mardi 21 juin 2011

Fortes précipitations et inondations à La Serena (Chili)

Fig. 1. - Anomalies de précipitations
(en % par rapport à la normale)
sur la période mars-mai 2011 en Amérique du Sud
Alors que les précipitations sont déficitaires sur la majeure partie du Chili depuis plusieurs mois (fig. 1), de fortes précipitations ont touché la région de La Serena et de Coquimbo (à une dizaine de km au sud de La Serena, fig. 2), provoquant les pires inondations depuis 10 ans et des glissements de terrain.

Fig. 2. - Carte de localisation









Capitale de la IVe Région de Coquimbo, La Serena est une grande ville de 160 000 habitants, située au bord de l’océan Pacifique à 470 km au nord de Santiago, dans la province d’Elqui, réputée pour ses longues plages et ses infrastructures touristiques.

Fig. 3. - Inondations à La Serena
le 06/06/2011 (© Agencio Uno)
Au 21 juin 2011, le cumul de précipitations depuis le début de l'année à La Serena s'élève d'ores et déjà à 113,7 mm, alors que la moyenne annuelle n’est que de 78,5 mm. À la même date en 2010, on relevait seulement 56,6 mm et la normale au 21 juin s'élève seulement à 16,8 mm.
On retiendra qu'il est tombé en 24h jusqu'à 57,0 mm le 5 juin 2011, soit 73% du cumul annuel en 1 jour !


Fig. 4. - Image satellite du 20/06/2011
(18h UTC)

Voici le détail des précipitations relevées en 24h à La Serena depuis le début du mois de juin 2011 :
  • 57,0 mm entre le 05/06/2011 (8h) et le 06/06/2011 (8h locales)
  • 6,5 mm entre le 18/06/2011 (8h) et le 19/06/2011 (8h locales)
  • 2,2 mm entre le 19/06/2011 (8h) et le 20/06/2011 (8h locales)
  • 32,2 mm entre le 20/06/2011 (8h) et le 21/06/2011 (8h locales)






Fig. 5. - Classification des climats dans le monde
Le climat de cette partie du Chili est de type méditerranéen (fig. 5), marqué par l’aridité une grande partie de l’année, les pluies intervenant principalement pendant l’hiver austral (JJA). Les années les plus arrosées correspondent aux épisodes El Niño, comme en 1982, 1986, 1992, 1997 et 2002, les cumuls annuels pouvant dépasser les 400 mm (fig. 6), soit 4 fois plus que la normale annuelle.





Fig. 6. - Précipitations annuelles à La Serena, à Rivadavia
et à La Laguna de 1980 à 2003
(Source : CEPEDA P.J. (éd.), Los Sistemas Naturales de la Cuenca del
RÍO ELQUI (Región de Coquimbo, Chile): Vulnerabilidad y cambio del
clima, Ediciones Universidad de La Serena, La Serena, Chili, 2008, p. 41-62.)


Les précipitations relevées ces derniers jours à La Serena confirment la fin du phénomène de la Niña (qui avait débuté au cours de l'été 2010) et le basculement progressif vers un épisode d'El Niño (ou tout au moins une phase neutre), comme on peut l'observer sur la fig. 7.

Fig. 7














Fig. 8. - Évolution de la moyenne mobile (sur 30 ans)
des précipitations à La Serena de 1869 à 2003
(Source : Direction météorologique du Chili)
Pour finir, replaçons toutes ces données dans le contexte de l'évolution climatique. Et comme on peut le remarquer sur la fig. 8, les précipitations dans cette région du Chili marquent une nette tendance à la baisse depuis 1869.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire