mardi 31 mai 2005

Mai 2005 : froid et sec sur la majeure partie des États-Unis

Le printemps et le mois de mai 2005 ont été particulièrement froids et secs dans de nombreux États américains (centre, sud et est du pays) : en particulier l'Illinois, l'Indiana, le Delaware, l'Ohio, la Pennsylvanie, la Virginie, le New Jersey, le Minnesota, le Nebraska, la Louisiane, l'Arkansas, le Texas...

Dans l'Illinois :
à Peoria, le printemps 2005 a été le 3e plus sec depuis le début des observations en 1856, et mai 2005 le 2e mois de mai le plus sec.
À Springfield, il s'agit du 6e printemps le plus sec depuis le début des observations en 1879.
À Lincoln, il s'agit du printemps le plus sec depuis le début des observations en 1905 : avril 2005 a été le 3e mois d'avril le plus sec et mai 2005 le 10e mois de mai le plus sec.

Dans l'Indiana :
à Fort Wayne, le printemps 2005 (134,9 mm ou 5,31 inches) a été le 2e printemps le plus sec depuis le début des observations, le plus sec étant le printemps 1958 avec 128,8 mm (5,07 inches).
À Indianapolis, on a relevé une Tn de -1,7°C (29°F) le 03/05/2005, soit la 2e Tn la plus basse en mai depuis le début des observations à la fin du XIXe siècle (le record date du 10/05/1966 avec -2,2°C ou 28°F).

Dans le Delaware :
3e mois de mai le plus froid à Wilmington depuis le début des observations en 1894, avec une Tm de 14,2°C (57,5°F). Le mois de mai le plus froid est mai 1967 avec une T moy. de 13,0°C (55,4°F). On peut aussi signaler que le mois de mai 2003 est aussi le 4e mois de mai le plus froid avec 14,5°C (58,1°F).

Dans l'Ohio et en Pennsylvanie :
à Mansfield, il s'agit du 6e mois de mai le plus froid avec une T moy. de 12,7°C (54,9°F), le record étant détenu par mai 1997 avec une T moy. de 11,2°C (52,1°F). Il s'agit également du 6e mois de mai le plus sec avec 52,6 mm (2,07 inches), le record étant détenu par mai 1961 avec 38,1 mm (1,50 inches).
À Philadelphie, on a enregistré le 10e mois de mai le plus froid depuis le début des observations en 1872, avec une T moy. de 15,3°C (59,6°F). Le record est détenu par mai 1967 avec une T moy. de 13,3°C (55,9°F).
Il s'agit également du 5e mois de mai le plus froid à Allentown depuis 1923, avec une T moy. de 13,5°C (56,3°F), le record étant détenu par mai 1967 avec une T moy. de 11,6°C (52,8°F). À Allentown, il s'agit aussi du 3e mois de mai le plus sec depuis 1923, avec 31,2 mm (1,23 inch) ; mai 1964 a été le plus sec avec 2,3 mm (0,09 inch).

En Virginie :
à Norfolk, le printemps 2005 a été le 5e printemps le plus froid depuis le début des observations à la fin du XIXe siècle, avec une T moy. de 12,8°C (55,1°F), le record étant détenu par le printemps 1885 avec une T moy. de 12,6°C (54,7°F).
Il s'agit également du 5e mois de mai le plus froid à Norfolk avec une T moy. de 16,9°C (62,5°F), le record étant détenu par mai 1967 avec une T moy. de 16,2°C (61,2°F).

Dans le New Jersey :
on a enregistré le 5e mois de mai le plus froid à Atlantic City depuis le début des observations en 1907, avec une T moy. de 13,2°C (55,8°F). Mai 1907 a été le plus froid avec une T moy. de 12,2°C (54,0°F).

Dans le Minnesota :
à Minneapolis, il s'agit du 8e mois de mai le plus froid depuis le début des observations en 1891, avec une T moy. de 13,6°C (56,4°F). Mai 1924 a été le plus froid avec une T moy. de 10,2°C (50,4°F).

Au Nebraska :
mai 2005 a été plus sec et plus froid que la moyenne à North Platte.
Le 02/05/2005, on a relevé une Tn de -7,8°C (18°F) à North Platte, soit un record absolu pour un mois de mai : le précédent record avait été enregistré en mai 1909 et mai 1989 avec -7,2°C (19°F).

En Louisiane, en Arkansas et au Texas :
le printemps a été sec...
À Texarkana (Arkansas), il s'agit du 3e printemps le plus sec depuis le début des observations en 1896, avec 146,6 mm (5,77 inches).
À Tyler (Texas), il s'agit du printemps le plus sec depuis 1896, avec 134,9 m (5,31 inches).

On peut aussi signaler les températures anormalement froides enregistrées dans les États du NE des États-Unis le 13/05/2005 :
de très nombreux records de froid journaliers ont été battus dans les États du Maine, du Vermont, du Massachussetts, de New York et du New Jersey. Une descente d’air particulièrement froid a déboulé du Canada sur les États-Unis.
À Albany (New York), le thermomètre est passé de 28°C le 11/05/2005 à 11°C/12°C le 12/05/2005 au meilleur de la journée. Il est ensuite descendu jusqu’à -1,1°C le 13/05/2005 (égalant le précédent record du 13/05/1976).
Des baisses plus spectaculaires ont été enregistrées dans d’autres localités de l’État de New York : à Saranac Lake, la température est descendue jusqu’à -8,9°C (16°F) le 13/05/2005 (le précédent record datait du 13/05/1954 avec -3°C).
Dans le Vermont et le Maine, de fortes gelées également : à Montpelier, capitale du Vermont, la température est descendue à -2,2°C (le record étant de -3°C le 13/05/1963) ; à St-Johnsbury, la température est descendue à -3,3°C le 13/05/2005 (le précédent record datait du 13/05/1967 avec -2,8°C). Dans le Maine, on a relevé des Tn de -1°C à -3°C dans le nord de l’État : -2,8°C à Concord Airport le 13/05/2005 (précédent record le 13/05/1963 avec -2,2°C).
Dans le Massachussetts : l’observatoire de Blue Hill, à Milton, a relevé 1,7°C (35°F) le 13/05/2005 (le précédent record datait du 13/05/1914), mais le record absolu pour le mois de mai est toujours de -2,8°C (27°F). À Boston, avec 3,9°C le 13/05/2005, on a approché le record du 13/05/1882 avec 3,3°C (38°F), et le record absolu pour le mois de mai est toujours de 1,1°C (34°F).


Enfin, si le mois de mai 2005 a été sec surtout dans le centre, le sud et l'est des États-Unis, il a été en revanche plus arrosé que la normale en Californie, et notamment à Fresno où l'on a enregistré le 4e mois de mai le plus pluvieux depuis le début des observations en 1878, avec 41,2 mm (1,62 inches).
Plus à l'ouest, à Hawaï, le mois de mai 2005 a été anormalement chaud : à Lihue, il s'agit du 2e mois de mai le plus chaud depuis 1949 avec une T moy. de 25,6°C (78,0°F), tout près du record détenu par mai 1984 (T moy. de 78,1°F). Il s'agit également d'un des mois de mai les plus secs depuis 1949 en raison de la persistance des hautes pressions.
À Honolulu, il s'agit du mois de mai le plus chaud avec une T moy. de 27,4°C (81,3°F), devant mai 1970 (26,9°C ou 80,4°F).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire