samedi 30 septembre 2017

Un mois de septembre 2017 extrêmement pluvieux en Croatie

Le mois de septembre 2017 a été copieusement arrosé en Croatie. La pluviométrie a été excédentaire dans toutes les stations de mesure du pays : l’excédent par rapport à la moyenne mensuelle (1961-1990) varie de 110 % sur l’île de Lastovo (60,3 mm) à 470 % à Zadar-Puntamika (459,6 mm).

© Service météorologique et hydrologique de Croatie (DHMZ)

Plusieurs stations ont enregistré le mois de septembre le plus pluvieux depuis le début des mesures.
Ci-dessous les cumuls mensuels relevés pour les principales d’entre elles :
  • 524,5 mm à Zavižan (précédent record depuis 1954 : 415,9 mm en sept. 1998) : il s’agit aussi vraisemblablement d’un record national pour un mois d’octobre, battant les 511,9 mm relevés à Parg en septembre 1998 ;
  • 459,6 mm à Zadar-Puntamika (précédent record depuis 1961 : 374,5 mm en sept. 1986) : il s’agit également d’un record absolu tous mois confondus (précédent record depuis 1961 : 375,9 mm en octobre 1966) ;
  • 369,2 mm à Ogulin (précédent record depuis 1949 : 344,4 mm en sept. 2014) ;
  • 356,9 mm à Pazin (précédent record depuis 1961 : 329,7 mm en sept. 1965) ;
  • 239,6 mm à Zagreb Maksimir (précédent record depuis 1949 : 202,2 mm en sept. 1998).

Certaines stations ont également enregistré un record de précipitations en 1 jour pour un mois de septembre ;
voici quelques exemples :
  • 142,0 mm le 10/09/2017 à Pazin (précédent record depuis 1961 : 95,0 mm le 23/09/1979) ;
  • 123,9 mm le 03/09/2017 à Gospić (précédent record depuis 1872 : 112,1 mm le 30/09/1875) ;
  • 83,3 mm le 12/09/2017 à Karlovac (précédent record depuis 1949 : 62,2 mm le 13/09/2014).


L’événement le plus marquant s’est produit les 10 et 11 septembre : un véritable déluge de pluie s’est abattu sur la région de Zadar.

L’arrivée d’un air plus froid sur la façade ouest de l’Europe à partir du 8 septembre s’est traduit plus à l’est par une puissante remontée d’air chaud et humide (très instable), associée à la dépression "Quasimodo". De violentes précipitations orageuses se sont abattues tout d’abord sur la région de Livourne en Toscane (Italie) dans la nuit du 9 au 10 septembre : près de 200 mm en 6h, dont 80 mm en 30 minutes. Il est tombé en 24h jusqu’à 266,6 mm à Valle Benedetta (le 9-10 septembre [20h-20h]). 7 personnes ont péri dans les inondations.

Le système dépressionnaire s’est décalé ensuite vers l’est et a gagné la mer Adriatique le jour suivant. L’advection d’air chaud et humide s’est organisée autour d’un minimum dépressionnaire (goutte froide d’altitude) centré au-dessus de la mer Tyrrhénienne : de violentes précipitations, associées à de puissants mouvements convectifs, se sont abattues sur la côte dalmate et plus particulièrement sur la région de Zadar.

Il est tombé officiellement 279,6 mm à |’aéroport de Zadar-Zemunik du 11 au 12 septembre (8h-8h) et 74,2 mm la veille sur la même période, mais le cumul a atteint 341 mm en 24h du 10 au 11 septembre (14h-14h), dont 265 mm en 6h ! Il s’agit d’un record absolu à la station depuis le début des mesures en 1981 [normale mensuelle de 89 mm], soit plus que le mois de septembre le plus pluvieux (228,5 mm en 1984) ! Le cumul maxi sur une période glissante de 24h n’est pas encore connu officiellement : il pourrait atteindre 350 à 370 mm, soit tout proche ou au-dessus du record national en 24h (352,2 mm le 11/09/1986 à Zadar-Puntamika).

Légèrement plus à l’ouest de l’aéroport, il est tombé officiellement 213,4 mm à Zadar-Puntamika du 11 au 12 septembre (8h-8h) et 91,9 mm la veille sur la même période, le cumul en 24h ayant atteint 285 mm du 10 au 11 septembre (20h-20h), dont 188 mm en 6h [normale mensuelle de 106 mm].



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire