dimanche 30 novembre 2014

Bilan et extrêmes climatiques par continent en novembre 2014

EUROPE (à l’ouest de l’Oural) :
— Dans la continuité des deux mois précédents, une douceur remarquable a régnè sur la majeure partie de l'Europe tout au long de ce mois de novembre. Les températures moyennes affichent un écart positif par rapport à la normale mensuelle variant de +2°C à +4°C à l'échelle de l'Europe, supérieur à +5°C localement (en Slovénie, dans le centre de l'Italie et dans le sud de l'Autriche [ex. : +6,0°C par rapport à la normale 1981-2010 au Feuerkogel, à 1618 m d'altitude]). Ce mois de novembre 2014 figure parmi les plus chauds depuis le début des observations dans de nombreux pays : le plus chaud en Autriche depuis 1767, en Islande depuis 1873, mais également en Italie (notamment à Turin depuis 1753 [cf. graphique ci-contre]) ; 2e plus chaud en Suisse depuis 1864 et en France depuis 1900, 3e au Danemark depuis 1874 (à égalité avec novembre 1953) ou encore 7e en Allemagne depuis 1881.
Dans un flux de sud à sud-ouest parfois très virulent (cf. rafales maximales relevées en Europe), les températures ont été exceptionnellement élevées dès le début du mois sur toute la façade ouest de l'Europe, y compris en Suisse et en Autriche par effet de foehn (les 3-4 et 11-12). Aux Pays-Bas, la température a grimpé jusqu'à +22,0°C le 1 à Ell, soit un nouveau record national de chaleur en novembre. L'extrême douceur a atteint également le sud de la Scandinavie : on a relevé en Norvège jusqu'à +20,9°C le 1 à Bingsa, +20,1°C à Brusdalsvatnet et +7,5°C à Finsevatn (1208 m !). La douceur a gagné ensuite l'est de l'Europe du 6 au 12, jusqu'aux rives de la mer Noire (+25,9°C le 9 à Novorossijsk et +25,1°C à Gelendzik) et l'ouest du Caucase (+21,4°C le 9 à Krasnaya Polyana). En Hongrie, la température n'est pas descendue en dessous de +14,7°C à Pápa, soit la plus haute température minimale observée dans le pays au mois de novembre.
De nombreux records mensuels de chaleur ont été battus ou égalés au début du mois ; voici un petit aperçu :
  • +26,0°C le 4 à Figari (France, Corse) ;
  • +24,3°C le 1 à Clermont-Ferrand (France) [précédent record depuis 1923 : +24,1°C le 02/11/1970] ;
  • +24,1°C le 1 à Agen (France) [précédent record depuis 1941 : +23,9°C le 08/11/1985] ;
  • +23,3°C le 1 à Avord (France) [précédent record depuis 1921 : +23,2°C le 07/11/1939] ;
  • +22,4°C le 1 à Châtillon-sur-Seine (France) ;
  • +22,0°C le 1 à Ell (Pays-Bas), soit un record mensuel de chaleur aux Pays-Bas ;
  • +21,8°C le 1 au Puy-Loudes (France) ;
  • +21,4°C le 1 à Paris-Montsouris (France) [précédent record depuis 1873 : +21,0°C le 02/11/1899 !] ;
  • +21,4°C le 1 à Maastricht (Pays-Bas) [précédent record : +21,1°C le 04/11/1994] ;
  • +21,3°C le 1 à Melun (France) [précédent record depuis 1947 : +20,7°C le 08/11/1982] ;
  • +21,3°C les 1 et 2 à Bourg-Saint-Maurice (France, 865 m) [précédent record depuis 1946 : +21,3°C le 07/11/1965] ;
  • +20,8°C le 1 à Chamonix (France, 1042 m) [précédent record depuis 1880 : +20,1°C le 01/11/1968] ;
  • +20,7°C le 1 à Roissy (France) [précédent record : +19,7°C le 08/11/1983] ;
  • +20,6°C le 1 à Eindhoven (Pays-Bas) [précédent record : +20,1°C le 07/11/1955] ;
  • +20,6°C le 1 à Paris-Le Bourget (France) [précédent record : +20,3°C le 06/11/1955] ;
  • +20,4°C le 1 à Dusseldorf (Allemagne) [précédent record : +20,0°C le 01/11/1943] ;
  • +20,3°C le 1 à Villacoublay (France) [précédent record depuis 1946 : +19,6°C le 08/11/1982] ;
  • +20,2°C le 1 à Beauvais (France) [précédent record depuis 1944 : +19,2°C le 06/11/1955] ;
  • +20,2°C le 1 à Cologne-Bonn Aéroport (Allemagne), égalant le record du 01/11/1968 ;
  • +20,2°C le 1 à Creil (France) (précédent record depuis 1954 : +19,6°C le 03/11/1993] ;
  • +20,1°C le 1 à Brême (Allemagne) [précédent record : +19,4°C le 01/11/1968] ;
  • +20,0°C le 1 à Évreux (France) ;
  • +19,3°C le 1 à Charleville-Mézières (France) ;
  • +19,3°C le 1 à Dinard (France) ;
  • +18,7°C le 6 à Siedlce (Pologne) [précédent record depuis 1951 : +18,3°C le 01/11/2001] ;
  • +18,5°C le 6 à Bialystok (Pologne) [précédent record depuis 1951 : +16,8°C le 04/11/1968] ;
  • +18,4°C le 1 à Valkenburg (Pays-Bas) [précédent record : +18,1°C le 07/11/1955] ;
  • +18,3°C le 1 à Rotterdam (Pays-Bas), égalant le record du 04/11/1994 ;
  • +18,2°C le 1 à Amsterdam (Pays-Bas) [précédent record : +17,8°C le 03/11/2005] ;
  • +18,0°C le 1 à Eelde (Pays-Bas) [précédent record : +17,9°C le 02/11/1943] ;
  • +17,9°C le 1 à Vlissingen (Pays-Bas) [précédent record : +17,5°C le 03/11/2005] ;
  • +15,5°C le 2 à Markaryd (Suède) ;
  • +15,0°C le 2 à Västervik-Gladhammar (Suède), égalant le record d'octobre 1899 et 1996 ;
  • +14,9°C le 2 à Örebro (Suède) [précédent record : +14,2°C en novembre 2005] ;
  • +14,8°C le 3 à Karlshamn (Suède) [précédent record depuis 1859 : +14,5°C en novembre 1996] ;
  • +14,5°C le 2 à Göteborg (Suède) [précédent record : +14,2°C en novembre 2005] ;
  • +14,0°C le 3 à Ute (Suède) [précédent record : +13,7°C en novembre 1996] ;
  • +13,9°C le 3 à Hanö (Suède) [précédent record depuis 1944 : +13,2°C en novembre 1968].
D'autres records mensuels de chaleur ont été battus ou égalés plus tard dans le mois (les 23 et 24 notamment), en France en particulier :
  • +28,3°C le 23 à Aïcirits [précédent record depuis 1993 : +27,3°C le 01/11/1999] ;
  • +26,9°C le 23 à Sartène (Corse) [précédents records depuis 1996 : +26,4°C le 04/11/2014 et +25,6°C le 13/11/2012] ;
  • +26,8°C le 23 à la pointe de Socoa [précédent record depuis 1921 : +26,4°C le 08/11/1985] ;
  • +26,8°C le 23 à Saint-Jean-de-Luz ; 
  • +26,7°C le 23 à Bustince [précédent record depuis 2003 : +25,9°C le 12/11/2011] ;
  • +25,7°C le 23 à Pina Canale (Corse) ;
  • +25,6°C le 23 à Sari d'Orcino (Corse) ;
  • +24,0°C le 23 à Guéret, égalant le record du 20/11/1994 ;
  • +23,0°C le 23 à Renno (Corse) ;
  • +22,7°C le 23 à Genouillac [précédent record depuis 2003 : +22,6°C le 02/11/2011]…
Le mois de novembre s'est achevé par des températures tout à fait exceptionnelles en Sicile, où l'on a relevé jusqu'à +32,9°C le 30 à Capacci (province de Palerme). Il s'agit d'un nouveau record de chaleur en Sicile pour un mois de novembre (précédent record : +32,1°C le 14/11/1996 à Palerme/Piazza Verdi), un record européen pour un 30 novembre et très vraisemblablement un record mensuel pour l'Italie. La température a dépassé les +30°C dans une trentaine de stations, principalement dans le nord de la Sicile (et la province de Palerme notamment), sous l'effet d'un puissant flux d'air chaud fortement chargé en lithométéores en provenance d'Afrique du Nord et par effet de foehn. Bien évidemment, de nombreuses stations ont enregistré ce jour-là un nouveau record mensuel de chaleur, comme Palerme-Boccadifalco avec +30,3°C le 30 (contre +30,0°C le 02/11/1968). Notons que la température est montée jusqu'à +17,4°C le même jour à Linguaglossa (1875 m), sur le versant nord de l'Etna. On a également relevé ce jour-là des températures minimales particulièrement élevées pour une fin novembre, notamment +23,3°C le 30 à Lascari.

— Les précipitations ont été globalement déficitaires au cours de ce mois de novembre sur la moitié est de l'Europe en raison de la persistance de hautes pressions, excepté en Moldavie, dans le sud de l'Ukraine et l'est de la Roumanie où d'importantes précipitations se sont produites du 20 au 23, accompagnées de chutes de neige jusque sur les rives de la mer Noire le 23 (notamment à Astrakhan, Russie).
En revanche, la pluviométrie a été excédentaire sur la façade ouest (du Royaume-Uni à la péninsule Ibérique) et plus particulièrement sur le pourtour méditerranéen, de l'Espagne à l'Italie, en passant par le sud de la France et jusque dans le sud de la Suisse : le Tessin a d'ailleurs subi des précipitations record (du 3 au 5 notamment), avec des inondations au bord des lacs Majeur et de Lugano. Il est tombé jusqu'à 641 mm à Robiei du 3 au 15, 583 mm à Locarno-Monti [total mensuel : 733 mm, soit le 2e mois de novembre le plus humide depuis 1883 ; normale mensuelle : 162 mm]. La station de Lugano a même enregistré le mois de novembre le plus pluvieux depuis 1864. Par ailleurs, un glissement de terrain a tué deux personnes le 16 à Davesco où il est tombé 70 mm en quelques heures seulement.
La pluviométrie a été excédentaire de plus de 40% en moyenne sur la France (ce mois de novembre figurant dans le top 10 des plus arrosés depuis 1959), mais bien supérieur encore dans le sud-est du pays : le cumul pluviométrique mensuel a atteint deux à quatre fois la normale, du Languedoc-Roussillon à l'Ardèche et à la Provence-Alpes-Côte-d'Azur ainsi que sur le nord-est de la Corse, jusqu'à plus de cinq fois localement dans les Alpes-Maritimes et le Var. Les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes, du Var, du Vaucluse et de l'Ardèche ont connu leur mois de novembre le plus arrosé depuis 1959. Des records mensuels ont été battus, comme à Bormes-les-Mimosas (Var) avec 575 mm ou à Nice (Alpes-Maritimes) avec 563,2 mm ; à Nice, il s'agit même du mois le plus pluvieux tous mois confondus depuis juillet 1942 (précédent record : 418,8 mm en octobre 1992). Ce mois de novembre ponctue un automne 2014 exceptionnellement pluvieux dans le sud de la France, où il est tombé jusqu'à 2263,1 mm à La Souche, 2082,7 mm à Valgorge, 2047,4 mm à Mayres, 2001,9 mm à Jaujac, 1825,6 mm à Barnas et 1716,1 mm à Loubaresse en Ardèche, 1469,2 mm à Villefort et 1439,7 mm à Vialas en Lozère, 1156,3 mm à Collobrières et 946,5 mm à Cogolin dans le Var.
En Italie, la pluviométrie a été très excédentaire dans le nord du pays. De nombreuses stations ont enregistré le mois de novembre le plus pluvieux depuis le début des observations, comme Milan-Lambrate (Lombardie) depuis 1778 avec 386,8 mm (un record tous mois confondus), Imperia (Ligurie) depuis 1876 avec 468,4 mm, Oropa (Piémont) depuis 1920 avec 1044,0 mm ou encore Musi (Frioul-Vénétie julienne) depuis 1923 avec 1176,8 mm (dont le cumul depuis le début de l'année atteint 5221,8 mm au 30 novembre !). Avec un cumul de 244,0 mm, Turin (Piémont) a connu son 4e mois de novembre le plus arrosé depuis 1802. Des cumuls mensuels supérieurs à 1000 mm ont été relevés dans plusieurs stations italiennes et font déjà de 2014 une des années les plus pluvieuses dans le nord de l'Italie : 1309,8 mm à Chievolis (dont 1151,4 mm sur les 15 premiers jours !), 1176,8 mm à Musi et 1056,0 mm à Coritis dans le Frioul-Vénétie julienne, 1260,8 mm à Monte Poggio, 1096,7 mm à Masone et 1043,8 mm à Monte Pennello en Ligurie, ou encore 1044,0 mm à Oropa dans le Piémont.

Un courant de sud à sud-ouest, particulièrement chaud mais très humide en Méditerranée, a engendré cinq épisodes de précipitations intenses dans le sud-est de la France et tout le nord de l'Italie : du 3 au 7, du 9 au 12, du 14 au 15, du 24 au 26 et du 27 au 30. En France, ces cinq nouveaux épisodes pluvieux intenses s'ajoutent aux cinq précédents qui se sont produits depuis la mi-septembre, portant le total à 10 pour l'automne 2014 (et à 11 depuis le début de l'année). Si ce type de situation n'est pas rare dans le sud de la France en automne, la fréquence des épisodes méditerranéens revêt cette année un caractère remarquable : selon Météo France, le nombre de jours avec des hauteurs de pluie supérieures à 190 mm en 24h sur les régions méditerranéennes est le plus important depuis 1958, devant l'année 2003.

— Le premier épisode s'est produit du 3 au 5 en France : les précipitations ont concerné l'Ardèche et le nord du Gard le 3, puis elles ont gagné la nuit suivante la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, le couloir rhodanien jusqu'à la Bourgogne. Ces pluies intenses ont provoqué des crues, des inondations et des coulées de boue. En 48h, on a relevé en Ardèche jusqu'à 409 mm à Mayres, 358,9 mm à Antraigues, 353,7 mm à Barnas (dont 307,5 mm le 3, soit un record en 1 jour au mois de novembre), 324,5 mm à Montpezat, et dans les Alpes-Maritimes jusqu'à 308,8 mm à Breil-sur-Roya et 278,3 mm à Sospel. À Nice, il est tombé 159,7 mm en 24h le 4, soit un record en 24h au mois de novembre (précédent record : 147,0 mm le 05/11/1957) et la 2e journée la plus pluvieuse depuis l'ouverture de la station en juillet 1942 (record : 191,4 mm le 13/10/1973).
Medicane au large de l'île de Malte
le 7 novembre 2014. © NASA
En Italie, il a fortement plu dans le nord-ouest du pays (Piémont et Ligurie) les 4 et 5 (parfois plus de 400 mm en 48h, comme à Someraro et Sambughetto), y compris en Toscane où il est tombé le 5 près de 300 mm en quelques heures dans la région de Carrare (150 mm en 2h). Par ailleurs, il a fortement plu dans le nord-est du pays du 4 au 6, dans le Frioul-Vénétie julienne en particulier, où il est tombé jusqu'à 709,6 mm en 48h à Malga Valine (dont 425,2 mm en 24h le 5-6 [10h-10h] !). Ces pluies ont provoqué des crues rapides et d'importantes inondations en de nombreux endroits, y compris en Slovénie le 6 (100 mm en 12h à Vogel).
L'enroulement du creux dépressionnaire en Méditerranée a abouti à la formation d'un vortex (979 hPa) au sud de la Sicile et près des côtes de l'île de Malte le 7 — un "medicane" (pour Mediterranean Hurricane) —, qui a donné de fortes rafales de vent sur la côte nord de Malte (154,5 km/h) et sur l'île italienne de Linosa (135,2 km/h).

— Le deuxième épisode est intervenu du 9 au 12 en France : les remontées pluvio-orageuses en provenance de Méditerranée ont affecté le littoral provençal et la côte orientale de la Corse. Un record de précipitations en 24h pour un mois de novembre a été battu à Bormes-les-Mimosas (Var) le 9 avec 156,9 mm (dont 81 mm en 1h). Des pluies intenses se sont abattues le 9 dans la région de Martigues (Bouches-du-Rhône) où il est tombé 160,0 mm. Le 10, les fortes précipitations ont touché l'est de la Corse avec 135,0 mm à Folelli.
En Italie, de nouvelles précipitations abondantes ont affecté le centre-est de la Ligurie et la Toscane les 10 et 11, ainsi que la Lombardie le 12 (Milan notamment).

— Le troisième épisode est survenu les 14 et 15 en France : d'abondantes précipitations ont touché les Cévennes le 14, jusqu'à 204,0 mm à Barnas (Ardèche), 210,0 mm au Collet-de-Dèze (Lozère) et 215,1 mm à Génolhac (Gard) [dont 142 mm en 4h], qui ont engendré très rapidement de fortes crues. Les précipitations se sont décalées durant la nuit suivante vers la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur : les cumuls sur les deux jours ont été supérieurs à 150 mm au nord de Port Grimaud (Var).
En Italie, des précipitations particulièrement violentes se sont abattues sur la Riviera Ligure : il serait tombé en 24h près de 370 mm le 14-15 à Masone, 361 mm à Giovi, 356 mm à Mignanego, 295,0 mm à Mele et à Fiorino, 285 mm à Monte Pennello. Ces fortes pluies ont provoqué une nouvelle fois des inondations dans la région de Gênes (où il est tombé jusqu'à 148 mm en 1 heure !), en particulier dans le secteur de Val Polcevera, Rivarolo et Cornigliano, ainsi que sur la commune de Ceranesi où il est tombé jusqu'à 380 mm en un peu plus de 24h. Dans la région de Gênes, cet événement météorologique est tout à fait comparable à celui de septembre 1992 par son intensité.
Par ailleurs, il a fortement plu en Lombardie le 15 (en particulier à Milan qui a connu d'importantes inondations) et en Toscane le 16 (140,8 mm en 16h à Boscolungo). En se décalant vers l'est, la dépression a provoqué de fortes précipitations le 19 en Albanie et des inondations qui ont fait 3 morts.

— Le quatrième épisode s'est produit du 24 au 26 en France : les départements des Pyrénées-Orientales, de l'Aude et de l'Hérault ont été touchés par une puissante cellule orageuse qui a donné 228 mm le 24 à Saint-André-de-Roquelongue (Aude), dont 169,5 mm en 3h et 96,5 mm en 1h ; il est tombé également 123,3 mm le 24 à Narbonne (Aude), soit un record en 1 jour au mois de novembre. Ces fortes pluies se sont décalées vers le Gard en fin de nuit suivante. Le 25, les orages ont progressé vers l'est et affecté les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes, du Var et du Gard : il est tombé notamment 157,8 mm à Hyères (Var) [dont 72 mm en 9h], 144 mm à Collobrières (Var) et 124 mm à Cogolin (Var). De fortes précipitations ont encore eu lieu le 26 sur la Côte d'Azur et le Languedoc. Au total sur 3 jours, on a relevé 251 mm à Collobrières (Var), 213,6 mm au Luc (Var), 184,9 mm à Hyères (Var), 171 mm à Durban-Corbières (Aude) et 134,5 mm à Cannes (Alpes-Maritimes).

— Le dernier épisode, particulièrement intense, s'est produit du 27 au 30 en France et a fait 5 victimes : des précipitations intenses se sont abattues dès le 27 au soir sur l'Ardèche, le Gard et l'Hérault, mais également sur l'Aveyron et l'est du Tarn le 28. Dans l'Hérault, on a relevé une rafale de 165 km/h le 28 à l'aéroport de Béziers-Cap d'Agde (un record mensuel) et une tornade F2 a même été observée à Sérignan. La nuit suivante, les fortes pluies ont atteint l'Aude et les Pyrénées-Orientales où elles sont restées soutenues jusqu'au 30 provoquant des inondations sur de grandes étendues. En 4 jours, il est tombé 230,5 mm à Labastide-Rouairoux (Tarn), 238,1 mm à Alzon (Gard), 242,0 mm à Bédarieux (Hérault), 293,9 mm à Durban-Corbières (Aude) et 311 mm à Puilaurens (Aude) [l'équivalent de 3 à 4 mois de pluie dans l'Aude] ; dans les Pyrénénées-Orientales, il est tombé 507 mm au Pic du Néoulous (dont 329,5 mm le 29), 414 mm à Prats-de-Mollo-la-Preste, 395 mm à Saint-Féliu-d'Amont (dont 292,0 mm le 29), 369 mm à Argelès-sur-Mer, 322 mm à Elne, 297 mm à Saint-Paul-de-Fenouillet, 286 mm à Alenya et 272 mm à Serrelongue.
L'est de la Corse a subi également des pluies torrentielles : un système orageux dit "en V" s'est rapidement formé dans la soirée du 27 ; il est resté quasi stationnaire pendant toute la journée du 28 et ne s'est dissipé que dans la nuit suivante. Sur la seule journée du 28, Météo France a relevé 18000 impacts de foudre (soit un impact toutes les 5 secondes !) sur la côte orientale de l'île et il est tombé en 24h jusqu'à 480 mm au barrage de Lugo-di-Nazza (dont 438 mm en 18h) et 328 mm à Campile. À partir des images radar, la lame d'eau maximale a été estimée à 720 mm en 24h le 28 à Antisanti. Sur l'ensemble de l'épisode (entre le 27 au soir et le 1er décembre matin), on a relevé 568 mm à Luggo-di-Nazza, 347 mm à Campile et 252 mm à Corte.

Valeurs extrêmes relevées en Europe (à l'ouest de l'Oural)
Tnn
-39,2°C le 23 à Hoseda-Hard (Russie) et -38,8°C le 22
À noter aussi :
-30,7°C le 22 à Vorkouta (Russie) et -30,6°C le 27
-29,7°C le 14 à Nedre Soppero (Suède)
-28,8°C le 13 à Karasjok (Norvège)
-28,5°C le 14 à Karesuando (Suède)
-23,5°C le 19 à Campoluzzo (Italie, 1768 m), -21,6°C le 18 et -21,5°C le 20
-22,1°C le 18 à la Capanna Margherita (Italie, 4560 m), -21,3°C le 19 et -20,1°C le 16
-17,7°C le 4 à Brúarjökull (Islande)
-15,5°C le 30 à Kuusiku (Estonie)
-14,8°C le 30 à Bialystok (Pologne)
-14,7°C le 28 à Klicev (Biélorussie)
-14,7°C le 10 à Grímsstaðir (Islande)
-13,8°C le 19 au Brunnenkogel (Autriche, 3437 m)
-13,2°C le 21 au Funtensee (Allemagne, 1601 m)
-10,6°C le 19 au Zugspitze (Allemagne, 2960 m)
-10,5°C le 20 au Sonnblick (Autriche, 3109 m)
-9,6°C le 25 au refuge Kakkalos/Mt Olympe (Grèce, 2648 m), -8,4°C le 1, -8,1°C le 20 (21h50)
-9,1°C le 19 au refuge Rosetta (Italie, 2581 m)
-7,0°C le 27 à Ormenio (Grèce)
-5,7°C le 3 à Lago Lacena (Italie, 1080 m)
-5,5°C le 10 à León Aéroport (Espagne)
-5,3°C le 3 à Rocca di Mezzo (Italie)
-5,2°C le 10 à La Covatilla (Espagne, 1960 m)
-5,0°C le 18 à Puerto El Pico (Espagne)
-3,5°C le 1 à Villanova Strisaili (Italie, Sardaigne)
-3,1°C le 1 à Gavoi (Italie, Sardaigne)
-2,4°C le 2 à Linguaglossa Etna Nord (Italie, Sicile)
Txx
+32,9°C le 30 à Capaci (Italie, Sicile), soit un record mensuel de chaleur en Sicile
+32,5°C le 30 à Palerme-Dante (Italie, Sicile)
+31,9°C le 30 à Misilmeri (Italie, Sicile)
+31,7°C le 30 à Palerme-Istituto Zootecnico (Italie, Sicile)
+31,7°C le 30 à Palerme-Observatoire astronomique (Italie, Sicile)
À noter aussi :
+30,9°C le 30 à Caronia Buzza (Italie, Sicile)
+30,3°C le 30 à Lascari (Italie, Sicile)
+30,3°C le 30 à Palerme-Boccadifalco (Italie, Sicile)
+29,0°C le 23 à Pollença (Espagne, Baléares)
+28,8°C les 5 et 6 à Lascari (Italie, Sardaigne)
+28,4°C le 4 à Dorgali Filitta (Italie, Sardaigne)
+28,3°C le 1 à Alvalade (Portugal)
+28,3°C le 23 à Aïciritz (France)
+27,9°C le 23 à Usini Mobile (Italie, Sardaigne)
+27,0°C le 4 à Ajaccio (France, Corse)
+26,9°C le 23 à Sartène (France, Corse) et +26,4°C le 4
+26,8°C le 23 à Pointe de Socoa (France) 
+26,8°C le 23 à Saint-Jean-de-Luz (France)
+26,7°C le 23 à Bustince (France)
+26,5°C le 23 à Espelette (France)
+26,0°C le 4 à Figari (France, Corse)
+25,9°C le 7 à Gurahont (Roumanie)
+25,9°C le 9 à Novorossijsk (Russie)
+25,7°C le 23 à Mendive (France)
+25,7°C le 23 à Pila Canale (France, Corse)
+25,6°C le 7 à Oravita (Roumanie)
+25,6°C le 23 à Sari d'Orsino (France, Corse)
+25,4°C le 7 à Holod (Roumanie)
+25,3°C le 23 à Biarritz-Anglet (France)
+25,3°C le 23 à Tarbes (France)
+25,2°C le 7 à Resita (Roumanie)
+25,1°C le 9 à Gelendzik (Russie)
+24,7°C le 1 à Mont-de-Marsan (France)
+24,6°C le 3 à Carcassonne (France)
+24,6°C le 7 à Kecskeméthez-Fülöpházá (Hongrie)
+24,5°C le 23 à Pau (France)
+24,3°C le 1 à Clermont-Ferrand (France)
+24,3°C le 7 à Arad (Roumanie)
+24,3°C le 7 à Sombor (Serbie)
+24,2°C le 23 à Saint-Girons (France)
+24,1°C le 1 à Agen-Estillac (France)
+24,1°C le 1 à Auch (France)
+24,1°C le 1 à Geilenkirchen (Allemagne)
+24,0°C le 23 à Guéret (France)
+23,9°C le 1 au Luc (France)
+23,7°C le 8 à Brody (Ukraine)
+23,6°C le 7 à Loznica (Serbie)
+23,6°C le 8 à Zerind (Roumanie)
+23,3°C le 1 à Avord (France)
+23,2°C le 8 à Drohobych (Ukraine) 
+22,2°C les 8 et 9 à Przemysl (Pologne)
+22,1°C le 4 à Rohrspitz (Autriche)
+22,0°C le 1 à Ell (Pays-Bas), soit un record mensuel de chaleur aux Pays-Bas
+22,0°C le 4 à Waidhofen/Ybbs (Autriche)
+21,8°C le 1 au Puy-Loudes (France)
+21,7°C le 1 à Aachen (Allemagne)
+21,6°C le 4 à Salzbourg/Freisaal (Autriche)
+21,4°C le 1 à Maastricht (Pays-Bas)
+21,4°C le 1 à Paris-Montsouris (France)
+21,4°C le 9 à Krasnaya Polyana (Russie)
+21,3°C les 1 et 2 à Bourg-Saint-Maurice (France, 865 m)
+21,3°C le 4 à Kufstein (Autriche)
+21,2°C le 1 à Kleine-Brogel (Belgique)
+21,2°C le 11 à Weyer (Autriche)
+21,1°C le 1 à Diepenbeek (Belgique)
+21,1°C le 1 à Bierset (Belgique)
+20,9°C le 1 à Bingsa (Norvège)
+20,8°C le 1 à Chamonix (France, 1042 m)
+20,8°C le 6 à Nowy Sacz (Pologne)
+20,6°C le 1 à Eindhoven (Pays-Bas)
+20,4°C le 1 à Dusseldorf (Allemagne)
+20,4°C le 8 à Kamenica Nad Cirochou (Slovaquie)
+20,3°C le 1 à Bruxelles-Uccle (Belgique)
+20,3°C le 6 à Cracovie (Pologne)
+20,2°C le 1 à Cologne-Bonn Aéroport (Allemagne)
+20,2°C le 11 à Altdorf (Suisse)
+20,1°C le 1 à Brême (Allemagne)
+20,1°C le 1 à Brusdalsvatnet (Norvège) 
+19,9°C le 4 à Glarus (Suisse)
+19,7°C les 4 et 11 à Bad Ragaz (Suisse)
+19,6°C le 3 à Sion (Suisse)
+19,5°C le 1 à Spa (Belgique)
+19,1°C le 7 à Pinsk (Biélorussie)
+19,0°C le 6 à Zitkovici (Biélorussie)
+18,2°C le 1 à Amsterdam (Pays-Bas)
+17,4°C le 30 à Linguaglossa Etna Nord (Italie, Sicile, 1875 m)
+17,0°C le 6 à Sluck (Biélorussie)
+17,0°C le 7 à Zakopane (Pologne, 857 m)
+16,6°C le 1 à Gilleleje (Danemark)
+16,4°C le 9 à Bragin (Biélorussie)
+15,5°C le 2 à Markaryd (Suède)
+15,3°C le 4 à Kolka (Lettonie)
+14,5°C le 2 à Göteborg (Suède)
+14,5°C le 14 à Skrauthólum (Islande)
+12,7°C le 15 à Bláfeldi (Islande)
+12,6°C le 4 à Võru (Estonie)
RRx/24h
720 mm [valeur estimée] le 28 à Antisanti (France, Corse)
480 mm le 28 au barrage de Lugo-di-Nazza (France, Corse), dont 438 mm en 18h et 180 mm en 2h
425,2 mm le 5-6 [10h-10h] à Malga Valine (Italie, Frioul-Vénétie julienne) et 709,6 mm en 48h du 4 (14h) au 6 (14h)
402,0 mm le 5-6 [18h-18h] à Chievolis (Italie, Frioul-Vénétie julienne) et 621,2 mm en 48h du 4 (13h30) au 6 (13h30)
À noter aussi :
357,4 mm le 5 à Piancavallo (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
356 mm le 14-15 à Mignanego (Italie, Ligurie)
343,4 mm le 4-5 à Someraro (Italie, Piémont)
335,0 mm le 5 à Barcis (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
334,2 mm le 10-11 [23h30-23h30] à Musi (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
330,4 mm le 5 à Linguaglossa Etna Nord (Italie, Sicile), 226,2 mm le 7 et 163,0 mm le 6
329,5 mm le 29 au Pic du Néoulous (France, Pyrénées-Orientales) et 168,0 mm le 30
328 mm le 28 à Campile (France, Corse)
314,8 mm le 5-6 [7h30-7h30] à Casera Pradut (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
314,4 mm le 5-6 [8h-8h] à Coritis (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
311,8 mm le 5-6 [7h30-7h30] à Casera Podestine (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
310,0 mm le 10-11 [23h30-23h30] à Ponte Sambo (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
307,5 mm le 3 à Barnas (France, Ardèche), 204,0 mm le 14
307,2 mm le 5-6 [7h30-7h30] à Andreis (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
304,2 mm le 5-6 [7h30-7h30] à Val dei Sass (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
297,4 mm le 4-5 à Sambughetto (Italie, Piémont)
295,1 mm le 27-28 [19h-19h] à Tauriac-de-Camarès (France, Aveyron)
292,0 mm le 29 à Saint-Féliu-d'Amont (France, Pyrénées-Orientales)
278,4 mm le 4-5 à Cicogna (Italie, Piémont)
278,2 mm le 4-5 à Pallanza (Italie, Piémont) 
272,9 mm le 27-28 [19h-19h] à Roqueredonde (France, Hérault) 
266,4 mm le 5 à Tolmezzo (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
266,0 mm le 4-5 à Larecchio (Italie, Piémont) 
261,8 mm le 5-6 [7h30-7h30] à Lesis (Italie, Frioul-Vénétie julienne)
234,2 mm le 29 à Durban-Corbières (France, Aude), 113,4 mm le 30 en 3h
228 mm le 24 à Saint-André-de-Roquelongue (France, Aude), dont 169,5 mm en 3h
225,4 mm le 29 à Canet-en-Roussillon (France, Pyrénées-Atlantiques)
220,4 mm le 3 au Cheylard (France, Ardèche)
219,7 mm le 29 à Saint-Paul-de-Fenouillet (France, Pyrénées-Orientales)
215,1 mm le 14 à Génolhac (France, Gard), dont 142 mm en 4h
213,0 mm le 29 Banyuls-sur-Mer/La Baillaury (France, Pyrénées-Orientales)
212,4 mm le 27-28 [19h-19h] à Bédarieux (France, Hérault)
211,3 mm le 27-28 [19h-19h] à Dourbies (France, Gard)
210,4 mm le 27-28 [19h-19h] à Saint-Beaulize (France, Aveyron)
210,0 mm le 14 au Collet-de-Dèze (France, Lozère)
202,0 mm le 29 à Elne (France, Pyrénées-Orientales)
200,0 mm le 28 à Oletta (France, Corse)
187,7 mm le 28 à Peux-et-Couffouleux (France, Aveyron)
186 mm le 7 à Velletri (Italie, Latium)
184,0 mm le 29 à Alenya (France, Pyrénées-Orientales)
180,4 mm le 28 à La Pinilla (Espagne)
180,0 mm le 29 à La-Salvetat-sur-Agout (France, Hérault)
170,4 mm le 29 à Torreilles (France, Pyrénées-Orientales)
169,5 mm le 29 à Port-Vendres/Cap Béar (France, Pyrénées-Orientales)
169,0 mm le 29 à Thuir (France, Pyrénées-Orientales)
166,6 mm le 29 à Serrelongue (France, Pyrénées-Orientales)
161,5 mm le 15 à Invorio Inferiore (Italie, Piémont)
160,0 mm le 3 à Villefort (France, Lozère)
160,0 mm le 9 à Martigues (France, Bouches-du-Rhône)
159,7 mm le 4 à Nice (France, Alpes-Maritimes)
158,2 mm le 13 à Puerto El Pico (Espagne)
158,2 mm le 28 à Lunas (France, Hérault)
157,8 mm le 25 à Hyères (France, Var)
156,9 mm le 9 à Bormes-les-Mimosas (France, Var)
156,3 mm le 29 à La Lhau (France, Pyrénées-Orientales)
156 mm le 7 à Borgo Montello (Italie, Latium)
152 mm le 5-6 [19h-19h] à Koetschach (Autriche) et 146 mm le 4-5 [19h-19h] (382 mm en 4 jours du 5 au 8)
151,6 mm le 15 à Soriso (Italie, Piémont)
151,4 mm le 12 à Bussero (Italie, Lombardie)
150 mm le 4-5 [19h-19h] à Dellach im Drautal (Autriche) et 118 mm le 5-6 [19h-19h] (331 mm en 4 jours du 5 au 8)
149,9 mm le 15 à Caraniso di Torno (Italie, Lombardie)
144 mm le 25 à Collobrières (France, Var)
141,5 mm le 12 à Truccazzano (Italie, Lombardie)
140,6 mm le 3 à La Grand-Combe (France, Gard)
135,2 mm le 30 à Eus (France, Pyrénées-Orientales)
135,0 mm le 10 à Folelli (France, Haute-Corse)
134,2 mm le 7 à Linguaglossa (Italie, Sicile)
132,0 mm le 11 à Trapani Fulgatore (Italie, Sicile)
131,5 mm le 28 à Lacaune (France, Tarn)
124,6 mm le 29 à Perpignan-Rivesaltes (France, Pyrénées-Orientales)
124 mm le 25 à Cogolin (France, Var)
123,6 mm le 15 à Milan-San Leonardo (Italie, Lombardie)
123,4 mm le 29 à Sant Pau de Segúries (Espagne)
123,3 mm le 24 à Narbonne (France, Aude)
122,9 mm le 15 à Milan-Lambrate (Italie, Lombardie)
122,6 mm le 6-7 à Alltberg House (Royaume-Uni, Écosse, île de Skye)
Rafales de vent
207,6 km/h le 4 à la Croix de Chamrousse (France, Isère, 2250 m)
187,9 km/h le 4 à Gütsch ob Andermatt (Suisse, 2283 m)
186,8 km/h le 4 au Titlis (Suisse, 3040 m)
183 km/h le 13 à Cairngorm (Royaume-Uni, Écosse, 1245 m), 180 km/h le 14, 165 km/h le 6 et 163 km/h le 11
181,1 km/h le 4 à La Masse (France, Savoie, 2800 m)
180 km/h le 4 au Piz Martegnas (Suisse, 2670 m)
176,8 km/h le 4 au Mont Aigoual (France, Gard, 1567 m)
176 km/h le 4 à Villard-de-Lans (France, Isère, 1024 m)
172,8 km/h le 4 au Zugspitze (Allemagne, 2960 m)
172 km/h le 13 à Cairnwell (Royaume-Uni, Écosse, 933 m) et 159 km/h le 14
172 km/h le 27 à La Pinilla (Espagne) et 150 km/h le 28
170 km/h le 27 à Iraty (France) et 130 km/h le 21
167,4 km/h le 4 au Jungfraujoch (Suisse, 3580 m)
165 km/h le 28 à Béziers-Cap d'Agde (France, Hérault), soit un record mensuel
163,1 km/h le 4 à l'aiguille du Midi (France, Haute-Savoie, 3845 m)
156 km/h le 8 à Fisterra (Espagne) et 154 km/h le 7
154 km/h le 13 à Ouessant (France)
143 km/h le 13 à Plougonvelin (France)
138 km/h le 13 à Camaret-sur-Mer (France) et 130 km/h le 3
135 km/h le 3 à Valdezcaray (Espagne)
133,9 km/h le 4 au Bec-de-l'Aigle (France)
133 km/h le 29 à Leucate (France)


ASIE :
— Ce mois de novembre a été plus chaud que la normale dans l'est de l'Asie, en particulier dans l'extrême-est de la Sibérie, où l'anomalie positive dépasse 7°C par endroits : +8,7°C sur l'île Wrangel (île située dans l'océan Arctique, entre la mer de Sibérie orientale et la mer des Tchouktches), +7,5°C à Anadyr, +7,0°C à Ouelen (localité située la plus à l'est du continent eurasiatique). Des températures anormalement élevées ont également été enregistrées en Asie du Sud-Est, notamment en Thaïlande (de l'ordre de +2°C à +3°C).
En revanche, des températures plus froides que la normale ont été relevées dans le nord de la Sibérie centrale, dans le sud-ouest de la Sibérie, en Ouzbékistan et au Turkménistan (anomalie négative de -3°C à -4°C), ainsi qu'au Kazakhstan, au Tadjikistan et jusqu'au Moyen-Orient (en Iran notamment). Dans le nord de la Sibérie, les températures ont chuté sévèrement à partir du 22 : on a relevé des températures minimales inférieures à -49°C en plusieurs endroits et jusqu'à -52,7°C le 28 à Habardino. La température est descendue jusqu'à -44,9°C le 25 à Norilsk, soit un record de froid pour un mois de novembre (précédent record : -43,1°C en novembre 1987). Dans le nord-est de la Sibérie, la station de Verkhoïansk accuse un déficit thermique mensuel de -4,6°C (-8,9°C sur les 14 premiers jours du mois) : la température a chuté jusqu'à -51,0°C le 14, soit l'une des Tn inférieures à -50°C les plus précoces à la station depuis 1891.
Un froid intense a envahi la Sibérie méridionale durant la dernière semaine : on a relevé jusqu'à -37,2°C le 29 à Tomsk (56°30'N), -36,9°C le 29 à Kemerovo (55°15'N) et -34,1°C le même jour à Novossibirsk (54°54'N). Notons enfin que la température a chuté jusqu'à -37,3°C le 27 à Novyj Urengoj, juste à l'est de l'Oural.
— Au cours de mois de novembre, la pluviométrie a été excédentaire au Kazakhstan, mais aussi du Turkménistan au Kirghizistan, et jusque dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang.
Carte des cumuls pluviométriques
en Malaisie en novembre 2014.
© MET Malaysia
Par ailleurs, des précipitations torrentielles se sont abattues sur la péninsule Malaise du 18 au 20 et ont provoqué d'importantes inondations dans la région de Kuala Terengganu (où il est tombé 595 mm en 48h [277 mm le 18 et 318 mm le 19]), de Kota Bharu (397 mm en 48h les 18 et 19) et de Gong Kedak (391 mm en 48h). Ces inondations sont comparables à celles de novembre 2009, mais l'intensité des précipitations sur deux jours est supérieure. Rappelons qu'il était tombé 740,8 mm du 01 au 24/11/2009 à Kota Bharu, 968,1 mm à Kuala Terengganu et 1224,2 mm à Gong Kedak.
— Notons enfin que l'un des plus puissants cyclones de l'année 2014, le super typhon Nuri (au cœur duquel la pression est descendue jusqu'à 910 hPa le 3 à 520 km au sud-ouest de l'archipel japonais d'Okinotorishima), n'a heureusement pas touché terre et est passé à l'est du Japon en remontant vers les hautes latitudes, avant de devenir la plus puissante dépression extra-tropicale en mer de Béring le 7.

Valeurs extrêmes relevées en Asie
Tnn
-52,7°C le 28 à Habardino (Russie, Sibérie), -52,1°C le 27 et -50,8°C le 30
-51,0°C le 14 à Verkhoïansk (Russie, Sibérie)
-50,9°C le 26 à Tugoncani (Russie, Sibérie) et -50,7°C le 25
-50,8°C le 24 à Kellog (Russie, Sibérie)
-50,0°C les 27 et 28 à Selagoncy (Russie, Sibérie)
-50,0°C le 13 à Ekyuchchyu (Russie, Sibérie)
-49,8°C le 24 à Verescagino (Russie, Sibérie)
-49,8°C le 25 à Yarol'in (Russie, Sibérie)
-49,5°C le 25 à Igarka (Russie, Sibérie)
-49,5°C le 27 à Dzalinda (Russie, Sibérie)
-49,3°C le 25 à Agata (Russie, Sibérie)
-49,0°C le 24 à Yanov-Stan (Russie, Sibérie)
À noter :
-44,9°C le 25 à Norilsk (Russie, Sibérie), -43,9°C le 26 et -43,3°C le 24
-38,1°C le 30 à Rinchinlhumbe (Mongolie, 1583 m)
-37,2°C le 29 à Tomsk (Russie, Sibérie, 56°30'N) et -36,4°C le 28
-36,9°C le 29 à Kemerovo (Russie, Sibérie, 55°15'N) et -34,4°C le 28
-36,3°C le 30 à Mohe (Chine)
-34,9°C le 29 à Leninogorsk (Kazakhstan, 809 m) et -31,0°C le 25
-34,1°C le 29 à Novossibirsk (Russie, Sibérie, 54°54'N), -33,1°C les 25 et 28
-34,0°C le 29 à Urdzhar (Kazakhstan, 501 m)
-32,1°C le 29 à Semipalatinsk (Kazakhstan, 196 m)
-31,8°C le 24 à Tulihe (Chine) et -31,6°C le 28
-30,5°C le 29 à Bol'Soe Narymskoe (Kazakhstan, 401 m)
-30,4°C le 25 à Barshino (Kazakhstan, 349 m)
-30,3°C le 25 à Zhangiztobe (Kazakhstan, 455 m)
-30,1°C le 29 à Mikhailovka (Kazakhstan, 114 m)
-30,0°C le 25 à Zharyk (Kazakhstan, 656 m)
-30,0°C le 29 à Semijarka (Kazakhstan, 148 m)
-30,0°C le 29 à Pavlodar (Kazakhstan, 123 m)

-19,7°C le 25 à Samjiyon (Corée du Nord, 1382 m)
-17,2°C le 15 au Mt Fuji (Japon, 3772 m)
-15,6°C le 19 à Changjin (Corée du Nord, 1080 m)
-15,5°C le 23 à Pungsan (Corée du Nord, 1200 m)
-15,2°C le 15 à Hyesan (Corée du Nord, 715 m)
-8,6°C les 13 et 19 à Taegwallyong (Corée du Sud, 842 m)
-6,6°C le 24 à Skardu (Pakistan)
Txx
+39,4°C le 9 à La Mecque (Arabie Saoudite) et +39,0°C les 2, 8 et 10
À noter :
+38,6°C le 1 à Bima (Indonésie)
+38,4°C le 11 à Sumbawa Besar (Indonésie) et +38,2°C le 21
+37,5°C les 2 et 3 à Nawabshah/Shaheed Benazirabad Airport (Pakistan)
+37,4°C le 18 à Bau-Bau/Beto Ambiri (Indonésie), soit un record absolu pour l'île de Buton (Sulawesi)
+37,2°C le 4 à Chhor (Pakistan)
+37,2°C le 11 à Kupang (Indonésie, Timor-Oriental)
+36,2°C le 11 à Maumere/Wai Oti (Indonésie, île de Flores)
RRx/24h
365,5 mm en 21h le 27 à Shimoji (Japon, Okinawa), dont 352,5 mm en 12h et 223,5 mm en 6h
318,0 mm le 19 à Kuala Terengganu (Malaisie) et 277,0 mm le 18
271,0 mm le 18 à Kota Bharu (Malaisie), 145,0 mm le 13 et 126,0 mm le 19
À noter aussi :
244,0 mm le 13 à Marmaris (Turquie)
225,2 mm le 8 à Jan Di Rubber Research Station/Nakhon Si Thammarat (Thaïlande)
199,0 mm le 18 à Gong Kedak (Malaisie) et 192,0 mm le 19
193,5 mm le 18 à Ruso Narathiwat (Thaïlande)
192,1 mm le 19 à Alabat (Philippines)
176 mm le 13 à Throvagunta (Inde)
168,0 mm le 8 à Bintulu (Malaisie)
167 mm le 13 à Mukthinutala (Inde)
166,0 mm le 28 à Kupang (Indonésie)
161,0 mm le 19 à Phatthalung Agromet. (Thaïlande)
160,0 mm le 21 à Khao Chaison Pattalung (Thaïlande)
154 mm le 13 à Ongole (Inde)
151,5 mm le 26 à Panama Tank (Sri Lanka)


ARCTIQUE-GROENLAND :
Tnn
-50,8°C le 27 à Summit (Groenland, 3200 m)
À noter (pour les stations < 1000 m d'altitude ) :
-43,7°C le 6 à Kap Morris Jesup (Groenland)
Txx
+9,2°C le 16 à Narsarsuaq (Groenland)


AMÉRIQUE DU NORD et AMÉRIQUE CENTRALE :
— Ce mois de novembre 2014 a été particulièrement froid sur la majeure partie de l'Amérique du Nord, aux États-Unis et au Canada (-3°C à -5°C en dessous des normales). Les États-Unis contigus ont connu le mois de novembre le plus froid depuis 2000 et le 16e plus froid depuis 1895. Plus de 9000 records quotidiens de froid (Tn et Tx) ont été battus au cours de ce mois, certaines stations américaines disposant de longues séries d'observation ayant même battu leur record de froid mensuel. La plupart des États situés entre les Rocheuses et la côte atlantique ont enregistré un mois de novembre plus froid que la normale : ce mois de novembre figure dans le top 10 des plus froids pour 18 États du Midwest au Sud-Est, en passant par la vallée de l'Ohio ; il s'agit aussi du 2e mois de novembre le plus froid en Alabama et au Mississippi, du 3e en Louisiane et en Arkansas depuis 1895. Plusieurs villes ont enregistré le 2e mois de novembre le plus froid depuis le début des observations, comme Gainesville (Floride, 1890-2014), Mobile (Alabama, 1872-2014) ou Macon (Géorgie, 1899-2014).
Seul le Sud-Ouest des États-Unis contigus a connu des températures moyennes supérieures à la normale : la Californie a d'ailleurs enregistré son 9e mois de novembre le plus chaud. Malgré quelques précipitations en fin de mois, la sécheresse a également perduré en Californie, contrairement à certains États qui ont connu un mois de novembre plus pluvieux que la normale (Floride, Caroline du Sud, Géorgie, Montana et Michigan en particulier). À titre d'exemple, il s'agit du mois de novembre le plus pluvieux à Ocala (Floride) depuis 1896, ainsi qu'à Missoula (Montana).
— Plusieurs coulées d'air froid en provenance de l'Arctique se sont propagées à l'est des Rocheuses jusque dans le sud des États-Unis, accompagnées de plusieurs épisodes neigeux intenses. Tout d'abord en tout début de mois, du Midwest au Sud : il a fortement neigé dans le Tennessee, jusqu'à 55 cm en 24h le 1 au Mt LeConte ; il a neigé également en Caroline du Nord et en Caroline du Sud le 1 : il est tombé notamment 13 cm à Asheville (Caroline du Nord), ce qui constitue les chutes de neige les plus précoces à Asheville, tout comme à Columbia (Caroline du Sud) où la température était encore 6 jours plus tôt de +30,6°C le 26/10/2014 !
Une gigantesque vague de froid a envahi l'Amérique du Nord à partir du 10 (les Grandes Plaines et le Midwest en particulier du 10 au 13) ; l'air froid a atteint le Texas dès le 12 et le golfe du Mexique le 13 ; les deux-tiers du continent nord-américain ont été finalement affectés par cette vague de froid tout à fait remarquable par son ampleur et son intensité. Les températures ont chuté très brutalement, comme à Amarillo (Texas) où l'on relevait +28°C le 10 après-midi et -7°C le 11 matin, soit une baisse de 35°C en 12h ! À Casper (International Airport), dans le Wyoming, on est passé d'une Tx de +12,8°C le 10 à une Tn de -28,3°C le 11, soit une baisse de 41,1°C en moins de 24h ! Plus étonnant encore, Casper a égalé sa plus haute température pour un mois de novembre le 1er (+22,2°C), avant d'enregistrer le 12 un nouveau record de froid mensuel depuis 1937 (-32,8°C, contre -29,4°C le 23/11/1985) ! Des températures particulièrement basses ont été relevées dans le Wyoming, mais également dans le Colorado où la température est descendue à -29,4°C le 13 à Limon (record mensuel depuis 1948) et -25,6°C le même jour à l'aéroport international de Denver : il s'agit d'un nouveau record de froid en novembre pour la station depuis 1947 et la valeur la plus basse enregistrée dans la zone métropolitaine de Denver depuis 1887 (le record mensuel absolu étant de -27,8°C en novembre 1877) ! De nombreux records de froid quotidiens ont également été battus dans les Prairies canadiennes du 11 au 14.
D'importantes chutes de neige se sont produites dans la région des Grands Lacs (Michigan, Minnesota et Wisconsin) : on a relevé au sol 91,7 cm le 13 à Ishpeming et 82,6 cm à Negaunee (Michigan), et jusqu'à 127,2 cm le 14 à Gile (Wisconsin) où le cumul mensuel s'élève finalement à 280,9 cm (dont 122,7 cm tombés en 72h du 10 au 13), soit un record en 1 mois pour l’État du Wisconsin (précédent record : 262,9 cm en janvier 1997 à Hurley).
50,4% des États-Unis étaient recouverts par la neige le 17, un record pour un mois de novembre depuis au moins 1966 (cf. cette animation de la couverture neigeuse en novembre). Par ailleurs, la température moyenne à l'échelle des États-Unis était de -7,0°C le 18 (7h AM), soit un record pour un mois de novembre depuis le 30/11/1976 (-7,9°C). Ce jour-là, les 50 États américains (Hawaï compris) ont enregistré au moins une Tn inférieure à 0°C. Le froid a gagné les États de l'Alabama, de la Caroline du Nord et de la Floride (jusque sur les côtes) du 18 au 20 : on a relevé notamment -5,6°C le 19 à Tallahassee et -3,9°C à Pensacola (Floride), et surtout -10,0°C le même jour à Charlotte/Douglas International Airport (Caroline du Nord), soit la plus basse température relevée à la station aussi tôt dans la saison.
Mais l'événement le plus remarquable est survenu sur les rives des lacs Érié et Ontario. En raison de "l'effet de lac" (cf. infographie ci-contre), des quantités exceptionnelles de neige sont tombées du 18 au 20, parfois en quelques heures et de manière très localisée (cf. cette animation radar), au cours de deux tempêtes successives qui ont fait 14 victimes. La région de Buffalo (New York) a été la plus touchée : il est tombé jusqu'à 223,5 cm de neige à Cowlesville durant cet événement météorologique exceptionnel. En 24h, il est tombé jusqu'à 130-150 cm au sud et à l'est de Buffalo (notamment à Alden, Lancaster, Cheektowaga et West Seneca), et jusqu'à 13 cm par heure !
> Voir d'autres photos.
> Reportage de NBC News.
On a relevé au sol 170,2 cm le 21 (0h UTC) à East Aurora 1.0 ESE (311 m). Il serait même tombé jusqu'à 193 cm en 24h dans la région de Buffalo, mais cette valeur n'a pas été confirmée officiellement. Néanmoins, le record officiel de chutes de neige en 24h pour l'État de New York a été battu, puisqu'il est tombé 165 cm en seulement 15h le 19 à 4 miles au sud de Cheektowaga [a priori un record national sur cette durée d'observation !]. Rappelons que le record officiel pour l'État de New York était de 124,5 cm le 14-15/11/1900 à Watertown. Signalons un autre record battu, non officiel mais néanmoins largement admis : 137,2 cm en janvier 1976 à Barnes Corner (Tug Hill Plateau). Enfin, d’autres records non officiels font état de 172,7 cm le 09/01/1976 à Adams et 195,6 cm le 11-12/01/1997 à Montague Township.
Cette vague de froid et de neige a été suivie par un redoux spectaculaire, faisant courir à la région de Buffalo un risque majeur d'inondations. La température est remontée jusqu'à +18,3°C le 24 à Buffalo (États-Unis, New York) et jusqu'à +21,3°C le même jour à Saint-Anicet (Canada, Québec). Quelques jours plus tard, les températures ont de nouveau chuté brutalement dans le nord et le nord-est des États-Unis, accompagnées d'importantes chutes de neige du Maine au Maryland les 26 et 27 (jusqu'à plus de 50 cm par endroits). Dans le Montana, le Nebraska et le Wyoming, certaines stations ont enregistré une chute vertigineuse de la température ; voici quelques exemples parmi les plus significatifs :
  • Great Falls (Montana) : +12,2°C le 29 à 2h53 PM, -16,7°C à 8h53 PM, soit une baisse de -28,9°C en 6 heures (dont -16,6°C en 18 minutes entre 3h35 et 3h53 PM et -15,0°C en 9 minutes entre 3h35 et 3h44 PM !) ;
  • York (Nebraska) : +27,2°C le 29 à 1h35 PM, -12,2°C le 30 à 7h30 AM, soit une baisse de -39,4°C en 18 heures ;
  • Bozeman (Montana) : +9,4°C le 29 à 8h AM, -30,0°C le 30 à 5h42 AM, soit une chute de -39,4°C en moins de 22 heures (21h42 exactement) ;
  • Norfolk (Nebraska) : +25,0°C le 29 à 3h PM, -13,3°C le 30 à 8h AM, soit une baisse de -38,3°C en 17 heures ;
  • Hastings (Nebraska) : +26,7°C le 29 à 1h PM, -11,7°C le 30 à 8h AM, soit une baisse de -38,4°C en 19 heures ;
  • Grand Island (Nebraska) : +25,6°C le 29 à 1h PM, -12,2°C le 30 à 6h AM, soit une baisse de -37,8°C en 17 heures ;
  • Valentine (Nebraska) : +21,7°C le 29 à 1h PM, -16,1°C le 30 à 6h AM, soit une baisse de -37,8°C en 17 heures ;
  • Douglas (Wyoming) : +11,1°C le 29 à 7h PM, -8,9°C le 30 à 8h PM, soit une baisse de -20,0°C en 23 heures ;
  • Livingston (Montana) : +8,3°C le 29 à 7h53 AM, -6,1°C à 7h59 AM, soit une baisse de -14,4°C en 6 minutes ! La température a atteint -14,4°C à minuit, soit une baisse de -22,7°C en un peu moins de 17 heures.
— Tandis que la majeure partie des États-Unis a connu des températures particulièrement basses au cours de ce mois de novembre, l'Alaska a enregistré des températures anormalement élevées, en particulier du 9 au 14 et du 17 au 21. De nombreux records quotidiens de chaleur ont été battus et la température est montée jusqu'à +13,3°C le 18 à Cordova, soit un record de chaleur mensuel à la station depuis 1912. L’Alaska a connu le 5e mois de novembre le plus chaud depuis 1918, avec une anomalie thermique qui atteint près de +4°C. L'excédent thermique est plus important encore dans certaines stations, jusqu'à +7,6°C à King Salmon (Tm de +2,5°C contre une normale de -5,1°C) et +5,9°C à McGrath (Tm de -8,8°C contre une normale de -14,7°C), ces deux stations enregistrant de ce fait leur mois de novembre le plus chaud.
Minimum dépressionnaire en mer de Béring
le 8 novembre 2014. © NASA
— L’ex-super typhon Nuri, devenu cyclone extra-tropical (cf. cette animation), a atteint la mer de Béring le 7 : la pression est descendue jusqu’à 924 hPa en mer de Béring (valeur estimée), au large de la péninsule russe du Kamtchatka le 7 au matin (heure locale), soit un record en Alaska et les régions environnantes depuis le 25/10/1977 (925 hPa à Dutch Harbor). Il s’agit d’une des plus basses pressions relevées hors ouragan dans le monde, la pression ayant chuté de plus de 50 hPa en moins de 24 heures ! Rappelons que le record est détenu par une puissante dépression entre l'Islande et l'Écosse le 10 janvier 1993, au cœur de laquelle la pression a atteint la plus faible valeur jamais enregistrée dans cette région propice aux tempêtes. Pendant 15 heures, la pression centrale est restée inférieure à 920 hPa et la Royal Meteorological Society (Weather, vol. 48, n° 4, p. 98-107) a estimé que le minimum était compris entre 915 et 912 hPa (une valeur de 916 hPa minimum a été confirmée).
Le minimum dépressionnaire en mer de Béring fait aussi l’objet de débats puisque la Japan Meteorological Agency a estimé la pression minimale à 920 hPa le 8 à 6h UTC (cf. la 2e carte synoptique ci-contre).
Par ailleurs, une bouée marine (55°1’N-170°7’E) a enregistré une pression minimum de 929,8 hPa le 8 à 2h UTC, la pression ayant chuté de 37,3 hPa en seulement 6 heures le 7 entre 16h et 22h UTC. Le vent a soufflé fort dans les îles Aléoutiennes occidentales (156,1 km/h le 7 à Eareckson Air Station, sur l'île de Shemya), mais bien moins toutefois que lors de la tempête d'octobre 1977 (209,2 km/h à Adak Island).
— De fortes précipitations se sont abattues du 5 au 7 sur le nord des Caraïbes (Haïti, Puerto Rico, République dominicaine) qui ont provoqué des inondations et des coulées de boue meurtrières. Ces intempéries ont fait 8 victimes et ont occasionné l'évacuation de 4500 personnes à Haïti, notamment à Cap-Haïtien. Notons aussi qu'il a fortement plu le 7 dans la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin : il est tombé 127 mm en 6h à Juliana Airport.

Valeurs extrêmes relevées en Amérique du Nord et en Amérique centrale
Tnn
-42,3°C le 30 à Kugaaruk (Canada, Nunavut, 68°32'N, 16 m)
-42,0°C le 29 à Hendrickson Creek (Canada, Alberta, 1448 m), -39,7°C le 28
À noter :
-37,2°C les 28 et 29 à Chicken (États-Unis, Alaska, 549 m)
-36,7°C les 13 et 14 à Thermopolis 9 NE (États-Unis, Wyoming, 1305 m) et
-35,6°C le 13 à Big Trails Coop (États-Unis, Wyoming, 1426 m)
-35,0°C le 12 à Daniel Fish Hatchery (États-Unis, Wyoming, 2236 m) et -34,4°C le 13
-35,0°C le 13 à Half Moon (États-Unis, Wyoming)
-35,0°C le 13 à Jeffrey (États-Unis, Wyoming, 1926 m) et -33,9°C le 14
-35,0°C le 13 à Pinedale 7 NE (États-Unis, Wyoming, 2600 m)
-35,0°C le 13 à Sawmill Park (États-Unis, Wyoming)
-35,0°C le 13 à Tensleep (États-Unis, Wyoming, 1426 m)
-34,4°C le 13 à Daniel Coop (États-Unis, Wyoming, 2242 m)
-34,4°C le 13 à Dubois (États-Unis, Wyoming, 2128 m)
-33,8°C le 28 à Chicken (États-Unis, Alaska, 872 m)
-33,3°C le 12 à Worland (États-Unis, Wyoming)
-32,8°C le 12 à Casper (États-Unis, Wyoming) et -32,2°C le 13, soit un record de froid mensuel depuis 1937
-32,6°C le 11 à La Glace (Canada, Alberta, 760 m), -30,5°C le 10
-32,2°C le 12 à Laramie 13 WNW/Herrick Lane (États-Unis, Wyoming)
-32,2°C le 27 à Bettles (États-Unis, Alaska)
-31,9°C le 30 à Val Marie Southeast (Canada, Saskatchewan, 796 m), -31,5°C le 14 et -31,1°C le 15
-25,6°C le 13 à Denver International Airport (États-Unis, Colorado) et -25,0°C le 12

-15,0°C le 26 à La Rosilla (Mexique)
-13,0°C le 26 à El Saladillo (Mexique)
-13,0°C le 26 à Santa Bárbara (Mexique)
-12,0°C le 26 à El Vergel (Mexique)
Txx
+47,0°C le 6 à El Gallo (Mexique)
+42,5°C le 1 à Guatenipa (Mexique)
+41,0°C le 1 à Jesús María (Mexique)
+40,5°C le 17 à Nohacal (Mexique)
À noter :
+36,4°C le 25 à Veguitas (Cuba) et +35,8°C le 17, soit un record de chaleur pour un mois de novembre (précédent record : +35,4°C le 07/11/2013).
+34,4°C le 1 à Blythe (États-Unis, Californie)
+33,3°C le 1 à Furnace Creek (États-Unis, Californie)
+33,9°C le 1 au Lamentin (France, Martinique), soit un record de chaleur pour un mois de novembre.

+13,3°C le 18 à Cordova (États-Unis, Alaska), soit un record de chaleur mensuel depuis 1912
+12,2°C le 5 à Annette (États-Unis, Alaska)
+12,2°C le 12 à Homer (États-Unis, Alaska)
+10,0°C le 12 à McGrath (États-Unis, Alaska), soit un record de chaleur mensuel
RRx/24h
374 mm le 26 à La Ceiba (Honduras)
À noter :
263,2 mm le 25 à Ocotepec (Mexique) et 220,0 mm le 17
252,0 mm le 18 à La Posta (Mexique)
227,0 mm le 20 à Acueducto Carbonera (Cuba)
205,0 mm le 21 à Acueducto de Santa Fe (Cuba)
201,8 mm le 21 à Embalse Jibacoa (Cuba)
168,4 mm le 18 à Samaria (Mexique)
158,0 mm le 25 à Daytona Beach International Airport (États-Unis, Floride)
149,6 mm le 13 à Aza-Pac (Mexique)
145,9 mm le 18 à Sayula (Mexique)
141 mm le 7 à Sainte-Marie (France, Martinique)
140,2 mm le 5 à Sierra Manatlan II (Mexique)
140,0 mm le 12 à San Felipe Usila (Mexique)
139 mm le 7 à Robert (France, Martinique)
Rafale de vent
156,1 km/h le 7 à Eareckson Air Station (États-Unis, Alaska, Aléoutiennes occidentales, île de Shemya)
135,2 km/h le 9 à Ogden Peak (États-Unis, Utah)
130,4 km/h le 11 à Pikes Peak (États-Unis, Colorado)


AMÉRIQUE DU SUD :
— Un mois de novembre légèrement plus chaud que la normale sur une grande partie de l'Amérique du Sud, excepté au Chili, dans l'ouest de l'Argentine et le nord-ouest de la Patagonie argentine. Certaines stations argentines ont d'ailleurs enregistré leur record de température minimale absolue pour un mois de novembre ; citons entre autres : -8,1°C le 1 à Paso de Indios (précédent record : -7,6°C le 07/11/1979), -2,0°C le 2 à Trelew (précédent record : -1,0°C le 04/11/1992) et -1,4°C le 1 à Puerto Deseado (précédent record : -1,3°C le 10/11/1986).
En revanche, des températures exceptionnellement élevées ont été relevées en Bolivie, en particulier durant la première décade : on a relevé notamment +35,5°C le 7 à l'aéroport de Cochabamba (2548 m), soit un record absolu à la station depuis 1949 (précédent record : +34,8°C le 30/11/1997) et l'une des plus hautes températures observées dans le monde à cette altitude. Selon le SENAMHI, la température est montée jusqu'à +45,1°C le 10 à l'aéroport de Villamontes.
— Des précipitations excédentaires sur le bassin amazonien, au Paraguay, dans le nord-est du Brésil et l'est de l'Argentine, où certaines stations ont même enregistré le mois de novembre le plus pluvieux : c'est le cas notamment de Buenos Aires avec un cumul de 279,0 mm (précédent record depuis 1961 : 246,9 mm en novembre 1985) et de Ezeiza avec 222,0 mm (précédent record depuis 1961 : 212,8 mm en novembre 1985).
— De violentes précipitations se sont abattues sur Georgetown (Guyana) le 20, provoquant d'importantes inondations dans la capitale du Guyana : il est tombé jusqu'à 194,0 mm en 24h du 19 (18h) au 20 (18h UTC).

Valeurs extrêmes relevées en Amérique du Sud
Tnn
-14,9°C le 27 à Vilacota (Pérou, 4440 m)
À noter aussi :
-8,1°C le 1 à Paso de Indios (Argentine)
-7,4°C le 2 à Balmaceda (Chili) et -6,8°C le 1
-5,6°C le 1 à El Calafate (Argentine)
-3,9°C le 2 à Perito Moreno (Argentine)
Txx
+45,1°C le 10 à Villamontes (Bolivie) et +42,5°C le 6
+43,0°C le 19 à Rivadavia (Argentine)
+42,1°C le 19 à Camiri (Bolivie)
+42,0°C le 7 à Mariscal Estigarribia (Paraguay)
+41,9°C le 16 à La Esquina (Argentine)
+41,6°C le 19 à Olleros (Argentine)
+41,4°C le 29 à Rapelli (Argentine)
+40,4°C le 29 à Santiago del Estero (Argentine)
À noter :
+35,5°C le 7 à Cochabamba Airport (Bolivie, 2548 m)
+30,0°C le 7 à Sucre (Bolivie, 2904 m)
+25,8°C le 7 à Oruro (Bolivie, 3072 m)
RRx/24h
210,0 mm le 13 à San Sebastián de Mariquita (Colombie)
194,0 mm le 20 à Georgetown (Guyana)
188,0 mm le 5 à San Andrés (Colombie)
187,0 mm le 13 à Samaná (Colombie)
181,0 mm le 14 à Cubarral (Colombie)
175,0 mm le 13 à Victoria (Colombie)
165,0 mm le 14 à San Juan de Arama (Colombie)
150,0 mm le 10 à Timbiquí (Colombie) et 130,0 mm le 27
150,0 mm le 15 à Manicore (Brésil)
143,5 mm le 30 à Feliciano (Argentine)
142 mm le 20 à Kamarata (Venezuela)
140,5 mm le 26 à San Rafael (Colombie)
138,0 mm le 9 à López (Colombie)
137,7 mm le 14 à Villavicencio (Colombie) et 130,5 mm le 6
137,0 mm le 18 à Puerto Wilches (Colombie)
137,0 mm le 27 à Bambui (Brésil)
136,0 mm le 14 à El Dorado (Colombie)
135,5 mm le 12 à Fundación (Colombie)
135,0 mm le 10 à Lebrija (Colombie)
134,0 mm le 10 à Itacoatiara (Brésil)
133,7 mm le 6 à Mocoa (Colombie)
133,6 mm le 7 à Puerto Parra (Colombie)
130,0 mm le 10 à La Gloria (Colombie)
130,0 mm le 30 à Oberá (Argentine)
128,0 mm le 11 à Curumaní (Colombie)


ANTARCTIQUE :
Tnn
-56,7°C le 1 à Concordia (3200 m)
Txx
+12,1°C le 2 à Base Esperanza (station argentine)
Rafale de vent
141 km/h le 30 à Casey (station australienne)


AFRIQUE-OCÉAN INDIEN :
— Un mois de novembre plus froid que la normale dans l'est de la Namibie, dans le nord de l'Afrique du Sud, du Botswana au Zimbabwe et au Mozambique, mais plus chaud en Afrique du Nord, en particulier en Algérie, en Tunisie et en Libye.
— La vague de chaleur qui a affecté le sud de l'Europe à la fin du mois de novembre a également touché le nord de l'Afrique. On a relevé jusqu'à +33,5°C le 30 sur l'île de Djerba (Tunisie), ainsi que +33,0°C le même jour à Syrte et à Zouara (Libye). Cette puissante remontée d'air chaud observée sur le Maghreb et le sud de l'Europe à la fin du mois de novembre n'est qu'une conséquence de l'écoulement en masse vers le sud d'air froid le long des côtes d'Afrique du Nord. L'air frais a d'ailleurs atteint l'archipel cap-verdien dès le 28 après-midi (Tx de +26,8°C à Praia contre une Tx de +29,0°C le 24 ; Tn de +20,3°C le 29).
— Deux puissantes dépressions ont affecté successivement le nord-ouest de l'Afrique durant la dernière décade du mois de novembre, accompagnées de fortes précipitations qui ont provoqué des inondations meurtrières au Maroc du 22 au 24 (entre Agadir et Ouarzazate, et à Guelmim en particulier où 32 victimes ont été déplorées le 25). Il est tombé notamment 80 mm en 12h le 22 à Errachidia (Maroc). Au large des côtes atlantiques du Maroc, de fortes précipitations se sont produites aussi dans l'archipel espagnol des Canaries du 19 au 23, où il est tombé jusqu'à 154 mm en 24h le 23 à Izaña (Santa Cruz de Tenerife, 2371 m).
De nouvelles importantes précipitations se sont abattues sur le sud du Maroc du 27 au 29 : il est tombé notamment 143,0 mm à Agadir Al Massira entre le 27 (18h) et le 28 (18h UTC). De fortes précipitations se sont produites aussi dans l’ouest du Sahara algérien : il est tombé 70 mm à Bechar (750 m) entre le 28 (7h) et le 29 (7h) [dont 30 mm en 6h] et 27 mm entre le 29 (7h) et le 30 (7h), alors que la moyenne mensuelle n’est que de 11 mm et la moyenne annuelle de 82 mm ! Plus au sud encore, il est tombé 24 mm à Tindouf, dont 18 mm en 3h dans la nuit du 28 au 29, alors que la moyenne mensuelle n’est que de 0,3 mm et la moyenne annuelle de 20 mm !
Au large des côtes atlantiques du Maroc, de fortes rafales de vent ont été enregistrées dans l'archipel des Canaries : jusqu'à 175 km/h le 29 à Izaña (Santa Cruz de Tenerife, 2371 m).
— L'île de la Réunion (France) a connu le mois de novembre le plus chaud depuis 45 ans : la température moyenne mensuelle bat de +0,26°C le précédent record établi en novembre 2013. Comme en octobre 2014, ce mois de novembre bat tous les records, tant pour les maximales (écart à la normale 1981-2010 de +1,6°C) que pour les minimales (+1,0°C).
Plus de la moitié des postes de l'île ont battu ou égalé leur record de température maximale absolue pour un mois de novembre, la plupart lors des journées des 29 et 30 avec l'advection d'une masse d'air chaud dirigée par la perturbation tropicale n° 2. Citons quelques exemples parmi tous ces records :
  • +33,1°C le 30 au Port (précédent record depuis 1974 : +33,0°C le 29/11/1997) ;
  • +31,8°C le 23 à Gillot, égalant le précédent record depuis 1953 (+31,8°C le 27/11/1991) ;
  • +31,8°C le 26 au Baril, égalant le précédent record depuis 1989 (+31,8°C le 29/11/1997) ;
  • +31,3°C le 30 à Menciol (précédent record depuis 1961 : +31,0°C le 30/11/1997) ;
  • +29,9°C le 29 à Colimaçons (précédent record depuis 1964 : +28,5°C le 23/11/1997) ;
  • +29,0°C le 29 à Cilaos (précédent record depuis 1969 : +28,5°C le 15/11/1969) ;
  • +28,5°C le 29 à Plaine des Palmistes, pulvérisant le précédent record depuis 1952 par effet de foehn (+25,5°C du 29/11/1979) !
Notons enfin que la pluviométrie moyenne sur l'île de la Réunion a été fortement déficitaire (-50%), le déficit étant plus marqué encore dans l'ouest de l'île.

Valeurs extrêmes relevées en Afrique et dans l'océan Indien
Tnn
-2,9°C le 17 à Buffelsfontein (Afrique du Sud, 1094 m)
Txx
+42,9°C le 6 à Vioolsdrif (Afrique du Sud)
+42,3°C le 30 à Augrabies Falls (Afrique du Sud)
+42,0°C les 1, 6 et 14 à Matam (Sénégal)
+42,0°C le 4 à Linguere (Sénégal)
À noter :
+41,9°C le 26 à Mfuwe (Zambie, 568 m)
+41,3°C le 6 à Alexander Bay (Afrique du Sud), soit un record mensuel depuis 1986 (précédent record : +41,0°C le 27/11/1992)
+33,5°C le 30 à Djerba Mellita (Tunisie)
+33,1°C le 30 au Port (France, Réunion)
+33,0°C le 30 à Syrte (Libye)
+33,0°C le 30 à Zouara (Libye)
+31,8°C le 23 à Gillot (France, Réunion)
+31,8°C le 26 au Baril (France, Réunion)
+31,7°C le 30 à Gabès (Tunisie)
+31,4°C le 2 à Maspalomas (Espagne, Canaries, Las Palmas)
RRx/24h
194 mm le 12 aux Hauts de Ste-Rose (France, Réunion) et 135 mm le 4
154 mm le 22-23 à Izaña (Espagne, Canaries, Santa Cruz de Tenerife, 2371 m)
143,0 mm le 27-28 à Agadir Al Massira (Maroc)
138,8 mm le 23 à Tejeda (Espagne, Canaries, Las Palmas)
126,0 mm le 27-28 à Chefchaouen (Maroc)
122,0 mm le 28 à Lanzarote Aéroport (Espagne, Canaries, Las Palmas)
Rafales de vent
175 km/h le 29 à Izaña (Espagne, Canaries, Santa Cruz de Tenerife), 146 km/h le 28, 136 km/h les 23 et 27
126 km/h le 29 à Tenerife Norte Aéroport (Espagne, Canaries, Santa Cruz de Tenerife)


AUSTRALIE-OCÉANIE :
— L'Australie a connu le mois de novembre le plus chaud depuis 1910 (+1,88°C au-dessus de la normale mensuelle), battant très légèrement le précédent record détenu par novembre 2009 (+1,87°C). Les États du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud ont enregistré les excédents thermiques les plus importants (respectivement +2,58°C et +3,10°C, soit le mois de novembre le plus chaud pour le Queensland [+1,75°C en novembre 2002] et le 4e pour la Nouvelle-Galles du Sud [+4,72°C en novembre 2009]). De nombreuses stations ont enregistré un record de chaleur pour un mois de novembre ; voici quelques exemples :
  • +46,1°C le 22 à Roxby Downs (Australie-Méridionale) [précédent record : +45,0°C] ;
  • +45,7°C le 22 à Andamooka (Australie-Méridionale) [précédent record depuis 1968 : +45,1°C le 16/11/2009] ;
  • +45,2°C le 23 à Collarenebri (Nouvelle-Galles du Sud), égalant le précédent record depuis 1914 (+45,2°C le 18/11/1944) ; 
  • +45,0°C le 23 à Nyngan Airport (Nouvelle-Galles du Sud), égalant le précédent record depuis 1925 (+45,0°C le 20/11/2009) ;
  • +44,0°C le 23 à Cunnamulla Post Office (Queensland) [précédent record depuis 1958 : +43,9°C le 05/11/1965] ;
  • +43,5°C le 14 à Hillston Airport (Nouvelle-Galles du Sud), égalant le précédent record depuis 1957 : (+43,5°C le 20/11/2009) ;
  • +43,0°C le 15 à Amberley AMO (Queensland) [précédent record depuis 1940 : +42,1°C le 19/11/1968].
2 orages particulièrement violents se sont abattus sur l'agglomération de Brisbane (Queensland) le 27, accompagnées de fortes rafales de vent (jusqu'à 141 km/h à l'aéroport d'Archerfield, 50 mm en 15 minutes) et de grêle (certains grêlons ont atteint la taille d'une orange) : plus de 90 000 foyers privés d'électricité et de gros dégâts dans la ville (pour plus de 100 millions de dollars US), notamment à Moorooka (dans la banlieue de Brisbane) [cf. cette vidéo qui montre la violence du phénomène].
— Avec une température moyenne nationale de +13,4°C (soit +0,3°C au-dessus de la normale mensuelle 1971-2000), la Nouvelle-Zélande a connu un mois de novembre plus froid que la normale, en particulier dans le sud et l'ouest de l'île du Sud (dans le Fiordland notamment), ainsi que dans le nord et le centre-ouest de l'île du Nord (dans la région de Waikato notamment où le déficit thermique atteint -1,2°C). Te Kuiti (Waikato) a d'ailleurs enregistré le mois de novembre le plus froid depuis 1959, avec une Tm mensuelle de +11,9°C (soit -2,9°C en dessous de la normale mensuelle 1971-2000).

Valeurs extrêmes relevées en Australie et en Océanie
Tnn
-9,0°C le 13 à Arthur's Pass (Nouvelle-Zélande, 738 m)
-6,1°C le 2 à Thredbo AWS (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
-5,2°C le 2 au Mt Hotham (Australie, Victoria)
-5,0°C le 2 au Mt Wellington (Australie, Tasmanie)
À noter :
-3,4°C le 11 à Middlemarch (Nouvelle-Zélande)
-3,4°C le 20 à Waiouru Treatment Plant (Nouvelle-Zélande, 806 m)
-3,3°C le 2 à Liawenee (Australie, Tasmanie)
-3,3°C le 2 au Mt Read (Australie, Tasmanie)
-3,3°C le 4 à Ivory Glacier (Nouvelle-Zélande, 1390 m) 
Txx
+46,1°C le 22 à Roxby Downs/Olympic Dam Aerodrome (Australie, Australie-Méridionale)
+45,8°C les 14 et 23 à Bourke Airport AWS (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+45,7°C le 22 à Andamooka (Australie, Australie-Méridionale)
+45,7°C le 23 à Walgett Airport AWS (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+45,5°C le 22 à Oodnadatta Airport (Australie, Australie-Méridionale)
+45,3°C le 22 à Birdsville Airport (Australie, Queensland)
+45,3°C le 23 à Richmond RAAF (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+45,2°C le 23 à Cobar (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+45,2°C le 23 à Collarenebri (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+45,0°C le 22 à Marla Police Station (Australie, Australie-Méridionale)
+45,0°C le 23 à Nyngan Airport (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+45,0°C le 23 à Trangie Research Station AWS (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+44,9°C le 13 à Alice Springs Airport (Australie, Territoire du Nord)
+44,9°C le 14 à Wilcannia (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+44,9°C le 15 à Mungindi Post Office (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
+44,7°C le 25 à Marble Bar (Australie, Australie-Occidentale)
À noter :
+36,0°C le 20 à Atuona (îles Marquises, Polynésie française), soit à 0,1°C du record absolu de chaleur de la station et des îles Marquises (+36,1°C le 15/12/1972)
+35,3°C le 21 à Viwa (Fidji)
+35,2°C le 21 à Nadi Airport (Fidji)
+35,1°C le 20 à Labasa Airport (Fidji)
+31,1°C le 22 à Christchurch/Riccarton (Nouvelle-Zélande)
RRx/24h
278 mm le 6 à Sola (Vanuatu)
226 mm le 21 à Milford Sound (Nouvelle-Zélande)
194 mm le 21 à Franz Josef (Nouvelle-Zélande, 155 m)
182,4 mm le 20 à Wooli Beach (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
À noter :
164,0 mm le 21 à Ivory Glacier (Nouvelle-Zélande, 1390 m)
146,3 mm le 24 à Kokee (États-Unis, Hawaï, Kauai)
135,0 mm le 26 à Shoal Bay (Australie, Territoire du Nord)
133 mm le 21 à Okarito (Nouvelle-Zélande, 2 m)
126 mm le 20 à Secretary Island (Nouvelle-Zélande)
119,6 mm le 2 à Arthur's Pass (Nouvelle-Zélande, 738 m)
115,4 mm le 7 à Tokotoko (Fidji)
Rafales de vent
209 km/h le 18 à Cape Turnagain (Nouvelle-Zélande)
141 km/h le 26 au Mt Kaukau (Nouvelle-Zélande)
141 km/h le 27 à Archerfield Airport (Australie, Queensland)
135 km/h le 2 à Wilsons Promontory Lighthouse (Australie, Victoria)
130 km/h le 1 à Hogan Island (Australie, Tasmanie)
122 km/h le 15 à Lauder (Nouvelle-Zélande)


Anomalies de température en novembre 2014 par rapport à la moyenne 1998-2006
Événements climatiques significatifs en novembre 2014
© NCDC/NOAA

1 commentaire:

  1. A un nouveau un résumé intéressant avec plein de données. Ce qui est impressionnant est
    le grand nombre de sources que vous utilisez, puisque la discussion sur la pression minimale
    du cyclone extratropical ex-Nuri a eu lieu aussi dans un blog allemand!

    http://www.wzforum.de/forum2/read.php?32,2950072,2950352#msg-2950352

    A plus,
    Frédéric

    RépondreSupprimer