samedi 13 mai 2017

Fortes précipitations et inondations dans le centre-nord du Chili

De fortes précipitations associées à un minimum dépressionnaire se sont abattues sur la région de Coquimbo (dans le centre-nord du Chili) du 10 au 13 mai 2017, qui ont provoqué d’importantes inondations, notamment à Andacollo, Combarbalá (133,5 mm le 11) et Ovalle (avec débordement du réservoir de Recoleta en amont d’Ovalle). Les cumuls de pluie ont atteint 100 à 200 mm, localement plus de 200 mm dans les secteurs de Huintil, Rapel et Andacollo.

À la station officielle de La Serena/La Florida (capitale de la région de Coquimbo), il est tombé 71,4 mm le 11 mai (17,4 mm le lendemain), soit la 2e journée la plus pluvieuse en mai depuis le début des mesures dans la capitale (record : 89,2 mm le 20/05/1938) et l’une des journées les plus pluvieuses tous mois confondus. Cet épisode pluvieux est exceptionnel puisque la normale mensuelle n’est que de 6,1 mm et la normale annuelle de 78,5 mm ! Il porte le cumul pluviométrique depuis le début de l’année 2017 à 108,6 mm, alors que le cumul moyen annuel au 12 mai ne s’élève qu’à 4,5 mm !
Par ailleurs, Il est tombé localement plus de 150 mm en 3 jours dans l’agglomération de La Serena : 152,1 mm du 10 au 12 mai à la station de La Serena/El Romeral (réseau secondaire), dont 80,0 mm le 11 mai et 59,3 mm le 12 (et un peu plus de 100 mm sur une période de 24h glissantes).


Rappelons que le climat de cette partie du Chili est de type méditerranéen (classification de Köppen) ou plus exactement semi-aride, marqué par l’aridité une grande partie de l’année, les pluies intervenant principalement pendant l’hiver austral (juin à août). Les années les plus arrosées correspondent généralement aux épisodes El Niño, les cumuls annuels pouvant dépasser les 400 mm, soit 4 fois plus que la normale annuelle.
À titre d’exemple, les cumuls annuels les plus importants à La Serena depuis 1920 ont été enregistrés en 1928 (206,0 mm), 1926 (199,2 mm), 1997 (199,0 mm), 1987 (196,4 mm, dont 104,7 mm le 24/07/1987) et 2002 (188,2 mm). Avant 1920, des cumuls annuels plus importants encore ont été enregistrés en 1905 (~475 mm), 1903 (~310 mm), 1919 (306,6 mm), 1914 (254,0 mm), 1904 (~240 mm) et 1900 (~235 mm).

Plus au nord enfin, dans la région d’Atacama au climat plus aride encore, il est tombé 66,4 mm à Freirina Nicolasa [station automatique] du 11 au 13 mai (dont 53,7 mm en 19h), 26,5 mm en 12h le 12 mai à Copiapó [station automatique de l’Université d’Atacama] et 12,6 mm le 12 mai à Caldera (station officielle).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire