mardi 30 septembre 2014

Bilan et extrêmes climatiques par continent en septembre 2014

EUROPE (à l’ouest de l’Oural) :
Tnn
-15,1°C le 12 à Capanna Margherita (Italie, 4560 m), -14,3°C le 22
-11,6°C le 23 au Brunnenkogel (Autriche, 3437 m)
-11,4°C le 23 à Latnivaara (Suède)
-10,7°C le 23 au Zugspitze (Allemagne, 2960 m)
-10,7°C le 24 à Gielas (Suède)
-10,5°C le 25 au Jungfraujoch (Suisse, 3580 m)
-10,3°C le 24 à Vilhelmina (Suède) et -10,1°C le 23
À noter aussi :
-9,7°C le 22 à Inari (Finlande)
-9,7°C le 30 à Folldal (Norvège)
-9,4°C le 23 à Salla (Finlande)
-9,1°C le 20 à Karasjok (Norvège)
-8,8°C le 23 à Corvatsch (Suisse, 3315 m)
-8,8°C le 28 à Brúarjökull (Islande)
-8,5°C le 23 au Sonnblick (Autriche, 3105 m)
-8,0°C le 25 au Titlis (Suisse, 3040 m)
-7,9°C le 24 à Rokytská slať  (République tchèque)
-7,5°C le 24 à Vf. Omu (Roumanie, 2504 m)
-7,1°C le 24 à Horská Kvilda (République tchèque)
-6,5°C le 24 au Funtensee (Allemagne, 1601 m) et -5,5°C le 23
-5,8°C le 24 à Jizerka (République tchèque)
-5,6°C le 25 à Miercurea Ciuc (Roumanie, 662 m)
-3,1°C le 27 au refuge Kakkalos sur le mont Olympe (Grèce, 2648 m)
-3,0°C le 23 au Glattalp (Suisse, 1850 m)
-3,0°C le 24 à Mariapfarr (Autriche, 1151 m)
-2,2°C le 28 à Doline Rosetta (Italie, 2540 m)
-1,3°C le 26 à Puerto El Pico (Espagne)
-0,5°C le 23 à Mouthe (France)
-0,5°C le 24 à Rauris (Autriche, 934 m)
Txx
+41,8°C le 1 à Cordoue aéroport (Espagne)
+41,6°C le 2 à Grenade aéroport (Espagne) et +40,4°C le 1, soit un record de chaleur en septembre
(précédent record : +40,4°C le 07/09/1988)
+41,5°C le 1 à Montoro (Espagne)
+40,6°C le 2 à Elvas (Portuga)
+40,5°C le 1 à Andújar (Espagne)
+40,3°C le 1 à Fuentes de Andalucía (Espagne)
+40,4°C le 2 à Ourense (Espagne, Galice)
+40,0°C le 1 à Badajoz (Espagne)
+40,0°C le 1 à Ribadavia (Espagne)
+40,0°C le 2 à Murcie/Alcantarilla (Espagne)
À noter aussi :
+39,6°C le 2 à Portalegre (Portugal)
+38,9°C le 22 à Syracuse (Italie, Sicile)
+38,7°C le 22 à Catane (Italie, Sicile)
+38,7°C le 19 à Palmas Arborea (Italie, Sardaigne)
+38,7°C le 22 à Paternò (Italie, Sicile)
+38,5°C le 19 à Ozieri (Italie, Sardaigne)
+38,4°C le 19 à Ottana (Italie, Sardaigne)
+37,4°C le 23 à Souda (Grèce)
+36,7°C le 21 à Lamia (Grèce)
+36,6°C le 23 à Argos (Grèce)
+35,2°C le 19 à Sartène (France, Corse)
+34,8°C le 6 à Montclus (France, Gard) et +34,1°C le 7
+34,4°C le 20 à Conca (France, Corse)
+34,3°C le 5 aux Arcs (France, Var)
+34,1°C le 7 à Pamiers (France, Ariège)
+33,6°C le 7 au Montat (France, Lot)
+33,2°C le 7 à Albi (France, Tarn)
+33,1°C le 2 à Béziers (France, Hérault)
+32,9°C le 7 à Ramouzens (France, Gers) et +32,7°C le 17
+32,1°C le 3 à Sarkad-Malomfok (Hongrie)
+30,4°C le 6 à Oderwitz-Dorf (Allemagne)
+30,4°C le 17 à Châtillon-sur-Seine (France, Côte-d'Or)
RRx/24h
703,4 mm le 3-4 à Falcare-Gargano (Italie), dont 702,4 mm en 17h !
440,9 mm le 17-18 à St-Gervais-sur-Mare (France, Hérault), dont 182,5 mm en 2h et 103,1 mm en 1h
398,0 mm le 17 à Moules-et-Baucels (France, Hérault) [6h-6h UTC]
350,9 mm le 18 à Antraigues-sur-Volane (France, Ardèche) [6h-6h UTC]
344,1 mm le 17 à Colognac (France, Gard) [6h-6h UTC], dont 250,9 mm en 4h et 109,2 mm en 1h
341,0 mm le 29 au Pouget (France, Hérault) [6h-6h UTC]
320,1 mm le 18 à Barnas (France, Ardèche) [6h-6h UTC], dont 274,3 mm en 8h

303,0 mm le 18 à Villefort (France, Lozère) [6h-6h UTC]
299,5 mm le 29 à Montpellier-Fréjorgues (France, Hérault) [6h-6h UTC]
261,2 mm le 6 à Kjevik/Kristiansand Airport (Norvège), soit un record en 24h en Norvège
232,4 mm le 29 à Florensac (France, Hérault) [6h-6h UTC]
À noter aussi :
197,0 mm le 2 à Pescara (Italie, Abruzzes)
191,0 mm le 1 à Dubrovnik/ville (Croatie)
183 mm le 11 à Ljubitovica (Croatie)
173,4 mm le 16 à Bédarieux (France, Hérault) [6h-6h UTC], dont 148,3 mm en 2h
173,0 mm le 11-12 à Bar (Monténégro)
167,3 mm le 16 à Brusque (France, Aveyron) [6h-6h UTC]
167,2 mm le 3 à Monte Sant'Angelo (Italie, Pouilles)
164 mm le 11 à Kaštel Gomilica (Croatie)
152,6 mm le 29 à Prades-le-Lez (France, Hérault) [6h-6h UTC]
143,0 mm le 23 à Zaporizhzhia (Ukraine), dont 105 mm en 12h
142,2 mm le 19 à Monte Iroite (Espagne, Galice), 117,9 mm le 18 (340 mm du 15 au 19)
137,5 mm le 28 à Gérone (Espagne, Catalogne), dont 84 mm en 3h
130,1 mm le 1 à Hvar (Croatie)
126,8 mm le 19 à Boiro (Espagne, Galice)
125,6 mm le 19 à Noia (Espagne, Galice) et 107,0 mm le 18
124,6 mm le 22 à Llanes (Espagne, Asturies)
115,6 mm le 29 à Figueres (Espagne, Catalogne)
110,8 mm le 27 à Alpandeire (Espagne, Andalousie)
104 mm le 29 au Boulou (France, Pyrénées-Orientales) [6h-6h UTC], dont 84,2 mm en 2h
Rafales de vent
184 km/h le 27 à Lødingen (Norvège)
160,2 km/h le 14 à Tarfala (Suède)
149,0 km/h le 27 à Stekenjokk (Suède)
144 km/h le 23 à Mussala Top (Bulgarie, 2925 m)
131 km/h le 1 à La Chiappa (France, Corse)
126,1 km/h le 23 à Taganrog (Russie)

113 km/h le 19 à Toulon (France)
109,1 km/h le 17 à Mirandela (Portugal)
Faits marquants :
— Un mois de septembre 2014 globalement chaud sur toute l'Europe, avec des températures moyennes supérieures de 1 à 3°C à la normale mensuelle selon les régions. Les écarts les plus importants ont été observés en Islande (+2 à +4°C), en particulier dans le nord et l'est du pays où ce mois de septembre a été exceptionnellement doux : avec plus de 3°C au-dessus de la moyenne mensuelle 1961-1990, Dalatangi (dans l'est du pays) a enregistré un record de douceur pour un mois de septembre depuis 1938 (Tm de 9,97°C), tandis que l'île de Grímsey (située à 40 km au nord de la côte de l'Islande) a enregistré le 3e mois de septembre le plus doux depuis 1874. Notons aussi que la température est montée jusqu'à +22,6°C le 14 à Skjaldþingsstöðum.
Pour illustrer cette douceur sur l'Europe observée au cours de ce mois de septembre, signalons que la température n'est pas descendue en dessous de +21,4°C le 3 à Eger (Hongrie), soit la température minimale la plus élevée en Hongrie au mois de septembre (précédent record : +20,4°C en septembre 2011 à Siofolk).
Sur le plan des précipitations, ce mois de septembre a été très sec sur la façade ouest de l'Europe : le Royaume-Uni a d'ailleurs enregistré le mois de septembre le plus sec depuis 1910 (battant ainsi le précédent record qui datait de septembre 1959), ce qui contraste fortement avec les 8 mois précédents bien arrosés et le mois d'août 2014 notamment. À l'instar du Royaume-Uni, l'Irlande a connu également un mois de septembre extrêmement sec : avec un total de 23 mm seulement, la station de Malin Head a enregistré le mois de septembre le plus sec depuis 1933. Seuls un grand quart sud-ouest de la péninsule Ibérique, la Catalogne et le sud de la France (Languedoc-Roussillon) ont connu des précipitations excédentaires. Avec un cumul moyen national de 112,6 mm (contre une moyenne mensuelle nationale de 42,1 mm), le Portugal a enregistré le 5e mois de septembre le plus pluvieux depuis 1931 (derrière septembre 1949, 1932, 1965 et 1999) : les cumuls les plus importants ont été mesurés dans les régions de Lisbonne, Setúbal et Évora. L'écart le plus important par rapport à la normale s'élève à 791% à Alcácer do Sal (159,0 mm) !
En revanche, les précipitations ont été excédentaires sur une large bande s'étirant de la Pologne aux Balkans et l'ouest de la Turquie (en particulier en Bulgarie, dans le nord de la Grèce et en Macédoine), en raison notamment de deux épisodes de fortes pluies du 1 au 7 et du 10 au 16 qui ont provoqué d'importantes inondations.
L'Autriche marque ainsi la frontière entre deux régimes de pluie très différents à l'échelle européenne au cours de ce mois de septembre : sec dans l'ouest du pays et très pluvieux dans l'est et le nord-est. La station de Hohenau an der March (Basse-Autriche, 154 m) a d'ailleurs enregistré un record de pluviométrie pour un mois de septembre (167 mm, soit 250% de la normale mensuelle 1981-2010).
— En Croatie, si les températures moyennes mensuelles ont été inférieures à la normale, les précipitations ont été abondantes au cours de ce mois de septembre, jusqu'à 609% de la normale mensuelle (1961-1990) à Komiža (317,3 mm). Il a beaucoup plu en début de mois (en particulier le 1 et le 11) : il est tombé jusqu'à 191,0 mm le 1 à Dubrovnik (ville) et 130,6 mm à l'aéroport de Dubrovnik, soit un record en 1 jour au mois de septembre depuis 1961 ; le même jour, il est tombé 130,1 mm à Hvar et 107,3 mm à Komiža. Le 11, il est tombé jusqu'à 183 mm à Ljubitovica, 164 mm à Kaštel Gomilica et 117,6 mm à Komiža.
— En Italie, un véritable déluge s'est abattu sur la péninsule de Gargano (région des Pouilles) du 1 au 6 : ces précipitations orageuses (les plus importantes dans la région depuis 80 ans) ont provoqué des inondations violentes et meurtrières dans la province de Foggia (notamment dans les localités de Vieste, Peschici, San Severo, San Giovanni Rotondo, Carpino, San Marco in Lamis et Manfredonia). Il est tombé en 6 jours (du 1 au 6) 903 mm à Falcare-Gargano, 640 mm à San Giovanni Rotondo, 544 mm à San Marco in Lamis (dont 380 mm en 48h du 2 au 4), 395 mm à Chiancate, 393 mm à Cagnano Varano, 350 mm à Vico del Gargano, 328 mm à Foresta Umbra et 325 mm à Monte Sant'Angelo (dont 234 mm en 36h du 3 au 4 et 167,2 mm en 24h le 3, soit un record en 24h au mois de septembre [précédent record : 100,2 mm le 27/09/1973]).
Certaines stations ont donc enregistré des cumuls très importants et des intensités exceptionnelles. C'est le cas en particulier de la station de Falcare, située dans le parc national de Gargano à un peu plus de 500 m d'altitude, qui a relevé 840,6 mm en 5 jours (du 1 au 5), dont 703,4 mm en 24h (du 3 [21h30] au 4 [21h30 locales]), 702,4 mm en 17h (du 3 [21h30] au 4 [14h30 loc.]). Notons aussi qu'il est tombé jusqu'à 135 mm en 1h à Falcare-Gargano (sur une période glissante), 335,6 mm en 5h, 368,6 mm en 6h et 492,6 mm en 12h. Au total, il est tombé 922,4 mm à Falcare au cours de ce mois de septembre 2014, le cumul depuis le début de l'année 2014 atteignant d'ores et déjà 1765,8 mm ! D'autres stations ont enregistré le mois de septembre le plus pluvieux, comme Monte Sant'Angelo avec 479,3 mm (précédent record : 214,8 mm en 1973) ou Pescara avec 247,0 mm (précédent record : 224,4 mm en 1971).
— La France a connu un mois de septembre 2014 globalement chaud et ensoleillé. Avec une température moyenne à l'échelle nationale supérieure de 1,6°C à la normale mensuelle, ce premier mois de l'automne se place parmi les mois de septembre les plus chauds depuis 1900. Les températures ont été très douces durant les trois premières semaines du mois, avec des maximales généralement supérieures à 25°C sur la moitié ouest du pays et supérieures de 2 à 4°C à la normale de la Normandie au Sud-Ouest. L'ensoleillement a été très généreux sur la quasi-totalité du pays (en particulier dans les Pays de la Loire où des records ont été enregistrés), plaçant ce mois de septembre parmi les plus ensoleillés depuis 30 ans avec septembre 1985 et septembre 1997. Seuls le Sud-Est et la Corse ont affiché des valeurs proches de la moyenne de référence (1991-2010).
Carte des écarts de précipitations par rapport
à la moyenne mensuelle (1981-2010)
en France en septembre 2014
© Météo France
En ce qui concerne les précipitations, le bilan est déficitaire de près de 50% en moyenne sur la France ; toutefois, ce bilan est très contrasté selon les régions. Si une large moitié ouest du pays a bénéficié d'un temps particulièrement sec, chaud et ensoleillé (80% de déficit pluviométrique en Normandie, en Bretagne et dans les Pays de la Loire ; mois de septembre le plus sec en Bretagne et en Basse-Normandie depuis 1959), le Languedoc-Roussillon et le sud du Massif central ont été touchés par de fortes pluies qui ont provoqué de graves inondations, avec des cumuls dépassant deux à trois fois la normale (1981-2010). Avec parfois plus de 400 mm cumulés sur le mois, des records ont été battus dans l'Hérault, le Gard et l'Ardèche ; c'est le cas notamment à Colognac (Gard) avec un total de 535 mm, aux Plans (Hérault) avec 503 mm, à Bédarieux (Hérault) avec 442 mm ou encore à Pézenas (Hérault) avec 216 mm.
• Un premier épisode de très fortes précipitations s'est produit du 16 au 20, du Languedoc-Roussillon aux Cévennes, provoquant le débordement de nombreux cours d'eau (Hérault, Vidourle, Lez, Gardon d'Anduze…) et faisant au moins 5 victimes dans un camping à Lamalou-les-Bains (Hérault) le 18.
Il est tombé jusqu'à 440,9 mm en 24h à Saint-Gervais-sur-Mare (Hérault) du 17 (2h) au 18 (2h), dont 182,5 mm en 2h le 17 (entre 22h et minuit) et 103,0 mm en 1h le 17 (entre 23h et minuit).
Carte des précipitations en France
en septembre 2014
© Météo France
Notons qu'il est tombé aussi officiellement [6h-6h UTC] 398,0 mm le 17 à Moules-et-Baucels (Hérault) [soit 2 à 3 fois la pluviométrie moyenne d'un mois de septembre !], 350,9 mm le 18 à Antraigues-sur-Volane (Ardèche) [mais 363 mm en 18h entre le 18 (20h) et le 19 (14h), 356 mm en 15h entre le 18 (20h) et le 19 (11h) et 295 mm en 9h], 344,1 mm le 17 à Colognac (Gard) [dont 250,9 mm en 4h et 109,2 mm en 1h], 320,1 mm le 18 à Barnas (Ardèche) [dont 274,3 mm en 8h ; mais aussi 361 mm en 18h entre le 18 (20h) et le 19 (14h) et 354 mm en 15h entre le 18 (20h) et le 19 (11h)], ou encore 303,0 mm le 18 à Villefort (Lozère). On a également relevé 348 mm en 18h à Sablières (Ardèche) entre le 18 (20h) et le 19 (14h) [343 mm en 15h, entre le 18 (20h) et le 19 (11h)], ou encore 307 mm en 15h à Loubaresse (Ardèche) entre le 18 (20h) et le 19 (11h).
On a relevé sur 36h (du 16 [20h] au 18 [8]) des cumuls remarquables : 468 mm à St-Gervais-sur-Mare (Hérault) [soit plus de 4 mois de pluie et près de 40% de la normale annuelle], 377 mm au Caylar (Hérault), 372 mm à Montdardier (Gard) [dont 272,7 mm en 5h le 17, entre 16h et 21h ; 285,3 m en 6h, entre 15h et 21h ; 302,3 mm en 9h, entre 15h et minuit ; 361,4 mm en 18h, entre le 17 (7h) et le 18 (1h)], 327 mm à Anduze (Gard) [dont 214 mm en 3h le 17, entre 19h et 22h ; 242 mm en 4h, entre 18h et 22h ; 312 mm en 12h, entre 12h et minuit], ou encore 317 mm à St-Hippolyte-du-Fort (Gard).
• Un second épisode cévenol d'une intensité exceptionnelle a touché le Languedoc-Roussillon en toute fin de mois (du 28 au 30), en particulier l'agglomération de Montpellier (Hérault), en proie à d'importantes inondations dues à la crue du Lez. Au cours de cet épisode de précipitations particulièrement violentes, la station de Montpellier-Fréjorgues a doublé son cumul annuel de pluie et pulvérisé tous ses records d’intensité le 29 : il est tombé officiellement 299,5 mm en 24h, soit un record absolu à la station (précédent record : 205,0 mm le 24-25/10/1979), soit plus que les records en 2 jours à la station (248,3 mm le 24-25/10/1979) et en 4 jours (259,6 mm du 21 au 25/10/1979) ! Notons aussi qu'il est tombé 290,1 mm en 14h (entre 6h et 20h UTC), 251,5 mm en 3h (entre 15h et 18h) [soit un record en 3h ; précédent record : 117,3 mm le 20/05/1968], 90,5 mm en 1h (entre 15h et 16h) et 92,7 mm en 1h (entre 16h et 17h), soit un record absolu en 1 heure (précédent record : 76,7 mm le 09/10/2002) ; le record absolu en 2h a également été battu : 183,2 mm contre 105,2 mm en 2h le 20/05/1968, soit l'un des plus forts cumuls en 2h relevés en France (rappelons qu'en 2h il est tombé 182,5 mm à St-Gervais-sur-Mare le 17/09/2014 [entre 22h et 24h] et 178,4 mm à Solenzara le 26/10/1979). Au total, il est tombé 362,6 mm à Montpellier-Fréjorgues en septembre 2014 (452% de la normale mensuelle 1991-2010 !), soit un record mensuel (précédent record depuis 1946 : 293,2 mm en septembre 2003).
D'autres cumuls importants ont été observés en Languedoc-Roussillon lors de cet épisode : il est tombé notamment le 29 en 12h (entre 6h et 20h UTC) jusqu'à 224 mm à Puéchabon, 201 mm à Lattes, 192 mm à la station de l'Association climatique de l’Hérault (nord de Montpellier), 187 mm à l’INRA de Montpellier, 176 mm à St-Jean-de-Vedas, 176 mm à Montagnac, 167 mm à St-Drézéry, 158 mm sur Le Triadou, 157 mm à Villeneuve-les-Corbières et 151 mm à Gignac. Signalons enfin qu'il est tombé 130,9 mm en 24h le 29 à Béziers Cap d’Agde, dont 87 mm en 6h.
— La Suède a connu un mois de septembre globalement chaud, ensoleillé et sec. Plusieurs stations ont enregistré un record d'ensoleillement pour un mois de septembre : Stockholm (un record depuis 1908), Umeå (depuis 1969), Göteborg (depuis 1983), Hoburgsgubben (depuis 1985), ou encore Borlänge (depuis 1987). Certaines stations ont également enregistré le mois de septembre le plus sec, comme Åsele (un record depuis 1931) et Edsbyn (depuis 1941). Les conditions météorologiques n'ont véritablement changé qu'à partir du 21 avec l'arrivée d'une dépression en mer Baltique qui a provoqué de fortes précipitations sur la côte est du pays (jusqu'à 93,4 mm à Films Kyrkby le 21), ainsi que de fortes rafales de vent (jusqu'à 109, km/h sur l'île de Örskär). À partir du 23, le froid a envahi la plupart des régions : la température est descendue jusqu'à -11,4°C à Latnivaara (Laponie) et des gelées nocturnes assez marquées ont été observées dans la région méridionale du Götaland (-2,2°C le 23 à Ullared). Les premières chutes de neige ont été mesurées le 25 en Laponie (jusqu'à 14 cm au sol à Parakka), tandis qu'une puissante dépression a balayé la mer de Norvège et le nord du pays les 26 et 27 (rafale de 149,0 km/h le 27 à Stekenjokk, avec un vent moyen de 123,5 km/h).
Anomalies thermiques en Europe
du 24/09 au 01/10/2014
— Le froid a envahi le nord de la Scandinavie, le nord de la Carélie et la péninsule de Kola dès le 20 (-9,7°C à Kanevka, Russie), et les premières chutes de neige se sont produites le 22 à Mourmansk et en Carélie.
Le froid a gagné une grande partie de l'Europe à partir du 23. Le mauvais temps a affecté le sud-ouest de la Russie, la Crimée et l'Ukraine du 22 au 24 : de fortes rafales de vent ont été enregistrées le 23 au bord de la mer d'Azov (126,1 km/h à Taganrog, 122 km/h à Henitchesk) et de la mer Noire (122,5 km/h à Anapa), une tornade F1 a été observée le 22 dans la ville ukrainienne de Kostopil, et il est tombé 143,0 mm en 24h le 23 à Zaporizhzhia (Ukraine), dont 105 mm en 12h.
De fortes gelées ont été relevées en Russie occidentale (-5,6°C le 25 à Velizh), en Biélorussie (-4,7°C le 25 à Bobruysr et -4,3°C à Klicev) et en Ukraine (-3,7°C le 25 à Seliatyn).
— Dans le sud de la Norvège, des précipitations particulièrement soutenues se sont produites les 6 et 7, en particulier à Kjevik (Kristiansand Airport) où il est tombé 261,2 mm en 24h entre le 6 (8h) et le 7 (8h locales), soit un nouveau record national en 24h (précédents records : 229,6 mm le 26/11/1940 à Indre Matre et 223,0 mm le 15/11/2005 à Opstveit) et bien entendu un record absolu en 24h à la station (précédent record : 99 mm). Au total, lors de cet épisode qui a duré 30 heures, on a relevé 301 mm de cumul de pluie à Kjevik, faisant de ce mois de septembre 2014 le plus pluvieux observé à la station (ancien record : 274 mm en 1979).
— Comme le reste de l'Europe, le Danemark a connu un mois de septembre particulièrement doux. À signaler uniquement un épisode de fortes précipitations le 13 sur l'île de Bornholm, où il est tombé jusqu'à 88,0 mm en seulement 12h (entre 11h et 23h) à Nexø Vest (dans l'est de l'île), dont 60 mm en 2h (entre 18h et 20h).


ASIE :
Tnn
-22,6°C le 28 à Vostocnaja (Russie, Sibérie, 1292 m)
-21,0°C le 29 à Ust'-Charky (Russie, Sibérie, 274 m)
Txx
+49,6°C le 3 à Mitribah (Koweït) et +49,2°C le 4
+48,9°C le 1 à Sulaibiya (Koweït)
À noter :
+48,6°C le 7 à Hafr Al-Batin (Arabie Saoudite) et +48,4°C le 5
+48,3°C le 3 à Basrah International Airport (Irak)
+48,2°C le 3 à Badrah (Irak)
+48,2°C le 3 à Kut-Al-Hai (Irak)
+48,0°C le 3 à Amarah (Irak)
+48,0°C le 3 à Nasiriya (Irak)
+48,0°C le 4 à Abadan (Iran)
+43,0°C les 3 et 18 à Dalbandin (Pakistan, 848 m)
RRx/24h
824 mm le 21 à Xidawushan (Taïwan)
556 mm le 21 à Tai Wu-1 (Taïwan)
543 mm le 21 à Da-Han Shan (Taïwan)
506 mm le 21 à Jinfeng (Taïwan)
À noter aussi :
492,0 mm le 23 à Cherrapunji (Inde, Meghalaya), 1186,4 mm en 6 jours (du 19 au 24) et un cumul de 10208,4 mm du 01/01 au 30/09.
398,0 mm le 14 à Dagupan (Philippines, Luçon)
378,4 mm le 14 à Subic Bay (Philippines, Luçon)
369,0 mm le 19-20 à Baguio (Philippines, Luçon)
319 mm le 22 à Williamnagar (Inde, Meghalaya)
313 mm le 4 à Palandri (Pakistan, Azad Cachemire)
298 mm le4 à Rawalpindi (Pakistan, Pendjab)
280 mm le 4 à Katra (Inde, Cachemire et Jammu) et 210 mm le 5
256,0 mm le 20 à Na Haew Loei (Thaïlande)
255,6 mm le 16-17 à Fangcheng (Chine, Guangxi)
251,4 mm le 24 à Kaeng Khro Chaiyaphum (Thaïlande)
243,9 mm le 15-16 à Tschengmai (Chine, Hainan)
240,0 mm le 17 à Lang Son (Vietnam) et 106,0 mm le 16
235,6 mm le 15-16 à Danzhou (Chine, Hainan)
218 mm le 5 à Jammu (Inde, Cachemire et Jammu)
186,2 mm le 6 à Khlong Yai Trat (Thaïlande)
178,1 mm le 30 à Ratnapura (Sri Lanka)
165,0 mm le 25 à Kirindiwela (Sri Lanka)
162,6 mm le 30 à Kurunegala (Sri Lanka)

147,4 mm le 19 à Fidanlık (Turquie)
141,7 mm le 27 à Uludağ (Turquie)
131,0 mm le 30 à Ramsar (Iran)
125,0 mm le 14 à Gong Kedak (Malaisie)
123,2 mm le 16 à Haikou (Chine, Hainan)
Rafale de vent
212,0 km/h le 21 à Lanyu (Taïwan)
Faits marquants :
— Ce mois de septembre a été plus chaud que la normale dans le sud de la Chine, dans le nord de l'Iran, en Afghanistan et dans le sud du Turkménistan. Par ailleurs, la température est montée jusqu'à +37,0°C le 24 à l'observatoire de Jakarta (Indonésie), soit la plus haute température observée à la station depuis 1866.
En revanche, les températures ont été inférieures à la normale dans le reste de l'Asie, en particulier dans le centre de la Sibérie (en moyenne de 2°C en dessous de la normale mensuelle 1961-1990).
Notons toutefois qu'il a fait très chaud en Mongolie en début de mois : jusqu'à +34,5°C le 3 à Sainshand (936 m) ; plusieurs stations ont même enregistré un nouveau record de chaleur pour un mois de septembre : Hovd (1406 m) avec +32,4°C le 2 (précédent record : +31,2°C), Ulaan Bator (1307 m) avec +31,7°C le 3 (précédent record : +31,5°C) ou encore Muren (1285 m) avec +31,8°C le 2 (précédent record : +28,8°C). Les températures ont chuté dans le pays les jours suivants et plus nettement encore à partir du 13 : alors qu'on relevait encore +30,2°C le 12 à Choibalsan, on enregistrait dèjà une Tn de -13,8°C le 13 à Tsetsen Uul.
En Sibérie (Russie), les premières chutes de neige ont été précoces : les premiers flocons sont tombés dès le 5 à Norilsk (puis les 24 et 26, puis de façon plus abondante les 27 et 28), mais également le 10 à Khanty-Mansïïsk, les 15-16 dans le sud de la Yakoutie (23 cm à Aldan, 10 cm à Nerjungri et à Cul'Man), le 17 dans l'Oural et à Iekaterinbourg notamment. Plus étonnant encore, il a neigé dans la nuit du 29 au 30 à Vladivostok (Extrême-Orient russe), soit les chutes de neige les plus précoces à la station depuis 1917 (précédent record : le 04/10/1963) ; par ailleurs, la température a chuté jusqu'à +1,3°C le 30 au matin, soit un record de froid mensuel (précédent record : +2,2°C le 27/09/1964). Notons aussi que la température est descendue jusqu'à -10,8°C le 30 à Chita (SE de la Sibérie), soit un nouveau record de froid mensuel à la station (précédent record : -10,7°C le 30/09/1977).
— Le typhon Kalmaegi (catégorie 1) a frappé les Philippines (en particulier l'île de Luçon) les 13 et 14 : il est tombé notamment 398,0 mm le 14 à Dagupan et 378,4 mm le même jour à Subic Bay. Il s'est ensuite dirigé vers le sud de la Chine où il a touché terre le 16 dans la province de Hainan une nouvelle fois cette année (dans la région de Wenchang précisément), avant de mourir sur les provinces de Guangdong et de Guangxi, puis sur le nord du Vietnam le 17.
— Le typhon Fung-Won a touché une nouvelle fois le nord de l'archipel philippin les 19 et 20. Après le passage successif des typhons Kalmaegi et Fung-Won, la station de Manille (île de Luçon) a enregistré un cumul mensuel de 786 mm, soit l'un des plus importants pour un mois de septembre, le record remontant à septembre 1914 (888 mm) [normale mensuelle : 326 mm].
Le typhon Fung-Won a frappé ensuite l'île de Taïwan le 21 en provoquant de fortes précipitations sur la côte sud-orientale. Il est tombé jusqu'à 824 mm en 24h le 21 à Xidawushan.
— Des pluies de mousson torrentielles du 2 au 7 ont causé des inondations catastrophiques dans les régions frontalières du nord de l'Inde (Cachemire et Jammu) et du nord-est du Pakistan (Gilgit-Baltistan, Azad Cachemire et Pendjab), provoquant la mort de 648 personnes (207 au Pakistan) et plus de 18 milliards de dollars US de dégâts (dont plus de 16 milliards en Inde). Il s'agit de la catastrophe naturelle la plus meurtrière et la plus coûteuse à ce jour en 2014 dans le monde, mais surtout la pire en termes de coûts dans l'histoire de l'Inde (surpassant les inondations de juillet 1993).
Au Pakistan, il est tombé le 4 jusqu'à 313 mm en 24h à Palandri (Azad Cachemire) et 298 mm à l'aéroport international d'Islamabad (à Rawalpindi) [soit plus de 2,5 fois la moyenne mensuelle !]. En raison de ces fortes précipitations durant la première semaine, de nombreuses stations pakistanaises ont enregistré un mois de septembre exceptionnellement pluvieux ; en voici quelques exemples :
  • 594 mm à LHR. Shahdara (Pendjab) ;
  • 564 mm à Lahore Airport (Pendjab) [normale mensuelle : 74,6 mm] ;
  • 551,2 mm à Sialkott Cantt (Pendjab) ;
  • 547,2 mm à Rawalakot (Azad Cachemire) ;
  • 487,1 mm à Kotli (Azad Cachemire) [normale mensuelle : 84,3 mm] ;
  • 472,1 mm à Sialkot Airport (Pendjab) [normale mensuelle : 89,0 mm] ;
  • 438,3 mm à Islamabad ZP [normale mensuelle : 123,3 mm] ;
  • 416,3 mm à Islamabad Airport/Rawalpindi [normale mensuelle : 110,7 mm] ;
  • 234 mm à Faisalabad (Pendjab) [normale mensuelle : 42,5 mm] ;
  • 126,4 mm à Skardu (Gilgit-Baltistan) [normale mensuelle : 9,9 mm !].
— De graves inondations ont également touché le sud-ouest de la Chine (provinces du Sichuan et du Guizhou) du 10 au 17, faisant 50 victimes et causant 1,4 milliards de dollars US de dégâts.


ARCTIQUE-GROENLAND :
Tnn
-36,2°C le 26 à GEO-Summit (Groenland, 3255 m)
À noter (pour les stations < 1000 m d'altitude ) :
-20,6°C le 30 à Isachsen (Canada, Nunavut)
-19,0°C le 29 à Thomsen River (Canada, Territoires du Nord-Ouest)
Txx
+17,1°C le 10 à Jubilejnaja (Russie, 70°46' N), +16,9°C le 3 et +15,1°C le 9
À noter :
+15,1°C le 7 à Narsarsuaq (Groenland) et +14,8°C le 8
+14,8°C le 10 à Prins Christian Sund (Groenland)


AMÉRIQUE DU NORD et AMÉRIQUE CENTRALE :
Tnn
-16,7°C le 12 à Cloud Peak Reservoir (États-Unis, Wyoming, 3005 m)
À noter :
-13,1°C le 30 à Baker Lake (Canada, Nunavut, 64°19'N)
-11,1°C le 12 à Moose (États-Unis, Wyoming, 1964 m)
-10,0°C le 22 à Bettles (États-Unis, Alaska)
-8,3°C le 19 à Jackman (États-Unis, Maine), soit un record de froid mensuel depuis 1894
Txx
+48,3°C les 15 et 16 à Furnace Creek (États-Unis, Californie, vallée de la Mort), +47,2°C les 2 et 14, +46,7°C le 1
À noter :
+45,6°C le 1 à Ejido Nuevo León (Mexique)
+44,5°C le 1 à El Orégano (Mexique)
+36,7°C le 25 à Terry (États-Unis, Montana)
+36,7°C le 25 à Wasta (États-Unis, Dakota du Sud)
+36,1°C le 25 à Miles City (États-Unis, Montana)
+36,1°C le 25 à Poplar (États-Unis, Montana)
+36,1°C le 25 à Williston (États-Unis, Dakota du Nord)
+36,1°C le 25 à Fort Mead (États-Unis, Dakota du Sud)
+35,6°C le 25 à Wolf Point Airport (États-Unis, Montana)
+35,1°C le 26 à Swan River (Canada, Manitoba, 52°07'N, 335 m) et +33,1°C le 25
+34,4°C le 25 à Worland (États-Unis, Wyoming)
+34,4°C le 26 à Sheridan (États-Unis, Wyoming, 1225 m)
+34,3°C le 25 à Estevan Airport (Canada, Saskatchewan, 49°13’N, 580 m) et +32,2°C le 26
+34,0°C le 25 à Brandon (Canada, Manitoba, 49°55’N, 409 m) et +32,8°C le 26
+34,0°C le 25 à Assiniboia Airport (Canada Manitoba, 49°43’N, 726 m)
+34,0°C le 25 à Bratt’s Lake (Canada, Manitoba, 50°12’N, 580 m)
+33,7°C le 25 à Carberry (Canada, Manitoba, 49°54'N, 384 m) et +32,0°C le 26
+33,6°C le 25 à Indian Head (Canada, Saskatchewan, 50°33’N, 579 m) et +31,2°C le 26
+33,6°C le 25 à Weyburn (Canada, Saskatchewan, 49°42’N, 589 m) et +31,2°C le 26
+33,3°C le 25 à Dauphin (Canada, Manitoba, 51°06’N, 305 m) et +33,1°C le 26
+33,1°C le 25 à Regina (Canada, Saskatchewan, 50°26’N, 577 m) 
RRx/24h
310,1 mm le 8 à Smithfield 2 SE (États-Unis, Virginie, Isle of Wight County)
304,2 mm le 29 à Radar Alvarado (Mexique) et 201,8 mm le 28
272,0 mm le 8 à Newport News 1.7 SE (États-Unis, Virginie)
269,7 mm le 8 à Smithfield 1.3 SW (États-Unis, Virginie) 
254,0 mm le 26 à S-J-2-11 Camargo (Mexique)
252,7 mm le 8 à Carrollton 2 ESE (États-Unis, Virginie)  
250,0 mm le 13 à Ciudad Victoria (Mexique)
240,0 mm le 14 à San José del Cabo (Mexique, Basse-Californie)
239,3 mm le 8 à Cradock (États-Unis, Virginie)
223,8 mm le 8 à Warrenton (États-Unis, Caroline du Nord)
À noter :
193,4 mm le 5 à Cabo Pulmo (Mexique, Basse-Californie)
190,0 mm le 14 à San Bartolo (Mexique, Basse-Californie) 
184,0 mm le 15 à Mulegé (Mexique, Basse-Californie)
163,4 mm le 14 à Santiago (Mexique, Basse-Californie)
154,0 mm le 15 à Loreto (Mexique, Basse-Californie)
151,0 mm le 24 à Perquín (Salvador)
149,3 mm le 25 sur le volcan Conchagua (Salvador)
145,8 mm le 14 à La Paz (Mexique, Basse-Californie)
146,0 mm le 10 à Pot. San Miguel (Cuba)
142,0 mm le 18 à TC Arriete (Cuba)
138,0 mm le 4 à Los Barriles (Mexique, Basse-Californie)
128,8 mm le 5 à Yakutat (États-Unis, Alaksa)
127,4 mm le 25 à La Unión (Salvador)
Rafales de vent
186,7 km/h le 14 (heure locale) à Cabo San Lucas (Mexique, Basse-Californie)
183,4 km/h le 14 (heure locale) à San Rosa (Mexique, Basse-Californie, station privée)
Faits marquants :
— Le mois de septembre a été anormalement chaud sur la majeure partie de l'Amérique du Nord, mais plus encore dans le sud-ouest des États-Unis (4 à 5°C au-dessus de la normale mensuelle), notamment en raison de températures excessivement élevées en début de mois. Septembre 2014 figure dans le top 10 des mois de septembre les plus chauds depuis 1895 dans les États de Californie, du Nevada et de l'Utah. La chaleur a été également présente au Texas en début de mois : à titre d'exemple, la température a grimpé jusqu'à +40,0°C le 2 à Alpine, établissant un nouveau record de chaleur mensuel depuis le début des relevés à la station en 1900 et surpassant le vieux record qui remontait à septembre 1930 (+38,3°C).
Ce mois de septembre a été chaud aussi en Alaska (11e mois de septembre le plus chaud depuis 1918), en particulier dans l'ouest de l'État (septembre le plus chaud à Cold Bay depuis 1950), mais également chaud et humide dans le sud (septembre le plus chaud depuis 1932 à Homer, dans la péninsule de Kenai, et jusqu'à 503,2 mm de pluie à Yakutat). Notons que la température est montée jusqu'à +25,0°C le 5 à Homer et +24,4°C le 13 à Fairbanks.
Neige à Highwood Pass (2200 m) dans le pays de Kananaskis
(Alberta, Canada) le 3 septembre 2014 – © Tom Graham
Le Canada a connu également un mois de septembre chaud (1 à 2°C en moyenne au-dessus de la normale mensuelle), malgré une première décade plus froide au cours de laquelle des chutes de neige précoces et abondantes se sont produites dès le 1er dans l'ouest du pays (jusqu'à 40 cm au sol le 3 dans le secteur de Highwood Pass [2200 m] et Upper Kananaskis Lake, dans l'Alberta) et en particulier à Calgary (sud de l'Alberta) où il est tombé 28,2 cm du 8 au 10 (un record pour la première décade du mois de septembre et le 2e plus important épisode neigeux en septembre depuis le début des relevés à la station en 1884 [record : 65,8 cm du 26 au 30/09/1925]). Ces conditions hivernales précoces ont également concernées le nord des Rocheuses et des Grandes Plaines américaines les 10 et 11 : il a neigé dans le sud du Montana et le nord du Wyoming (jusqu'à 31 cm en montagne) et plusieurs stations dans les Black Hills du Dakota du Sud ont enregistré les chutes de neige (> 2,5 cm) les plus précoces (20,6 cm au Mt Rushmore, soit juste derrière le record de septembre 1965 avec 21,1 cm).
Les conditions météorologiques ont radicalement changé ensuite et une vague de chaleur a touché les grandes plaines des États-Unis (Montana, Wyoming, ouest du Dakota du Nord) et du Canada (Manitoba et Saskatchewan) les 25 et 26. De nombreuses stations ont enregistré un record de chaleur mensuel lors de cet épisode exceptionnellement chaud pour une fin septembre. La température est montée jusqu'à +36,7°C le 25 à Terry (Montana) et à Wasta (Dakota du Sud), +36,1°C le même jour à Miles City (Montana), à Williston (Dakota du Nord), à Poplar (Montana) et à Fort Mead (Dakota du Sud), ou encore à +34,4°C le 26 à Sheridan (Wyoming, 1225 m), soit les plus hautes températures enregistrées aussi tard dans l'année pour toutes ces stations et un record de chaleur mensuel pour certaines d'entre elles. À Rapid City (Dakota du Sud), la température est montée jusqu'à +35,0°C le 26, alors que la ville avait enregistré 15 jours plus tôt ses chutes de neige les plus précoces (4,1 cm le 11). Plus étonnant, la température a atteint +35,1°C le 26 à Swan River (Manitoba) par 52°07' de latitude N : il s'agit vraisemblablement de la plus haute température relevée dans le monde au-delà du 50e parallèle durant la 3e décade d’un mois de septembre. D'autres stations canadiennes situées à proximité immédiate du 50e parallèle ont enregistré des températures très élevées ; citons quelques exemples de Txx toutes relevées le 25 : +34,3°C à Estevan Airport (Saskatchewan, 49°13’N), +34,0°C à Brandon (Manitoba, 49°55’N), +34,0°C à Assiniboia Airport (Manitoba, 49°43’N), +34,0°C à Bratt’s Lake (Manitoba, 50°12’N), +33,7°C à Carberry (Manitoba, 49°54'N), +33,6°C à Indian Head (Saskatchewan, 50°33’N), +33,6°C à Weyburn (Saskatchewan, 49°42’N), +33,3°C à Dauphin (Manitoba, 51°06’N) ou encore +33,1°C à Regina (Saskatchewan, 50°26’N), soit la plus haute Tx de l’année 2014 à la station !
— En termes de pluviométrie, on a observé de grandes disparités entre le Sud-Ouest (très arrosé) et le Nord-Est (très sec) des États-Unis. Le déficit pluviométrique a été particulièrement marqué en Nouvelle-Angleterre : les 6 États qui constituent cette région ont d'ailleurs enregistré l'un des mois de septembre les plus secs depuis 1895 (2e plus sec pour l'État de Rhode Island). Plus au sud, toujours sur la façade est du pays, les conditions ont été bien plus humides (notamment en raison d'un nombre anormalement élevé de jours de pluie [23 jours à Miami, Floride !]), la frontière entre les deux domaines étant marquée par l'État de Virginie où il est tombé jusqu'à 310,1 mm en 24h le 8 à 2 miles au SE de Smithfield (Isle of Wight County).
Les précipitations ont été particulièrement abondantes dans le sud-ouest des États-Unis, en particulier avec l'arrivée d'air très instable et humide associé aux deux ex-ouragans Norbert et Odile : les États de l'Arizona, du Nouveau-Mexique et de l'Utah ont enregistré l'un des mois de septembre les plus pluvieux depuis la fin du 19e siècle (4e plus pluvieux pour l'Arizona).
Les restes de l'ouragan Norbert ont affecté l'Arizona et le sud du Nevada les 7 et 8. À peine deux jours seulement après avoir subi une gigantesque tempête de sable et après une longue période de sécheresse qui dure déjà depuis plusieurs mois, la région de Phoenix (Arizona) a connu de fortes précipitations orageuses le 8 et d'importantes inondations. Il est tombé 83,8 mm à Phoenix Sky Harbor en seulement 7h (entre 2h et 9h AM), soit un record absolu en 1 jour calendaire à la station depuis 1895 (précédent record : 73,9 mm le 04/09/1939), le record en 24h étant toujours de 126,5 mm le 01-02/07/1911. Il est tombé également jusqu’à plus de 152 mm (6 inches) en 24h dans les environs de Phoenix le même jour.
Le Sud-Ouest américain a connu une nouvelle fois d'importantes précipitations le 18 avec l'arrivée de l'ex-ouragan Odile. Ce jour-là, plusieurs stations ont enregistré un record de pluie en 1 jour pour un mois de septembre depuis plus de 100 ans, comme Hachita (Nouveau-Mexique) avec 64,5 mm, Pearce (Arizona) avec 66,5 mm, Paradise (Arizona) avec 72,1 mm ou enrore Jerome (Arizona) avec 76,2 mm.
Plusieurs épisodes de fortes pluies et des inondations ont également été recensés dans d'autres régions des États-Unis au cours de ce mois de septembre (certaines stations ayant même enregistré un record de précipitations en 1 jour pour un mois de septembre en Virginie, Illinois, Missouri et Iowa), notamment en toute fin de mois (du 28 au 30) dans le Nebraska et le Dakota du Sud : ce mois de septembre a été finalement le plus humide dans les Black Hills du Dakota du Sud (200 à 300% de la normale), et Rapid City (Dakota du Sud) a enregistré son 2e mois de septembre le plus pluvieux depuis le début des observations en 1948 (80,5 mm, dont 52,1 mm le 29).
Trajectoires des ouragans
aux abords des côtes mexicaines en septembre 2014
© CONAGUA
— 4 ouragans (Norbert, Odile, Polo et Rachel) se sont formés dans le Pacifique oriental. Le plus puissant d'entre eux, l'ouragan Odile, a atteint la catégorie 4 sur l'échelle Saffir-Simpson le 14 (922 hPa), puis a rétrogradé en catégorie 3 avant de touché terre au niveau de la pointe sud de la Basse-Californie (Mexique) dans la région de Cabo San Lucas le 15 à 4h45 UTC (cf. cette animation). Il a poursuivi sa trajectoire vers le nord en balayant la péninsule de Basse-Californie du 15 au 17. Après avoir essuyé les effets de l'ouragan Norbert qui avait longé les côtes de Basse-Californie du 2 au 8 (193,4 mm le 5 à Cabo Pulmo), cette région du Mexique a été frappée de plein fouet par l'ouragan Odile qui égale la puissance record de l'ouragan Olivia en octobre 1967. De fortes rafales de vent ont été enregistrées lors de son arrivée sur les terres (186,7 km/h le 14 au soir à Cabo San Lucas), accompagnées de précipitations torrentielles : une station privée localisée à San Rosa (près de San José del Cabo) aurait enregistré un cumul de 694,9 mm en 24h le 15, dont 545,8 mm entre le 14 (1h45 PM) et le 15 (4h31 AM), mais cette valeur n'a pas été validée officiellement. La station balnéaire de Cabo San Lucas a subi d'importants dommages, mais seulement 5 victimes ont été déplorées. Notons que les ouragans les plus dévastateurs dans cette région restent à ce jour l'ouragan Kiko en août 1989 et l'ouragan Liza en octobre 1967.


AMÉRIQUE DU SUD :
Tnn
-6,9°C les 16 et 17 à Bariloche (Argentine, 845 m)
-5,9°C le 10 à Uspallata (Argentine)
-5,9°C le 28 à Balmaceda (Chili, 520 m)
-5,8°C le 11 à Maquinchao (Argentine, 888 m)
-5,8°C le 10 à Jáchal (Argentine)
-5,4°C le 30 à El Calafate (Argentine, 199 m)
À noter aussi :
-3,0°C le 7 à Chuapalca (Pérou, 4177 m)
Txx
+41,6°C le 9 à Puerto Salgar (Colombie), +41,3°C le 11 et +41,2°C le 9
+41,5°C le 9 à Villamontes Airport (Bolivie)
+41,1°C le 29 à Coro (Venezuela)
+41,2°C le 14 à Caxias (Brésil)
+40,5°C le 18 à Xavantina (Brésil) et +40,1°C le 23
+40,5°C le 22 à Picos (Brésil)
+40,5°C le 30 à Mariscal Estigarribia (Paraguay)
+40,4°C les 1 et 9 à Jerusalén (Colombie)
+40,4°C le 26 à Nuevo Lima (Pérou), +39,8°C le 25, +39,6°C le 24 et +39,4°C le 18
À noter :
+39,4°C le 30 à Pozo Colorado (Paraguay)
+39,2°C le 9 à Presidencia Roque Saénz Peña (Argentine)
+39,0°C le 9 à Tartagal (Argentine)
RRx/24h
178,0 mm le 24 à Medio San Juan (Colombie)
142,0 mm le 18 à Posadas (Argentine) et 132,0 mm le 30 (dont 107 mm en 12h)
139,0 mm le 30 à Irai (Brésil), dont 121 mm en 12h
Faits marquants :
— Un mois de septembre bien plus chaud que la normale dans une grande partie de l'Amérique du Sud, en particulier au Paraguay, au Brésil et dans le nord de l'Argentine avec des excédents thermiques de +4 à +5°C localement. La température est montée jusqu'à +41,6°C le 9 à Puerto Salgar (Colombie), soit la plus haute température relevée dans le pays au mois de septembre.
Notons également qu'il a fait chaud au Venezuela en fin de mois, la température ayant atteint +41,1°C le 29 à Coro, soit tout près du record absolu de la station et du record national.
— Un mois de septembre plus humide que la normale dans l'extrême sud du Brésil, en Uruguay et dans le NE de l'Argentine (province de Misiones en particulier, mais aussi les provinces de Buenos Aires, Entre Ríos et Corrientes). Dans la province argentine de Misiones, il est tombé jusqu'à 552,0 mm à Bernardo de Irigoyen, 393,0 mm à Posadas (battant le précédent record pour un mois de septembre : 284,2 mm en 1961) et 314,0 mm à Iguazú ; avec un cumul mensuel de 209,0 mm, l'aéroport de Buenos Aires a également enregistré le mois de septembre le plus pluvieux depuis au moins 1961 (précédent record : 201,4 mm en septembre 1982).


ANTARCTIQUE :
Tnn
-76,8°C le 6 au Dome C2 (3280 m)
Txx
+10,1°C le 6 à Base Esperanza (station argentine)
Rafale de vent
231 km/h le 19 à Casey (station australienne), 172 km/h le 17
et 165 km/h le 18
Fait marquant :
— La superficie de la banquise autour de l'Antarctique a atteint un niveau record au cours de ce mois de septembre : selon le National Snow and Ice Data Center, elle a dépassé pour la première fois les 20 millions de km2 et enregistré un nouveau record absolu le 22 avec 20 110 000 km2.


AFRIQUE-OCÉAN INDIEN :
Tnn
-9,4°C le 1 à Buffelsfontein (Afrique du Sud, 1094 m), -8,2°C le 2 et -7,6°C le 3
-6,2°C le 20 à Sutherland (Afrique du Sud, 1459 m)
-5,1°C le 29 à J. G. Strijdom (Namibie, 1715 m)
Txx
+46,7°C le 9 à In-Salah (Algérie), +46,5°C le 10, +46,0°C le 11 et +45,4°C le 6 [Tn de +32,2°C le 8]
+46,4°C le 7 à Reggane Airport (Algérie), +45,8°C le 11, +45,7°C le 6, +45,6°C les 10 et 12, +45,5°C les 9 et 14
+46,2°C le 6 à Akjoujt (Mauritanie) et +45,3°C le 7
+45,6°C le 10 à Adrar (Algérie), +45,4°C les 2, 11 et 14
+45,4°C le 4 à Baharia (Égypte)
À noter :
+45,2°C le 21 à Ouargla (Algérie)
+45,0°C les 6 et 15 à Atar (Mauritanie)
+45,0°C le 10 à Arak (Algérie, 945 m)
+45,0°C le 10 à Timimoun (Algérie)
+44,9°C le 19 à Medenine (Tunisie) et +44,5°C le 22
+44,8°C les 10, 18 et 21 à Hassi-Messaoud (Algérie)
+44,8°C le 10 à Rhourd Nouss (Algérie)
+44,8°C le 28 à Nouakchott (Mauritanie, 2 m) et +43,4°C le 29
+44,4°C le 19 à El Borma (Tunisie)
+44,3°C le 30 à Nema (Mauritanie)
+43,9°C le 19 à Tozeur (Tunisie)
+43,9°C le 22 à Kairouan (Tunisie)
+43,7°C le 19 à Gabes (Tunisie)
+43,6°C les 5 et 25 à Kharga (Égypte)
+43,5°C le 22 à Kebili (Tunisie)
+43,2°C les 18 et 19 à Remada (Tunisie)
+41,7°C le 22 à Sfax El-Maou (Tunisie)
+41,6°C le 18 à Mtunzini (Afrique du Sud)
+41,6°C le 19 à Guelma (Algérie)
+41,3°C le 22 à Mahdia (Tunisie)
+41,1°C le 20 à Sidi Bouzid (Tunisie)
+41,0°C le 16 à Djerba Mellita (Tunisie, 3 m)
+40,4°C le 27 à Nouadhibou (Mauritanie, 5 m)
+40,1°C le 21 à Tunis-Carthage (Tunisie, 3 m)
+37,6°C le 19 à Batna (Algérie, 1052 m) et +36,6°C le 18
+36,5°C le 19 à Thala (Tunisie, 1091 m)
+35,1°C le 3 à Alger/Dar-El-Beida (Algérie)
+34,6°C le 21 à Luqa Airport (Malte)
RRx/24h
163 mm le 26 à Takamaka (Réunion, France)
132,1 mm le 26 à Salazie-Village (Réunion, France)
Rafales de vent
129 km/h le 25 à Tébessa (Algérie)
101 km/h le 25 à Naâma (Algérie)
Faits marquants :
— Un mois de septembre plus froid que la normale du Botswana au Zimbabwe et au Mozambique, mais exceptionnellement chaud en Afrique du Nord, en particulier en Algérie et en Tunisie, avec des températures moyennes supérieures de 4 à 5°C à la normale dans certaines régions d'Algérie.
À titre d'exemple, la moyenne mensuelle des températures maximales à Alger/Dar-El-Beida atteint +31,9°C contre une normale de +28,6°C. La température est montée jusqu'à +46,7°C le 9 à In-Salah (dans le Sahara algérien), où la moyenne des températures maximales s'élève à +44,3°C, soit un record à la station depuis au moins 40 ans.
Après une succession de jours caniculaires durant les deux premières décades, une intense activité pluvio-orageuse a affecté le nord de l'Afrique, en particulier les régions du sud-ouest de l'Algérie à partir du 21, où l'on a enregistré de fortes averses à Tindouf (42 mm en 2h). De fortes rafales de vent ont également été relevées le 25 en Algérie : 129 km/h à Tébessa et 101 km/h à Naâma.
— L'île de la Réunion (France) a connu un mois de septembre très ensoleillé et chaud : les températures maximales ont été largement au-dessus de la normale mensuelle (+0,9°C par rapport à la normale 1981-2010, soit au 3e rang des plus élevées depuis 1968). À l'image des mois précédents, on a enregistré un déficit pluviométrique important, plus marqué dans l'ouest de l'île et sur le littoral oriental.
— Au large des côtes méditerranéennes du Maghreb, l'île de Malte a connu le mois de septembre le plus chaud depuis 1924 et le 6e plus sec. La température est montée jusqu'à +34,6°C le 21 à Luqa Airport et il n'est tombé que 0,2 mm à la station (record : 0 mm en septembre 1943).


AUSTRALIE-OCÉANIE :
Tnn
-8,3°C le 3 à Thredbo AWS (Australie, Nouvelle-Galles du Sud), -8,0°C le 6 et -6,6°C le 12
-8,1°C le 15 à Liawenee (Australie, Tasmanie), -7,4°C le 5 et -6,8°C le 6
-6,9°C le 28 à Middlemarch (Nouvelle-Zélande)
-6,5°C le 7 à Butlers Gorge (Australie, Tasmanie), soit un record de froid mensuel (précédent record depuis 1973 : -6,0°C le 12/09/2013)
Txx
+41,2°C le 30 à Curtin Aero (Australie, Australie-Occidentale), +40,1°C les 22 et 29
+41,1°C les 29 et 30 à Fitzroy Crossing Aero (Australie, Australie-Occidentale), +40,4°C le 21, +40,0°C le 22, +39,9°C le 20 et +39,8°C le 26
+40,6°C le 29 à Derby Aero (Australie, Australie-Occidentale), +39,8°C le 12 et +39,7°C le 11
+40,5°C le 28 à Wyndham Aero (Australie, Australie-Occidentale), +40,1°c le 27, +40,0°C le 23 et +39,8°C le 21
+40,4°C le 14 à Mandora (Australie, Australie-Occidentale) et +40,1°C le 20
+40,0°C le 26 à West Roebuck (Australie, Australie-Occidentale)
+39,9°C le 15 à Roebourne Aero (Australie, Australie-Occidentale) et +39,8°C le 14
+39,9°C le 30 à Birdsville Airport (Australie, Queensland)
+39,8°C le 15 à Roebourne (Australie, Australie-Occidentale) et +39,6°C le 14
+39,7°C le 21 à Douglas River (Australie, Territoire du Nord)
+39,6°C les 15 et 21 à Marble Bar (Australie, Australie-Occidentale)
+39,6°C le 28 à Wyndham (Australie, Australie-Occidentale)
+39,6°C le 30 à Balgo Hills (Australie, Australie-Occidentale)
+39,5°C le 19 à Middle Point (Australie, Territoire du Nord)
+39,5°C le 30 à Bidyadanga (Australie, Australie-Occidentale)
À noter :
+38,3°C le 19 à Pirlangimpi Airport (Australie, Territoire du Nord), soit un record de chaleur absolu depuis 1979 (précédent record : +38,0°C le 23/09/2003)
+37,4°C le 19 à Darwin Airport (Australie, Territoire du Nord)
+34,9°C le 28 à Nadi Airport (Fidji)
+34,5°C le 20 à Perth Airport (Australie, Australie-Occidentale)
+34,2°C le 20 à Perth Metro (Australie, Australie-Occidentale)
RRx/24h
113,6 mm le 12 à Lake Moeraki (Nouvelle-Zélande)
108,0 mm le 30 à Waihee Pump (États-Unis, Hawaï, Kauai)
105,0 mm le 12 à Ivory Glacier (Nouvelle-Zélande, 1390 m)
Rafales de vent
170 km/h le 26 à Cape Turnagain (Nouvelle-Zélande)
154 km/h le 9 à Thredbo AWS (Australie, Nouvelle-Galles du Sud)
154 km/h le 22 à Baring Head (Nouvelle-Zélande)
145 km/h le 22 à Kaukau Top (Nouvelle-Zélande)
Faits marquants :
— Un mois de septembre 2014 plus chaud que la normale sur la majeure partie de l'Australie, en particulier en Australie-Occidentale où l'excédent thermique atteint +2 à +3°C et jusqu'à +4°C dans le centre et le sud-est de l'État. Notons qu'il a fait exceptionnellement chaud pour un mois de septembre le 20 dans la région de Perth (Australie-Occidentale) : +34,2°C à Perth Metro, soit un record en septembre à la station depuis 1899 (précédent record : +32,7°C le 30/09/1918) ; +34,5°C à Perth Airport, soit un record mensuel depuis 1943 (précédent record : +31,6°C le 26/09/1961) ; et jusqu'à +34,8°C à Gosnells City (banlieue de Perth).
— Un mois de septembre extrêmement chaud et sec dans l'archipel des Fidji. Plusieurs stations ont même enregistré un nouveau record de chaleur mensuel :
  • +34,9°C le 28 à Nadi Airport (précédent record depuis 1942 : +34,6°C en septembre 1943) ;
  • +34,4°C le 29 à Savusavu Airfield (précédent record depuis 1957 : +32,2°C en septembre 1960) ;
  • +32,0°C le 28 à Tokotoko (précédent record depuis 1992 : +31,2°C en septembre 1992) ;
  • +31,7°C le 28 à Vunisea (précédent record depuis 1947 : +31,6°C en septembre 1955) et une température maximale moyenne mensuelle de +28,4°C, soit un record depuis 1947 (précédent record : +27,9°C en septembre 2007) ;
  • +30,7°C le 7 à Ono-i-Lau (précédent record depuis 1943 : +30,6°C en septembre 2007).
D'autres stations ont enregistré le mois de septembre le plus sec :
  • 0,4 mm à Penang Mill (précédent record depuis 1910 : 1,0 mm en septembre 1933) ;
  • 0,8 mm à Vatukoula (précédent record depuis 1945 : 5,1 mm en septembre 2003) ;
  • 3,1 mm à Udu Point (précédent record depuis 1946 : 4,2 mm en septembre 1987).

Anomalies de température en septembre 2014 par rapport à la moyenne 1998-2006
Événements climatiques significatifs en septembre 2014
© NCDC/NOAA



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire