lundi 19 février 2018

Amplitude thermique diurne exceptionnelle dans les Alpes

Les dolines d’altitude (petites dépressions fermées propices à l’accumulation d’air froid la nuit par temps calme et ciel dégagé) connaissent de fortes fluctuations thermiques en hiver entre la nuit et le jour. Avec l’insolation, la température connaît souvent une hausse spectaculaire en quelques heures au cours de la journée (parfois amplifiée localement par effet de foehn).

Le 15 février 2018, la station de la Dolina Campoluzzo (1768 m, Monte Lozze) dans la province italienne de Vicence a enregistré une amplitude thermique diurne de 43,9°C ! La température est passée en quelques heures (en moins de 10 heures) d’une minimale de -40,2°C à une maximale de +3,7°C*. Il s’agit de l’une des fortes amplitudes thermiques diurnes enregistrées en Europe, le record étant détenu par la station de Busa Nord di Fradusta (2607 m, Italie) avec une hausse spectaculaire de 45,8°C en 6 heures le 8 mars 2011 (-40,7°C à 7h, +4,7°C à 13h)**.


Station météo de Funtensee
Le même jour dans les Alpes bavaroises, la température est descendue à -40,3°C au Funtensee (1601 m, Allemagne) au petit matin, avant de remonter dans la journée jusqu’à +0,4°C, soit une amplitude thermique diurne de 40,7°C. La température est montée jusqu’à +3,1°C durant la nuit suivante (du 15 au 16 février 2018), l’amplitude thermique en 24h atteignant ainsi une valeur maximale de 43,4°C !***

D’autres stations dans les Alpes et le Jura ont également enregistré par le passé des amplitudes diurnes avoisinant les 40°C, comme la station suisse de La Brévine où « le 1er janvier 1875, à 7h30, le thermomètre marquait […] -40°C, et à midi il pleuvait » (H. Spinner, « Le climat de la vallée de La Brévine et du vallon des Verrières », Bulletin de la Société neuchâteloise des sciences naturelles, tome 51, 1926, p. 30, <https://doi.org/10.5169/seals-88648>)****.

À titre de comparaison, la plus forte amplitude enregistrée officiellement en France est de 37,8°C le 13 janvier 1968 à Mouthe (939 m, Doubs) [-36,7°C le matin, pour une maximale de +1,1°C l’après-midi].


Sources :
* <http://www.arpa.veneto.it/bollettini/meteo60gg/Staz_501.htm>.
** Merci à Bruno Renon pour l’information : <http://www.arpa.veneto.it/temi-ambientali/climatologia/progetti/depressioni-fredde1>.
*** Merci à Karsten Schwanke pour l’information : <https://twitter.com/kschwanke/status/964597358746009600>.
**** Merci à Stephan Vogt pour l’information : <https://twitter.com/kryophil/status/964280073540046849>.


4 commentaires:

  1. Bonjour,
    La Brévine n'est pas dans les Aples mais dans le Jura

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Bien entendu ! Il s'agit d'une coquille bien involontaire et inhérente à un remaniement de texte avant publication.
    Merci pour votre lecture attentive.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  3. The preliminary low of -39,9 °C on 15 February 2018 at Campoluzzo was changed to -40,2 °C, so the daily range for that day is 43,9 °C.

    RépondreSupprimer
  4. Thank you for reporting this change.
    Note also that the temperature fell to -44.1 °C on 26 February, well below the preliminary value of -39.6 °C. This is the lowest temperature ever recorded at Dolina Campoluzzo.

    RépondreSupprimer