe Wells 1SW (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,5°C]
  • 50,6°C le 31/07/2020 à Al Qaysumah (Arabie Saoudite)
  • 50,6°C le 31/07/2020 à Amarah (Irak)
  • 50,6°C le 31/07/2020 à Bostan (Iran)
  • 50,6°C le 31/07/2020 à Fao (Irak)
  • 50,6°C le 31/07/2020 à Nasiriyah (Irak)
  • 50,6°C le 31/07/2020 à Rabyah [Experimental Farm] (Koweït)
  • 50,6°C le 30/07/2020 à Al-Salmi (Koweït)
  • 50,6°C le 30/07/2020 à Kut (Irak)
  • 50,6°C le 29/07/2020 à Ainaltamer (Irak)
  • 50,6°C le 28/07/2020 à Ainaltamer (Irak)
  • 50,6°C le 27/07/2020 à Bagdad International Airport (Irak)
  • 50,6°C le 27/07/2020 à Kerbela (Irak)
  • 50,6°C le 24/07/2020 à Rafha (Arabie Saoudite) [surchauffe possible]
  • 50,6°C le 20/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,7°C]
  • 50,6°C le 19/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 50,6°C le 19/07/2020 à Ramhormoz (Iran)
  • 50,6°C le 11/07/2020 à Stovepipe Wells 1 SW (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,8°C]
  • 50,6°C le 07/07/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 50,6°C le 27/05/2020 à Nawabshah (Pakistan)
  • 50,5°C le 31/07/2020 à Saih Al Salem (Émirats arabes unis)
  • 50,5°C le 30/07/2020 à Bagdad International Airport (Irak)
  • 50,5°C le 29/07/2020 à Diwaniya (Irak)
  • 50,5°C le 28/07/2020 à Diwaniya (Irak)
  • 50,5°C le 27/07/2020 à Jahra (Koweït)
  • 50,5°C le 27/07/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 50,5°C le 25/07/2020 à Al-Najaf / Al-Ashraf International Airport (Irak)
  • 50,5°C le 24/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,5°C le 21/07/2020 à Shushtar (Iran)
  • 50,5°C le 11/07/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 50,5°C le 16/06/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 50,5°C le 06/06/2020 à Sweihan (Émirats arabes unis)
  • 50,5°C le 06/06/2020 à UAE University (Émirats arabes unis)
  • 50,4°C le 01/08/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 50,4°C le 01/08/2020 à Sabriyah (Koweït)
  • 50,4°C le 31/07/2020 à Ahwaz Agromet. Stn (Iran, id. 99535)
  • 50,4°C le 31/07/2020 à King Fahd International Airport / Dammam (Arabie Saoudite)
  • 50,4°C le 28/07/2020 à Al Qaysumah (Arabie Saoudite)
  • 50,4°C le 28/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,4°C le 28/07/2020 à Nukaib (Irak)
  • 50,4°C le 28/07/2020 à Rafaei (Irak)
  • 50,4°C le 27/07/2020 à Semawa (Irak)
  • 50,4°C le 24/07/2020 à Nasiriyah (Irak)
  • 50,4°C le 20/07/2020 à Gotvand (Iran)
  • 50,4°C le 19/07/2020 à Ahwaz (Iran, id. 40811)
  • 50,4°C le 19/07/2020 à Gotvand (Iran)
  • 50,4°C le 19/07/2020 à Jahra (Koweït)
  • 50,4°C* le 18/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 50,4°C le 11/07/2020 à Aghajari (Iran)
  • 50,4°C le 08/07/2020 à Al Jazeera B.G. (Émirats arabes unis)
  • 50,4°C le 06/06/2020 à Rudan (Iran)
  • 50,3°C le 01/08/2020 à Jahra (Koweït)
  • 50,3°C le 30/07/2020 à Al-Wafra (Koweït)
  • 50,3°C le 30/07/2020 à Shushtar (Iran)
  • 50,3°C le 29/07/2020 à Mehran (Iran)
  • 50,3°C le 29/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,3°C le 28/07/2020 à Rafha (Arabie Saoudite) [surchauffe possible]
  • 50,3°C le 24/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,3°C le 20/07/2020 à Abdaly (Koweït)
  • 50,3°C le 20/07/2020 à Al-Wafra (Koweït)
  • 50,3°C le 20/07/2020 à Jahra (Koweït)
  • 50,3°C le 20/07/2020 à Sabriyah (Koweït)
  • 50,3°C le 19/07/2020 à Aghajari (Iran)
  • 50,3°C le 19/07/2020 à Omidiyeh (Iran)
  • 50,3°C le 11/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,3°C le 11/07/2020 à Koweit International Airport (Koweït)
  • 50,3°C le 11/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,3°C le 06/07/2020 à Koweit City (Koweït)
  • 50,2°C le 14/08/2020 à Mexicali (Mexique)
  • 50,2°C le 01/08/2020 à Saih Al Salem (Émirats arabes unis)
  • 50,2°C le 01/08/2020 à Sulaibiya (Koweït)
  • 50,2°C le 31/07/2020 à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 50,2°C le 30/07/2020 à Shadegan (Iran)
  • 50,2°C le 29/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 50,2°C le 29/07/2020 à Rafha (Arabie Saoudite) [surchauffe possible]
  • 50,2°C le 28/07/2020 à Al-Salmi (Koweït)
  • 50,2°C le 28/07/2020 à Kerbela (Irak)
  • 50,2°C le 27/07/2020 à Aghajari (Iran)
  • 50,2°C le 27/07/2020 à Hoseyniyeh (Iran)
  • 50,2°C le 27/07/2020 à Omidiyeh (Iran)
  • 50,2°C le 20/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,2°C le 19/07/2020 à Abdaly (Koweït)
  • 50,2°C le 12/07/2020 à Madinat Zayed (Émirats arabes unis)
  • 50,2°C le 10/07/2020 à Shush (Iran)
  • 50,2°C le 09/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,2°C le 02/06/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,1°C le 06/09/2020 à Mexicali Observatorio (Mexique)
  • 50,1°C le 30/07/2020 à Behbahan (Iran)
  • 50,1°C le 29/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,1°C le 28/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,1°C le 24/07/2020 à Nukaib (Irak)
  • 50,1°C le 20/07/2020 à Masjed-Soleyman (Iran)
  • 50,1°C le 11/07/2020 à Jahra (Koweït)
  • 50,1°C le 10/07/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,1°C le 08/07/2020 à Bassorah International Airport (Irak)
  • 50,1°C le 06/06/2020 à Al Qattara (Émirats arabes unis)
  • 50,1°C le 06/06/2020 à Qarn Al Alam (Oman)
  • 50,0°C le 05/09/2020 à Palm Springs Airport (États-Unis, Californie)
  • 50,0°C le 05/09/2020 à Thermal (États-Unis, Californie)
  • 50,0°C le 04/09/2020 à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 49,9°C]
  • 50,0°C le 20/08/2020 à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 49,8°C]
  • 50,0°C le 17/08/2020 à Saratoga Spring (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 50,0°C le 02/08/2020 à King Fahd International Airport / Dammam (Arabie Saoudite)
  • 50,0°C le 31/07/2020 à Palm Springs Airport (États-Unis, Californie)
  • 50,0°C le 31/07/2020 à Rafha (Arabie Saoudite)
  • 50,0°C le 30/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 49,7°C]
  • 50,0°C le 30/07/2020 à Hoseyniyeh (Iran)
  • 50,0°C le 30/07/2020 à Masjed-Soleyman (Iran)
  • 50,0°C le 28/07/2020 à Al-Khalis (Irak)
  • 50,0°C le 28/07/2020 à Amarah (Irak)
  • 50,0°C le 28/07/2020 à Azizyah (Irak)
  • 50,0°C* le 28/07/2020 à Kut-Al-Hai (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 50,0°C le 28/07/2020 à Tuz (Irak)
  • 50,0°C le 27/07/2020 à Ahwaz Agromet. Stn (Iran, id. 99535)
  • 50,0°C* le 27/07/2020 à Bassorah Hussen (Irak) [* Tmax provisoire à 12h UTC]
  • 50,0°C le 27/07/2020 à Shushtar (Iran)
  • 50,0°C le 23/07/2020 à Rafha (Arabie Saoudite) [surchauffe possible]
  • 50,0°C le 21/07/2020 à Mehran (Iran)
  • 50,0°C le 20/07/2020 à Hendijan (Iran)
  • 50,0°C le 19/07/2020 à Furnace Creek (USA, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 50,1°C]
  • 50,0°C le 19/07/2020 à Ahwaz Agromet. Stn (Iran, id. 99535)
  • 50,0°C le 19/07/2020 à Ali-Algharbi (Irak)
  • 50,0°C le 19/07/2020 à Amarah (Irak)
  • 50,0°C le 15/07/2020 à Borazjan (Iran)
  • 50,0°C le 13/07/2020 à Stovepipe Wells 1 SW (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 50,0°C le 12/07/2020 à Punta de Agua 2 (Mexique)
  • 50,0°C le 12/07/2020 à Al Tawi (Émirats arabes unis)
  • 50,0°C le 11/07/2020 à Ahwaz Agromet. Stn (Iran, id. 99535)
  • 50,0°C le 11/07/2020 à Dehloran (Iran)
  • 50,0°C le 11/07/2020 à Safi-Abad Dezful (Iran)
  • 50,0°C le 09/07/2020 à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 50,0°C le 07/07/2020 à Koweit International Airport (Koweït)
  • 50,0°C le 05/07/2020 à Nuwasib (Koweït)
  • 50,0°C le 27/06/2020 à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 49,8°C]
  • 50,0°C le 17/06/2020 à Dadu (Pakistan)
  • 50,0°C le 17/06/2020 à Jacobabad (Pakistan)
  • 50,0°C le 17/06/2020 à Lamerd (Iran)
  • 50,0°C le 17/06/2020 à Sibi (Pakistan)
  • 50,0°C le 16/06/2020 à Mitribah (Koweït)
  • 50,0°C le 15/06/2020 à Jacobabad (Pakistan)
  • 50,0°C le 12/06/2020 à Huites (Mexique) [surchauffe possible]
  • 50,0°C le 06/06/2020 à Al Faqa (Émirats arabes unis)
  • 50,0°C le 06/06/2020 à Raknah (Émirats arabes unis)
  • 50,0°C le 04/06/2020 à Huites (Mexique) [surchauffe possible]
  • 50,0°C le 04/06/2020 à Bahregan Airport (Iran)
  • 50,0°C le 28/05/2020 à Larkana (Pakistan)
  • 50,0°C le 27/05/2020 à Dadu (Pakistan)
  • 50,0°C le 27/05/2020 à Jacobabad (Pakistan)
  • 50,0°C le 27/05/2020 à Larkana (Pakistan)
  • 50,0°C le 26/05/2020 à Churu (Inde)
  • 50,0°C le 26/05/2020 à Jacobabad (Pakistan)
  • 50,0°C le 25/05/2020 à Dadu (Pakistan)
  • 50,0°C le 25/05/2020 à Jacobabad (Pakistan)

__________________
En italique : valeurs sujettes à caution.

jeudi 3 septembre 2020

Contraste thermique exceptionnel dans l’Arctique russe en août 2020

Le mois d’août 2020 a été marqué par un fort déficit thermique en Sibérie orientale : avec une température moyenne mensuelle de 7,7°C (soit 2,6°C en dessous de la normale), Oïmiakon a enregistré son 2e mois d’août le plus froid depuis 1930, derrière août 1970 (7,4°C). À Verkhoïansk (l’autre pôle du froid sibérien), il faut remonter à 1992 pour trouver un mois d’août plus froid que cette année (9,6°C en août 2020 contre 8,0°C en 1992).


A contrario, de fortes anomalies positives ont été enregistrées dans le nord de la Sibérie, entre la mer de Kara et la mer de Laptev, sur le flanc ouest d’un puissant dôme anticyclonique solidement ancré sur le nord de la Sibérie. Sur l’île Vize par exemple, la moyenne mensuelle a atteint 4,5°C (soit +4,4°C par rapport à la normale), pulvérisant l’ancien record pour un mois d’août (2,2°C en 2012 et 2013) !
Même constat au cap Tcheliouskine (le point le plus septentrional du continent eurasiatique, à 1370 km du pôle Nord), le mois d’août 2020 a été le mois le plus chaud (tous mois confondus) à la station depuis le début des mesures en 1932 avec une moyenne mensuelle de 5,4°C, loin devant août 2019 (4,1°C) et août 2012 (4,1°C) ! 

© Hydrometcenter of Russia

 

mercredi 26 août 2020

Vague de froid en Amérique du Sud : le front froid austral franchit l’équateur !

L’Amérique du Sud a connu une vague de froid particulièrement remarquable par son intensité et son étendue géographique du 19 au 23 août 2020, c’est-à-dire durant la seconde partie de l’hiver météorologique austral qui s’achève à la fin de ce mois.
Cet épisode froid est intervenu alors que l’hémisphère sud enregistre un déficit thermique significatif depuis le début du mois d’août et une tendance à la baisse de la température moyenne sur les 5 derniers mois. Dans ce contexte climatique, plusieurs coups de froid se sont produits dans l’hémisphère sud depuis le début de l’hiver, notamment en Australie au début du mois d’août avec un record absolu de froid enregistré par l’État insulaire de Tasmanie le 7 août (-14,2°C à Liawenee) et des chutes de neige abondantes au centre de l’île le 5 août (les plus importantes à Launceston depuis la tempête de neige du 31 juillet 1921), en Afrique australe à plusieurs reprises durant l’hiver, dans le sud-ouest de l’océan Indien en août, dans plusieurs archipels de l’Océanie (en Polynésie française en juin et début juillet, en Nouvelle-Calédonie à la mi-juillet), ou encore dans le sud de l’Argentine dès la fin du mois de juin avec -20,0°C le 27 juin à l’aéroport de Perito Moreno en Patagonie qui enregistre à cette occasion sa plus basse température pour un mois d’août depuis 1961 (précédent record : -18,2°C le 21 juin 2002), puis durant la première quinzaine de juillet avec des températures anormalement basses en Patagonie qui enregistre son 4e mois de juillet le plus froid depuis 1961 et d’abondantes chutes de neige à basse altitude en Patagonie et sur les reliefs andins (en particulier dans la province de Mendoza où il n’avait pas autant neigé depuis plus de 15 ans et jamais autant sur une période de 10 jours).

Une vague de froid plus intense et de plus grande ampleur a touché l’Amérique du Sud à partir du 19 août 2020, avec des températures particulièrement basses en Argentine les 20 et 21 août : plusieurs stations dans le centre et le nord du pays ont enregistré un record mensuel de froid, comme Villa Reynolds (-13,1°C le 20), Santa Rosa de Conlara (-12,0°C le 20), Río Cuarto (-5,0°C le 20), Córdoba (-6,5°C le 21), Presidencia Roque Sáenz Peña (-6,1°C le 21) et Corrientes (-1,7°C le 21).


Le front froid a progressé vers le nord, accompagné de chutes de neige dans le sud du Brésil, notamment sur les hauteurs du Cânion da Ronda (1200-1400 m d’altitude) dans l’État de Santa Catarina, avec des températures minimales et maximales anormalement basses : on ne relevait que 9,3°C le 21 août à 15h locales à la station de Mirante de Santana à São Paulo, soit la plus basse température observée en plein après-midi dans la capitale de l’État le plus riche et le plus peuplé du Brésil depuis les 8,8°C du 19 août 1987.

Clichés pris par Guih Tavares le 22 août 2020 (16h25) sur les hauteurs du Cânion da Ronda à Bom Jardim da Serra
(État de Santa Catarina, Brésil), après les chutes de neige survenues la veille. (Via compte Instagram)

L’air froid a gagné le Paraguay (-3,7°C le 22 à la base militaire de Teniente Esteban Martínez), la Bolivie et toute la moitié sud du Brésil (jusqu’à -8,6°C le 21 à Morro da Igreja [Urubici, 1810 m], -5,7°C le 22 à General Carneiro [1018 m]), avant d’atteindre les régions plus septentrionales du continent sud-américain, notamment les États brésiliens du Mato Grosso, de Rondônia, d’Amazonas et d’Acre, mais aussi l’est du Pérou, le sud de la Colombie et l’est de l’Équateur où l’instabilité atmosphérique et l’air froid et humide au contact des contreforts de la Cordillère orientale ont provoqué d’importantes chutes de neige le 21 août à Papallacta notamment.
L’arrivée de cet air plus froid (atténué après un voyage de plusieurs milliers de km depuis les hautes latitudes australes) s’est néanmoins traduite par une baisse sensible des températures dans les régions équatoriales : à Iquitos, capitale du Loreto située dans le département d’Amazonie péruvienne (dans le nord-est du Pérou) par 3°47’ de la latitude S, la température au plus chaud de la journée est passée de 34,7°C le 20 août à 26,1°C le 21 et seulement 20,3°C le 22, ce qui constitue la plus basse température maximale à la station pour un mois d’août (et vraisemblablement tous mois confondus) depuis au moins 1973 ! À l’aéroport international Alfredo-Vásquez-Cobo situé dans la municipalité de Leticia dans l’extrême sud de la Colombie, par 4°10’ de latitude S au milieu de la forêt amazonienne, la température a chuté de plus de 20°C en moins de 36 heures, pour atteindre seulement 14,8°C le 22 août, soit tout près du record absolu de froid à la station (14,0°C les 20-21 juillet 1975 et 15-16 août 1978). La température au plus chaud de la journée est passée de 35,9°C le 20 août à seulement 20,7°C le 23, alors que la moyenne mensuelle des températures maximales est de 30,6°C !
Des baisses tout aussi spectaculaires ont été observées dans les États du nord-ouest du Brésil, comme à l’aéroport de Porto Velho (8°46’S, État de Rondônia) où la température a chuté à 12,9°C le 22 août et n’a pas dépassé au plus chaud de la journée 19,3°C le 21 août contre 34,5°C la veille (soit 15°C en dessous de la moyenne mensuelle des températures maximales). Une baisse sensible des températures a également été enregistrée dans l’État d’Amazonas le 22 août, notamment à Manicoré (5°49’S), Manaus (3°07’S, capitale de l’État), Fonte Boa (2°32’S), Barcelos (0°59’S) et São Gabriel da Cachoeira (0°08’S, à proximité de la frontière avec le Venezuela) !

Grâce à l’imagerie satellitaire et malgré le peu d’observations météorologiques effectuées in situ et disponibles dans la partie septentrionale de l’Amérique du Sud, il est possible d’affirmer que l’air plus frais en basse couche a atteint finalement l’extrême sud du Venezuela et la frontière sud du Guyana le 22 août en fin de journée, et a donc franchi l’équateur géographique !


Le transport en masse de l’air froid polaire vers l’équateur avec une composante méridienne aussi marquée est un événement peu commun en Amérique du Sud. De l’air en provenance des hautes latitudes australes associé à un front froid n’a atteint l’équateur géographique qu’à de rares occasions, principalement lors des vagues de froid de juillet 1955, juillet 1973, juillet 1975, août 1978 et juillet 2011.
L’événement le plus remarquable et unique dans l’histoire s’est produit en juillet 1975 lorsqu’une puissante masse d’air froid (canalisée sur son flanc ouest par la cordillère des Andes) s’est écoulée du 13 au 21 juillet sur toute l’Amérique du Sud jusque sur les côtes de la mer des Caraïbes, à plus de 10° de latitude N et après un voyage de près de 10 000 km ! Au cours de cet événement (relativement bien documenté*), le front froid austral a donc franchi très nettement l’équateur géographique. Plus surprenant, l’air froid (plus lourd) en basse couche a franchi l’équateur météorologique (ou « zone de convergence intertropicale » où convergent des masses d’air chaudes et humides anticycloniques provenant des tropiques et advectées par les alizés des deux hémisphères), et ce malgré le brassage et l’ascendance convective de l’air chaud et humide qui prédominent au sein de cette zone de basses pressions quasi permanentes qui ceinturent la Terre**.

Illustrations extraites de F. C. Parmenter, « A Southern Hemisphere Cold Front Passage at the Equator », Bulletin of the American Meteorological Society (BAMS), 1976, vol. 57, n° 12, p. 1435-1440 : https://doi.org/10.1175/1520-0477(1976)057<1435:ashcfp>2.0.CO;2

À titre d’illustration, cet air plus froid a atteint la Guyane française à partir du 20 juillet 1975, faisant plonger les températures minimales et surtout maximales de plusieurs degrés sous les moyennes mensuelles (ce qui n’est pas anodin sous un climat chaud et humide de type équatorial où la température varie très peu tout au long de l’année) : la température a chuté à 18,0°C le 22 juillet à Saül (3°37’N, 219 m) et n’a pas excédé 27,1°C au plus chaud de la journée le 20 juillet ; à Maripasoula (3°38’N, 106 m) et à Camopi (3°10’N, 63 m), la température minimale a atteint respectivement 20,0°C et 19,4°C le 22 juillet, alors que la température maximale n’a pas dépassé respectivement 25,4°C le 20 juillet (7°C sous la moyenne mensuelle des Tmax) et 28,5°C le 21.

********************

À l’image de cet hiver 2020 tout au long duquel plusieurs épisodes chauds et froids ont alterné rapidement et favorisé de forts contrastes thermiques (mais aussi des disparités pluviométriques importantes) sur l’ensemble du continent sud-américain, les températures sont fortement remontées ce mardi 25 août dans le nord de l’Argentine (38,4°C à Las Lomitas) et au Paraguay (jusqu’à 39,3°C à Filadelfia) avant l’arrivée attendue d’une nouvelle masse d’air froid la première semaine de septembre qui pourrait réserver encore quelques surprises…
Prévisions des anomalies thermiques en Amérique du Sud et dans le monde pour le 1er septembre 2020.


____________________
* Signalons en particulier l’article fort intéressant de Frances C. Parmenter, « A Southern Hemisphere Cold Front Passage at the Equator », paru dans Bulletin of the American Meteorological Society (BAMS), 1976, vol. 57, n° 12, p. 1435-1440 : https://doi.org/10.1175/1520-0477(1976)057<1435:ashcfp>2.0.CO;2
** Rappelons ici que la trace au sol de l’équateur météorologique varie en latitude en fonction des saisons — vers le sud en hiver boréal (ou été austral) et vers le sud en hiver boréal (ou été austral) — et tend à suivre le mouvement apparent du Soleil de manière plus marquée sur les continents que sur les océans, avec un retard de l’ordre de 6 à 8 semaines qui correspond au laps de temps nécessaire à l’ensemble terre-atmosphère pour fournir une réponse thermique moyenne aux variations méridiennes du maximum de la source énergétique solaire.


samedi 25 juillet 2020

Températures minimales nocturnes les plus élevées dans le monde en 2020

Bilan au 18 septembre 2020

  • 40,0°C le 31 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 40,0°C le 17 août à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 40,0°C le 17 août à Stovepipe Wells 1SW (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 39,9°C]
  • 39,7°C le 20 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 39,6°C le 31 juillet à Dehloran (Iran)
  • 39,4°C le 31 juillet à Jahra (Koweït)
  • 39,2°C le 21 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 38,9°C le 23 août à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 38,8°C le 19 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 38,7°C le 21 juillet à Masjed-Soleyman (Iran)
  • 38,7°C le 31 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 38,6°C le 23 juillet à Al Tawi (Émirats arabes unis)
  • 38,5°C le 31 juillet à Sulaibiya (Koweït)
  • 38,4°C le 17 juin à Bandar-e Deyr (Iran)
  • 38,3°C le 18 août à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 38,4°C]
  • 38,3°C le 18 août à Stovepipe Wells 1SW (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 38,2°C]
  • 38,0°C le 26 juillet à Al-Najaf / Al-Ashraf International Airport (Irak)
  • 37,9°C le 14 juillet à Mukhariz (Émirats arabes unis)
  • 37,9°C le 20 juillet à Koweit International Airport (Koweït)
  • 37,8°C le 12 juillet à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 37,6°C]
  • 37,8°C le 13 juillet à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 37,6°C]
  • 37,8°C le 30 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 37,8°C le 22 août à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 37,6°C le 20 juillet à Sulaibiya (Koweït)
  • 37,6°C le 1er août à Mehran (Iran)
  • 37,5°C le 13 juillet à Owtaid (Émirats arabes unis)
  • 37,5°C le 15 juillet à Aghajari (Iran)
  • 37,5°C le 21 juillet à Abdanan (Iran)
  • 37,5°C le 22 juillet à Abdanan (Iran)
  • 37,5°C le 23 juillet à Abdanan (Iran)
  • 37,4°C le 4 juin à Bandar-e Deyr (Iran)
  • 37,4°C le 12 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 37,4°C le 25 juillet à Sumar (Iran)
  • 37,3°C le 4 juillet à Amguid (Algérie)
  • 37,3°C le 11 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 37,3°C le 21 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 37,2°C le 4 juillet à Bandar-e Deyr (Iran)
  • 37,1°C le 15 juin à Bandar-e Deyr (Iran)
  • 37,1°C le 25 juillet à Mehran (Iran)
  • 37,1°C le 31 juillet à Al Salmi (Koweït)
  • 37,0°C le 14 juillet à Hamim (Émirats arabes unis)
  • 36,9°C le 5 juillet à Salmiyah (Koweït)
  • 36,9°C le 14 juillet à Mezaira (Émirats arabes unis)
  • 36,9°C le 21 juillet à Rabyah [Experimental Farm] (Koweït)
  • 36,8°C le 16 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 36,8°C le 20 juillet à Jahra (Koweït)
  • 36,8°C le 21 juillet à Ramhormoz (Iran)
  • 36,8°C le 28 juillet à Ramhormoz (Iran)
  • 36,8°C le 31 juillet à Alula (Arabie Saoudite)
  • 36,8°C le 1er août 2020 à Koweit City (Koweït)
  • 36,8°C le 9 septembre à Hoseyniyeh (Iran)
  • 36,8°C le 13 septembre à Hoseyniyeh (Iran)
  • 36,7°C le 12 juillet à ADNOC Tower (Émirats arabes unis)
  • 36,7°C le 19 juillet à Dubai International Airport (Émirats arabes unis)
  • 36,7°C le 21 juillet à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 36,5°C]
  • 36,7°C le 31 juillet à Koweit International Airport (Koweït)
  • 36,7°C le 16 août à Stovepipe Wells 1SW (États-Unis, Californie)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 36,6°C]
  • 36,7°C le 14 septembre à Dehloran (Iran)
  • 36,6°C le 16 juillet à Salmiyah (Koweït)
  • 36,6°C le 17 juillet à Qeshm Island (Iran)
  • 36,6°C le 22 juillet à Mukhariz (Émirats arabes unis)
  • 36,6°C le 27 juillet à Abdanan (Iran)
  • 36,6°C le 27 juillet à Arar (Arabie Saoudite)
  • 36,6°C le 28 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 36,6°C le 28 juillet à Shushtar (Iran)
  • 36,6°C le 30 juillet à Rabyah [Experimental Farm] (Koweït)
  • 36,6°C le 31 juillet à Aghajari (Iran)
  • 36,6°C le 10 août à Doha International Airport (Qatar)
  • 36,6°C le 8 septembre à Dehloran (Iran)
  • 36,5°C le 17 juin à Doha International Airport (Qatar)
  • 36,5°C le 11 juillet à ADNOC Tower (Émirats arabes unis)
  • 36,5°C le 12 juillet à Abadan (Iran)
  • 36,5°C le 25 juillet à Al-Najaf / Al-Ashraf International Airport (Irak)
  • 36,5°C le 28 juillet à Rabyah [Experimental Farm] (Koweït)
  • 36,5°C le 31 juillet à Abraque Mazraa (Koweït)
  • 36,5°C le 13 août à Fahraj (Iran)
  • 36,4°C le 14 juillet à Arjan (Émirats arabes unis)
  • 36,4°C le 26 juillet à Diwaniya (Irak)
  • 36,4°C le 31 juillet à Mitribah (Koweït)
  • 36,4°C le 5 août à Aghajari (Iran)
  • 36,3°C le 17 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 36,3°C le 21 juillet à Aghajari (Iran)
  • 36,3°C le 28 juillet à Al Shawamekh (Émirats arabes unis
  • 36,3°C le 31 juillet à Salmiyah (Koweït)
  • 36,2°C le 30 juin à Amguid (Algérie)
  • 36,2°C le 7 juillet à ADNOC Tower (Émirats arabes unis)
  • 36,2°C le 13 juillet à Dubai International Airport (Émirats arabes unis)
  • 36,2°C le 13 juillet à Wadi Shahah (Émirats arabes unis)
  • 36,2°C le 14 juillet à Al Shawamekh (Émirats arabes unis)
  • 36,2°C le 20 juillet à Koweit City (Koweït)
  • 36,2°C le 26 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 36,2°C le 28 juillet à Abu Dhabi International Airport (Émirats arabes unis)
  • 36,2°C le 31 juillet à Kerbela (Irak)
  • 36,2°C le 1er août à Shahdad (Iran)
  • 36,2°C le 7 août à Bandar-e Deyr (Iran)
  • 36,2°C le 9 août à Doha International Airport (Qatar)
  • 36,1°C le 16 juin à Aghajari (Iran)
  • 36,1°C le 25 juin à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 36,0°C]
  • 36,1°C le 28 juin à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 36,1°C le 13 juillet à Al Qattara (Émirats arabes unis)
  • 36,1°C le 13 juillet à Manama (Émirats arabes unis)
  • 36,1°C le 22 juillet à Owtaid (Émirats arabes unis)
  • 36,1°C le 28 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 36,1°C le 31 juillet à Ramhormoz (Iran)
  • 36,1°C le 24 août à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
    [valeur officielle en °F arrondie et convertie en °C ; valeur exacte : 35,9°C]
  • 36,1°C le 25 août à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort)
  • 36,0°C le 22 juin à Shahdad (Iran)
  • 36,0°C le 10 juillet à Burj Khalifa (Émirats arabes unis)
  • 36,0°C le 14 juillet à Abu Dhabi International Airport (Émirats arabes unis)
  • 36,0°C le 15 juillet à Hoseyniyeh (Iran)
  • 36,0°C le 15 juillet à Nasiriyah (Irak)
  • 36,0°C le 15 juillet à Shahdad (Iran)
  • 36,0°C le 19 juillet à Sweihan (Émirats arabes unis)
  • 36,0°C le 22 juillet à Nasiriyah (Irak) 
  • 36,0°C le 23 juillet à King Fahd International Airport / Dammam (Arabie Saoudite)
  • 36,0°C le 25 juillet à Mohr (Iran)
  • 36,0°C le 27 juillet à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 36,0°C le 28 juillet à Dehloran (Iran)
  • 36,0°C le 28 juillet à Omidiyeh (Iran)
  • 36,0°C le 29 juillet à Al-Najaf / Al-Ashraf International Airport (Irak)
  • 36,0°C le 29 juillet à Kerbela (Irak)
  • 36,0°C le 30 juillet à Jahra (Koweït)
  • 36,0°C le 31 juillet à Abdaly (Koweït)
  • 36,0°C le 31 juillet à Abdanan (Iran)
  • 36,0°C le 31 juillet à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 36,0°C le 31 juillet à Nasiriyah (Irak)
  • 36,0°C le 31 juillet à. Sabriyah (Koweït)
  • 36,0°C le 2 août à Bassorah-Hussen (Irak)
  • 36,0°C le 4 août à Kharg Island (Iran)
  • 36,0°C le 21 août à Bandar-e Deyr (Iran)

_______________
Quelques Tmin ≥ 36°C manquantes en Iran les 29 et 30/07/2020 (soit ± 6).

lundi 13 juillet 2020

2 nouveaux records mondiaux homologués par l’OMM

L’Organisation météorologique mondiale a homologué deux nouveaux records mondiaux et l’a annoncé dans un communiqué officiel le 24 juin 2020 : le record de l’éclair le plus long en durée et le record de l’éclair le plus long en distance horizontale parcourue. Les résultats de l’étude ont été publiés dans Geophysical Research Letters de l’American Geophysical Union avant la Journée internationale de la protection contre la foudre le 28 juin 2020, dont la version PDF est disponible ici.
— Le record mondial de l’éclair le plus long en durée est désormais de 16,73 secondes. Il a été mesuré dans le nord de l’Argentine le 4 mars 2019.
Image satellite de l’éclair détenant le record mondial de durée en Argentine le 4 mars 2019.

— Le record mondial de l’éclair le plus long en distance horizontale parcourue est désormais de 709 km (± 8 km) [440.6 miles ± 5 miles], soit l’équivalent de la distance à vol d’oiseau entre Londres (Angleterre) et Bâle (Suisse), ou encore entre Boston et Washington DC aux États-Unis. Il a été mesuré dans le sud du Brésil le 31 octobre 2018.
Image satellite de l’éclair détenant le record mondial de distance horizontale parcourue au Brésil le 31 octobre 2018.

Ces mesures très précises ont été réalisées grâce à de nouveaux instruments toujours plus performants embarqués à bord des satellites géostationnaires opérationnels d’étude de l’environnement en orbite autour de la Terre. Ils ont permis de détecter des phénomènes électriques d’une ampleur extrême, connus sous le nom de « mégaflashs » et définis comme des décharges de foudre horizontales à méso-échelle pouvant atteindre une longueur de plusieurs centaines de kilomètres. Il est fort probable que d’autres phénomènes électriques encore plus extrêmes pourront être détectés dans les prochaines années grâce aux progrès technologiques de la télédétection spatiale.

************

Les deux précédents records mondiaux ont été homologués 4 ans plus tôt par l’Organisation météorologique mondiale et annoncés officiellement le 16 septembre 2016. Cette nouvelle avait d’ailleurs fait l’objet d’une publication dans le Bulletin of the American Meteorological Society, dont la version PDF est disponible ici.

— Le précédent record mondial de l’éclair le plus long en durée est de 7,74 secondes. Il a été mesuré en France le 30 août 2012 dans le cadre du projet international HyMeX dont l’objectif est d’améliorer la compréhension et la modélisation du cycle de l’eau en Méditerranée. Cet éclair a été observé aux alentours de 4 h 18 mn 50 s UTC au départ de Mirabel dans le Coiron (Ardèche), à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Aubenas, pour finir près du village de Tavernes (Var).

— Le précédent record mondial de l’éclair le plus long (en distance parcourue) est officiellement de 199.5 miles, soit 321,1 km. Il a été mesuré le 20 juin 2007 aux alentours de 6 h 07 mn 22 s UTC dans l’État de l’Oklahoma (États-Unis) et a duré 5,70 secondes.



samedi 27 juin 2020

Forte concentration de poussières sahariennes au-dessus des Caraïbes

Un vaste panache de lithométéores constitué principalement de fines poussières arrachées au désert saharien a atteint l’arc antillais et la mer des Caraïbes le dimanche 21 juin 2020, après avoir parcouru près de 5000 km au‑dessus de l’océan Atlantique depuis les côtes africaines. L’animation satellite présentée ici permet de suivre la dynamique de la couche d’air saharien* (CAS ou en anglais SAL pour « Saharian Air Layer ») du 19 au 23 juin 2020.


Le nuage de poussières a atteint les jours suivants l’Amérique centrale** et le sud des États-Unis, alors qu’une nouvelle « pulsation sableuse » était observée au large des côtes africaines le mardi 23 juin avant d’atteindre l’arc antillais 3 jours plus tard.


La région caribéenne est touchée périodiquement entre les mois d’avril et octobre par des épisodes de « brume de sable » constituée de particules fines (≤ 10 µm) en provenance du Sahara et transportées par les vents dominants (alizés), qui conduisent fréquemment à des alertes à la pollution atmosphérique. Ces épisodes se répètent plusieurs fois dans l’année et peuvent durer plusieurs jours consécutifs. Les recherches menées à la Barbade par l’Université de Miami depuis la fin des années 1960 ont d’ailleurs mis en évidence une tendance à l’augmentation du flux de poussières au cours des 30-40 dernières années, coïncidant avec une forte péjoration pluviométrique en Afrique du Nord. Plusieurs études ont également démontré que la variabilité de la charge de poussières minérales pendant la saison estivale était significativement corrélée avec des indices climatiques comme l’oscillation nord-atlantique et que les brumes étaient plus importantes les années de grande sècheresse au Sahel.
Certaines d’entre elles, comme celle de Doherty, Riemer & Hameed (2014), ont montré aussi qu’il existe une corrélation significative entre la position latitudinale de la zone de convergence intertropicale (ITCZ en anglais) sur l’ouest de l’Afrique et la quantité de poussières minérales relevée à la Barbade : un déplacement vers le sud de la zone de convergence est associé à la fois à une augmentation de l’écoulement de l’air dans les basses couches et près du sol (renforcement de la circulation d’alizés) et une diminution des précipitations dans les régions sources de poussières du sud du Sahara, du Sahel et du lac Tchad, avec comme conséquence une plus grande sécheresse des sols et de la végétation qui accroît encore le potentiel d’émission de poussières. À titre d’illustration, on peut constater sur le graphique ci-contre que l’ITCZ sur Afrique de l’Ouest est positionnée plus bas en latitude que la normale depuis le mois d’avril 2020.

En cette fin juin 2020, la « brume de sable » dans la région caribéenne est particulièrement opaque en raison d’une forte concentration de particules fines dans l’atmosphère. À Porto Rico, les concentrations de particules fines (PM10) ont atteint entre 350 et 380 ug/m3 le 22 juin au matin, des valeurs exceptionnellement élevées qui ont pour conséquence une dégradation significative de la qualité de l’air et une réduction de la visibilité (cf. cette vidéo tournée à San Juan le 22 juin : https://twitter.com/i/status/1275165976980529153). Selon le Dr Olga Mayol (Université de Porto Rico), il s’agit d’un événement historique à Porto Rico et inédit depuis 50 ou 60 ans, même si des épisodes de « brume de sable » de grande ampleur se sont déjà produits ces dernières années dans les Caraïbes.

L’exposition aux poussières sahariennes et aux micro-organismes qui leur sont associés a également été identifiée comme la source d’un certain nombre de maladies infectieuses et respiratoires chez l’homme et les animaux. Une étude menée dans les îles Vierges américaines a montré que les agents bactériens et viraux cultivables étaient 3 fois plus nombreux lors des pics de poussières africaines. Il est donc probable que les poussières sahariennes transportent un grand nombre d’agents potentiellement pathogènes. Par ailleurs, si ces particules sableuses contribuent à la fertilisation des sols en Amazonie, elles sont aussi impliquées dans l’éclosion de diverses maladies environnementales comme celle causée par le champignon Aspergillus sydowii qui a provoqué la mort de nombreux récifs coralliens dans la mer des Caraïbes.

La couche d’air saharien (CAS) et la dynamique des lithométéores dans l’atmosphère est un sujet d’étude très vivant et passionnant. Les recherches actuelles indiquent que les particules de poussières riches en fer, souvent présentes dans la CAS, augmentent l’albédo et réfléchissent les radiations solaires, ce qui a pour conséquence un refroidissement temporaire dans les basses couches de l’atmosphère. Ces particules réduisent aussi la quantité d’énergie solaire arrivant jusqu’à l’océan et limitent ainsi le réchauffement des eaux océaniques. D’autres recherches ont montré que la CAS réduit le développement et l’intensification des cyclones tropicaux en asséchant la masse d’air et en introduisant un fort cisaillement des vents avec l’altitude qui limite les mouvements ascendants.
Les particules en suspension dans l’air ont aussi tendance à favoriser la condensation en servant de noyaux de condensation. Les quantités de précipitations sont cependant peu influencées, car les gouttes formées sont trop petites pour tomber et n’ont pas tendance à facilement fusionner (coalescer). Ces gouttelettes s’évaporent donc plus facilement quand elles bougent latéralement dans de l’air plus sec ou quand l’air sec se mélange avec l’air sus-jacent à la CAS. L’épisode actuel de « brume de sable » vient donc aggraver encore la sécheresse que l’on observe depuis plusieurs mois dans la région des Caraïbes : depuis le début de l’année, il n’a quasiment pas plu à Aruba, Bonaire, Curaçao, ainsi qu’en Jamaïque, à Porto Rico et en République dominicaine !

_____________
* Pour suivre la dynamique de la couche d’air saharien au-dessus de l’Atlantique nord :  http://tropic.ssec.wisc.edu/real-time/sal/g16split/movies/goes16split.html
** Le gigantesque nuage de sable a atteint le Costa Rica le 26 juin 2020, comme on peut le voir sur la photo ci‑dessous prise dans la vallée de Paraiso depuis Cot dans le canton d’Oreamuno (province de Cartago) :
Cliché Erick Garita