samedi 28 février 2015

Bilan et extrêmes climatiques par continent en février 2015

EUROPE (à l’ouest de l’Oural) :
— Ce mois de février a été plus froid que la normale en Europe de l'Ouest, avec un déficit thermique variant de -1°C à -2°C, les écarts les plus marqués étant observés dans la péninsule Ibérique et la chaîne pyrénéenne. Au Portugal, la température moyenne nationale s'élève à +8,73°C, soit 1,35°C en dessous de la normale mensuelle 1971-2000, avec des températures minimales négatives sur la majeure partie du pays du 4 au 9. L'Espagne a connu aussi son 4e mois de février le plus froid avec une température moyenne nationale de +7,4°C, soit 1,1°C en dessous de la normale 1981-2010, les mois de février les plus froids remontant à 2005, 2006 et 2012. Les températures ont été particulièrement basses du 3 au 10 en Espagne, avec de fortes gelées en altitude : on a relevé jusqu'à -18,0°C le 6 à Naut Aran/Cap de Vaquèira (2467 m), -14,9°C le 10 à Aguilar de Campoo (910 m), -14,4°C le 8 à Palacios de la Sierra (1080 m), -13,8°C le 6 à La Molina (1703 m), -13,2°C le 7 à Sabiñánigo (775 m), -12,8°C le 8 à San Rafael (1260 m) et -12,7°C le 7 à Valle de Hecho (860 m).
En France, les températures ont été inférieures aux normales sur la quasi-totalité du pays (-0,8°C par rapport à la normale à l'échelle nationale [cf. graphique ci-contre]), de -1°C à -2°C sur un large quart sud-ouest et en Rhône-Alpes, de -2°C à -5°C dans les Pyrénées avec des températures très froides en début de mois. Ce mois de février a été froid également en Suisse, en particulier sur le versant nord des Alpes avec des températures moyennes inférieures de -1°C à -2°C à la normale 1981-2010, de -6°C à -8°C sur les 9 premiers jours.
L'Islande a connu aussi un mois de février plus froid que la normale. La température est descendue jusqu'à -25,8°C le 21 à Brúarjökull, soit un record en février dans le pays depuis 1986 (-24,0°C à Möðrudal à l'époque). Toutefois, sous l'effet de forts vents d'ouest et un puissant effet de foehn le 8, la température est montée jusqu'à +17,4°C à Dalatangi sur la côte orientale de l'île, soit la plus haute température à la station pour un mois de février (précédent record : +17,0°C) ; il faisait d'ailleurs plus chaud ce jour-là en Islande qu'en Crète ou en Espagne !

— En revanche, le mois de février 2015 a été plus doux que la normale dans la moitié est de l'Europe et davantage encore dans le nord-est avec des excédents thermiques allant de +3°C à +7°C, voire +8°C dans le nord de la Finlande et le nord-est de la Suède (Tornédalie). En Norvège, la température n'est pas descendue en dessous de -30,1°C le 14 à Sihcajavri, soit la température minimale la plus élevée dans le pays au mois de février depuis 1990, mais aucun record mensuel de chaleur n'a été enregistré pour autant. En Suède, où les températures moyennes ont dépassé de +4°C à +5°C les normales mensuelles (+5 à +7°C dans l'est du pays), la température est montée le 9 jusqu'à +12,1°C à Karlshamn et +11,6°C à Göteborg (un nouveau record mensuel à la station depuis 1859 [précédent record : +11,2°C en février 1998]). En Russie occidentale, on a relevé +5,5°C le 11 à Saint-Pétersbourg (record quotidien), mais surtout +5,9°C le 25 et +6,0°C le 26 à Kirov, soit un record de douceur pour un mois de février à la station depuis 1890. Par ailleurs, les températures ont été exceptionnellement chaudes dans le sud de la Russie (Crimée, régions de Krasnodar et de Stavropol) durant les premiers jours du mois sous l'effet d'un puissant flux de sud dirigé à l'avant d'une descente massive d'air froid sur l'ouest de l'Europe : on a relevé +19,8°C le 2 à Kislovodsk, +21,7°C le 2 à Krasnodar et à Sotchi, et jusqu'à +24,0°C le même jour à Maïkop (capitale de la république d'Adyguée, dans le Caucase) !
Des températures particulièrement clémentes ont été relevées aussi dans les Balkans le 5 (+22,2°C à Qyteti Stalin et +21,4°C à Tirana-La Praka [Albanie], +21,2°C à Andravida [Grèce]), puis dans l'ensemble de l'Europe centrale du 20 au 24 : +18,8°C le 24 à Doctor Petru Groza (Roumanie), +18,6°C le 24 à Gurahont (Roumanie), +18,0°C le 24 à Belgrade-Surcin (Serbie), +17,9°C le 24 à Tuzla (Bosnie-Herzégovine), +17,2°C le 24 à Körösszakál (Hongrie), +16,3°C le 24 à Debrecen (Hongrie), +14,1°C le 20 à Ceske Budejovice (République tchèque), +14,0°C le 24 à Kamenica nad Cirochou (Slovaquie), ou encore +13,6°C le 23 à Tarnow (Pologne).

— Les précipitations ont été déficitaires sur la majeure partie de l'Europe, en particulier dans le sud-ouest de la péninsule Ibérique (au Portugal notamment) et en Europe centrale, où les pressions sont restées plus élevées en moyenne.
Malgré un temps instable tout au long du mois, la Suède a connu aussi un mois de février plus sec que la normale, excepté dans les montagnes du nord-ouest où les chutes de neige ont été abondantes. On a relevé jusqu'à 167 cm de neige au sol le 12 à Katterjåkk (loin toutefois du record absolu : 265 cm en 1993 !), mais surtout 151 cm le 2 à Gördalen, dans la province de Dalécarlie (centre du pays) : il faut remonter à 1951 pour trouver une hauteur de neige supérieure dans cette province de Dalécarlie en février (158 cm le 24/02/1951 à Noppikoski). Il a neigé en Suède essentiellement au cours des six premiers jours du mois. Une vaste zone de basses pressions a recouvert l’Europe du Nord et surtout le Norrland, où de fortes rafales de vent de secteur nord-est se sont ajoutées aux importantes chutes de neige. Des records de neige ont été enregistrés en plusieurs endroits, en particulier dans la région de Luleå (région du Norrbotten, sur la côte ouest du golfe de Botnie) : la couche de neige a atteint 108 cm le 3 à Luleå-Bergnäset et surtout 113 cm à l’aéroport de Luleå, soit un nouveau record pour Luleå depuis 1944 (précédent record : 111 cm le 01/04/1966).
Carte synoptique de surface de l’Europe
le 7 février 2015 (0h UTC).
Par ailleurs, il a beaucoup plu dans l'ouest de la Norvège et neigé abondamment en montagne, notamment les 9, 10 et 19. Il est tombé jusqu'à 121,5 mm le 19 à Frøyset (comté de Hordaland), ce qui constitue un record en un jour pour cette station depuis le début des mesures en 1896 (précédent record : 94,0 mm). On a relevé dans le comté de Hordaland d'énormes quantités de neige au sol : jusqu'à 262 cm le 27 à Myrkdalen (700 m), 250 cm le 28 à Jordalen (614 m) et 249 cm le 27 à Røldalsfjellet (1010 m). [Rappelons qu'on a relevé jusqu'à 280 cm le 30 janvier 2015 à Jordalen, égalant le record absolu à la station qui remontait au 12/03/2002.] Exposées à un courant très perturbé, les côtes norvégiennes ont enregistré souvent de fortes rafales de vent, en particulier lors du passage de la tempête Ole (ou Othmar pour le DWD) le 7. Plusieurs stations (dans les îles Lofoten notamment) ont enregistré un record de rafale et un record de vent moyen : 190,4 km/h le 7 à Ånstadblåheia (vent moyen de 155,2 km/h), 184,3 km/h à Svolvaer, 181,8 km/h à Leknes, 180,0 km/h à Narvik Fagernesfjellet (vent moyen de 144,0 km/h). Des records ont également été enregistrés en Suède le même jour : 128,5 km/h à Mierkenis (précédent record : 97,9 km/h le 18/03/2003) et 101,2 km/h à Arvidsjaur (précédent record : 95,4 km/h le 27/12/2011).

— Les précipitations ont été plus excédentaires encore dans le sud de l'Europe, en particulier en Italie et en Sicile. Plusieurs perturbations actives ont circulé en Méditerranée et ont donné d'importants cumuls de pluie sur le pourtour méditerranéen. Plusieurs stations italiennes ont d'ailleurs enregistré une pluviométrie record pour un mois de février, en particulier en Sicile, comme Gela [234,5 mm contre 191,2 mm en février 2011], Prizzi (1035 m) [265,1 mm contre 153,5 mm en février 2012], Enna (1003 m) [246,2 mm contre 174,8 mm en février 1996], ou encore Civitavecchia (Latium) [224,7 mm contre 156,8 mm en février 2010], Punta Marina/Ravenne (Émilie-Romagne) [224,6 mm contre 124,5 mm en février 1972], Capri/Isola (Campanie) [211,6 mm contre 160,2 mm en février 2005] et Bologne/Borgo Panigale (Émilie-Romagne) [172,7 mm contre 145,3 mm en février 1972].
Cauterets (Hautes-Pyrénées, France)
le 1er février 2015 (10h).
Ce mois de février a été très humide aussi dans le sud-ouest et le sud-est de la France, en Corse, en Sardaigne (Italie), ainsi que dans le nord de l'Espagne et dans les îles de Majorque et de Minorque. En France, il est tombé jusqu'à 453 mm à Iraty (Pyrénées-Atlantiques, 1327 m) [soit 2 à 3 fois la normale mensuelle], notamment en raison du passage de deux perturbations très actives qui ont balayé le sud de la France du 23 au 26 et apporter de fortes précipitations sur le Sud-Ouest par blocage orographique sur les Pyrénées : on a relevé 189,3 mm à Iraty sur la période ; les quantités de neige tombées du 23 au 25 sur le relief ont été localement supérieures à 1 mètre (73 cm à Port d'Aula [2140 m], 80 cm à Soum-Couy [2150 m] et 115 cm à Cauterets [1920 m]) et sont venues conforter le manteau neigeux déjà particulièrement épais après l'épisode neigeux très intense qui s'est produit en début de mois sur tous les reliefs français (près de 150 cm à Cauterets le 1er au matin) et jusqu'en plaine (10 cm à Toulouse, 22 cm à Apt, 20 cm à Malaucène). L'enneigement à la fin du mois de février était très excédentaire sur la chaîne pyrénéenne. Si les hauteurs de neige étaient toutefois plus importantes en 2013 et 2014, on a mesuré à Iraty (1327 m) jusqu'à 190 cm, valeur remarquable proche du record. On a relevé 480 cm en haut du domaine de Piau Engaly le 25, 470 cm en haut du domaine de Cauterets et 340 cm à 1800 m, 320 cm à L'Hospitalet (2293 m), 220 cm au Roc d'Aude (2325 m). Il a fortement neigé aussi sur le versant espagnol des Pyrénées, en particulier en début de mois dans les Pyrénées aragonaises et catalanes : on a relevé près de 3 m de neige le 28 au refuge de La Rencluse-Aneto (2150 m).
Reinosa (860 m, Cantabrie, Espagne)
dans la soirée du 5 février 2015.
Par ailleurs, le nord de l'Espagne a été particulièrement arrosé pour un mois de février (plus de 300% de la normale mensuelle 1981-2010 dans les Asturies, la Cantabrie, le Pays basque, la Navarre et La Rioja). Certaines stations ont d'ailleurs connu le mois de février le plus humide, comme San Sebastian-Igueldo et les aéroports de Bilbao et de Santander. De plus, il a neigé abondamment dans le nord de l'Espagne du 2 au 5, en particulier entre le nord de la Cantabrie et la région de Castille-et-Léon (jusqu'à 1 m de neige à Guardo [1123 m]). Il a neigé notamment à Ségovie et Ávila, mais aussi à Lugo (Galice) et même à Bilbao (Pays basque espagnol) le 4, où il n'avait pas neigé autant depuis 1985 et où la neige n'avait pas tenu au sol dans les bas quartiers de la ville depuis 30 ans. Il a neigé également dans les Baléares au cours de la première semaine, dans l'île de Majorque au-dessus de 700 m (notamment à Escorca et sur la Sierra de Alfabia), où l'on a relevé jusqu'à 2 m de neige le 7 au sommet de Puig Major (pont culminant de l'île à 1445 m d'altitude). Il a même neigé brièvement dans l'après-midi du 5 à Port Mahon (87 m), sur l'île de Minorque.
Le creusement de plusieurs dépressions successives dans l'ouest de la Méditerranée explique les cumuls de pluie et de neige relevés en Corse. À Oletta par exemple, il est tombé jusqu'à 302 mm, soit 4 fois la normale mensuelle ; à Pietralba, le cumul mensuel représente plus de 6 fois la normale et fait de février 2015 le 4e mois le plus pluvieux, tous mois confondus, depuis l'ouverture de la station en 1991. À Bastia, Corte, Ghisoni et Venaco par exemple, il faut remonter à février 1996 pour trouver un mois de février aussi pluvieux. Par ailleurs, à la fin du mois de février, l'équivalent en eau du manteau neigeux sur la Corse se classe au 2e rang depuis 1959.
Image satellite de la dépression Quinn
le 16 février 2015 (12h UTC).
L'épisode pluvieux le plus intense en Corse s'est produit le 16 : la dépression Quinn s'est creusée entre les Baléares et la Sardaigne et a apporté des cumuls quotidiens supérieurs à 100 mm en plaine (143,3 mm le 16 à Oletta) et à 150 mm en montagne (l'équivalent de 1 à 3 mois de précipitations sur la Haute-Corse) : du 15 au 17 [6h-6h UTC], il est tombé jusqu'à 236 mm à Campile (484 m) [dont 200 mm en 24h le 16], 222 mm à Ghisoni, 189 mm à Quercitello, 174 mm à Oletta, 167 mm à Pietralba, 163 mm à Isolaccio di Fiumorbu, 159 mm à Venaco et 157 mm à Lugo di Nazza. Il a également neigé en montagne : on a recueilli 15 cm de neige fraîche le 16 à Ghisoni (1670 m) et à Bastelica (1623 m). La dépression s'est ensuite décalée vers la Sicile qui a connu à son tour d'intenses précipitations les 17 et 18 : il est tombé jusqu'à 269,6 mm en 2 jours à Linguaglossa (dont 162,6 mm le 18). De fortes précipitations se sont produites encore le 26 dans la province de Catane (97,4 mm à Linguaglossa), accompagnées d'importantes chutes de neige sur les versants de l'Etna.
Toutes ces perturbations qui ont circulé en Méditerranée ont apporté aussi d'importantes chutes de neige sur le versant sud des Alpes (en particulier dans le nord de l'Italie) et sur la chaîne des Apennins (Italie) : on a relevé jusqu'à 200 cm de neige au sol le 7 dans le nord des Apennins à 2000 m d'altitude et 150 cm à 1200 m après le passage de la dépression Norbert, ainsi que 70 cm à Črnomelj (150 m) en Slovénie.
Cartes synoptiques de surface de l’Europe
les 5 et 6 février 2015 (0h UTC)

Dans le sud de l'Europe, le vent a également soufflé plus fréquemment que la normale, notamment dans le sud de la France où le mistral et la tramontane ont été très présents. Dans un courant perturbé de nord-ouest, le glissement de l'air froid sur l'ouest de l'Europe et le creusement d'une dépression en Méditerranée se sont accompagnés à chaque fois de vents forts, en particulier du 4 au 5 et du 8 au 9 : on a relevé jusqu'à 185 km/h le 5 au cap Béar (France, Pyrénées-Orientales) [un record absolu depuis l'ouverture de la station en 1965], 173 km/h le 5 à Portbou (Espagne, Catalogne), 167 km/h le 8 au Mont Aigoual (France, Gard), 144,8 km/h le 8 à Tulette (France, Drôme), 141 km/h le 8 à Nîmes-Courbessac (France, Gard) [un record absolu depuis le début des mesures à la station], 137 km/h le 8 à Avignon (France, Vaucluse) [un record absolu depuis l'ouverture de la station en 1994], 134 km/h le 8 à Pujaut (France, Gard) [un record absolu depuis l'ouverture de la station en 1988], 129 km/h le 8 à Arles (France, Bouches-du-Rhône) et 128 km/h le 8 à Tarascon (France, Bouches-du-Rhône) [un record absolu depuis l'ouverture de la station en 1989]. Le 8, le fort courant de nord a provoqué également sur le Tessin (Suisse) un foehn du nord exceptionnellement tempétueux : à Cimetta (1611 m) au-dessus de Locarno, une rafale record de 141 km/h à été mesurée. Par ailleurs, l'irruption de la dépression Norbert en mer Adriatique a donné lieu à un épisode de vent violent (bora) tout à fait remarquable : on a relevé le 6 des rafales allant jusqu'à 224,6 km/h à Makarska (Croatie), 200 km/h à Povile (Croatie) et 161 km/h à Trieste (Italie).

— Un épisode de forte houle est intervenu au large des côtes d'Irlande le 23 lors du passage de la tempête Uli au nord des îles Britanniques : la bouée marine M3 (Cork/Kerry Buoy) a mesuré une vague de 21,2 m de haut à 23h00, battant le précédent record du 27/01/2013 (19,1 m), tandis que la bouée M4 (Donegual Buoy) a mesuré une vague de 21,8 m à 13h00, soit juste derrière le record du 26/01/2014 (23,4 m).

Valeurs extrêmes relevées en Europe (à l’ouest de l’Oural)
Tnn
-39,5°C le 5 à Kepino (Russie)
-39,3°C le 17 à Hoseda-Hard (Russie) et -39,1°C le 4
-38,4°C le 5 à Nizhnyaya Pesha (Russie)
-38,2°C le 4 à Petrun (Russie)
À noter aussi :
-36,1°C le 4 à Gielas (Suède)
-35,5°C le 3 à Dolina Campoluzzo (Italie, Monte Lozze)
-34,1°C le 15 à Salla Naruska (Finlande)
-33,7°C le 4 au Funtensee (Allemagne, 1601 m) et -32,4°C le 19
-33,6°C le 16 à Muonio (Finlande)
-31,9°C le 26 au Glattalp (Suisse, 1850 m)
-31,7°C le 19 à Dolina Rosetta (Italie, 2540 m)
-31,5°C le 1 à la Capanna Margherita (Italie, 4560 m)
-30,1°C le 14 à Sihcajavri (Norvège)
-30,0°C le 14 à Cuovddatmohkki (Norvège)
-29,0°C le 4 à Rokytská slať  (République tchèque)

-26,2°C le 3 au Kleines Matterhorn (Suisse)
-25,8°C le 21 à Brúarjökull (Islande)
-25,4°C le 9 au Brunnenkogel (Autriche, 3437 m)
-25,2°C le 2 à Piani del Pollino (Italie, 1777 m)
-24,8°C le 14 à Piano di Ruggio (Italie, 1535 m)
-24,2°C le 10 à Mussala Top Summit (Bulgarie, 2925 m)
-24,1°C le 9 au Sonnblick (Autriche, 3109 m)
-24,1°C le 21 à Svartárkot (Islande)
-23,1°C le 1 à Buffalora (Suisse, 1970 m) 
-23,0°C le 9 à Lomnicky Stit (Slovaquie, 2633 m)
-22,7°C le 2 au Jungfraujoch (Suisse, 3580 m)
-22,7°C le 3 à Samedan-Flugplatz (Suisse, 1705 m)
-22,5°C le 9 à Corvatsch (Suisse, 3315 m)
-21,8°C le 26 à La Brévine (Suisse, 1050 m) et -21,7°C le 12
-21,6°C le 26 à Andermatt (Suisse, 1442 m) et -21,2°C le 20
-21,5°C le 9 au Zugspitze (Allemagne, 2960 m)
-20,1°C le 16 à Zoseni (Lettonie)
-20,0°C le 10 à Gorki (Biélorussie)
-19,9°C le 3 à Segl-Maria (Suisse, 1802 m)
-19,7°C le 3 au Monte Rosa (Italie, 2885 m)
-19,4°C le 3 à Gornergrat (Suisse, 3130 m)
-19,3°C le 9 à Kredarica (Slovénie, 2514 m)
-19,3°C le 9 au Piz Martegnas (Suisse, 2670 m)
-19,2°C le 19 à Ulrichen (Suisse, 1345 m)
-19,1°C le 9 au Weissfluhjoch (Suisse, 2690 m)
-19,0°C le 10 à Orsa (Biélorussie)
-18,8°C le 4 à Lech (Autriche, 1100 m)
-18,8°C le 10 à Mogilev (Biélorussie)
-18,6°C le 3 au Eggishorn (Suisse, 2893 m)
-18,4°C le 10 à Klicev (Biélorussie)
-18,2°C le 10 à Bobruysr (Biélorussie)
-18,1°C le 4 à Ehrwald (Autriche, 982 m)
-18,0°C le 6 à Naut Aran/Cap de Vaquèira (Espagne, 2467 m), -17,7°C le 5 et -15,9°C le 4
-17,9°C le 3 aux Attlelas (Suisse, 2733 m)
-17,8°C le 9 à Jõgeva (Estonie)
-17,7°C le 9 à Kasprowy Wierch (Pologne, 1991 m)
-17,4°C le 9 à Crap Masegn (Suisse, 2480 m)
-17,4°C le 9 à Naluns-Schlivera (Suisse, 2400 m)
-17,3°C le 4 à Bad Mitterndorf (Autriche, 814 m)
-17,1°C le 9 au Saentis (Suisse, 2490 m)
-16,8°C le 3 aux Diablerets (Suisse, 2966 m)
-16,8°C le 4 à Schoppernau (Autriche, 839 m)
-16,7°C le 3 au Grand St-Bernard (Suisse, 2472 m)
-16,3°C le 9 à Villacher Alpe (Autriche, 2157 m)
-16,1°C le 3 à Weitensfeld (Autriche, 704 m)
-15,9°C le 5 à Hidvégardó (Hongrie)
-15,6°C le 8 à Celje (Slovénie, 244 m)
-15,4°C le 3 à Saugues (France)
-15,0°C le 9 à Kočevje (Slovénie, 467 m)
-14,9°C le 10 à Aguilar de Campoo (Espagne, 910 m)
-14,6°C le 18 à Liesek (Slovaquie, 692 m)
-14,4°C le 7 à Karlovy Vary (République tchèque, 603 m)
-14,4°C le 8 à Palacios de la Sierra (Espagne, 1080 m)
-14,3°C le 3 à Mouthe (France)
-13,8°C les 2 et 5 à la Croix de Chamrousse (France, 2250 m)
-13,8°C le 6 à La Molina (Espagne, 1703 m) et -13,2°C le 5
-13,7°C le 4 à Waizenkirchen (Autriche, 400 m)
-13,2°C le 7 à Sabiñánigo (Espagne, 775 m)
-13,2°C le 7 au Feuerkogel (Autriche, 1618 m)
-13,1°C le 5 à Pec pod Snezkou (République tchèque, 816 m)
-13,0°C le 7 au Grosser Arber (Allemagne, 1437 m)
-12,9°C le 7 au Feldberg (Allemagne, 1486 m)
-12,9°C le 10 à Valderredible/Cubillo de Ebro (Espagne, 770 m)
-12,8°C le 8 à San Rafael (Espagne, 1260 m)
-12,7°C le 7 à Valle de Hecho (Espagne, 860 m)
-12,6°C le 8 à Puerto El Pico (Espagne, 1285 m)
-12,6°C le 10 à Reinosa (Espagne, 870 m)
-12,5°C le 1 à Kleinzicken (Autriche, 265 m)
-12,4°C le 10 à Chamonix-Mont-Blanc (France)
-12,3°C le 7 à Lysa Hora (République tchèque, 1324 m)
-12,2°C le 8 à Sigüenza (Espagne, 1005 m)
-12,2°C le 8 à Campisábalos (Espagne, 1360 m)
-12,1°C le 7 à Biescas (1100 m)
-12,1°C le 8 à Ucero (Espagne, 960 m)
-12,1°C le 8 au Puy-Loudes (France)
-12,1°C le 10 à Florina (Grèce)
-12,0°C le 6 à Martinet (Espagne, 1038 m)
-11,8°C le 6 au Mont Aigoual (France)
-11,2°C le 4 à Aurillac (France)
-11,1°C le 2 à Embrun (France)
-10,9°C le 3 à Bewcastle (Royaume-Uni, Angleterre)
-10,1°C le 10 à Kran (Grèce)

-7,9°C le 3 à Dublin Airport (Eire)
-6,4°C le 7 à Penhas Douradas (Portugal)
-6,3°C le 8 à Guarda (Portugal) et -6,0°C le 9
-5,5°C le 7 à Chaves (Portugal)
Txx
+25,8°C le 26 à Rincon de la Victoria (Espagne, province de Málaga)
+24,7°C le 27 à Águilas (Espagne, province de Murcie)
+24,6°C le 26 à Algarrobo (Espagne, province de Málaga)
+24,5°C le 27 à Motril (Espagne, province de Grenade)
+24,3°C le 26 à Valence (Espagne)
À noter aussi :
+24,0°C le 2 à Maïkop (Russie, capitale de la république d'Adyguée, dans les contreforts du Caucase de l'Ouest)
+23,8°C le 1 à Souda Airport (Grèce, Crète)
+22,2°C le 5 à Qyteti Stalin (Albanie)
+21,7°C le 2 à Sotchi (Russie)
+21,7°C le 2 à Krasnodar (Russie)
+21,5°C le 27 à Faro (Portugal)
+21,2°C le 5 à Andravida Airport (Grèce)
+20,8°C le 5 à Aktion Airport (Grèce)
+20,4°C le 23 à Amélie-les-Bains (France)
+19,8°C le 2 à Kislovodsk (Russie)
+19,5°C le 1 à Burgas (Bulgarie)
+18,8°C le 17 à Puget-Théniers (France)
+18,5°C le 11 à Corte (France, Corse)
+17,4°C le 8 à Dalatangi (Islande) et +16,8°C le 9
+17,2°C le 24 à Körösszakál (Hongrie)
+16,3°C le 24 à Debrecen (Hongrie)
+15,6°C le 18 à Fyvie Castle (Royaume-Uni, Écosse)
+14,3°C le 20 à Lahr (Allemagne)
+14,2°C le 25 à Roche's Point (Eire)
+14,1°C le 10 à Obervellach (Autriche)
+14,1°C le 21 à Eisenstadt (Autriche)
+14,1°C le 20 à Ceske Budejovice (République tchèque)
+14,0°C le 24 à Kamenica nad Cirochou (Slovaquie)
+13,9°C le 17 à Innsbruck Université (Autriche)
+13,6°C le 23 à Tarnow (Pologne)
+13,3°C le 23 à Przemysl (Pologne)
+12,1°C le 9 à Karlshamn (Suède)
+12,0°C le 20 à Prague-Libus (République tchèque)
+11,6°C le 9 à Göteborg (Suède)
+11,5°C le 9 à Kristianstad (Suède)
+10,7°C le 23 à Brest (Biélorussie)
+10,3°C le 22 à Zitkovici (Biélorussie)
+9,8°C le 10 à Heltermaa (Estonie)
+9,1°C le 10 à Mersrags (Lettonie) 
+9,1°C le 12 à Kunda (Estonie)
+8,8°C le 10 à Riga (Lettonie)
RRx/24h
200 mm le 16 à Campile (France, Corse)
À noter aussi :
162,6 mm le 18 à Linguaglossa (Italie, Sicile) et 107,0 mm le 17
161,2 mm le 18 à Pedara (Italie, Sicile)
143,3 mm le 16 à Oletta (France, Corse)
139,6 mm le 25 à Roncesvalles (Espagne)
115,2 mm le 25 à Renteria (Espagne)
Rafales de vent
224,6 km/h le 6 à Makarska (Croatie)
200 km/h le 6 à Povile (Croatie)
193,7 km/h le 10 à Tarfala (Suède), 168,1 km/h le 11 et 159,8 km/h le 13
190,4 km/h le 7 à Ånstadblåheia (Norvège)
185 km/h le 5 au cap Béar (France)
184,3 km/h le 7 à Svolvaer (Norvège)
181,8 km/h le 7 à Leknes (Norvège)
180,0 km/h le 7 à Narvik Fagernesfjellet (Norvège)

167 km/h le 8 au Mont Aigoual (France)
165 km/h le 19 à Aonach Mor (Royaume-Uni, Écosse), 157 km/h le 18 et 156 km/h le 27
161 km/h le 6 à Trieste (Italie)
159,1 km/h le 26 à Sylarna (Suède)
155,2 km/h le 7 à Stekenjokk (Suède, 1036 m) et 153,0 km/h le 10
155 km/h le 24 à Port d'Envalira (Andorre)
155 km/h le 10 à Juvvasshøe (Norvège, 1893 m)
151 km/h le 10 à Fruholmen Fyr (Norvège)
144,8 km/h le 8 à Tulette (France)
141 km/h le 8 à Cimetta (Suisse, 1611 m)
141 km/h le 8 à Nîmes-Courbessac (France)
141 km/h le 23 à Mace Head (Eire)


ASIE :
— Ce mois de février a été bien plus chaud que la normale sur la majeure partie du continent asiatique, excepté en Asie du Sud : l'excédent thermique varie de +2°C à +7°C, localement +9°C dans le centre de la Sibérie, de part et d'autre de la chaîne montagneuse de l'Oural. On a relevé, entre autres, +3,3°C le 26 à Salekhard (66°32'N) dans le nord-est de l'Oural, soit un record de douceur pour un mois de février depuis le début des mesures à la station en 1890. Au Kazakhstan, où l'anomalie thermique varie de +2°C à +6°C, la température est montée le 11 jusqu'à +21,0°C à Shymkent (552 m) et +20,5°C à Aul Turara Ryskulova (808 m). Notons aussi que la station de Kustanai (Kazakhstan) a enregistré un record de douceur pour un mois de février depuis 1903 avec +3,8°C le 28.
— Des températures élevées également dans tout le Sud-Est asiatique durant la dernière décade et en fin de mois en particulier : la température est montée jusqu'à +39,1°C le 28 à Phetchabun (Thaïlande) et +39,0°C à Bua Chum (Thaïlande) le même jour.
Images satellite
du 31/01 au 02/02/2015.

— En Turquie, les températures ont été particulièrement élevées en début de mois sur la côte septentrionale (plus de 25°C). La masse d'air froid qui s'est écoulée sur l'Europe de l'Ouest et le nord-ouest de l'Afrique a entraîné sur son flanc est une puissante remontée d'air chaud en provenance du désert libyen. Sur les images satellite ci-contre (2e et 3e images), on distingue très nettement un long ruban de poussières (lithométéores) au-dessus de la Méditerranée, qui s'étire des côtes libyennes à la mer Noire. Les températures ont atteint des valeurs exceptionnelles jusque dans le sud de la Russie (+24,0°C le 2 à Maïkop) et en Géorgie (+24,2°C le 2 à Zugdidi, +23,8°C le 2 à Kutaisi, +16,9°C le 3 à Aspindza [983 m]). La hausse des températures sur la côte turque de la mer Noire a été amplifiée localement par effet de foehn. On a relevé le 2 jusqu'à +26,8°C à Ondokuzmayıs, +26,5°C à Kozluk Beldesi, +26,2°C à Samsun Bölge, +26,1°C à Tirebolu et +26,1°C à Fidanlık).
Mais le fait météorologique le plus marquant est sans aucun doute les abondantes chutes de neige qui ont paralysé une grande partie du territoire turc (la moitié ouest notamment) du 9 au 11, puis du 17 au 20. Il est tombé jusqu'à 30 cm de neige fraîche le 10 à Ankara (la capitale). Dans les stations de sports d'hiver du nord-ouest du pays, les hauteurs de neige ont atteint des valeurs exceptionnelles : jusqu'à 350 cm le 20 à Uludağ et 354 cm le 19 à Kartalkaya !

— La vague de froid qui a touché l'Europe de l'est et les Balkans les 17 et 18 a atteint le Proche-Orient les 19 et 20, accompagnée de chutes de neige jusqu'à basse altitude. Il a neigé à Jérusalem (Israël) dans la nuit du 19 au 20, jusqu'à 25 cm. On a relevé 15 cm de neige à Amman (Jordanie) le 20. Au Liban, la neige a tenu au sol dès 300-400 m d'altitude autour de Beyrouth et à Nabatieh (470 m, sud du pays) ; il a neigé dans la plaine de la Bekaa (900 m environ) : on a relevé 17 cm au sol le 20 à Houche-al-Oumara. Il a également neigé brièvement en Syrie dans la nuit du 19 au 20, y compris sur la côte (à Lakatia notamment) et à Damas (600 m).
À l'avant de la masse d'air froid qui a glissé sur la Méditerranée orientale, un puissant flux de sud s'est organisé et a fait grimper les températures dans la péninsule arabique les 19 et 20 : on a relevé jusqu'à +39,2°C le 20 à l'aéroport international de Seeb et +39,1°C le 20 à Qalhat (Oman), +36,9°C le 19 à l'aéroport international d’Abu Dhabi et +35,8°C le 20 à Dubai (Émirats arabes unis). Les températures maximales ont plongé de plus de 10°C les jours suivants et les reliefs du nord-ouest de l'Arabie Saoudite ont été recouverts par une fine pellicule de neige le 21 (à Turaif notamment).

— Au Japon, si les températures moyennes mensuelles ont été globalement supérieures à la normale, on a relevé des températures minimales très basses en tout début de mois dans l'île de Hokkaido (-30,9°C le 4 à Shumarinai [255 m], -30,5°C le 4 à Horokanai [159 m]) et jusque dans la partie subtropicale de l'archipel nippon durant les deux premières décades (-1,1°C le 2 et -1,2°C le 14 à Uwajima [33°13N, 2 m], -0,7°C le 2 à Sukumo [32°55'N, 2 m], +1,5°C le 1 à Makurazaki [31°16'N, 30 m], +5,8°C le 15 à Minamidaitojima [25°50'N, 16 m], +6,6°C le 11 à Kumejima [26°20'N, 4 m], +11,6°C le 11 à Miyakojima [24°47'N, 40 m], +12,2°C le 13 à Ishigakijima [24°20'N, 6 m], +15,5°C le 1 et +15,2°C le 22 à Minamitorishima [24°2'N ; record : +13,8°C]).
Par ailleurs, il a neigé abondamment dans le nord du Japon, surtout durant la première moitié du mois. On a relevé jusqu'à 590 cm au sol le 10 dans la station de montagne de Charmant Hiuchi (préfecture de Niigata), 370 cm le 14 à Sukayu (890 m, préfecture d'Aomori), 352 cm le 11 à Sumon (222 m, préfecture de Tsuna), 351 cm le 10 à Tsunan (452 m, préf. de Niigata) et 303 cm le 10 à Tokamachi (170 m, préf. de Niigata). Notons qu'il est tombé jusqu'à 1403 cm à la station de Myoko (préf. de Niigata) cet hiver (561 cm en décembre, 525 cm en janvier et 317 cm en février).
Petropavlovsk-Kamchatsky (Russie)
le 25 février 2015.
— Plus au nord, la péninsule russe du Kamtchatka a connu plusieurs épisodes neigeux extrêmement intenses, accompagnés de fortes rafales de vent (blizzard). La capitale régionale Petropavlovsk-Kamchatsky a enregistré des cumuls de neige très impressionnants (cf. photo ci-contre).

— D'importantes précipitations souvent neigeuses ont affecté du 23 au 28 l'Ouzbékistan, le Kirghizistan, le Tadjikistan, l'Afghanistan et le Pakistan. Une série d’avalanches meurtrières se sont produites au Kirghizistan, au Tadjikistan et surtout en Afghanistan les 24 et 25, dans les provinces de Pandjchir, Badakhchan et Bâmiyân : au moins 286 personnes ont péri, plusieurs villages ont été emportés et 1250 habitations ont été détruites.

— La capitale indonésienne Jakarta, située à l'extrémité nord-ouest de l'île de Java, a connu un mois de février particulièrement pluvieux. Le total mensuel s'élève à 920 mm à l'observatoire de Jakarta : il s'agit vraisemblablement d'un record pour un mois de février depuis 1864. Il a fortement plu durant la première décade (notamment le 1 et du 8 au 10), avec pour conséquence d'importantes inondations. Il est tombé jusqu'à 379,0 mm en 24h le 8-9 [12h-12h UTC] à l’observatoire de Jakarta, dont 368 mm en 12h et 299 mm en 9h.

Valeurs extrêmes relevées en Asie
Tnn
-57,0°C le 3 à Delyankir (Russie, Sibérie)
-56,7°C le 5 à Suhana (Russie, Sibérie)
-56,1°C le 7 à Kjusjur (Russie, Sibérie)
-55,5°C le 6 à Dzardzan (Russie, Sibérie)
-55,0°C le 3 à Ojmjakon (Russie, Sibérie)
-54,8°C le 7 à Ekyuchchyu (Russie, Sibérie)
-54,5°C le 3 à Yurty (Russie, Sibérie)
-54,5°C le 6 à Tyumyati (Russie, Sibérie)
-54,4°C le 7 à Bestyahskaya Zveroferma (Russie, Sibérie)
-54,2°C le 7 à Verkhoïansk (Russie, Sibérie)
-53,9°C le 5 à Agayakan (Russie, Sibérie)
-53,0°C le 7 à Segen-Kyuel' (Russie, Sibérie)
-52,8°C le 7 à Tongulah (Russie, Sibérie)
-52,7°C le 3 à Ust-Nera (Russie, Sibérie)
-52,0°C le 6 à Chumpuruk (Russie, Sibérie)
À noter :
-43,7°C le 5 à Norilsk (Russie) et -43,2°C le 3
-42,5°C le 22 à Rinchinlhumbe (Mongolie, 1583 m)
-39,9°C le 2 à Ulaan-Gom (Mongolie, 940 m)
-38,8°C le 2 à Gandan Huryee (Mongolie, 1421 m)
-38,8°C le 5 à Baruunturuun (Mongolie, 1232 m)
-38,7°C le 8 à Mohe (Chine, 297 m)
-38,2°C le 2 à Tosontsengel (Mongolie, 1724 m)
-37,9°C le 9 à Huma (Chine, 179 m)
-37,8°C le 3 à Tsetsen Uul (Mongolie, 1928 m)
-37,7°C le 7 à Samjiyon (Corée du Nord, 1382 m)
-37,1°C le 9 à Tulihe (Chine, 733 m)
-36,9°C le 22 à Hatgal (Mongolie, 1669 m)
-36,5°C le 7 à Ulygaiin Dugang (Mongolie, 883 m)
-36,4°C le 21 à Uliastai (Mongolie, 1761 m)
-36,3°C le 9 à Yichun (Chine, 232 m)
-35,4°C le 1 à Kokpekty (Kazakhstan, 511 m)
-34,4°C le 20 à Bol'Soe Narymskoe (Kazakhstan, 401 m)
-32,8°C le 20 à Leninogorsk (Kazakhstan, 809 m)
-32,6°C le 18 à Zhaltyr (Kazakhstan, 312 m)
-32,5°C le 18 à Ruzaevka (Kazakhstan, 227 m)
-32,5°C le 19 à Irtyshsk (Kazakhstan, 94 m)
-32,1°C le 19 à Mikhailovka (Kazakhstan, 114 m)
-32,0°C le 2 à Barshino (Kazakhstan, 349 m)
-30,9°C le 4 à Shumarinai (Japon, Hokkaido, 255 m)
-30,5°C le 4 à Horokanai (Japon, Hokkaido, 159 m)
-30,2°C le 13 au Mt Fuji (Japon, 3772 m)
-29,1°C le 24 à Göle (Turquie)
-29,0°C le 9 à Chunggang (Corée du Nord, 331 m)
-29,1°C le 24 à Göle (Turquie)
-25,9°C le 24 à Tekman (Turquie)

-10,0°C le 2 à Parachinar (Pakistan)
+3,5°C le 20 à Nuwara-Eliya (Sri Lanka)
Txx
+39,2°C le 20 à Seeb International Airport (Oman)
+39,1°C le 20 à Qalhat (Oman)
+39,1°C le 28 à Phetchabun (Thaïlande)
+39,0°C le 28 à Bua Chum (Thaïlande)
+39,0°C le 28 à Nakhon Sawan (Thaïlande)
À noter :
+38,8°C le 22 à Mumbai-Santa Cruz (Inde)
+38,8°C le 27 à Thong Phaphum (Thaïlande)
+38,7°C le 22 à Surat (Inde)
+38,6°C le 28 à Lomsak (Thaïlande)
+38,5°C le 22 à Rajkot (Inde)
+38,5°C le 28 à Uttaradit (Thaïlande)
+38,5°C le 28 à Wichian Buri (Thaïlande)
+38,4°C le 25 à Thoen (Thaïlande)
+38,3°C le 22 à Bhuj-Rudramata (Inde)
+38,3°C le 28 à Tak (Thaïlande)
+38,3°C le 28 à Takfa Agromet. Stn (Thaïlande)
+38,3°C le 28 à Tha Phra Agromet. Stn (Thaïlande) 
+38,2°C le 24 à Prome (Myanmar)
+38,0°C le 22 à Mithi (Pakistan)
+38,0°C le 25 à Phra Sang (Thaïlande)
+38,0°C le 26 à Daltonganj (Inde)
+38,0°C le 27 à Nyaung-U (Myanmar)
+38,0°C le 28 à Aranyaprathet (Thaïlande)
+38,0°C le 28 à Bhumibol Dam (Thaïlande)
+38,0°C le 28 à Chaiyaphum (Thaïlande) 
+36,7°C le 24 à Jodphur (Inde), soit un record mensuel depuis 1944
+36,4°C le 24 à Chuping (Malaisie)
+36,1°C le 27 à Danxian (Chine)

+28,0°C le 10 à Ashgabat Keshi (Turkménistan)
+26,8°C le 2 à Ondokuzmayıs (Turquie)
+26,5°C le 2 à Kozluk Beldesi (Turquie)
+26,2°C le 2 à Samsun Bölge (Turquie)
+26,1°C le 2 à Tirebolu (Turquie)
+26,1°C le 2 à Fidanlık (Turquie)
+24,2°C le 2 à Zugdidi (Géorgie)
+24,2°C le 11 à Tashkent (Ouzbékistan)
+23,8°C le 2 à Kutaisi (Géorgie)
+21,0°C le 11 à Shymkent (Kazakhstan, 552 m)
+20,5°C le 11 à Aul Turara Ryskulova (Kazakhstan, 808 m)
RRx/24h
379,0 mm le 8-9 [12h-12h UTC] à l’observatoire de Jakarta (Indonésie), dont 368 mm en 12h et 299 mm en 9h
À noter aussi :
225,0 mm le 10 à Kuching (Malaisie)
148,0 mm le 3 à Limbang (Malaisie)
142,5 mm le 24 à Pulmudai Yarn Oya (Sri Lanka)
126,5 mm le 9 à Galenbindunuwewa (Sri Lanka)


ARCTIQUE-GROENLAND :
Tnn
-60,9°C le 13 à Summit (Groenland, 3200 m)
À noter (pour les stations < 1000 m d'altitude ) :
-49,2°C le 3 à Eureka (Canada, Nunavut) et -49,1°C le 4
Txx
+12,4°C le 3 à Narsarsuaq (Groenland)
À noter :
Bloqué par un puissant anticyclone centré sur le nord-est de l’Europe, le flux d’air chaud océanique véhiculé par la dépression Rod est remonté bien au-delà du cercle polaire arctique et a gagné l’archipel norvégien du Svalbard le 16 : des températures maximales particulièrement élevées ont été enregistrées ce jour-là sur l’île du Spitzberg : jusqu'à +5,2°C à Svalbard Lufthavn (78°15’N), +5,1°C à Akseløya (77°41’N) et +4,8°C à Pyramiden (78°39’N). 
RR
Il est tombé 42,1 mm le 12 à Bjørnøya (île aux Ours, Norvège), soit un record absolu en 24h à la station depuis 1920 (précédent record : 26,5 mm en septembre 1922 ; précédent record en février : 17,2 mm en février 1922). Le total mensuel s’élève à 99,0 mm, soit un record pour un mois de février (précédent record : 85,3 mm en 1930) et le 4e mois le plus humide depuis 1920 (records : 119,3 mm en septembre 1929 et 119,1 mm en janvier 1993).



AMÉRIQUE DU NORD et AMÉRIQUE CENTRALE :
— Le mois de février 2015 a offert un contraste climatique saisissant entre l’est et l’ouest de l’Amérique du Nord.
Le déficit thermique a été particulièrement marqué dans la moitié est du Canada et des États-Unis, avec des températures moyennes inférieures de 3 à 7°C aux normales mensuelles.
Au Canada, plusieurs stations disposant de longues séries ont enregistré le mois de février le plus froid, comme Québec City et Montréal (Québec), ou encore Toronto et Ottawa (Ontario). Il est à noter qu’Ottawa a enregistré sur les deux premiers mois de l’année le plus grand nombre de nuits avec une température inférieure à -15°C depuis 1888 ! Aucune station à Toronto et dans son agglomération n'a enregistré de température positive au cours de ce mois de février : c'est une première depuis plus de 175 ans ! À l'aéroport international de Toronto, la température n'a pas grimpé au-delà de -1,4°C (le 4).
Les températures ont été extrêmement basses au Québec durant la première quinzaine, la sensation de froid ayant été accentuée sensiblement par le vent (refroidissement éolien) : on a relevé jusqu’à -49,6°C le 2 au Lac Benoît et -48,9°C le 13 à Rivière-aux-Feuilles. Des températures exceptionnellement basses ont été relevées jusque dans le sud de l’Ontario du 15 au 17, où plusieurs stations ont enregistré un record de froid mensuel, comme Hamilton (-29,1°C le 16) , Welland-Pelham (-31,9°C le 16), London (-30,5°C le 16), Windsor (-26,7°C le 16) et Waterloo qui a même pulvérisé son record de froid absolu avec -34,1°C le 16 (précédent record : -31,9°C le 16/01/1984 !).
Notons enfin que la température est descendue à -33,0°C le 17 à Woodstock (Ontario), ce qui constitue un record à la station en février depuis 1872 !
Évolution comparée de la température moyenne
en février dans le Nord-Est et l’Ouest des États-Unis
sur la période 1895-2015.
Dans un grand quart nord-est des États-Unis, les températures ont été exceptionnellement basses tout au long du mois et il faut remonter généralement à février 1934 pour trouver un mois de février plus froid. Les célèbres chutes du Niagara ont d’ailleurs gelé en partie (cf. vidéo), tandis que l’Hudson River charriait le 20 d’importants blocs de glace sur la rive ouest de la presqu’île de Manhattan (New York). Les Grands Lacs ont également été recouverts de glace en grande partie (à 85,4% le 18 et même 88,8% le 28), le record depuis 1973 remontant à l’hiver 1979 (94,7%), immédiatement suivi par l’hiver 2014 (92,5% le 06/03/2014).
De nombreuses stations ont enregistré le mois de février le plus froid, comme Chicago (Illinois) et Cleveland (Ohio) depuis plus de 70 ans, Portland (Maine) depuis 1875, Harrisburg (Pennsylvanie) depuis 1888, Williamsport (Pennsylvanie) depuis 1895, ou encore Concord (New Hampshire) depuis 1903. Certaines stations ont même enregistré le mois le plus froid tous mois confondus ; voici quelques exemples :
  • Bangor (Maine) avec une Tm de -14,4°C (précédent record depuis 1926 : -13,1°C en janvier 1994) ;
  • Syracuse (New York) avec une Tm de -12,7°C (précédent record depuis 1908 : -11,1°C en février 1934) ;
  • Buffalo (New York) avec une Tm de -11,7°C (précédent record depuis 1874 : -11,4°C en février 1934) ; 
  • Rochester (New York) avec une Tm de -11,0°C (précédent record : -10,8°C en février 1934) ;
  • Worcester (Massachusetts) avec une Tm de -9,9°C (précédent record : -9,8°C en février 1934) ;
  • Hartford (Connecticut) avec une Tm de -8,9°C (précédent record depuis 1905 : -8,6°C en février 1934) ;
  • Bridgeport (Connecticut) avec une Tm de -6,7°C (précédent record depuis 1948 : -5,6°C en janvier 2004);
  • Islip (New York) avec une Tm de -5,8°C (précédent record depuis 1908 : -4,7°C en janvier 2004).
Sud de Manhattan (New York)
le 20 février 2015.
D’autres données relevées dans la région de New York notamment confirment le caractère exceptionnellement froid de ce mois de février : si l’aéroport de JFK a connu le mois de février le plus froid depuis le début des observations, les aéroports de LaGuardia (NY) et de Newark (New Jersey) ont enregistré le 2e mois de février le plus froid (respectivement depuis 1940 et 1929). À Central Park (NYC), il s’agit aussi du 3e mois de février le plus froid depuis 1869 (Tm de -4,5°C), derrière janvier 1977 (-5,5°C) et février 1934 (-6,7°C). D’autres stations disposant de longues séries ont également enregistré le 2e mois de février le plus froid : Boston (Massachusetts) et Baltimore (Maryland) depuis 1873, Pittsburgh (Pensylvannie) depuis 1875, Albany (New York) depuis 1874 et Providence (Rhode Island) depuis 1905.
Le froid a atteint aussi les États situés plus au sud, comme la Caroline du Nord et la Caroline du Sud, la Virginie, le nord de la Géorgie et le nord de l’Alabama. À titre d’illustration, Walhalla (Caroline du Sud) et Statesville (Caroline du Nord) ont connu leur mois de février le plus froid (respectivement depuis 1897 et 1901), Rome (Géorgie) et Lynchburg (Virginie) le 2e plus froid (respectivement depuis 1893 et 1895).
De nombreuses stations américaines ont également enregistré leur plus basse température pour un mois de février, voire un record absolu comme Mount Sterling (Kentucky) avec -32,8°C les 20 et 21 (précédent record : -30,0°C le 10/02/1899 !), Warren (Ohio) avec -31,1°C les 20 et 21, Madison (Virginie-Occidentale) avec -28,3°C le 20, Lynchburg (Virginie) avec -23,9°C le 20, ou Érié (Pennsylvanie) avec -27,8°C le 16 (égalant le précédent record du 19/01/1994).

"The Alps of MIT" : une montagne de neige
(hauteur équivalente à un immeuble de 5 étages) sur
le campus du Massachusetts Institute of Technology,
lors des opérations de déneigement en février 2015.
Au cours de ce mois de février, plusieurs tempêtes de neige ont balayé la moitié est des États-Unis (3 tempêtes majeures en moins de 3 semaines en Nouvelle-Angleterre !), portant les cumuls de neige du mois de février et de l’hiver à des niveaux tout à fait exceptionnels. De nombreux records sont tombés, en particulier dans l’État du Massachusetts : Boston a enregistré l’hiver le plus neigeux depuis 1872 avec un cumul qui s’élève à 252,5 cm à l’aéroport international Logan (contre 207,0 cm durant l’hiver 1993-1994), en raison notamment d’un mois de février exceptionnel qui totalise à lui tout seul 164,6 cm et devient le mois le plus neigeux tous mois confondus (précédent record : 110,0 cm en janvier 2005) ; Worcester a enregistré aussi l’hiver le plus neigeux depuis 1892 avec un cumul de 257,6 cm (contre 220,2 cm durant l’hiver 2005-2005) et le mois le plus neigeux tous mois confondus en février avec un total de 135,6 cm (contre 129,3 cm en janvier 2005).
L’observatoire météorologique de Blue Hill à Milton (située à 194 m d’altitude, au sud de Boston) a enregistré l’hiver le plus neigeux depuis le début des observations en 1885 ! Le cumul s’élève à 327,2 cm et bat ainsi le précédent record détenu par l’hiver 1947-1948 (298,2 cm). Si le mois de janvier a été particulièrement neigeux (le 8e de l’histoire), c’est surtout les quantités de neige tombées au cours de ce mois de février qui sont exceptionnelles : le cumul mensuel s’élève à 212,3 cm, surclassant le précédent record (tous mois confondus) établi en février 1969 (166,1 cm) ; il s’agit également d’un nouveau record pour l’État du Massachusetts en février (précédent record : 198,1 cm en février 1893 à Monroe).

D’importantes quantités de neige accompagnées de fortes rafales de vent (blizzard) se sont produites au tout début du mois dans le Midwest et en Nouvelle-Angleterre : 41,1 cm le 1 à l’aéroport international O’Hare de Chicago (Illinois) [un record en 1 jour en février depuis 1958], 44,2 cm à Worcester et 41,1 cm à Boston (Massachusetts) le 2.
D’importantes quantités de neige sont tombées aussi du 15 au 17 dans le nord-est du pays : on a relevé notamment 121,9 cm de neige au sol le 17 à Hopewell (Virginie), surpassant très largement le précédent record tous mois confondus depuis le début des mesures en 1917 (35,6 cm le 24/01/1940). À l’observatoire météorologique de Blue Hill (Massachusetts), la couche de neige au sol a même atteint une hauteur record de 116,8 cm le 15 février ; le précédent record depuis 1895 remontait à mars 1969 (109,2 cm).
Enfin, une importante tempête de neige a affecté le grand quart sud-est des États-Unis du 21 au 26 (plus de 20 cm le 25), qui a fortement perturbé le trafic routier et causé d’importantes coupures d’électricité. Il est tombé notamment 61,0 cm de neige fraîche en 24h le 21 à Snowshoe (Virginie-Occidentale), 20,6 cm le 25 à Huntsville (Alabama) et un peu plus de 10 cm le 24 à Amarillo dans le nord du Texas.

Record de hauteur de neige à St John
(Canada, Nouveau-Brunswick) en février 2015.
Des quantités de neige exceptionnelles sont également tombées dans l’est du Canada au cours de ce mois de février. L’aéroport de Saint John, dans l’extrême sud du Nouveau-Brunswick, a pulvérisé son record de hauteur de neige au sol : 218 cm le 26 ; il dépasse même le record absolu de la station de Goose dans la province de Terre-Neuve (206 cm le 30/03/1978). À Saint John, il est tombé 319,8 cm en 2 mois, dont 184,4 cm en février (un record mensuel depuis 1871 [précédent record : 135,0 cm en février 1992]) ! D’autres stations ont enregistré un record de chutes de neige pour un mois de février (parfois depuis plus de 130 ans), dont voici quelques exemples :
  • 222,8 cm à Charlottetown (Île du Prince-Édouard) [précédent record depuis 1872 : 154,6 cm en février 1992] ;
  • 172,9 cm à Greenwood/Middleton (Nouvelle-Écosse), soit un record depuis 1946 à Greenwood et depuis 1914 à Middleton [précédent record : 114,6 cm en février 1962] ;
  • 130,8 cm à Halifax/Stanfield International Airport (Nouvelle-Écosse), soit un record depuis 1961 à l’aéroport et depuis 1871 à Halifax [précédent record : 125,7 cm en février 1992].
D’autres stations encore ont approché leur record et enregistré le 2e mois de février le plus neigeux, comme Moncton (Nouveau-Brunswick) avec 168,6 cm (record depuis 1881 : 249,0 cm en février 1992) et Yarmouth (Nouvelle-Écosse) avec 135,1 cm (record depuis 1870 : 141,1 cm en février 1882).

Printemps précoce à Summerlin
(Las Vegas, Nevada) fin février 2015.
Si les conditions hivernales ont été particulièrement rudes dans l’est du continent nord-américain, le sud-ouest du Canada et l’ouest des États-Unis ont connu un mois de février et un hiver exceptionnellement chaud : il s’agit même de l’hiver le plus chaud depuis 1895 dans les États de l’Arizona, de Californie, du Nevada, de l’Utah et de Washington ! La baie de San Francisco (Californie) notamment a enregistré l’hiver le plus chaud depuis le début des observations en 1875 (début des relevés à San Francisco Downtown).
Plus au sud, Las Vegas (Nevada) a enregistré le mois de février le plus chaud depuis 1937 avec une température moyenne mensuelle de +15,6°C (précédent record : +14,8°C en février 1995), mais aussi l’hiver le plus chaud (Tm de +12,5°C, contre +11,3°C durant l’hiver 2013-2014). En outre, Las Vegas a comptabilisé 19 jours avec une température supérieure ou égale à 70°F (+21,1°C) en février, soit plus que le précédent record datant de février 1947 et février 1995 (17 jours).
De nombreuses stations ont enregistré le mois de février le plus chaud, notamment Needles (Californie) depuis 1888 (Tm de +18,3°C contre +17,9°C en février 1906), Furnace Creek/Death Valley (Californie) depuis 1911 (Tm de +19,3°C contre +19,2°C en février 1963), Ely (Nevada) depuis 1893, Elko (Nevada) depuis 1889, Salt Lake City (Utah) depuis 1927, Bakersfield (Californie) depuis 1937, Bishop (Californie) depuis 1943, Ontario (Oregon) depuis 1944, Idaho Falls (Idaho) depuis 1948…
Il a fait particulièrement chaud dans l’Ouest américian du 6 au 8 et du 13 au 15. De nombreux records de chaleur pour un mois de février ont été battus, comme à Clayton (Wyoming) avec +28,3°C le 7 (record mensuel depuis 1898), à Walden (Colorado) avec +12,2°C le 15 (record mensuel depuis 1897), à Logan (Utah, 1460 m) avec +8,3°C le 8 (record mensuel depuis 1893), à Eureka (Nevada, 1960 m) avec +5,0°C le 6 (record mensuel depuis 1888), ou encore Beulah (Oregon, 997 m) avec +4,4°C le 15 (record mensuel depuis 1893).

Yosemite National Park
(à 2469 m d’altitude) le 19 février 2015.
© Elizabeth Cristie – Twitter
Contrairement au nord-est des États-Unis qui a croulé sous la neige cet hiver, il n’a quasiment pas neigé sur les reliefs ouest-américains, en particulier dans la Sierra Nevada (Californie) où le déficit en neige a atteint près de 75%. Comme on peut le voir sur le cliché ci-contre, la neige était totalement absente le 19 à 2470 m d’altitude dans le parc national de Yosemite. Malgré un épisode de fortes précipitations du 6 au 8 sur la côte ouest (de l’État de Washington au nord de la Californie, où il est tombé 227 mm le 6 à Brandy Creek), la Californie est entrée dans sa 4e année consécutive de grande sécheresse. Cette sécheresse qui perdure depuis plus de 3 ans est d’ores et déjà la pire sécheresse du 21e siècle, mais également depuis le début des observations en 1895.
Plus au nord, l’État de l’Oregon a enregistré le plus faible couvert neigeux pour un mois de février. Notons aussi qu’il n’a pas neigé à Vancouver (Canada, Colombie-Britannique) de tout l’hiver et seulement 2 cm (le 29/11/2014) depuis le début de la saison !
Plus à l’est en revanche, après une première moitié du mois chaude et sèche, la seconde moitié a été froide et neigeuse dans le centre et le sud des Rocheuses. Riverton (Wyoming) et Boulder (Colorado) ont enregistré leur mois de février le plus humide (respectivement depuis 1907 et 1892). Il a fortement neigé sur le Front Range du Colorado (chaîne de montagnes sur le bord oriental des Rocheuses) : avec un cumul mensuel de 139,2 cm, Boulder (Colorado) a pulvérisé de plus de 50 cm le précédent record de février 2012 (81,5 cm). Denver et Pueblo ont également enregistré leur mois de février le plus neigeux depuis plus de 60 ans.

— En Alaska, il a fait également très doux, avec des températures moyennes supérieures de plus de 5°C aux normales mensuelles dans les régions côtières et le détroit de Béring (+6,1°C à Kotzebue, soit le 3e mois de février le plus doux depuis 1897). La température est montée jusqu’à +13,3°C le 16 à Sitka, +12,2°C les 13 et 17 à Craig, +11,7°C le 17 à Annette, +11,7°C le 21 à Homer et King Salmon.
Notons enfin que le vent a soufflé très fort en début de mois dans la moitié sud de l’État, en particulier dans le secteur de Lynn Canal (sud-est de l’Alaksa), jusqu’à plus de 225 km/h le 5 à Sheep Mountain et 183,5 km/h le 6 à Eldred Rock. Cette dépression a provoqué également d'importantes chutes de neige dans la province canadienne de Colombie-Britannique : en 2 jours (du 5 au 7) il est tombé 159 cm à Terrace et 168 cm à Kitimat (dont 109 cm en 24h le 6, soit tout près du record du 18/02/1972 [112,3 cm]) [cf. vidéo].

— Des températures minimales anormalement basses ont été relevées de la péninsule du Yucatán (Mexique) à Cuba du 11 au 21 : on a relevé +11,6°C le 12 à Mérida (Mexique) et seulement +1,0°C le 20 à Unión de Reyes (Cuba) [nouveau record de froid mensuel à la station].

Valeurs extrêmes relevées en Amérique du Nord et en Amérique centrale
Tnn
-49,7°C le 10 à Old Crow (Canada, Yukon), -48,7°C le 9 et -48,6°C le 6
-49,6°C le 2 au Lac Benoît (Canada, Québec)
-48,9°C le 13 à Rivière-aux-Feuilles (Canada, Québec)
-48,2°C le 6 à Mayo (Canada, Yukon)
-48,0°C le 10 à Fort Yukon (États-Unis, Alaska)
À noter :
-47,1°C les 6 et 7 à Dawson (Canada, Yukon)
-43,9°C le 7 à Bettles (États-Unis, Alaska)
-37,8°C le 19 à International Falls (États-Unis, Minnesota)
-35,4°C le 16 à Muskoka (Canada, Ontario)
-34,3°C le 16 à Wiarton (Canada, Ontario)
-34,1°C le 16 à Waterloo (Canada, Ontario)
-33,0°C le 17 à Woodstock (Canada, Ontario)
-32,8°C les 20 et 21 au Mt Sterling (États-Unis, Kentucky)
-31,9°C le 16 à Welland-Pelham (Canada, Ontario)
-31,9°C le 20 à Ridgetown (Canada, Ontario)
-31,7°C le 16 à Barrie-Oro (Canada, Ontario)
-31,1°C les 20 et 21 à Warren (États-Unis, Ohio)
-31,0°C le 16 à Peterborough (Canada, Ontario)
-30,5°C le 16 à London (Canada, Ontario)
-29,4°C le 24 à Concord (États-Unis, New Hampshire)
-29,1°C le 16 à Hamilton Airport (Canada, Ontario)
-28,4°C le 16 à Kingston (Canada, Ontario)
-28,3°C le 16 à Sarnia Climate (Canada, Ontario)
-28,3°C le 20 à Madison (États-Unis, Virginie-Occidentale)
-27,8°C le 16 à Erie International Airport (États-Unis, Pennsylvanie)
-26,9°C le 16 à Trenton (Canada, Ontario)
-26,8°C le 15 à Toronto Buttonville Airport (Canada, Ontario)
-26,7°C le 16 à Windsor (Canada, Ontario)
-25,5°C le 15 à Toronto International Airport (Canada, Ontario)
-25,0°C le 16 à Niagara Falls International Airport (États-Unis, New York)
-23,9°C le 20 à Lynchburg (États-Unis, Virginie)
-16,7°C le 20 à Central Park (États-Unis, New York)
-11,0°C le 4 à La Rosilla (Mexique)
-11,0°C le 9 à El Vergel (Mexique)

+1,0°C le 20 à Unión de Reyes (Cuba)
Txx
+43,7°C le 23 à Ciudad Altamirano (Mexique)
+42,5°C le 23 à Caimanera (Mexique)
+41,5°C le 23 à Guatenipa (Mexique)
+40,9°C le 17 à Nohacal (Mexique)
+40,7°C le 23 à La Hachadura (Salvador)
+40,0°C le 6 à Tamazula (Mexique)
+40,0°C le 22 à Boquilla 1 (Mexique)
+40,0°C le 23 à Bolaños (Mexique)
À noter :
+31,7°C le 7 à Furnace Creek/Death Valley (États-Unis, Californie)
+31,1°C le 13 à Los Angeles Downtown (États-Unis, Californie)
+30,0°C le 12 à San Diego/Lindbergh Field (États-Unis, Californie)
+28,9°C le 6 à Phoenix/Sky Harbor International Airport (États-Unis, Arizona)
+28,9°C les 12 et 13 à Los Angeles International Airport (États-Unis, Californie)
+28,3°C le 7 à Clayton (États-Unis, Wyoming)
+26,1°C le 7 à Goodland (États-Unis, Kansas)
+26,1°C le 15 à Las Vegas/McCarran International Airport (États-Unis, Nevada)
+23,9°C le 15 à San Francisco Downtown (États-Unis, Californie)
+23,9°C le 15 à San Francisco International Airport (États-Unis, Californie)
+23,3°C le 7 à Colorado Springs (États-Unis, Colorado)
+23,3°C le 7 à Denver (États-Unis, Colorado)
+17,9°C le 13 à Champion Agdm (Canada, Alberta, 1006 m) 
+17,2°C le 13 à Grassy Lake (Canada, Alberta, 783 m)
+17,2°C le 13 à Milk River (Canada, Alberta, 1050 m)
+16,7°C le 19 à Bodie (États-Unis, Californie, 2551 m)
RRx/24h
227 mm le 6 à Brandy Creek (États-Unis, Californie)
227,0 mm le 8 à Vivero de Llorona (Costa Rica)
À noter :
166,4 mm le 8 à Naranjo (Costa Rica)
157,5 mm le 7 à Whiskeytown Reservoir (États-Unis, Californie)
146,4 mm le 8 à Nicoya (Costa Rica)
134,8 mm le 5 à Boat Bluff (Canada, Colombie-Britannique)
133,8 mm le 2 à Manzanillo (Mexique)
122,6 mm le 8 à Palo Seco (Costa Rica)
119,9 mm le 6 à Fort Bragg (États-Unis, Californie)
Rafales de vent
+225 km/h le 5 à Sheep Mountain (États-Unis, Alaska)
215,7 km/h le 7 à Slide Mountain (États, Unis, Nevada, 2926 m)
183,5 km/h le 7 à Eldred Rock (États-Unis, Alaska)


AMÉRIQUE DU SUD :
— Ce mois de février a été plus chaud que la normale dans l'est du Brésil (+2 à +3°C) et un léger excédent pluviométrique a été enregistré dans la région métropolitaine de São Paulo, frappée (comme le reste de l'État) depuis plusieurs mois par la pire sécheresse des 80 dernières années.
Par ailleurs, une tempête subtropicale (nommée "Bapo") s'est formée au large des côtes orientales du Brésil le 6, avant de se dissiper rapidement le 7 (cf. vidéo). Il faut remonter en 2011 pour trouver un phénomène similaire, avec la tempête "Arani" (baptisée ainsi par le centre brésilien de prévision hydrométéorologique de la Marine qui a décidé d'instaurer cette même année une liste officielle de noms pour désigner ces météores dans cette partie de l'Atlantique sud). Rappelons que les systèmes tropicaux sont rares dans l'Atlantique sud et que le Brésil n'a connu qu'un seul impact de cyclone tropical dans son histoire récente : le cyclone Catarina (de catégorie 2) en mars 2004, le seul système ayant atteint le stade d'ouragan dans ce bassin.

— Ce mois de février 2015 a été très arrosé dans le centre de l’Argentine, dans la région de Cuyo, les provinces de Córdoba, San Luis et Santa Fé notamment, mais également dans le sud-ouest de la province de Buenos Aires. Les cumuls mensuels ont dépassé les 300 mm dans le centre-nord des provinces de Córdoba et San Luis, où plusieurs stations ont enregistré le mois de février le plus pluvieux depuis le début des observations, comme l’observatoire de Córdoba avec un cumul de 385,4 mm (précédent record depuis 1873 : 266,4 mm en février 1889 !), l’aéroport de Córdoba avec 417,0 mm (précédent record depuis 1947 : 269,5 mm en février 2014), l’aéroport de San Luis avec 367,8 mm (précédent record depuis 1906 : 278,6 mm en février 2014), l’aéroport de Río Cuarto avec 357,7 mm (précédent record depuis 1900 : 299,6 mm en février 1928), ou encore Villa María del Río Seco avec 303,2 mm (précédent record depuis 1903 : 292,8 mm en février 1970). Dans la province de Buenos Aires, l’observatoire de Pilar a également enregistré un record pour un mois de février depuis 1904 avec 351,7 mm (précédent record : 249,8 mm en février 1931).

— Une sévère vague de chaleur a affecté le centre du Chili du 11 au 14 : plus de cent départs de feu ont été recensés dans la région de Valparaiso et de Concepción. Attisés par de fortes rafales de vent (60 à 70 km/h), ces incendies ont ravagé plus de 14 000 hectares et tué deux pompiers. Sous l’effet d’un vent chaud et sec de secteur SE (effet de foehn), les températures ont atteint des valeurs exceptionnelles — sans toutefois menacer le record national (+41,6°C le 09/02/1944 à Los Ángeles) — et plusieurs stations ont enregistré un record de chaleur absolu. Les températures les plus élevées ont été observées dans la province de San Felipe de Aconcagua (située dans le centre-nord de la région de Valparaíso) : +40,2°C le 12 à Llay-Llay (record absolu à la station), +39,6°C le 13 à Santa María (record absolu à la station), +38,4°C le 13 à San Felipe, +38,3°C le 13 à Calle Larga et à Rinconada.
Des températures très élevées ont également été enregistrées dans la région métropolitaine de Santiago : +39,5°C le 13 à Huechún (commune de Til Til), +37,9°C le 13 à Lipangue, +37,1°C le 13 à Bellavista de La Florida, +36,6°C le 12 à Calera de Tango et à Curacaví, +36,5°C le 12 à Isla de Maipo, +36,4°C le 13 à Colina et à Huelquen, +35,9°C le 12 à Santiago-Quinta Normal (soit la 3e plus haute température à Santiago depuis le début des mesures [record absolu : +37,7°C]).
La chaleur a également touché fortement la région du Libertador General Bernardo O'Higgins (située légèrement plus au sud) le 13 : +39,9°C à Marchigue, +38,7°C à La Estrella Norte, +38,3°C à Coltauco, +37,9°C à Codegua ou encore +37,5°C à Peumo Norte.

Valeurs extrêmes relevées en Amérique du Sud
Tnn
-6,0°C les 3 et 5 à Vilacota (Pérou, 4440 m)
À noter :
-3,0°C le 13 à Balmaceda (Chili, 520 m)
-1,1°C le 13 à Bariloche (Chili, 845 m)
-0,5°C le 21 à Rio Gallegos (Argentine)
-0,1°C le 19 à Potosi (Bolivie, 3935 m)
Txx
+41,5°C le 9 à Los Lomitas (Argentine) et +41,0°C le 4
+40,8°C les 1 et 4 à Mariscal Estigarribia (Paraguay)
À noter :
+40,2°C le 12 à Llay-Llay (Chili, 441 m) et +38,1°C le 13
+40,2°C le 28 à Valledupar-Villa Rosa (Colombie)
+40,1°C le 3 à Corumba (Brésil)
+40,1°C le 5 à Camiri Airport (Bolivie, 798 m)
+40,0°C le 4 à Pozo Colorado (Paraguay)
+40,0°C le 5 à Villamontes Airport (Bolivie)
+39,9°C le 13 à Marchigue (Chili, 140 m), +37,5°C le 11 et +37,3°C le 12
+39,6°C le 13 à Santa María (Chili, 710 m) et +38,6°C le 12
+39,6°C le 22 à María La Baja (Colombie)
+39,5°C le 13 à Huechún (Chili, 661 m) et +37,6°C le 12
+39,4°C le 3 à Codazzi (Colombie)

+38,8°C le 20 à Rio de Janeiro Airport (Brésil)
+37,7°C le 13 à Goyo Diaz Baj (Chili, 1049 m)
+36,4°C le 13 à Tranque Lautaro (Chili, 1135 m)
RRx/24h
189 mm le 15 à Córdoba (Argentine)
173,0 mm le 5-6 [18h-18h UTC] à Januaria (Brésil)
165,2 mm le 17 à Quibdó (Colombie)
À noter :
149 mm le 2 à San Luis Airport (Argentine), soit un record en 1 jour en février depuis 1931.
146,9 mm le 7 à Pichilingue (Équateur)
145,0 mm le 2 à Villa de María del Río Seco (Argentine)
142,6 mm le19 à Bacabal (Brésil)
138,2 mm le 15 à Villamontes Airport (Bolivie)
116 mm le 15 à Córdoba Airport (Argentine) [soit un record en 1 jour en février depuis 1956], mais il est tombé jusqu’à 189 mm en 24h le 15-16.


ANTARCTIQUE :
Tnn
-61,5°C le 27 au Dome Fuji/Valkyrjedomen (3810 m)
-60,1°C le 27 à Concordia (3232 m)
Txx
+11,7°C le 5 à Base Esperanza (station argentine)
Rafale de vent
172 km/h le 5 à Casey (station australienne)


AFRIQUE-OCÉAN INDIEN :
— Des températures moyennes mensuelles inférieures de 1 à 2°C aux normales dans le nord-ouest de l’Afrique, mais supérieures de 2 à 3°C en Afrique de l’Ouest, avec des excédents thermiques plus marqués dans le sud-est du Niger, l'ouest du Tchad et le nord du Nigeria.

— En Afrique de l'Est, les capitales Nairobi (Kenya, 1624 m) et Dar es Salaam (Tanzanie) ont connu leur mois de février le plus chaud depuis le début des observations, avec une température moyenne mensuelle respectivement de +22,3°C et +29,2°C, battant ainsi leur précédent record qui remontait à février 1999 (+21,6°C) et février 1975 (+29,0°C). Notons aussi que la température est montée jusqu'à +35,8°C le 28 à Dar es Salaam (Tanzanie), soit à 0,1°C de son record absolu.

— Des températures supérieures à la normale mensuelle (de +1 à +3°C) en Angola, en Namibie, au Botswana et dans la moitié nord de l'Afrique du Sud, où quelques stations ont même enregistré un record de chaleur, en particulier Ottosdal (1498 m) avec +40,6°C le 9 (soit un record mensuel et même un record absolu depuis 1976 !), Glen College (1303 m) avec +40,0°C le 11 (soit un record mensuel depuis 1960), ou encore Estcourt (1148 m) avec +37,4°C le 10 (soit un record mensuel depuis 1973). En revanche, des températures inférieures à la normale (du même ordre de grandeur) dans la moité sud de l'Afrique du Sud, en particulier dans le sud-ouest du pays.
Par ailleurs, un orage de grêle extrêmement violent s’est abattu sur la ville sud-africaine de Pietermaritzburg et ses environs le 6 : certains grêlons ont atteint un diamètre de 10 cm et occasionné d'importants dégâts (cf. vidéo).

— L'île de la Réunion a connu un mois de février plus frais que la normale (1981-2010) : il faut remonter à février 2000 pour trouver des températures moyennes plus fraîches en février.
Malgré de fortes pluies lors des journées des 7 et 8, ce mois de février affiche un déficit pluviométrique d'environ 35% par rapport à la moyenne mensuelle à l'échelle de l'île.

Valeurs extrêmes relevées en Afrique et dans l’océan Indien
Tnn
-9,5°C le 26 à Assekrem (Algérie, 2680 m) et -5,2°C le 27
-7,8°C le 19 à Thala (Tunisie, 1091 m)
-7,4°C le 10 à Tebessa (Algérie, 813 m)
-6,0°C le 10 à Batna (Algérie, 1052 m)
-5,6°C le 10 à Oum El Bouaghi (Algérie, 889 m)
-5,5°C le 5 à Hassi-Messaoud (Algérie, 142 m) et -4,8°C le 9
-4,7°C le 10 à Sétif (Algérie, 1038 m)
-4,6°C le 10 à Constantine (Algérie, 694 m)
À noter :
-2,0°C le 7 à El Hamada (Libye, 623 m, 29°31'N)
-0,5°C le 22 à Sutherland (Afrique du Sud, 1459 m)
Txx
+44,8°C le 15 à Tambacounda (Sénégal)
+44,2°C le 7 à Natitingou (Bénin)
+43,8°C le 23 à Augrabies Falls (Afrique du Sud)
+43,1°C le 9 à Bloemhof (Afrique du Sud)
+43,0°C le 12 à Navrongo (Ghana), égalant le record national de chaleur déjà détenu par cette même station.
À noter :
+42,3°C le 7 à Garoua (Cameroun)
+42,1°C le 8 à Boromo (Burkina Faso)
+42,1°C le 10 à Tillabery (Niger)
+42,0°C le 5 à Bokoro (Tchad)
+42,0°C le 6 à Dosso (Niger)
+42,0°C le 6 à Kolda (Sénégal)
+42,0°C le 8 à Yelimane (Mali)
+42,0°C le 9 à Gaya (Niger)
+42,0°C le 9 à Segou (Mali)
+42,0°C le 10 à Nara (Mali)
+41,8°C le 12 à Yelwa (Nigeria)
+40,6°C le 9 à Ottosdal (Afrique du Sud, 1498 m)
+40,0°C le 11 à Glen College (Afrique du Sud, 1303 m)
+39,8C le 28 à Wajir (Kenya)
+39,7°C le 13 à Lodwar (Kenya)

+35,8°C le 28 à Dar es Salaam (Tanzanie) et +35,7°C le 3
RRx/24h
329 mm le 7-8 à Takamaka (Réunion, France)
312 mm le 7-8 à la Plaine des Palmistes (Réunion, France)
268 mm le 7-8 à Salazie Village (Réunion, France)
264 mm le 7-8 au Gîte du Volcan (Réunion, France)
197 mm le 5-6 [18h-18h UTC] à Morombe (Madagascar)
À noter :
111,1 mm le 25-26 [18h-18h UTC] à Médéa (Algérie, 981 m)


AUSTRALIE-OCÉANIE :
— L’Australie a connu le 2e mois de février le plus chaud depuis 1910, avec un excédent thermique observé sur la majeure partie du territoire, excepté sur le littoral oriental. Les écarts les plus importants par rapport à la moyenne mensuelle atteignent près de 5°C dans le centre de l’État d'Australie-Occidentale et la moyenne des températures maximales à l'échelle nationale est la 2e plus élevée pour un mois de février (+2,35°C au-dessus de la normale, contre +2,41°C en février 1983). La température est montée jusqu'à +49,2°C le 21 à Roebourne Airport (Australie-Occidentale), soit un record absolu à la station (ouverte seulement depuis 2001) et la 4e plus haute température relevée dans l'État d'Austalie-Occidentale au mois de février. Plusieurs stations dans cet État ont également enregistré un record de chaleur mensuel. Notons également que la température n'est pas descendue en dessous de +35,1°C le 21 à Wittenoom, soit la température minimale la plus élevée pour un mois de février non seulement en Australie (précédent record : +35,0°C le 17/02/2004 à Moomba Airport [Australie-Méridionale]) mais aussi dans le monde.
Les cyclones Lam et Marcia
le 19 février 2015. © Nasa
En revanche, les précipitations ont été très déficitaires sur la majeure partie du pays (et dans tous les États), à l’exception de la côte centre-occidentale d'Australie-Occidentale et la région de Balladonia sur la côte sud, mais également de la péninsule du cap York et les côtes du Territoire du Nord copieusement arrosées par le cyclone Lam, tout comme la zone côtière comprise entre Rockhampton (Queensland) et Port Macquarie (Nouvelle-Galles du Sud) par le cyclone Marcia du 18 au 20 (cf. animation satellite).
Si Lam a connu un développement relativement classique et progressif, passant d'une tempête tropicale à un cyclone plus puissant en 48h (entre le 17 et le 19) avant d'atteindre la catégorie 4, le développement de Marcia a été "explosif" : il est passé de simple tempête tropicale à un cyclone intense dans la journée du 19 pour atteindre la catégorie 5. Notons que si les cyclones sont plus fréquents sur le nord du pays en pleine saison cyclonique (de novembre à avril), la partie orientale de la côte australienne est habituellement moins exposée à ces phénomènes. Une rafale de 207 km/h a été mesurée à Middle Percy Island le 20, un peu avant que le cyclone Marcia ne touche terre près de Shoalwater Bay (Queensland). De fortes précipitations ont également été enregistrées : jusqu'à 451,0 mm en 2 jours (du 20 au 21) à Landsborough (Queensland), dont 253,0 mm le 21.

— En Nouvelle-Calédonie (France), la vague de chaleur qui avait débuté à la mi-janvier s'est achevée le 9. Les journées ont été très chaudes puisque les températures moyennes ont dépassé les normales de +2 à +3°C. La température est montée jusqu'à +35,9°C le 2 à Nouméa, une température également atteinte à La Coulée les 26 et 27 janvier. Néanmoins aucun record de chaleur diurne n'a été égalé ou battu au cours de cette période. En revanche, les températures minimales ont été exceptionnellement élevées : il faut remonter à 1995 pour trouver un temps aussi chaud la nuit pendant plusieurs jours consécutifs. Du 1er au 7, la moyenne des températures nocturnes a dépassé le seuil des +24,9°C, le seuil de canicule étant atteint en Nouvelle-Calédonie dès lors que la moyenne sur 3 jours des températures minimales dépasse cette valeur. À l'échelle de la Nouvelle-Calédonie, la nuit la plus chaude a été celle du 1er au 2 avec une moyenne de +26°C. Beaucoup de records absolus sont tombés entre le 1 et le 5, notamment durant la nuit du 1er au 2 (+27,5°C à Koné et +27,8°C au Phare Amédée) et celle du 4 au 5 (+27,5°C à Nouméa-Faubourg Blanchot : un record absolu depuis l'ouverture de la station dans les années 1940). Cette vague de chaleur est la 2e plus importante depuis 1970 par sa durée (7 nuits consécutives avec des températures supérieures à +24,9°C, contre 8 lors de la vague de chaleur du 5 au 12/03/1995), mais la pire par son intensité maximale (une température nocturne moyenne maximale sur 3 jours de +25,9°C, contre +25,8°C en mars 1995) et son ampleur (la somme des écarts au seuil de canicule atteignant +4,2°C, contre +3,9°C en mars 1995).
Par ailleurs, de fortes averses orageuses se sont déclenchées sur l’île principale du 16 en soirée au 17 en début de nuit, donnant des cumuls de pluie en 24h souvent supérieurs à 100 mm dans les stations du bord de mer (115 mm à Nouméa) et à 200 mm sur les hauteurs (jusqu'à 252 mm à La Montagne des Sources, 219 mm sur le plateau de Tango et 216 mm au col des Roussettes).
Un nouvel épisode de fortes précipitations s'est produit du 23 au 25 dans un flux d'air chaud et humide provenant du nord-est. Les plus forts cumuls ont été relevés sur la côte orientale de la Grande Terre : il est tombé jusqu'à 472,5 mm en 24h le 24-25 à Mea (dont 293,7 mm en 6h), 225,8 mm à Poindimié (dont 201,8 mm en 6h) et 211,0 mm à Touho (dont 106,0 mm en 2h).

— L’île de Guam (États-Unis, territoire non incorporé) a enregistré le mois le plus sec depuis 1957 : il n’est tombé en février que 7,8 mm.

Valeurs extrêmes relevées en Australie et en Océanie
Tnn
-1,5°C le 26 à Ranfurly (Nouvelle-Zélande)
-1,0°C le 4 à Charlotte Pass/Kosciusko Chalet (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
-0,9°C le 5 à Butlers Gorge (Australie, Tasmanie)
Txx
+49,2°C le 21 à Roebourne Airport (Australie, Australie-Occidentale), +48,6°C le 19 et +48,0°C le 20
+48,0°C le 11 à Emu Creek Station (Australie, Australie-Occidentale)
+47,9°C le 19 à Marble Bar (Australie, Australie-Occidentale)
+47,8°C le 21 à Onslow Airport (Australie, Australie-Occidentale)
+47,6°C le 14 à Eucla (Australie, Australie-Occidentale)
+47,6°C le 21 à Mardie (Australie, Australie-Occidentale)
+47,5°C le 14 à Forrest (Australie, Australie-Occidentale)
+47,0°C le 21 à Karratha Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+47,0°C le 11 à Murchison (Australie, Australie-Occidentale)
+46,8°C le 13 à Leonora Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+46,8°C le 14 à Ceduna AMO (Australie, Australie-Méridionale)
+46,8°C le 19 à Shark Bay Airport (Australie, Australie-Occidentale)
+46,7°C le 10 à Mandora (Australie, Australie-Occidentale)
+46,7°C le 21 à Port Hedland Airport (Australie, Australie-Occidentale)   
+46,7°C le 14 à Nullarbor (Australie, Australie-Méridionale)
+46,5°C le 10 à Bulga Downs (Australie, Australie-Occidentale)
+46,1°C le 13 à Carnegie (Australie, Australie-Occidentale)
+46,1°C le 13 à Leinster Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+46,0°C le 14 à Kyancutta (Australie, Australie-Méridionale)
+45,7°C le 10 à Learmonth Airport (Australie, Australie-Occidentale)
+45,7°C le 11 à Paraburdoo Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+45,7°C le 19 à Wittenoom (Australie, Australie-Occidentale) 
+45,6°C le 13 à Laverton Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+45,5°C le 10 à Yeelirrie (Australie, Australie-Occidentale)
+45,4°C le 10 à Mount Magnet Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+45,3°C le 20 à Telfer Aero (Australie, Australie-Occidentale)
+45,2°C le 14 à Wudinna Aero (Australie, Australie-Méridionale)
+45,1°C le 11 à Mullewa (Australie, Australie-Occidentale)
+45,0°C le 16 à Birdsville Airport (Australie, Queensland)
À noter :
+36,0°C le 6 à Nacocolevu (Fidji)
+35,9°C le 2 à Nouméa (Nouvelle-Calédonie, France)
+35,1°C le 6 à Nadi Airport (Fidji)
+34,8°C le 24 à Lamap Malekula (Vanuatu), soit un record absolu à la station (précédent record : +34,5°C le 23/01/2015).
+34,7°C le 4 à Laucala Bay (Fidji), soit un record en février depuis 1942 (précédent record : +34,5°C en février 1958).
+33,5°C le 1 à Waiau (Nouvelle-Zélande)
RRx/24h
472,5 mm le 24-25 à Mea (Nouvelle-Calédonie, France), dont 293,7 mm en 6h
297,0 mm le 8 à Copperlode Dam Alert (Australie, Queensland)
278,0 mm le 8 à Malanda (Australie, Queensland)
264,6 mm le 15 à Lockhart River (Australie, Queensland)
257,0 mm le 8 à Mckell Road (Australie, Queensland)
256,3 mm le 14 à Kaupo Gap (États-Unis, Hawaï, Maui)
254,0 mm le 8 à Cairns Racecourse (Australie, Queensland)
253,0 mm le 21 à Landsborough (Australie, Queensland) et 198,0 mm le 20
252 mm le 17 à La Montagne des Sources (Nouvelle-Calédonie, France)
247,2 mm le 8 à Cairns Airport (Australie, Queensland)
243,2 mm le 8 au Mt Sheridan (Australie, Queensland)
225,8 mm le 24-25 à Poindimié (Nouvelle-Calédonie, France), dont 201,8 mm en 6h
233 mm le 21 à Nasinu (Fidji)
222,5 mm le 21 à Peachester (Australie, Queensland)
219 mm le 17 à Tango (Nouvelle-Calédonie, France)
216 mm le 17 au col des Roussettes (Nouvelle-Calédonie, France)
212,0 mm le 21 à Deception Bay (Australie, Queensland)
211,0 mm le 24-25 à Touho Aérodrome (Nouvelle-Calédonie, France), dont 106,0 mm en 2h
210,2 mm le 21 à Beerburrum Forest Station (Australie, Queensland) 
208,8 mm le 21 à Godwin Beach (Australie, Queensland)
205,7 mm le 21 à Nausori Airport (Fidji), soit un record en 1 jour au mois de février depuis 1957.
205,0 mm le 21 à Palmwoods (Australie, Queensland)
204,5 mm le 21 à Hillview (Australie, Queensland)
200,0 mm le 20 à Eumundi-Crescent Road (Australie, Queensland)
199,8 mm le 24-25 à Houailou (Nouvelle-Calédonie, France) [dont 146,0 mm en 6h] et 156 mm le 17
197,6 mm le 21 à Sunshine Coast Airport (Australie, Queensland)
194 mm le 1 à North Egmont (Nouvelle-Zélande)
193,4 mm le 21 à Nambour DPI-Hillside (Australie, Queensland) et 177,0 mm le 20
192,0 mm le 21 à Morayfield (Australie, Queensland)
191,8 mm le 18 à Cape Wessel (Australie, Territoire du Nord)
190,0 mm le 21 à Koronivia (Fidji)
187,0 mm le 21 à Oakwood (Australie, Queensland)
186,0 mm le 21 à Maleny Tamarind St (Australie, Queensland)
181,2 mm le 20 à Samuel Hill (Australie, Queensland)
178 mm le 17 à Tiebaghi (Nouvelle-Calédonie, France)
178,0 mm le 18 à Yirrkala Tropical Gardens (Australie, Territoire du Nord)
176,0 mm le 20 à Eerwah Vale (Australie, Queensland)
174,6 mm le 21 à Hazeldean (Australie, Queensland)
173,4 mm le 21 à Abercorn (Australie, Queensland)
173,0 mm le 21 à Cooran (Australie, Queensland)
170,3 mm le 24-25 à Hienghène Gendarmerie (Nouvelle-Calédonie, France)
169,6 mm le 24-25 à Thio-Plateau (Nouvelle-Calédonie, France)
169,0 mm le 22 à Hilltop Gardens (Australie, Queensland)
168,0 mm le 21 à Zachariah (Australie, Queensland)
167 mm le 17 à Dumbea (Nouvelle-Calédonie, France)
167,0 mm le 21 au Mt Kroombit (Australie, Queensland)
166,0 mm le 21 à Kenilworth Township (Australie, Queensland)
165,0 mm le 24-25 à Touho Gendarmerie (Nouvelle-Calédonie, France)
164 mm le 17 à Bourail (Nouvelle-Calédonie, France)
164,0 mm le 21 à Moy Pocket (Australie, Queensland)
163 mm le 17 à La Coulée (Nouvelle-Calédonie, France)
163,0 mm le 21 à Kandanga (Australie, Queensland)
163,0 mm le 21 à Bellbird Creek (Australie, Queensland)
157 mm le 17 à Aoupinié (Nouvelle-Calédonie, France)
156,0 mm le 21 à Sauers (Australie, Queensland)
153,0 mm le 18 à Nhulunbuy (Australie, Territoire du Nord)
152,0 mm le 21 à Larrimah (Australie, Territoire du Nord)
151,6 mm le 21 à Gayndah Airport (Australie, Queensland)
151,0 mm le 21 à Woodford Stanmore (Australie, Queensland)
150,9 mm le 21 à Tokotoko (Fidji)
Rafales de vent
207 km/h le 20 à Middle Percy Island (Australie, Queensland)
189 km/h le 19 à Creal Reef (Australie, Queensland)
174 km/h le 19 à Ngayawili (Australie, Territoire du Nord)
170 km/h le 20 à Samuel Hill (Australie, Queensland) 
156 km/h le 20 à Yeppoon (Australie, Queensland)
150 km/h le 4 à South West Cape (Nouvelle-Zélande)


Anomalies de température en février 2015 par rapport à la moyenne des dix dernières années

Événements climatiques significatifs en février 2015
© NCDC/NOAA

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire