dimanche 10 décembre 2006

Une dépression très creuse en Atlantique nord (928 hPa)

La pression atmosphérique est descendue jusqu’à 928 hPa au cœur d'une dépression circulant dans l'Atlantique nord le 10 décembre 2006, à l’WSW de la péninsule islandaise de Reykjanes, comme on peut le constater sur la carte synoptique de surface du 10/12/2006 (15h UTC) :


En prime, quelques rafales de vent relevées en Islande au cours de cet épisode :
209,2 km/h le 09/12/2006 (23h) à Skálafell
172,4 km/h le 09/12/2006 (23h) à Pverfjall
164,2 km/h le 09/12/2006 (24h) à Kolka
159,1 km/h le 09/12/2006 (23h) à Skrauthólar
154,8 km/h le 09/12/2006 (23h) à Hafnarmelar
154,8 km/h le 09/12/2006 (24h) à Húsafell
147,6 km/h le 10/12/2006 (3h) à Vadlaheidi
147,2 km/h le 09/12/2006 (24h) à Gagnheidi
145,8 km/h le 10/12/2006 (2h) à Hveravellir

Rappelons que les 200 km/h ont déjà été dépassés en Islande au mois de novembre 2006 :
204,5 km/h le 05/11/2006 à Gagnheidi.
Mais également en Écosse au début du mois de décembre 2006 :
204,4 km/h (127 mph) le 03/12/2006 à Cairngorms station (1200 m)...
sans oublier bien sûr la tornade qui a frappé un quartier résidentiel du NW de Londres le 07/12/2006.


À titre d'information, rappelons que le 15/12/1986 le navire UYIR a enregistré au sud du Groenland (61,1° N, 33,3° W) une pression de 920,2 hPa avec des vents de 69 mph (ou 60 nœuds) : selon Stephen Burt, il s’agit de la valeur la plus basse réellement enregistrée sur l’Atlantique nord, hors dépression tropicale. Le British Meteorological Office a d'ailleurs estimé la pression au centre de la dépression à 916 hPa.

Toutefois, la dépression ("The Braer Storm") qui est passée entre l'Islande et l'Écosse le 10 janvier 1993 détient le record de basse pression : la pression centrale a chuté pour atteindre la plus faible valeur jamais enregistrée dans cette région propice aux tempêtes. Pendant 15 heures, la pression centrale est restée inférieure à 920 hPa et la Royal Meteorological Society (Weather, 48 (4), p. 98-107) a estimé le minimum entre 915 et 912 hPa : une valeur de 916 hPa minimum a été confirmée au départ, puis une valeur de 914 hPa a été finalement retenue.

© METEOSAT - 10 janvier 1993


Rappelons d'autres records de basses pressions enregistrés dans l'Atlantique nord :
921,1 hPa le 05/02/1870 – Neier (49° N, 26° W)
924,0 hPa le 04/02/1824 – Reykjavik (Islande)
925,5 hPa le 05/02/1870 – HMS Tarifa (51° N, 24° W)
925,5 hPa le 04/12/1929 – SS Westpool (coordonnées inconnues)
925,5 hPa le 26/01/1884 – Ochertyre, près de Crieff (Perthshire, Îles Britanniques)
927,2 hPa le 08/12/1886 – Belfast (Irlande)
927,2 hPa le 03/01/1933 – Reykjavik (Islande)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire