samedi 5 février 2005

Record de chute de neige à Moscou en janvier 2005

Janvier 2005 a été le mois de janvier le plus neigeux à Moscou depuis le début des observations au XIXe siècle, derrière janvier 1970. La quantité de neige tombée en janvier 2005 au cœur de la capitale russe représente le double de la normale pour un mois de janvier. Du 1er au 28 janvier, il est tombé l'équivalent de 82,2 mm de pluie, tandis qu'il était tombé l'équivalent de 83,6 mm de pluie en janvier 1970. La ville de Moscou a également enregistré un nouveau record de chute de neige en 24h le 28/01/2005 : il est tombé l'équivalent de 9,4 mm de pluie, le précédent record étant de 7,8 mm en 1977. Entre le jeudi 27/01 et le dimanche 30/01/2005, il est tombé au total 30 cm de neige au centre-ville de Moscou. (Source : The Moscow Times.com)

Après 26 jours consécutifs de températures particulièrement clémentes, tournant autour de 0°C, le mois de janvier 2005 s'est achevé par une vague de froid : le jeudi 27/01/2005, on a enregistré une Tn de -17,6°C. L'offensive du froid s'est poursuivie les jours suivants (-20,2°C le 04/02/2005) : la température est même descendue jusqu'à -21,5°C à Moscou au cours de la nuit du 05/02/2005, et jusqu'à -27°C à l'extérieur de la ville, soit la nuit la plus froide de l'hiver 2004-2005. Il faut remonter au 30/11/2004 pour trouver une Tn inférieure (soit -18,6°C).

Depuis le 23/01/2005, un anticyclone particulièrement puissant s'est positionné à l'Est de Moscou : jusqu'à aujourd'hui (04/02/2005), on compte 13 jours avec des pressions supérieures à 1045 hPa au cœur de la masse anticyclonique, dont 12 jours à plus de 1050 hPa, 8 jours à plus de 1055 hPa et 2 jours à plus de 1060 hPa. A la fin du mois de janvier, un puissant flux de Sud (d'air chaud et humide) en provenance de Méditerranée orientale s'est produit entre l'anticyclone positionné sur l'Europe occidentale et l'Atlantique nord d'une part, et l'anticyclone centré à l'Est de Moscou d'autre part. Le flux de Sud est venu butter sur les hautes pressions orientales et s'est bloqué au-dessus du Plateau central de Russie, entraînant notamment d'importantes chutes de neige sur Moscou le 28/01/2005.
Ce puissant flux de Sud est remonté en fait d’Afrique centrale, sur la face avant de la masse d’air froid qui a touché tout le Maghreb à la fin du mois de janvier. Il est à l’origine d’une chaleur inhabituelle en Égypte et d’un important épisode de Khamsin : après avoir atteint 28,0°C au Caire le vendredi 28/01/2005 (soit 10°C au-dessus de la Tx moyenne en janvier), le thermomètre a atteint 28,6°C le samedi 29/01/2005 à 12h UTC. À Kharga, au SW de la capitale, la Tx a même atteint 30,6°C le samedi 29/01.
En Israël, le thermomètre a atteint 29°C à l’aéroport Ben Gurion de Tel Aviv et 27°C à Eilat. En Syrie, la Tx était de 25°C à Latakia et 27°C le samedi 29/01/2005. Au Liban, 27°C à Beyrouth le 29/01.
La Turquie a également connu des températures anormalement élevées : 21°C à Finike et 24,3°C à Trabzon le samedi 29/01/2005 (pour Trabzon, la Tx moyenne en janvier étant de 10°C et la Tx abs. en janvier de 26°C). À Ankara (953 m) : Tx de 15,4°C le samedi 29/01.
À Larnaca (Chypre) : Tx de 21,4°C le 29/01 également.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire