samedi 31 décembre 2005

Extrêmes climatiques par continent en décembre 2005

EUROPE (à l'ouest de l'Oural) :
Tnn
-38,9°C le 30/12 au Funtensee (Allemagne), soit la plus basse température enregistrée dans le pays. Le réchauffement qui a suivi a été spectaculaire : +40°C en 27h, dont 36,1°C en 14h entre le 30/12 (21h) et le 31/12 (11h)
-35,9°C le 30/12 à La Brévine (Suisse)
-35,3°C le 29/12 à Jokkmokk (Suède)
-35,0°C le 30/12 au Glattalp (Suisse). Un réchauffement spectaculaire de +33,5°C en 13h30 le 30/12 entre 10h35 et 23h55
-34,7°C le 29/12 à Vajmat (Suède)
-34,5°C le 29/12 à Gielas (Suède)
-34,2°C le 28/12 à Capanna Margherita (Mont Rose, 4559 m, Italie)
-33,7°C le 28/12 à Tynset-Hansmoen (Norvège)
-31,6°C le 30/12 à Inari Väylä (Finlande), soit la plus basse température enregistrée dans le pays
Txx
+29,4°C le 02/12 à Souda (Grèce, Crète)
RRx
220 mm le 02/12 à Alassio (Italie)
200 mm le 02/12 à Pieve di Teco (Italie)
197 mm le 02/12 à Capo Mele (Italie)
146,2 mm le 01/12 à Muralla/Lousame (Espagne, Galice)

À noter :
• De fortes pluies et d’importantes chutes de neige ont touché le nord de l’Italie en début de mois : de violents orages en Ligurie le 02/12 (jusqu’à 220 mm de pluie en 24h à Alassio) et des orages de neige sur Turin et Milan. Le 02/12, il est tombé jusqu’à 40 cm de neige sur les reliefs ligures ; les routes et autoroutes ont été coupées par la neige et le vent entre Ligurie et Piémont, en particulier entre Turin et Savone. On a mesuré une couche de 20 cm de neige dans la région d’Ivrea.
De la fin novembre au 08/12/2005, il a également fortement neigé dans les montagnes de Slovénie : au Mt Sneznik (1796 m) il est tombé jusqu’à 270 cm de neige. On peut signaler aussi les fortes chutes de neige sur les Monts Kredarica (2514 m) le 04/12/2005 : le cumul de neige en fin de journée s’élevait à 185 cm.
Enfin en Bulgarie, on peut noter qu’il est tombé jusqu’à 1 m de neige en 24h à Banite le 18/12.
De fortes rafales de vent dans les Alpes les 16 et 17/12 : 180 km/h à Wendelstein en Bavière le 16/12, 159 km/h au Jungfraujoch (Suisse) le 17/12, 143 km/h au Sonnblick (Autriche) le 16/12, 140 km/h au Zugspitze (Allemagne) le 16/12, 108 km/h au Säntis (Suisse) le 16/12… et 101 km/h aux aéroports de Vienne et de Munich (58 km/h à Munich ville) le même jour.
Il a également fortement neigé dans les Alpes du 16 au 18/12 : au Glattalp par exemple, l’épaisseur de la couche de neige est passée de 83 cm le 16/12 à 146 cm le 17/12, et à 172 cm le 18/12…
Une vague de froid a touché toute l’Europe et la Turquie à partir du 24/12, avec d’importantes chutes de neige en Autriche (région de Vienne notamment), en Allemagne (Bavière), en Pologne (région de Katowice, Bielsko-Biala et Gdansk), en Grande-Bretagne (dans le SE), en France (dans le NW et l’Est), en République Tchèque, en Italie (dans le nord, en Ligurie et jusqu’en Toscane les 29 et 30/12), en Suède (les 29 et 30/12), au Danemark (jusqu’à 40 cm de neige dans le sud du pays le 29/12)…
Cette vague de froid s’est achevée par une spectaculaire remontée des températures les 30 et 31/12 sur toute l’Europe occidentale. À cette occasion, on a relevé en France une amplitude maximale le 30/12 au matin de plus de 33°C en France d’ouest en est, entre +12,8°C à la Pointe de Socoa (pays basque) et -20,2°C à Grenoble-St-Geoirs (ou -20,9°C à Chamonix) !
• En France, une violente tempête a touché le NW de la France les 01 et 02/12 : on a enregistré tout d’abord de fortes pluies en Bretagne, en particulier 48,2 mm à Brest-Guipavas et 42 mm à Lanvéoc le 01/12. La pression a chuté jusqu’à 964,8 hPa à Ouessant le 02/12.
De très fortes rafales de vent ont été enregistrés le 02/12 : 165 km/h à la Pointe du Raz (vent moyen maximum de 107 km/h), 144 km/h à Ouessant, 137 km/h à Brignogan, 126 km/h à Belle Île-Le Talut, 122,4 km/h à Brest-Guipavas…
Outre les chutes de neige qui ont touché le NW de la France (Normandie notamment), l’Est (Besançon, Epinal…) et le Nord à partir du 27/12, de nombreux records quotidiens de Tn et de Tx sont tombés, et 3 stations françaises au moins ont enregistré leur plus basse température en décembre :
- Grenoble St-Geoirs avec -20,2°C le 30/12 (précédent record depuis 1968 : -17,2°C le 30/12/1968),
- Bastia avec -3,3°C le 29/12 (précédent record depuis 1949 : -2,2 le 30/12/1996),
- Ambérieu avec -17,3°C le 30/12 (précédent record depuis 1936 : -16,8°C le 28/12/1962),
- et Mâcon avec -16,2°C le 30/12 qui égale le précédent record depuis 1943 : -16,2°C le 28/12/1962)
D’autres températures particulièrement froides ont été enregistrées en fin de mois ; on peut citer entre autres :
-20,9°C à Chamonix le 30/12, -18,5°C à Chatte (Isère) le 30/12, -18,0°C à Dole-Tavaux le 30/12, -17,1°C au Puy le 30/12, -14,9°C à Epinal le 28/12, -14,4°C à Vire (Calvados) le 29/12, -13,9°C à Troyes le 29/12, -13,6°C à Besançon le 30/12, -13,5°C à Embrun le 29/12, -11,2°C à Lyon-Bron le 30/12, -10,3°C à Carpentras le 30/12, -9,7°C à Caen-Carpiquet le 28/12, -7,2°C à Nantes le 29/12, -7,1°C à Toulouse-Blagnac le 24/12, -6,6°C à Marseille-Marignane le 30/12, -6,3°C à Montpellier le 30/12, -6,2°C à Béziers le 30/12, -5,3°C à Perpignan le 23/12, etc.
Au final, des températures moyennes mensuelles bien inférieures à la normale sur tout le territoire, et plus particulièrement dans la moitié sud, notamment dans le SW, le Centre-Est jusqu’au sud du couloir rhodanien (des Tn négatives à Carpentras presque tous les jours du mois !).
À noter qu’à Biarritz, la Tx du 23/12 n’a été que de -0,3°C : il s’agissait du 1er jour sans dégel depuis le 20/01/1987. En 50 ans d’existence, la station n’avait enregistré que 4 jours sans dégel en décembre (3 en 1962 et 1 en 1963). On note également 2 jours de fortes gelées (Tn <= -5°C), ce qui est rare : il n’y a eu que 4 jours de fortes gelées durant la décennie 1990 (mais 7 en décembre 2001).
On a enregistré 17 jours de gel en décembre à Toulouse-Blagnac comme en décembre 2001, mais surtout 60 jours de gel au cours de l’année 2005, soit la 3e année la plus prolifique depuis 1945, derrière 1953 (71 jours) et 1956 (63 jours).
On a comptabilisé 17 jours de gel à Bordeaux-Mérignac, comme en décembre 1970, soit un record pour un mois décembre depuis 1946.
• En Italie, la température a chuté jusqu’à -28,6°C le 30/12 au refuge Marcesina (1310 m, sur le plateau de l’Asiago) et -27,8°C à Valmenera (905 m) en Vénétie. À la Capanna Margherita (à 4559 m sur le Mont Rose), la température a chuté sous les -30°C à 6 reprises (17, 18, 27, 28, 29 et 30/12), ce qui est très rare en décembre ; la température la plus basse a été relevée le 28/12 avec -34,2°C et la Tx du 29/12 n’est pas montée au-delà de -30,2°C.
Des Tn inférieures à -10°C ont été enregistrées le 30/12 dans de nombreuses stations italiennes, notamment : -10,2°C à Firenze, -11,2°C à Milan Linate, -13,4°C à Milan Malpensa, -12,2°C à Vicenza, -15,2°C à Brescia Ghedi et -17,4°C à Passo Rolle.
• En Grande-Bretagne, décembre 2005 a été le plus froid depuis décembre 1996 avec une Tm inférieure de 3°C à la moyenne.
• En Norvège, plusieurs stations ont battu leur record de précipitations en 24h pour un mois de décembre, notamment :
- Bessaker avec 61,4 mm le 11/12/2005 (précédent record depuis 1895 : 54,1 mm le 01/12/1940),
- Jan Mayen avec 57,5 mm le 10/12/2005 (précédent record en décembre depuis 1921 : 38,2 mm le 07/12/1928),
- Holden avec 46,5 mm le 11/12/2005 (précédent record depuis 1936 : 42,5 mm le 18/12/2003),
- Åfjord avec 101,0 mm le 11/12/2005 (précédent record depuis 1975 : 84,4 mm le 03/12/1990).
On peut également signaler que la station de Bergen-Florida a enregistré un cumul annuel de 3051,8 mm en 2005, soit un nouveau record à la station (précédent record : 3020 mm en 1992, battu dès le 22/12/2005). Le record absolu a néanmoins été enregistré à Bergen I en 1921 avec 3195 mm.

Saison cyclonique exceptionnelle dans l’Atlantique Nord : suite
Au cours du mois de décembre 2005, on a observé 2 nouveaux phénomènes tropicaux :
la tempête tropicale EPSILON devenue ouragan de catégorie 1 du 02 au 07/12, puis la tempête tropicale ZETA (27e tempête tropicale de la saison) qui est née le 30/12 dans l’est du bassin à environ 1600 km au SW des Açores.
C’est la 14e fois que l’on observe une tempête tropicale en décembre depuis 1851, dont 2 en décembre 2005. Avec ALICE le 30/12/1954, c’est la 2e fois qu’une tempête tropicale se forme aussi tard dans la saison. ALICE surpasse ZETA puisqu’elle a atteint le stade d’ouragan de catégorie 1 du 31/12/1954 au 04/01/1955.
Par ailleurs, on a observé seulement 4 ouragans (tous de catégorie 1) en décembre depuis 1851 : en 1887, 1954, 1984 et 2005. L’ouragan EPSILON détient la durée de vie la plus longue (du 02 au 07/12/2005).


AFRIQUE :
Tnn
-5,9°C le 24/12 à Sétif (Algérie)
-2,0°C le 11/12 à El Golea (Algérie)
+0,3°C le 13/12 à Sutherland (Afrique du Sud)
Txx
+43,3°C le 04/12 à Vioolsdrif (Afrique du Sud)
+40,0°C le 13/12 à Kassala Airport (Soudan)
RRx
165 mm le 20/12 à Vilanculos (Mozambique)

À noter :
D’importantes précipitations en Algérie du 9 au 16/12 qui ont provoqué des inondations, notamment à Annaba où le niveau des eaux est passé à plus de 1 m dans certains quartiers le 15/12.
D’après l’Office National de Météorologie d’Algérie, il est tombé 111 mm de pluie en 3 jours à Béjaia, 106 mm à Miliana, 50 mm à Alger et 56 mm à Annaba, du 09 au 11/12.
Du 10/12/2005 au 16/12/2005, il est encore tombé 131 mm à Annaba, 131 mm à Boucheggouf, 123 mm à Miliana, 115 mm à Skikda, 102 mm à Guelma, 100 mm à Bejaia, 83 mm à Jijel, 49 mm à Tizi Ouzou, 45 mm à Alger, 43 mm à Constantine.
Une vague de froid en Algérie au cours de la première moitié du mois de décembre : d’après l’Office National de Météorologie, des températures proches de 0°C ont été relevées à Alger et ses environs, avec des chutes de neige sur les reliefs au-dessus de 800 m.
Une situation déjà vécue dans les années 1957 et 1967 à la même période.
La température est descendue également très bas dans le désert algérien : -2,0°C le 11/12 et -1,8°C le 15/12 à El Golea, 0,0°C le 15/12 à In Amenas, -0,5°C environ le 14/12 et +1,0°C le 15/12 à In Salah.
Cette vague de froid a touché également la Tunisie et le Maroc : la température est descendue jusqu’à 0,0°C les 12, 13, 15 et 16/12 à l’aéroport de Ouarzazate (Maroc).
D’importantes précipitations au Sahara Occidental les 20 et 21/12 ont provoqué des inondations dans la région d’El Ayoun en particulier (chef-lieu du Sahara Occidental), qui l’ont paralysé et isolé du Sud du Maroc.


ASIE :
Tnn
-54,6°C le 30/12 à Ojmjakon (Russie, Sibérie)
-40,2°C le 30/12 à Mohe (Chine)
-37,5°C le 13/12 à Kokpekty (Kazakhstan)
-33,3°C le 04/12 à Samjiyon (Corée du Nord, 1386 m)
-12,5°C le 13/12 à Babusar (Pakistan)
-6,3°C le 15/12 à Srinagar (Inde)
+3,5°C le 28/12 à Doi Angkhang Fang (Thaïlande, province de Chiang Mai)
Txx
+37,8°C le 09/12 à La Mecque (Arabie Saoudite)
RRx
234,0 mm en 12h le 08/12 à Baler (Philippines)
394 mm en 24h le 06/12 à Tayabas (Philippines)
285,1 mm en 24h le 08/12 à Kapho (Thaïlande)
283 mm en 24h le 02/12 à Madras (Inde)
270,5 mm en 24h le 15/12 à Ron Phibun (Thaïlande)
267 mm de pluie en 24h le 18/12 à Chuping (Malaisie)
240,6 mm en 24h le 28/12 à Casiguran (Philippines)
220,0 mm en 24h le 24/12 à Hinatuan (Philippines)
219,4 mm en 24h le 25/12 à Surigao (Philippines)
215 mm de pluie en 24h le 15/12 à Kota Bharu (Malaisie)
213,4 mm en 24h le 25/12 à Guiuan (Philippines)
206 mm en 24h le 18/12 à Langkawi (Malaisie)

À noter :
• Une pression (réduite au niveau de la mer) de 1082,0 hPa le 12/12 à Tosontsengel (Mongolie).
Rappelons que le record mondial de haute pression a été enregistré à Tosontsengel (station située dans le NW de la Mongolie) le 18/12/2001 à 18h00 UTC avec 1085,6 hPa. Cette valeur aurait été dépassée une nouvelle fois à Tosontsengel le 29/12/2004, mais cela demande confirmation...
• Un record de douceur à Verkhojansk (Sibérie) puisque la Tm mensuelle (-35°C) est la plus faible depuis le début des observations en 1885 (précédents records : -35,9°C en décembre 1901, -37,8°C en 1975 et -39,0°C en 1985). 2005 a été également l’année la plus chaude à Verkhojansk.
• Le Japon a connu un mois de décembre froid : à Tokyo par exemple, on a enregistré les températures les plus froides en décembre depuis les 10 dernières années puisqu’elles ont chuté jusqu’à -0,8°C le 19/12/2005. Par ailleurs, la température moyenne mensuelle en décembre 2005 (+6,4°C) est la plus basse à Tokyo depuis décembre 1956 (+5,9°C) et la 18e plus basse depuis 1902 (ex-æquo avec décembre 1937, 1930, 1924 et 1904), le record absolu datant de décembre 1922 et 1926 (+5,1°C).
Des températures froides ont été relevées dans le centre et le sud du pays : -7°C le 22/12 à Hiroshima, -1°C le 18/12 à Kagoshima. Le froid a même gagné les îles méridionales des Ryukyu, où l’on a relevé le 22/12 une Tx de seulement +12,4°C à Naha (île d’Okinawa), soit la plus basse depuis au moins 1999 (Tn légèrement supérieure à +10°C le même jour).
Mais décembre 2005 a surtout été exceptionnellement neigeux sur toute la façade ouest du Japon, en particulier sur l’île de Honshu (chutes de neige fréquentes et abondantes) : des records pour un mois de décembre ont été battus dans 35 villes.
On a tout d’abord enregistré des chutes de neige inhabituelles pour un début de mois de décembre à Hiroshima et à Kagoshima le 05/12. Il a neigé encore à basse altitude dans l’île de Honshu (Hiroshima, Nagoya…) et même jusque dans le sud de Kyushu, à Nagasaki en particulier.
Le 13/12/2005 au matin, on relevait dans le sud de l’île de Honshu 33 cm à Tottori et 25 cm à Maizuru (25 cm tombés en 24h). À Fukui, on relevait 62 cm au sol le 19/12 et plus de 2 m dans les villages de montagne après les fortes chutes de neige les 17 et 18/12.
À Nagoya, il est tombé au total 23 cm de neige, soit un record en décembre depuis 1945.
Une nouvelle tempête de neige a paralysé le Japon du 21 au 24/12 et de fortes quantités de neige sont tombées le 23/12 dans la plupart des stations de ski de l’île de Honshu.
Il est tombé 11 cm de neige le 22/12 à Kagoshima, un record pour un mois de décembre depuis 88 ans. Hiroshima a d’ailleurs connu ses plus fortes chutes de neige en décembre depuis le début des observations en 1883.
Au final, toutes les préfectures situées entre Hokkaido et Tottori ont connu leurs plus fortes chutes de neige depuis au moins 122 ans.
Les préfectures de Niigata, Gifu, Ishikawa, Fukui, Tottori, Rumoi et Aomori ont finalement été les plus touchées par ces chutes de neige exceptionnelles. De nombreux villages de montagne ont d’ailleurs été complètement coupés du monde (en particulier dans la préfecture de Niigata) durant plusieurs jours.
Des quantités de neige véritablement exceptionnelles sont tombées dans la plupart des stations de ski de l’île de Honshu : on a relevé le 28/12 jusqu’à 490 cm au sol à Hidanagareha (préfecture de Gifu, 1400 m) alors que la moyenne en décembre n’est que de 80 cm ; 490 cm également à Okutadami Maruyama (préfecture de Niigata, 1242 m, moy. décembre : 175 cm) et 487 cm à Arai Mountain and Spa (préfecture de Niigata, 1280 m, moy. décembre : 104 cm)!
On peut aussi signaler qu’il est tombé jusqu’à 1,10 m de neige en seulement 8 h à Mountain Park Tsunan (préfecture de Niigata, 710 m) entre le 23/12 (19h) et le 24/12 (4h), 1 m en 8 h à Ishiuchi Maruyama (préfecture de Niigata, 920 m, moy. décembre 70 cm !) et à Hida Kawai (préfecture de Gifu, 1216 m).
La couche de neige a atteint les 5 m d’épaisseur à Arai Mountain et à Hidanagareha le 01/01/2006… et 6 m à Arai Mountain le 07/01/2006 !
• En Chine, d’après la CMA (China Meteorological Administration), les villes de Yantai et Weihai (dans la province de Shandong) ont connu entre le 03/12 et le 21/12/2005 les plus importantes chutes de neige depuis le début des observations (1951 à Yantai et 1959 à Weihai).
Du 03 au 04/12, il a neigé très fortement et sans discontinuer pendant plus de 41 heures à Dalian (ville côtière de la province de Liaoning, NE de la Chine). Dalian n’avait jamais connu des chutes de neiges aussi importantes dans les 10 premiers jours du mois de décembre depuis 1951.
• Des températures très froides en Corée du Nord au début du mois de décembre avec notamment
-33,3°C le 04/12 à Samjiyon (1386 m), mais également en Corée du Sud avec des températures bien inférieures à -10°C le 05/12 et le 18/12 : -16,0°C le 05/12 à Daegwallyeong et près de -21°C le 18/12 ; -14,0°C le 18/12 à Séoul, -11°C le 18/12 à Gwangju (dans le sud de la Corée).
Les régions méridionales de la Corée du Sud ont été touchées par d’importantes chutes de neige les 21 et 22/12. Ces chutes de neige, exceptionnelles par leur intensité, ont causé de gros dégâts dans la plupart des régions côtières du sud du pays où plus d’1 m de neige est tombé au cours des 2 semaines précédentes. Dans la région de Gwangju, il est même tombé 40 cm de neige en une nuit le 21/12 et la température a chuté légèrement en dessous de -11°C.
Des dégâts causés par la neige ont été également recensés dans l’île de Cheju-do, au large de la péninsule coréenne, où plusieurs routes ont été coupées près du Mont Halla/Paeknokidan (1950 m, point culminant de Corée du Sud). À l’aéroport international de Cheju, on a relevé des Tn proches de -1°C les 18 et 22/12 et des Tx proches de 0,0°C les 17 et 21/12.
La neige dans le sud et le sud-ouest de la Corée du Sud a fait 1 mort et causé de gros dégâts estimés à 150 millions de US $. Après plusieurs jours de chutes de neige, il est tombé au total entre 40 et 50 cm de neige dans ces régions méridionales.
• De fortes pluies et des inondations ont touché le SE de l’Inde lors du passage de la tempête tropicale BAAZ, faisant plusieurs centaines de victimes dans les États du Tamil Nadu et de l’Andhra Pradesh (sud de l’Inde). On a relevé notamment 283 mm en 24h à Madras le 02/12 et 103 mm à Cuddalore le 03/12.
Ces inondations sont intervenues alors que la saison de la mousson était terminée depuis peu et que les sols étaient déjà saturés.
Une vague de froid a ensuite touché le pays, notamment toute la partie nord, à partir du 11/12 et a fait des dizaines de victimes (en particulier dans l’Uttar Pradesh). La température a chuté jusqu’à
-6,3°C le 15/12 à Srinagar (soit 4°C en dessous de la normale), +0,5°C le 13/12 à Amritsar, +2,5°C le 14/12 à Ganganagar, +3,3°C les 12 et 14/12 à New Delhi…
• Des inondations et des crues meurtrières en Asie du Sud-Est, suite à de fortes pluies tout au long du mois. Le Nord de la Malaisie a même connu ses plus fortes inondations depuis 30 ans.
À Chuping (Malaisie) par exemple, il est tombé 267 mm le 17/12, soit un record en 24h pour un mois de décembre depuis le début des observations en 1979. Le cumul mensuel s'élève à 633 mm, soit un record en décembre depuis 1979 (précédent record : 237,8 mm).
Le cumul mensuel le plus important en Malaisie a été enregistré à Kota Bharu avec 782 mm (mais loin du record depuis 1951 : 1543,2 mm).
On peut signaler également que de fortes précipitations ont touché les Philippines, la Thaïlande et le centre du Vietnam faisant de nombreuses victimes et d’importants dégâts.
Il est tombé par exemple 305 mm en 72h à Narathiwat (Thaïlande) entre le 06/12 et le 09/12 (soit 60% de la moyenne mensuelle), dont 170 mm en 24h le 08/12/2005 (de 0h à 24h). De fortes pluies également en Thaïlande les 15, 21 et 22/12 : notamment 270,5 mm en 24h le 15/12 à Ron Phibun (dans le sud du pays), 178,5 mm en 24h le 22/12 à Sukhirin (province de Narathiwat)…
Des températures inférieures aux normales dans le nord de la Thaïlande et du Vietnam.
Des températures très inférieures à la moyenne mensuelle au Pakistan et d’importantes chutes de neige dans le nord du pays.
Des températures extrêmement basses également au Kazakhstan : on a relevé notamment près de -31°C le 11/12 à Urdzhar et le 25/12 à Kokpekty, mais surtout -37,5°C le 13/12 à Kokpekty.
• On peut aussi signaler des chutes de neige exceptionnelles à Aljoun (près d’Amman) en Jordanie le 25/12, une chute importante et brutale des températures en fin de mois de la Syrie à l'Arabie Saoudite, en passant par Israël et la Jordanie : on a relevé par exemple -2,0°C à Damas (Syrie) le 27/12 et -2,2°C le 30/12, et des Tn proches de 0°C dans le nord de l’Arabie Saoudite (-1,0°C les 29 et 30/12 à Turaif…).


ARCTIQUE-GROENLAND :
Tnn
-53,3°C le 29/12 à Summit (Groenland, 3200 m)
Txx
+9,2°C le 07/12 à Nuuk (Groenland)


AMÉRIQUE DU NORD et AMÉRIQUE CENTRALE :
Tnn
-47,2°C les 04 et 05/12 à Beaver Creek (États-Unis, Alaska)
-46,1°C le 05/12 à Chandalar Lake (États-Unis, Alaska)
-42,8°C le 07/12 à West Yellowstone (États-Unis, Montana)
-42,6°C le 17/12 à Eureka (Canada, Nunavut)
-41,2°C le 26/12 à Schefferville (Canada, Québec)
Txx
+39,0°C le 26/12 à Puerto Angel (Mexique)
+37,0°C le 28/12 à Arriaga (Mexique)
RRx
338,2 mm le 18/12 à Puyacatengo (Mexique)
289,1 mm le 27/12 à Honeydew (États-Unis, Californie, comté de Humboldt)

À noter :
• La ville de Montréal (Canada) a subi de fortes chutes de neige accompagnées d’un fort blizzard le 16/12. D’après Environnement Canada, il est tombé 41,2 cm de neige à l’aéroport international de Montréal en quelques heures le 16/12, dans l’après-midi, soit un record en 24h en décembre depuis au moins 1941 (précédent record : 37,8 cm en 24h le 27/12/1969) et la 2e plus forte valeur tous mois confondus (record : 43,2 cm le 04/03/1971).
• Des températures très basses au Québec et à Terre-Neuve (Canada) le 26/12/2005 : -41,2°C à Schefferville (Québec) et -39,5°C à Wabush lake…
• À l’Observatoire de Blue Hill (États-Unis, Massachussetts), le mois de décembre 2005 a été plus froid et sec que la normale. En revanche, 2005 a été la 3e année la plus pluvieuse depuis 1891 avec un cumul de 1682 mm (66,23 inches), derrière les années 1998 (1803 mm) et 1996 (1762 mm) ; elle s’inscrit dans une tendance à la hausse des précipitations. Par ailleurs, la vitesse des vents en 2005 est la plus faible depuis 1891 comme en 2001 (20,45 km/h) : elle s’inscrit dans une tendance à la baisse depuis les années 1920, plus marquée encore depuis 1980.
On retiendra enfin un épisode de vents violents dans tout l’État du Massachussetts le 09/12, avec des pointes jusqu’à 169 km/h sur Block Island.
• Des températures très basses en Alaska (États-Unis) en début de mois, surtout les 04 et 05/12 : -43,9°C les 04 et 05/12 à Fort Yukon (-42,2°C les 03 et 06/12), -46,1°C le 05/12 à Chandalar Lake et jusqu’à -47,2°C les 04 et 05/12 à Beaver Creek.
On peut aussi signaler que la station de Barrow a enregistré une hauteur maximale de neige au sol de 43,2 cm (17 inches) en fin de mois, soit un nouveau record pour un mois de décembre.
• Des températures particulièrement basses aux États-Unis les 07 et 08/12, en particulier dans le Midwest et les Montagnes Rocheuses. De nombreuses stations ont battu leurs records journaliers de Tn. Dans le Colorado, la température a chuté jusqu’à -39,4°C le 08/12 à Crested Butte. À l’aéroport international de Denver (Colorado), on a relevé une Tn de -25,0°C le 07/12.
À West Yellowstone (SW du Montana), la température a chuté jusqu’à -42,8°C le même jour, (battant le record journalier de Tn du 07/12/1927), et à -41,1°C le 08/12 (égalant ainsi le record journalier de Tn de 1978).
Le froid a également touché le Texas et de nombreuses stations ont battu leur record journalier de Tn le 08/12 : -11,1°C à San Angelo (précédent record : -10,0°C le 08/12/1917), -12,2°C à Abilene (précédent record : -11,7°C le 08/12/1917), -14,4°C à Midland (précédent record : -9,4°C le 08/12/1978). À Midland, il s’agit en outre de la température la plus basse depuis le 23/12/1989 (-18,3°C).
À noter que les températures minimales relevées le 08/12/2005 au Texas sont les plus froides depuis 1996 : la température avait alors chuté jusqu’à -11,7°C le 19/12/1996 à San Angelo et à -15,6°C le 14/02/1996 à Abilene.
• Des températures exceptionnellement basses le 14/12 dans le NE des États-Unis, de l’État de Pennsylvanie à celui de New York, et jusque dans le Maine en passant par les 5 États de Nouvelle Angleterre. De nombreuses stations ont battu leur record quotidien de Tn et ont approché leur record de Tn abs. pour un mois de décembre.
On peut signaler notamment les -31,1°C relevés à Saranac Lake (État de New York) le 14/12 (près du record de Tn abs. en décembre : -33°C en 1976), -28,9°C à Watertown (NY), -28,3°C à Georgetown (NY)… À Central Park (NY), la température est descendue jusqu’à -9°C le 14/12 (record de -11°C en 1976), mais jusqu’à -20,6°C à Poughkeepsie (NY).
Des températures inférieures à -26°C dans le Vermont et le New Hampshire, pendant qu’on a atteint les -12°C à Boston dans le Massachussetts.
Un important épisode de pluie verglaçante a touché ensuite les États de Caroline du Nord, de Caroline du Sud, du Maryland et de la Géorgie les 14 et 15/12, causant de très nombreux dommages sur le réseau électrique et faisant plusieurs victimes.
• De fortes précipitations dans le sud des États-Unis du 14 au 18/12, tout d’abord au Texas puis en Floride. On peut signaler les fortes pluies qui se sont abattues sur Houston (Texas) le 14/12 et qui ont provoqué des inondations dans plusieurs quartiers de la ville : il est tombé 143,3 mm en 24h, soit un nouveau record de précipitations en 24h pour un mois de décembre (précédent record : 83,3 mm en décembre 1971). Malgré ces fortes pluies, le Texas a connu en 2005 une de ses années les plus sèches depuis le début des observations.
En Floride, il est tombé 117,4 mm en 24h le 18/12 à Gainesville, soit un nouveau record en décembre depuis le début des observations en 1897 (précédent record : 96,5 mm le 24/12/1940), et même 121,4 mm entre le 18/12 (10h) et le 19/12 (10h) (précédent record : 108,2 mm en décembre 1979).
• On retiendra également les fortes précipitations accompagnées de vents violents qui ont frappé très durement la Californie le 18/12 puis du 24/12/2005 au 02/01/2006. De fortes pluies et des rafales de vent jusqu’à 114 km/h le 18/12 dans la baie de San Francisco ; des rafales jusqu’à 135,2 km/h le 31/12 à Humboldt Bay, 98,2 km/h au Golden Gate Bridge et 96,6 km/h à l’aéroport de San Francisco. De fortes précipitations le 27/12 et jusqu’à 289,1 mm en 24h à Honeydew (comté de Humboldt) entre le 27/12 (8h) et le 28/12 (8h).
Par ailleurs, on peut signaler qu’il est tombé jusqu’à 931,7 mm en 9 jours à Slate Creek (dans les montagnes près de Sacramento) et 833,1 mm à Girard, du 24/12/2005 au 02/01/2006 (6h) ; mais également jusqu’à 864 mm à Emigrant Cap (dans la Sierra Nevada) entre le 20/12/2005 et le 01/01/2006.
Le cumul mensuel est très important dans la plupart des stations californiennes : rien qu’à San Francisco, il s’élève à 284,2 mm, soit 352% de la normale (80,8 mm) et tout près du record de décembre 1995 (305,6 mm).
Ces fortes précipitations ont provoqué d’importantes inondations et de nombreuses coulées de boue en Californie. Des milliers de personnes ont été évacuées de leur maison dans la région de San Francisco (Ouest de la Californie). Les rivières sont sorties de leur lit, notamment dans les régions viticoles de Napa et Sonoma. La Napa River a même connu une crue historique à Saint Helena : 6,53 m le 31/12/2005 à 9h45 (précédent record : 5,65 m le 17/02/1986).
De fortes pluies ont également touché l’État de Washington durant la dernière décade du mois décembre. Du 20 au 30/12, Seattle a enregistré 11 jours de pluie consécutifs, soit un record absolu (précédent record : 8 jours).
• On peut signaler enfin les importantes chutes de neige dans le NE des États-Unis du 25 au 27/12 et notamment dans le Maine : un record de chute de neige en décembre sur 3 jours a même été enregistré à Caribou (Maine) puisqu’il est tombé 80,5 cm du 25 au 27/12 (un record depuis le début des observations en 1939), dont 52,6 cm en 24h le 26/12/2005 (un record pour un 26/12).
Lors de cette tempête de neige (du 25 au 27/12), il est tombé également 56 cm à Eagle Lake et jusqu’à 99,1 cm à Fort Kent et à Saint Francis.


AMÉRIQUE DU SUD :
Tnn
-5,4°C le 06/12 à Balmaceda (Chili)
-5,0°C les 06 et 07/12 à Charaña (Bolivie)
Txx
+42,6°C le 16/12 à Santiago del Estero (Argentine)
RRx
257 mm le 29/12 à Altamira (Brésil)
152,5 mm le 16/12 à Ignacio de Velasco (Bolivie)
132 mm en 18 h le 07/12 à San Borja et 112 mm en 18 h à San Joaquin (Bolivie)

À noter :
Des températures très élevées dans le NW de l’Argentine le 16/12 et du 21 au 23/12 :
+42,6°C le 16/12 à Santiago del Estero, +40,3°C le 21/12 à La Rioja et +41,5°C le 22/12 à Catamarca


AUSTRALIE-OCÉANIE :
Tnn
-4,0°C le 21/12 à Charlotte Pass (Australie, Nouvelle Galles-du-Sud)
-2,6°C le 18/12 au Mont Hotham (Australie, Victoria)
Txx
+48,0°C le 23/12 à Marree (Australie-Méridionale)
+47,5°C le 23/12 à Oodnadatta (Australie-Méridionale)
+47,5°C le 19/12 à Eyre (Australie-Occidentale), la température ayant chuté brutalement le lendemain (Tx de +25,1°C le 20/12) ; à noter une amplitude thermique mensuelle considérable de 48,4°C entre la Tx mensuelle et la Tn mensuelle (-0,9°C le 02/12)
+47,0°C le 23/12 à Andamooka (Australie-Méridionale)
+46,5°C le 23/12 à Moomba (Australie-Méridionale)
+46,4°C le 31/12 à Hopetoun (Australie, Victoria)
RRx
197 mm le 05/12 à Koror (République des Palaos ou Palau)
126,4 mm le 27/12 à Tindal RAAF (Australie, Territoire du Nord)
21,5 mm en 10 mn le 21/12 dans la région de Waihopai River (Nouvelle-Zélande), 19,4 mm en 1h à Invercargill (au sud de l’île du Sud) et 8,4 mm en 1h à Queenstown
Rafale de vent maxi de 133 km/h le 28/12 à Narrabi Airport (Nouvelle Galles-du-Sud) de secteur SSE
Rafale de vent maxi de 130 km/h le 12/12 à Deniliquin (Nouvelle Galles-du-Sud) de secteur NW
Rafale de vent maxi de 130 km/h le 24/12 à Maatsuyker Island (Tasmanie) de secteur NW
Rafale de vent maxi de 128 km/h le 24/12 à Marree (Australie-Méridionale) de secteur SSW
Rafale de vent maxi de 128 km/h le 24/12 au Mont Wellington (Tasmanie) de secteur WSW

À noter :
• Des températures exceptionnellement élevées fin décembre en Australie (notamment dans sa partie sud), qui ponctuent l’année la plus chaude en Australie depuis au moins 1910 (voir détails ici).
- Sydney (Observatory Hill, Nouvelle Galles-du-Sud) a enregistré son 2e mois de décembre le plus chaud depuis le début des observations en 1859, avec une température moyenne mensuelle de +23,8°C (soit +2,3°C par rapport à la moyenne) derrière décembre 1990 (+24,4°C). La Tx moyenne s’élève à +28,6°C (soit +3,4°C au-dessus de la moyenne) comme en décembre 1990, et on a comptabilisé 11 jours de forte chaleur (30°C ou plus) comme le précédent record en décembre 1957. Décembre 2005 a été également le plus ensoleillé depuis 1931 (devant septembre 1980) et le plus sec (25,0 mm) depuis décembre 1986 (8,6 mm).
- À Georgetown (Queensland), décembre 2005 a été le mois le plus chaud depuis au moins 110 ans, tous mois confondus, avec une Tx moyenne de +40,3°C (soit +4,3°C au-dessus de la normale).
- À Melbourne (Victoria), la Tx moyenne mensuelle a été la plus élevée (+27,7°C) depuis au moins 150 ans (précédent record : +27,3°C en décembre 1873).
- Hobart (Tasmanie) a connu des nuits particulièrement chaudes : la Tn moyenne mensuelle (+12,8°C) est d’ailleurs la plus élevée en décembre depuis le début des observations en 1882.
Même à Macquarie Island (à 1500 km au SE de Hobart), ce mois de décembre a été le plus chaud depuis le début des observations en 1948 : on a relevé un nouveau record de Tx moy. de +9,9°C, un nouveau record de Tn moy. de +6,6°C, ainsi que la Tn la plus élevée en décembre avec +8,8°C le 20/12.
- Tous les États australiens ont enregistré des températures supérieures à la moyenne. Seule la région de Perth (Australie-Occidentale) a enregistré des températures inférieures à la normale : la Tn moyenne mensuelle (+13,9°C) a d’ailleurs été la plus faible à Perth depuis 1897 (précédent record : +14,0°C en décembre 1922 et 1952).
Les précipitations ont été déficitaires (parfois très fortement) sur la plus grande partie du territoire australien. Dans le Queensland par exemple, il n’a pas plu une goutte à Mackay en décembre, soit un record depuis le début des observations en 1959 (moy. décembre : 182 mm) ; il n’a pas plu également à Te Kowai pour la première fois depuis le début des observations en 1889 (moy. décembre : 180 mm).
Toutefois, certaines stations ont enregistré des précipitations conformes ou supérieures aux moyennes suite à de fortes averses orageuses, comme à Drillham (Queensland) où le cumul mensuel (224,4 mm) constitue un nouveau record en décembre depuis au moins 72 ans (moy. décembre 87 mm). Les précipitations ont été proches des moyennes dans le Territoire du Nord et surtout excédentaires en Tasmanie (jusqu’à 608 mm au Mt Read), où de fortes rafales de vent (souvent de plus de 100 km/h) ont été relevées.
Enfin, on retiendra que de nombreuses stations dans les États de Nouvelle Galles-du-Sud, de Victoria, d’Australie-Méridionale et du Territoire de la capitale australienne notamment ont battu leur record de Tx en décembre (parfois de plusieurs degrés), principalement le 31/12 ; on peut citer entre autres :
+51,8°C le 31/12 à Menindee (Nouvelle Galles-du-Sud), soit un nouveau record de Tx abs., tous mois confondus (précédent record depuis 1876 : +49,7°C en janvier et +48,9°C en décembre),
+46,3°C le 31/12 à Renmark (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1889 : +45,1°C),
+45,6°C le 31/12 à Longerenong (Victoria), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1860 : +42,4°C le 10/12/1980),
+45,2°C le 31/12 à Hay (Nouvelle Galles-du-Sud), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1877 : +44,0°C),
+44,6°C le 31/12 à Echuca (Victoria), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1859 : +41,7°C le 01/12/1962),
+44,6°C le 30/12 à Port Pirie (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1877 : +43,9°C),
+44,5°C le 30/12 à Kadina (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1876 : +43,3°C),
+44,4°C le 30/12 à Cleve (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1896 : +42,9°C),
+44,0°C le 30/12 à Kimba (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1920 : +42,8°C),
+43,7°C le 31/12 à Maryborough (Victoria), soit un nouveau record, tous mois confondus (précédents records depuis 1878 : +40,6°C le 10/12/1980 et +43,3°C en janvier),
+42,4°C le 30/12 à Adelaide Airport (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1955 : +40,9°C),
+41,7°C le 30/12 à Eudunda (Australie-Méridionale), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1880 : +40,7°C),
+40,5°C le 30/12 à Warooka (Australie-Méridionale), égalant ainsi le record en décembre depuis 1861,
+37,5°C le 31/12 à Tidbinbilla (Territoire de la capitale australienne, 700 m), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1974 : +35,5°C),
+37,1°C le 31/12 à Wilsons Promontory Lighthouse (Victoria), soit un nouveau record en décembre (précédent record depuis 1872 : +37,0°C le 10/12/1980)…


ANTARCTIQUE :
Tnn
-40,5°C le 30/12 à Vostok (3500 m)
Txx
+11,5°C le 31/12 à Base Jubany (station argentine)
+11,1°C le 04/12 à Larsen Ice Shelf
+10,0°C le 30/12 à Base Esperanza (station argentine)
+8,8°C le 26/12 à Davis (station australienne)
Rafale de vent maxi de 165 km/h le 01/12 à Casey (de secteur ENE)

À noter :
• Une Tx de -18,9°C le 04/12 à Vostok. Pour trouver une Tx supérieure à -20°C en décembre, il faut remonter au 30/12/1997 avec -17,9°C. Le record de Tx abs., tous mois confondus, date du 11/01/2002 avec -12,2°C : c’est d’ailleurs la seule fois que la température est montée au-dessus de -15°C.
À signaler aussi une Tx de -13,0°C au Dome C II le 05/12/2005 à 07h04 UTC…
• Une Tx de -14,1°C les 12 et 13/12 à Amundsen-Scott, à 0,5°C du record absolu de Tx du 27/12/1978 (-13,6°C).
La température minimale n’est pas descendue en dessous de -16,0°C le 11/12 et -16,1°C le 12/12 : il s’agit d’ailleurs d’une des 9 plus hautes Tn jamais relevées sur la base américaine, où la température dépasse rarement les -20°C.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire