samedi 19 janvier 2019

Vague de chaleur en Australie et record absolu de chaleur nocturne

Des températures particulièrement élevées ont été enregistrées dans le centre de l’Australie au début du mois de janvier 2019, dans la continuité d’un mois de décembre 2018 déjà extrêmement chaud (le plus chaud à l’échelle nationale depuis 1910). Plusieurs stations situées dans le Territoire du Nord ont même enregistré un record absolu de chaleur, comme Alice Springs avec 45,6°C le 3 janvier qui égale son nouveau record enregistré seulement 5 jours plus tôt (le 29 décembre 2018 ; précédent record depuis 1940 : 45,2°C le 3 janvier 1960), Yulara [Uluru/Ayers Rock] avec 46,8°C le 3 janvier (précédent record : 46,4°C le 11 janvier 2013), ou encore Walungurru Airport avec 47,4°C le même jour, soit la plus haute température mesurée dans le Territoire du Nord depuis le record absolu de janvier 1960 (48,3°C les 1er et 2 janvier 1960 à Finke).

Au cours de la deuxième décade du mois de janvier 2019, la chaleur s’est étendue du nord-ouest du pays (jusqu’à 49,1°C le 13 janvier à Marble Bar [Australie-Occidentale]) à un grand quart sud-est du territoire où les plus fortes anomalies de température ont été observées (localement +10°C/normale). Selon le service météorologique national, il s’agit même de la plus importante vague de chaleur dans l’intérieur des terres de l’Est australien par son étendue et sa durée depuis janvier 1939. Du 12 au 17 janvier, l’Australie a enregistré 6 des 10 jours les plus chauds à l’échelle nationale depuis 1910, le record absolu remontant au 7 janvier 2013 (40,33°C).

Au cœur de l’été austral, la température est montée jusqu’à 49,0°C le 15 janvier à Tarcoola (Australie-Méridionale), soit un record absolu de chaleur à la station depuis le début des mesures en 1921 (précédent record : 48,9°C le 1er janvier 2014 et le 27 décembre 1949). On a également relevé 48,9°C le même jour à Port Augusta (Australie-Méridionale), soit un record absolu de chaleur à la station depuis le début des mesures en 1962 (précédent record : 48,1°C le 7 février 2009). Sous l’effet d’un puissant flux de nord excessivement chaud et canalisé entre deux cellules anticycloniques, la capitale Canberra a enregistré pour la première fois 4 jours consécutifs avec une température maximale supérieure à 40°C du 15 au 18 janvier : la température est montée jusqu’à 41,6°C le 16 janvier, établissant ainsi un nouveau record mensuel de chaleur pour la capitale australienne depuis le début des mesures en 1939 (précédent record : 41,4°C le 31 janvier 1968, égalé le 17 janvier 2019), non loin de son record absolu (42,2°C le 1er février 1968).

La chaleur a persisté la nuit, avec des températures nocturnes particulièrement élevées en Nouvelle-Galles du Sud où la température n’est pas descendue en dessous de 35,9°C à Noona et 35,6°C à Wanaaring dans la nuit du 17 au 18 janvier : il s’agit non seulement des plus hautes températures minimales jamais enregistrées en Australie depuis le début des mesures (précédent record : 35,5°C le 21 janvier 2003 à Wittenoom [Australie-Occidentale] et le 24 janvier 1982 à Arkaroola [Australie-Méridionale]), mais également dans tout l’hémisphère sud tous mois confondus, ainsi que dans le monde pour un mois de janvier !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire