lundi 22 janvier 2018

Des températures anormalement basses associées à des pressions très élevées en Sibérie centre-occidentale

Sur la carte des températures minimales du 20 janvier 2018 (carte en haut à droite), on distingue très clairement deux pôles d’air extrêmement froid, avec des températures minimales inférieures à -50°C : le premier situé comme le plus souvent dans le nord-est de la Sibérie (où la température est descendue jusqu’à -59,6°C le 14 janvier dernier à Oïmiakon) et un second en Sibérie centre-occidentale où des températures très anormalement basses sont observées depuis plusieurs jours. Associées à un puissant anticyclone centré juste à l’ouest du 100e méridien est (jusqu’à 1070,4 hPa à Tugoncani [102 m, 64°13'N, 93°48'E] le 20 janvier à 21h UTC), des températures minimales inférieures à -50°C sont enregistrées depuis trois jours dans cette région (comme dans près d’une centaine de stations dans toute la Sibérie depuis le début de l’hiver) : on a relevé notamment -57,2°C le 21 janvier à Sym (85 m, 60°21’N, 88°22E), -57,2°C le 19 et -57,1°C le 20 à Tugoncani. La température est également descendue à -50,4°C le 19 et -51,5°C le 20 à Bor (63 m, 61°36’N, 90°01’E) [soit 25,0°C en dessous de la normale journalière], qui enregistre ainsi consécutivement 2 records quotidiens de froid [mais encore à bonne distance du record absolu depuis 1936 : -56,0°C le 06/01/1987].

Le froid gagne progressivement le sud de la Sibérie (-58,0°C le 21 à Yurty [589 m]), le nord-ouest de la Mongolie (-48,7°C le 21 à Tsetsen-Uul [1928 m]) et le nord-est de la Chine (-45,3°C le 22 à Huzhongzhen [province de Heilongjiang], -45,2°C à Genhe et -44,8°C à Tulihe [Mongolie-Intérieure]).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire